Mes Outils

Pour moi l'informatique ça a d'abord été le jeu. Pendant de nombreuses années j'ai fait évoluer une tour de façon à pouvoir faire tourner les derniers jeux à la mode et puis, je crois que c'est un peu comme tout, on finit par se lasser, le jeu PC c'était mieux avant, à part quelques titres rien de bien excitant si bien que j'ai fait le choix de la tour d'occasion et du silence. Ma configuration principale est un Optiplex 360 que j'ai payé 40 €, CORE 2 DUO E7500 2x2,93, 4 Go de RAM, un SSD de 256 Go avec une carte RADEON 1 Go de RAM fanless aux capacités juste suffisantes pour décoder la HD, un écran de 24 pouces pour aller avec, avec les yeux qui vieillissent, il faut au moins ça. C'est une configuration modeste qui ne me permet plus de jouer, je suis désormais passé totalement sous console, PS3, PS4 une Wii où je ne joue qu'à quelques jeux précis, la série des souls notamment. Un jour j'ai réalisé que je pouvais basculer l'intégralité des logiciels que j'utilise sous Linux et c'est ce que j'ai fait par souci éthique pendant plus de 10 ans. De distributions en distributions, pendant de nombreuses années et puis on vieillit, on n'a plus le temps, on a surtout des priorités si bien que mon choix c'est posé sur Debian Stable. Debian Stable c'est le bien, c'est indéniable, Debian Stable pose toutefois le problème d'un matériel trop récent avec un cycle de mise à jour tous les trois ans, il peut m'arriver de faire des infidélités de temps à autres et d'utiliser une distribution de type *buntu.

Avec 256 Go d'espace de stockage, je suis plutôt court, j'ai donc embarqué un disque dur de 2 To qui fait office de stockage, de copie de sauvegarde mais aussi d'abri pour machines virtuelles. J'embarque par exemple OpenMediaVault, il s'agit d'une distribution Linux basée sur Debian qui transforme un ordinateur en NAS avec les services traditionnels comme FTP, NAS, SMB, DLNA et d'autres bricoles du même truc. Le DLNA par exemple me permet d'alimenter de façon simple la grande majorité des appareils pour lire des vidéos. J'ai démarré l'ordinateur portable en 2007-2008 avec l'EEE PC, premier appareil à moins de 300 € rendant enfin le portable accessible, j'ai fait tourner pendant des années des ordinateurs portables de taille réduite sans jamais en avoir une utilité pleine. Si à une époque vivant entre Saint Pierre la Mer pour les vacances et ailleurs, j'avais besoin d'un portable, l'ordinateur fourni par le lycée me suffit amplement, il est sous Windows 10 et me permet d'utiliser les nombreux services en lien avec Office365 utilisé pour le travail. J'ai quelques vieux portables qui traînent dans la maison, au cas où, ceux des enfants, toutes ces machines sont installées sous Debian Stable, pour me laisser le temps de gérer le parc. En fait pour moi, c'est certainement la partie délocalisée qui prend le plus d'importance, le client importe de moins en moins, je pense que le desktop est mort. La tablette n'a d'ailleurs pas remplacé le portable, je tourne sur une tablette Chinoise android de 8 pouces dont la seule utilité est de lire des bédés, rien de plus. Pour les livres j'ai un Kobo, l'encre électronique c'est quand même le mieux, malheureusement aucun appareil couleur correct n'a été fait pour la bande dessinée, si ça avait été le cas, je n'aurai aucun intérêt pour une tablette android dans la maison. 

