Quelques services en lignes

08/12/2017 Non Par cborne

Philosophie : utiliser le moins possible de base de données et c’est plutôt réussi, je n’en ai qu’une.

La façade : bludit

Pendant de nombreuses années j’ai essayé de trouver ce qui me paraissait le plus juste, l’équilibre parfait entre les multiples facettes que je pouvais présenter. J’ai fait l’accès en direct sur le blog, j’ai fait le portail d’accueil avec le RSS des différents blogs que j’ai pu faire à l’époque où j’avais éclaté le blog en plusieurs parties, j’ai fait de nombreuses choses. Le choix de la façade est désormais définitif. Si demain j’arrête de bloguer, je peux difficilement me séparer de cyrille-borne.com, on aura une page d’accueil sur mes différentes activités ou des liens vers ce qui m’intéresse, profils sociaux par exemple.

Dans les différentes solutions que j’ai pu tester bludit est ce qui me parait le plus intéressant : modulable, esthétique, facile. C’est un CMS que je pourrai transformer demain en autre chose étant donné que selon le thème choisi, on a une utilisation différente, je pourrai par exemple changer la façade en Wiki personnel.

Le blog : PluXml

J’ai commencé à bloguer en 2008 avec dotclear, à l’époque c’était pour ainsi dire la normalité quand on était francophone. J’ai arrêté d’utiliser dotclear suite à un « merci pour le poisson » du lead project de l’époque que je n’ai pas vraiment apprécié, pour migrer l’intégralité du blog sur WordPress. Je suis resté sur WordPress jusqu’au suicide de blog-libre dans sa première version, c’est à dire jusqu’en décembre 2014. Le choix de PluXml s’est imposé, je voulais du sobre, du minimaliste. Après le suicide du blog en juillet 2017, la question ne s’est pas posée, les gens ont été assez nombreux à m’écrire pour me témoigner leur amitié, j’ai relancé le blog avec l’outil que je connaissais le mieux sans étudier.

Quelques regrets aujourd’hui je dois le reconnaître par rapport à mon utilisation, il m’aurait fallu en fait quelque chose d’encore plus minimaliste, puisque je n’utilise pas les tags, je n’utilise pas les commentaires, j’ai une utilisation qui relève plus du blog statique. A défaut donc d’avoir l’outil parfait, j’ai l’outil qui me convient. Je sais me débrouiller pour bricoler un peu le code, la communauté francophone est très dynamique, j’aime l’esprit général autour de PluXml et ses utilisateurs que je retrouve dans d’autres projets.

Le lecteur de flux RSS : Miniflux

Pour qui ne connaîtrait pas la technologie RSS, c’est une des inventions les plus puissantes qui existe et qui n’a pourtant pas rencontré son public sauf chez les professionnels de l’information. Plutôt que d’aller voir tous les jours, toutes les heures sur un site pour savoir s’il a été mis à jour, il suffit de vous abonner à son flux RSS. C’est le même principe qu’un mail, lorsqu’une information est publiée, vous recevez la nouvelle dans votre agrégateur de flux, c’est à dire le logiciel dédié. En fait le concept a rencontré un vrai succès, puisque Twitter c’est exactement ça, on s’abonne à des sites mais aussi à des gens, les sites twittent de façon automatique les nouveaux articles, on les voit apparaître dans sa timeline. Ce qui pose problème c’est qu’à force de passer par les réseaux sociaux pour publier leurs informations, les sites informatiques dissimulent le flux RSS ou l’abandonne. Rappelons que Twitter n’est pas un service indépendant mais une entreprise qui cherche à gagner de l’argent, le RSS est un standard, vous pouvez utiliser tout logiciel qui est capable de le lire.

On trouve deux grandes familles d’agrégateurs, ceux qui sont en local, ceux qui sont en ligne. Si les agrégateurs au local avaient du sens il y a quelques années, aujourd’hui pour des personnes comme moi qui multiplient les machines, le fait d’avoir une instance en ligne permet de faire sa veille à différents endroits, à différents moments. Pendant de nombreuses années j’ai été utilisateur de Google Reader, l’application de référence qui a fini par fermer. Avant, je m’étais libéré du service Google en utilisant RSSLounge qui a fini par disparaître. J’ai tourné pendant quelques temps sur Leed qui souffrait de quelques bugs, pour utiliser pendant de très nombreuses années Kriss Feed de Tontof. J’ai rencontré des difficultés dans la version smartphone au niveau de l’affichage de certains articles avec un bug de défilement qui me renvoyait au début, j’utilise aujourd’hui Miniflux qui ne pose pas de problème que ce soit sur PC ou smartphone.

