Le Blog de Cyrille BORNE

Paysan de l'internet

Libération de thèmes pluxml chez cfdev

Rédigé par Cyrille BORNE Aucun commentaire

Cyril alias cfdev est développeur web, c'est aussi un membre actif de pluxml. Dernièrement il a libéré son thème mphoto qui permet de réaliser un portfolio plutôt propre, une galerie photo, enfin ce que vous voulez en rapport avec la photo, ça donne ça :

Je l'ai fait sur l'openbar ce qui n'est pas forcément le truc le plus propre à faire mais ça permet de comprendre en fait comment fonctionne le thème, il récupère l'image d'accroche de l'article et la présente dans la galerie, si on clique dessus on affiche l'article complet. Avec le thème simplepix réalisé dernièrement par Pierre qui permet de simuler un pinterest, pluxml peut faire désormais office de CMS pour la photo.

La libération est suffisamment rare pour être notée, Cyril réalise des prestations dans le domaine du web, des graphismes, le tout à l'aide de logiciels libres comme krita, Gimp ou d'autres ténors, vous pouvez trouver sur son site ses tarifs car Libre ne veut pas dire gratuit et il est intéressant de souligner les gens qui vivent, qui essaient, de vivre du logiciel libre tout en y contribuant.

pluxml.me annuaire pluxml et plus si affinités

Rédigé par Cyrille BORNE 3 commentaires

pluxml.me est un annuaire qui référence un peu tout et n'importe quoi sur pluxml, des thèmes, des plugins et des blogs, il y avait le mien.

La description ne me plaisait pas, j'ai contacté Jean-Benoît Kauffmann qui en est le propriétaire et en quelques mails j'avais un compte admin pour modifier ma description, un compte ftp pour mettre ckeditor car ça me gonfle de tout faire à la main. Je suis en train de corriger l'ensemble des liens, supprimer ceux qui ne sont plus en rapport avec pluxml, corriger les liens car beaucoup se sont déplacés, et je rajoute des images car c'est plus joli avec les images. Je pensais rajouter quelques blogs mais je pense que ma participation va peut être s'arrêter là, avec la validation de nouveaux sites maintenant que vous connaissez l'adresse. J'écris ça car c'est très difficile d'entrer dans les chaussures d'un autre, si je devais faire un annuaire, je m'y prendrai de façon complètement différente, en ciblant par exemple uniquement les sites qui proposent des thèmes et pas des thèmes en eux mêmes.

Je suis un mauvais exemple, ma notoriété me permet de passer partout, d'être un personnage de confiance. C'est d'ailleurs une réflexion qui est intéressante, le choix de signer par moi-même me procure l'avantage de la traçabilité, quand tu reçois un mail en borne tu te dis qu'il y a de bonnes chances que ce soit moi et que tu peux surtout le vérifier rapidement. Néanmoins, il y a quand même chez pluxml un aspect qui est intéressant, c'est petit, tout le monde connaît tout le monde, et il y a une véritable collaboration entre les individus.

Comment se fait-il que ça marche, que ça ne marave pas et que même moi j'arrive à me tenir globalement tranquille quand je participe. J'avoue que j'ai marave une fois avec un gars qui voulait se lancer dans la comparaison avec Wordpress. Il y a je pense quatre aspects qui rendent pluxml différent. On vient à pluxml car on cherche autre chose que Wordpress, l'usine, on vient à pluxml car on veut quelque chose de simple où c'est le poids des mots qui compte plus que le nombre de plugin. Pluxml force à réfléchir, on n'est pas dans l'automatisation toute faite, pluxml rend donc intelligent. La personnalité de Stéphane n'est certainement pas étrangère à cette ambiance, il répond à tout, patiemment, poliment, j'aurai presque tendance à dire en véritable professionnel. Il n'y a pas que Stéphane, mais des figures emblématiques qui se dégagent, Pierre le Canadien qui fait des templates à la demande, même ce fainéant de prof de Bronco fait des plugins, je suis pour ma part une sorte de vitrine plus que de commercial, le projet ne faisant pas réellement sa pub, on finit par y venir un jour ou l'autre quand on en a marre du trop plein. 

Cet annuaire est certainement une nécessité, alors que la communauté est quand même petite, on se rend compte qu'il y a de nombreuses ressources dispersées, les thèmes et les plugins.

Quand j'aurai fini, je vais faire une passe sur le site officiel et peut être modifier le wiki, on sent qu'on est chez les codeurs, les documentations ne sont pas mises à jour régulièrement pour ne pas dire que c'est quand même la pagaille. Pour ceux qui veulent bloguer et seulement bloguer, pluxml est réellement avantageux et c'est un choix qui est à réfléchir avant de se lancer dans une usine à gaz comme Wordpress qui sous ses airs de simplicité apporte parfois bon nombres de problèmes sur lesquels il n'est pas forcément évident d'avoir la main.

