Une petite réorganisation du blog

28/03/2020 Non Par cborne

Jusqu’à maintenant je maintenais une page avec des fichiers plus ou moins obsolètes. Cette page a d’autant moins de sens, parce que d’une part une partie de ces tutos devient vraiment très obsolètes, c’est un peu le problème de l’informatique et des wikis où il faudrait tout le temps mettre à jour, d’autre part, je déménage l’intégralité de mes contenus pédagogiques sur restez-curieux.

Du fait que je ne compte pas maintenir ces tutoriaux, du fait que je m’ancre de plus en plus dans la notion de blog, un moment, pas de conservation à long terme, je vais vous délester ceci dans ce billet. Trouvera qui voudra.

Je rajouterai enfin un dernier point, tout ceci est très orienté vers de l’informatique plus ou moins complexe et a répondu à un besoin à un instant t, besoin qui a largement évolué, il est d’ailleurs intéressant de voir certaines périodes Borniennes uniquement sur les titres. L’installation de dofus ou de scratch, c’était la période où je découvrais scratch dans le programme de troisième. Depuis on est passé en version trois qui n’a plus de dépendance avec adobe Air.

J’ai utilisé Pastèque pour le magasin école, pour finalement passer à une solution plus simple, POS, un plugin WordPress pour Woocommerce qui s’intègre parfaitement en récupérant les produits et les prix de la boutique. Le délire de l’installation sur l’installation de Linux, pourquoi Linux ou l’installation de Linux à côté de Windows, c’était ma période je vais Linuxer le monde et ce sera formidable. Il apparaît que globalement tout le monde s’en fout, et que si quelqu’un me demande comment installer Linux, ou me demande Linux, j’irai lui mettre moi-même.

L’informatique m’intéresse de moins en moins, en tout cas cette informatique, cette informatique de technicien qui viserait à changer le monde pour le rendre plus libre. Moi l’informatique qui m’intéresse davantage c’est celle-ci.

J’ai demandé dans un court paragraphe à mes élèves pourquoi ceci était une arnaque. La très grande majorité des réponses a tourné autour du fait que l’étui était gratuit et qu’on demandait de payer. Quasiment personne ne s’est étonné du prix de 1 €, du fait qu’on donne sa carte bleue sans donner son adresse, pas évident pour recevoir le téléphone ou encore l’adresse du site un peu rock’n’roll.

Il y a un sacré travail d’éducation à faire auprès de nos jeunes, et je crois que je ne suis pas trop mal placé pour accomplir cette tâche plus gratifiante que de compter le nombre de migrations forcées sur Linux.