La difficulté à l’instar d’un Twitter, c’est de savoir qui suivre et ce n’est pas simple notamment pour les sites d’actualité qui ont tendance à reproduire la même nouvelle. Le risque c’est de tomber dans l’infobésité, trop d’informations qui finissent par tuer l’information. Pour Twitter ou pour les RSS j’ai tendance à procéder de la façon suivante : j’agrège ce qui me paraît intéressant, si je me rends compte assez rapidement que c’est trop de flood ou d’annonces que j’ai déjà vues ailleurs, je me désabonne. Je m’octroie en fait une période d’essai. Quand je me rends compte que je n’arrive pas à suivre, c’est que j’en ai trop, je fais donc le ménage dans mes flux ou dans mes abonnements Twitter.

Les annonces du bon coin avec Cheky

Dernièrement j’ai recommencé à regarder le bon coin, j’avais un peu lâché, mais parfois on a de bonnes occasions comme mes fameuses tours payées à 16 € pièce. Aller sur le bon coin de façon systématique est pénible, j’ai réinstallé une instance de lbc alerte devenu cheky. Le concept est simple, il s’agit d’un CMS open source que vous téléchargez sur github, vous pouvez contribuer d’ailleurs, et que vous installez en faisant un simple drag and drop dans un serveur ftp, il n’est pas obligatoire d’avoir une base de données Mysql. Cheky va vous permettre de sauvegarder vos recherches et de vous envoyer une alerte par mail, par SMS ou par flux RSS. Je procède pour ma part de la façon suivante, je fais informatique sur un ensemble de codes postaux précis qui vont en fait des environs de Saint Pierre (Narbonne) jusqu’aux environs de Pézenas avec Valras plage, Gruissan, Sérignan et tous les villages que je suis amené à croiser. Toutes les trente minutes (il faut positionner une tache cron), je reçois les alertes par mail sans tenir compte des précédentes annonces ce qui est pertinent. En gros si à 18h30 il n’y a pas eu de nouvelles annonces, je ne reçois pas de mail, logique. La configuration est particulièrement simple, on va paramétrer le mail dans un premier temps, on colle ensuite les recherches qu’on peut grouper, et c’est fini.

Il y a quelques années j’avais fait le choix de recevoir les annonces sur mon lecteur RSS mais c’était trop d’informations qui m’arrivaient en même temps, j’avais du mal à faire le tri entre une veille importante et les annonces assez nombreuses. Le fait de recevoir par mail, un autre canal de communication que le RSS le rend plus acceptable.

Il est nécessaire de s’interroger sur la légalité du logiciel, j’ai donc contacté son auteur qui m’a bien gentiment répondu. Il m’a expliqué qu’au départ, LBC alerte n’était pas un logiciel libre mais un service. Au bout d’un certain temps, il est contacté par une personne du boncoin, sympathique au demeurant et durant les échanges, Jérôme son auteur, explique que s’il est inquiété, il passera son logiciel en open source. Plus tard c’est la mise en demeure avec les menaces, les avocats et le reste, Jérôme simple particulier ne se prend pas la tête et rend son logiciel libre. Si effectivement on regarde du côté des conditions du boncoin, la réutilisation est interdite. On minorera tout de même l’impact du logiciel, du fait de devoir bénéficier d’un hébergement pour l’installer et d’avoir quelques connaissances en informatique.