Jabberfr a besoin d'aide

Rédigé par Cyrille BORNE Aucun commentaire

Comme vous avez pu le voir dans la dépêche de Linuxfr, jabberfr a été repris, on parle de renouveau. Je vais essayer de faire simple pour ne pas dire basique :

  • jabber est un protocole de communication libre qui permet d'échanger avec les autres en texte, en vidéo, avec la voix, échanger des fichiers, faire des salons et j'en passe. Jabber vous permet d'éviter d'aller faire du skype ou du whatsapp, disons les services propriétaires qui vous espionnent.
  • jabber s'installe de façon relativement simple sur une machine Linux, avec prosody par exemple, néanmoins tout le monde n'a pas de machine Linux à ouvrir sur le net. On est donc bien content d'avoir des gens qui font des serveurs, qui les administrent pour héberger des gens qui ne veulent pas s'embarrasser de la gestion, d'avoir des compétences etc ... Le serveur jabber.fr fait partie de ces serveurs, jappix en a fait partie mais on l'a vu il est tombé en carafe pour partir aujourd'hui chez movim, disons que la situation des serveurs jabber n'est pas formidable, elle ne l'a jamais vraiment été d'ailleurs et qu'y a tout intérêt à préserver les serveurs actuellement en place pour que tout un chacun puisse jouir de cette technologie libre dans de bonnes conditions.

 

Ce dont a besoin jabberfr à l'heure actuelle, de la main d'oeuvre.

  • il faut alimenter le wiki
  • développer un plugin anti-spam.
  • d'autres besoins que je ne connais pas

Vous pouvez contacter Emmanuel à cette adresse : linkmauve@jabberfr.org

Je me contente de diffuser ce message car je ne sais rien faire de mieux, si vous n'avez pas de compétences vous pouvez le relayer à votre tour.

Note de service, cborne@jappix.com fonctionne

Rédigé par Cyrille BORNE Aucun commentaire

Ce matin il m'est impossible de me connecter au serveur jabber.fr. J'ai demandé poliment au webmaster du site jabber.fr s'il y avait une page pour suivre les incidents, j'attends la réponse. Les mauvaises langues diront que Cyrille BORNE vient de tuer jabber.fr et ils auront peut être raison. Il n'est pas évident de trouver les mots sans dénigrer qui que ce soit surtout quand on sait que le service est offert gratuitement mais la réputation désormais des serveurs jabber n'est plus à faire, depuis tant d'années que j'utilise jabber, la stabilité a toujours été catastrophique. Il faut comprendre que tant qu'il n'y aura pas un service solide, de qualité, il sera difficile d'inciter les gens à utiliser cette messagerie instantanée pour ne pas dire que dans les conditions actuelles c'est un repoussoir, une incitation à utiliser des services propriétaires qui en plus permettent de faire de la vidéo.

Pour l'heure vous pouvez ajouter :

  • cborne@jappix.com qui semble-t-il fonctionne au moment où j'écris ces lignes
  • cborne@jabber.fr qui ne fonctionne pas au moment où j'écris ces lignes mais qui j'espère fonctionnera quand jappix ne marchera pas
  • cborne@dukgo.com qui est finalement celui qui tient le mieux mais qui ne passe pas avec les gmail

Que bientôt je vous donnerai une adresse de skype, ça ne m'étonnerait qu'à moitié.

Pour conclure, je trouve que la relation individuelle est plus saine que celle qu'on peut avoir par exemple dans les réseaux sociaux où le côté public incite à la marave.

Edit 11h38 : le service est relancé

BoZon 2.4

Rédigé par Cyrille BORNE Aucun commentaire

La version 2.4 de BoZon vient de paraître, elle apporte son lot de nouveautés notamment dans la gestion des profils d'administration mais aussi de corrections, beaucoup de corrections. J'ai tracké une partie des bugs de façon simple en fait, j'ai un BoZon composé de 30.000 fichiers que j'utilise de façon quotidienne, que je commence à partager avec les membres de ma famille, si bien que le tracking que je livre, je le qualifierai de naturel, sans chercher à planter le logiciel. De nombreuses optimisations ont été réalisées pour gérer cette masse, on arrive à des temps de 5 secondes maxi pour de très gros répertoires pour un serveur type E5200 avec 4 Go de RAM. Dans ces fameuses optimisations, la possibilité d'afficher les fichiers, cent par cent par exemple, Bronco a énormément travaillé sur les performances d'affichage.

Cette version 2.4 que nous qualifions de "stable" comporte nécessairement des bugs, comme toute application, comme toute application qui de plus grossit. Plus nous seront nombreux à l'utiliser "naturellement", plus on arrivera à quelque chose de solide, je rassure tout le monde, le logiciel est stable, testé sur un très grande quantité de fichiers, dans des conditions réelles, tout marche bien. 

A l'heure actuelle BoZon est une solution légère qui permet de remplacer une partie d'Owncloud pour le stockage de fichiers, qui permet de streamer ses mp3 avec un player audio, d'afficher des galeries photos, de gérer des profils d'utilisateurs, de nombreuses possibilités supplémentaires que vous découvrirez à l'installation du logiciel, toujours aussi simple, un drag and drop dans un ftp. 

Il s'agira de ma dernière nouvelle sur BoZon, ici en tout cas, nous avons désormais le site officiel bozon.pw

J'ai commencé à documenter un peu, à ma façon bien sûr, vous reconnaîtrez le style, le site, une base pluxml sera simple, je pense que Bronco montera le thème, la partie blog sera réservée aux annonces, astuces, anecdotes, nous sommes tous les deux blogueurs et joueurs à la base. 

N'attendez pas de voir arriver des tonnes d'évolutions pour la suite, l'idée ici c'est de stabiliser à tous les niveaux. Un logiciel propre, peu de bugs, un site qui tient la route, monter une petite communauté, poser des bases solides pour un logiciel qui mine de rien permet de dégrossir son cloud de façon simple sans avoir besoin de posséder un serveur dédié. 

Fil RSS des articles de ce mot clé