Cyrille BORNE et la téléphonie c'est une longue et triste histoire de changement. J'ai démarré avec un Alcatel Mpop que j'ai utilisé pendant un moment, pour passer ensuite à un ZTE OPEN C, le téléphone libre de la fondation Mozilla avec Firefox OS. Malheureusement alors que le système était très prometteur, la politique de Mozilla a été catastrophique, les téléphones sortis n'ont pas été mis à jour, le système n'était pas prêt, après de nombreux rebondissements on a vu la fin du système d'exploitation, avec lui de nombreux regrets et sans aucun doute de la rancoeur. J'ai une utilisation particulièrement limitée du téléphone, téléphoner aussi curieux que cela puisse être, envoyer des SMS, surfer, le GPS, quelques bricoles mais vraiment rien de plus, j'ai donc tenté l'expérience du Windows Phone dont je me suis lassé assez rapidement. Retour à un Alcatel Mpop plus puissant, toujours avec une diagonale de 4 pouces, un achat d'un X5 à 50 € plus puissant et qui fait du 5 pouces, jamais de contentement dans l'utilisation d'android, un système d'exploitation qui ne me fait pas rêver, que je trouve brouillon. Xavier, lecteur du blog m'a fait le cadeau d'un Windows Phone Nokia Lumia 640 LTE, c'est vraiment dommage que ce système d'exploitation n'ait pas rencontré le succès qu'il mérite, c'est mieux pour tout. A l'heure actuelle donc, j'utilise un Windows Phone 10.

Pour alimenter tout ça chez en internet je suis client Sosh où je bénéficie d'une VDSL 2 pas formidable mais suffisante pour mes besoins à 29.99 € par mois. Du fait de ne pas avoir de décodeur, j'utilise la clé TV Orange pour la télé. Pour la téléphonie mobile, je suis chez SFR, forfait 10 € pour 5 Go de data. 

L'utilisation de l'informatique est devenue particulièrement rationnelle avec les années, je fais de moins en moins d'écart, j'utilise quasiment tout le temps les mêmes logiciels qui sont, il faut le reconnaître les ténors du genre, libreoffice par exemple pour la réalisation intégrale de mes cours. En gros cela veut dire que demain je peux passer de façon indifférente de Linux à Windows ou même à Mac, je suis interopérable au niveau des logiciels et des formats que j'utilise. Je n'utilise que du Debian pour moi mais aussi pour les autres avec du Xfce, c'est simple, ça fait penser à du vieux Windows, ça ne choque pas les gens. L'intérêt de Debian Stable c'est la possibilité de laisser voir venir avec un délai de trois ans, si bien que lorsqu'on a de nombreux postes on ne passe pas son temps à faire des mises à jour. Le revers de la médaille par contre c'est pour le matériel récent, trois ans de décalage c'est un gros problème de reconnaissance, si bien qu'il peut m'arriver à certains moments d'aller vagabonder du côté de Xubuntu qui présente en gros la même chose mais avec des paquets plus récents.

Le navigateur devient forcément la porte d'entrée de plus en plus de services, la cloudisation de l'informatique est en marche. Même si je l'ai toujours amer vis à vis de la fondation Mozilla, l'idée sous-jacente dans l'utilisation du Windows Phone, de Windows c'est tout de même de pouvoir évacuer Google et ses services, peut être finalement pires que Windows. Firefox n'est certainement pas le meilleur des navigateurs, il a toutefois quelques avantages comme la synchronisation entre les différents appareils avec en plus la possibilité de s'auto-héberger.

Il me reste encore quelques contacts sur jabber (cborne@dukgo.com et cborne@jabber.fr), quand on est présent que sur un réseau social inconu, c'est un outil très pratique pour échanger rapidement, sans être parasité par le bruit du réseau. J'utilise depuis des années le client pidgin qui reste le plus clair et le plus pratique avec de nombreux greffons. Pour tester de plus en plus rarement des distributions Linux, je virtualise avec Virtualbox

Pour la partie scolaire les principaux programmes que j'utilise sont Libreoffice pour la suite bureautique, pour les courbes ou les figures géométriques GeogebraDia pour réaliser certains schémas, paint pour recadrer les images, redimensionner, enfin faire les opérations de base.

Le blog roule sous pluxml, le forum sur Mybb, pour réaliser ma veille Kriss Feed. Pour envoyer les fichiers, j'utilise Filezilla. En ligne je stocke mes fichiers en utilisant bozon le programme minimaliste de Bronco le Warrior du dimanche.

Mes sites internet sont hébergés par o2switch, 72 € TTC par an pour avoir de l'illimité pour tout et surtout un service technique parfait derrière.