Le webmail multicompte : rainloop

A la maison, sur mon ordinateur portable, j’utilise Thunderbird et ce pour deux raisons : le multicompte, la gestion de mon calendrier personnel. A l’époque du fait d’avoir fait un détour par Windows Phone, j’ai eu le problème de la non gestion des calendriers de type caldav, si bien que je n’utilise plus les contacts et les calendriers livrés en protocole libre par o2switch ou par baikal mais le gestionnaire de contact et le calendrier d’office365. Avec Thunderbird j’ai souvent des problèmes de synchronisation avec mon compte office365 si bien que j’ai souvent tendance à lancer la version en ligne qui me donne de plus accès au Yammer de l’entreprise ou à mon onedrive. Rajoutons à cela que j’utilise souvent ma session du lycée, que j’utilise boxer sur mon smartphone android, qui lui n’a aucun problème avec le protocole exchange, l’utilisation de Thunderbird c’est surtout pour avoir une vue rapide et claire de mon calendrier, plus que pour la partie mail. Il faudra que je regarde dans les alternatives, un billet certainement à suivre.

Du fait d’être dans une situation où je consulte de plus en plus les mails depuis mon smartphone, que lorsque je suis chez moi j’ai toujours une fenêtre Firefox ouverte, j’ai installé une instance de Rainloop, client multicompte et sans base de donnée. L’interface est propre, elle fait penser à celle de roundcube. On notera qu’une interface mobile est disponible ce qui permettrait même d’envisager de se passer d’application pour Android pour n’avoir que le site web. Pour l’heure, je n’en suis pas encore là, par manque de temps, par le fait de ne pas avoir regardé de solution alternative pour le calendrier autre que celle d’aller sur le site d’office 365 (trop lent), j’utilise encore Thunderbird. Rainloop ne nécessite pas de configuration particulière, un simple drag and drop.

Le forum : Vanilla

J’ai testé beaucoup de moteurs de forum, j’ai aussi testé des moteurs de réseaux sociaux, Vanilla est le meilleur des mondes. Le forum est l’outil par excellence d’échange, contrairement aux réseaux sociaux où il est difficile de faire long, aux blogs où il est difficile de faire lisible, le forum permet d’avoir des catégories précises, de ne pas perdre l’information, d’avoir des posts avec du code. La problématique jusqu’à ce que je trouve Vanilla, c’est qu’il est le seul à mon sens à proposer une interface moderne et responsive. En effet, alors que chez les autres forums certains se sont enrichis en proposant des interfaces mobiles payantes, Vanilla est responsive par défaut. C’est de toute évidence le nerf de la guerre et ce qui a contribué à la mort des forums, l’impossibilité de participer depuis un smartphone quand il représente aujourd’hui plus de 50% de l’internet. Vanilla est donc responsive mais il est de plus modulabe et dans ses modules assez nombreux et dans son apparence. Depuis quelques années le renouveau du moteur de forum c’est discourse, avec une présentation résolument moderne, Vanilla propose les deux présentations, à l’ancienne comme mybb ou phpbb, moderne avec le mode dernières discussions qui fait penser à un réseau social. J’étais un peu inquiet de voir que le projet restait coincé dans une version 2.3 avec une version 2.4 qui ne sortait pas, l’annonce pour le 22 décembre de la version 2.5 (pas de 2.4) vient d’être réalisée.

BoZon pour récupérer des fichiers

A l’heure actuelle je n’utilise pas d’instance de BoZon personnelle, j’attends que le Warrior du Dimanche se réveille un peu sur la version 3 mais comme il n’a pas donné signe de vie sur un bug de l’alpha, je me dis qu’en période des conseils de classe et avec quatre gosses à la maison, il doit avoir quelques bricoles à faire. Pour le lycée j’ai deux instances de BoZon. Une instance professionnelle pour une secrétaire qui a besoin de régulièrement mettre à jour des fichiers et de les mettre en ligne. Il est apparu que pour son besoin BoZon répondait au cahier des charges, sinon il fallait qu’elle passe par une plateforme pas terrible pour uploader. Un deuxième BoZon a été mis en place afin que les élèves puissent déposer des photos de certains événements, de façon à avoir le plus de vues possibles. Beaucoup d’élèves ont des iphone et du fait de l’absence de bluetooth, la communication n’est pas toujours simple. Il suffit alors de faire un partage de connexion pour ceux qui n’ont pas de Wifi, on peut récupérer facilement les photos sans prise de tête ou d’obligation de passer par un service avec un enregistrement obligatoire.

Les années passent, on peut faire des choses pertinentes, je vous invite à échanger avec nous les services que vous utilisez dans le forum