Quel logiciel simple de dessin / retouche sous Linux ?

16/08/2017 Non Par cborne

Le 16/08/2017 : rajout de Fotowall et gthumb, Converseen

Lorsque l’on parle de retouche, d’image sous Linux c’est The Gimp qui revient de façon régulière et pourtant il n’est pas adapté à une utilisation par Monsieur ou Madame tout le monde. La notion de calque par exemple est totalement inconnue du grand public, le besoin pour un utilisateur de base c’est :

  • redimensionner l’image,
  • rajouter un texte,
  • rajouter éventuellement un élément supplémentaire comme une flèche
  • recadrer

Il faudrait rajouter désormais la notion d’effets façon instagram, mais cette utilisation a certainement plus de sens depuis un smartphone avec envoi direct vers les réseaux sociaux ou directement depuis le réseau social qui permet d’appliquer l’effet, Instagram ou Snapchat pour n’en citer que deux. Je propose ici quelques solutions.

Shutter, logiciel de captures d’écran aux fonctionnalités avancées

Le logiciel shutter n’est pas celui auquel on pense en premier car il s’agit avant tout d’un logiciel de capture d’écrans et pas un logiciel dédié à la retouche d’images. Pourtant, pour un enseignant, pour quelqu’un qui documente c’est le logiciel le plus pertinent. Il permet évidemment la capture mais des fonctionnalités poussées qui permettent de redimensionner, d’écrire du texte, de rajouter des flèches, de recadrer, de pixeliser des zones comme les visages ou des informations privées, d’encadrer des parties qu’on veut mettre en avant.

Limite : le logiciel apparaît dans la sistray et pas de façon conventionnelle sur le bureau. Par le fait, les gens qui ont l’habitude de lancer un logiciel de dessin puis d’ouvrir le fichier risquent d’être destabilisés.

Minipaint, le logiciel auto-hébergé

Minipaint est un logiciel classique de dessin / retouche. Sa particularité c’est de pouvoir l’auto-héberger dans un espace personnel en ligne. L’intérêt est évident, si vous avez des habitudes de travail avec MiniPaint, il vous suffit d’une connexion internet pour pouvoir l’utiliser n’importe où. Ici on retrouve les fonctionnalités classiques des logiciels de retouche auxquelles vont s’ajouter des possibilités supplémentaires de dessin. Du fait d’être en ligne, Minipaint n’est pas dépendant du système d’exploitation et fonctionnera aussi bien sur Linux que sur Windows ou MAC.

Limites : il faut posséder un hébergement, pas connexion internet, pas de Minipaint.

Kolourpaint, à l’ancienne

Kolourpaint est un logiciel qui je pense n’a pas évolué depuis 10 ans, il a simplement été porté pour être compatible avec les nouvelles librairies QT4 puis QT5. On retrouve donc une présentation à l’ancienne, qui a l’avantage de ne pas perturber les utilisateurs qui ont l’habitude de ce type de présentation. On retrouve les fonctions attendues, redimensionnement, effets, recadrage, écriture etc …

Limite : le logiciel est sous KDE, si vous n’êtes pas dans cet environnement, un grand nombre de librairies vont être installées.

editor.pho.to le service en ligne

Une interface moderne, séduisante pour les jeunes, et qui répond parfaitement au besoin. Recadrer, redimensionner, rajouter du texte avec des polices de caractères variées, mais aussi des effets supplémentaires comme la possibilité de placer des cadres, des vignettes sur l’image, ou des effets de lumière.

Limite : comme pour minipaint, il s’agit d’un logiciel en ligne si bien que pas de connexion internet, pas de logiciel. On rajoutera de plus que contrairement à minipaint qui s’auto-héberge, c’est un service, service qui peut changer ses conditions ou disparaître à n’importe quel moment. Par le fait, tant qu’il existe tout va bien, le jour où il disparaît il y a tout intérêt à ne pas avoir misé beaucoup dessus.

Bonus : Tuxpaint pour les plus petits

Tuxpaint ne répond pas au besoin, il ne peut pas redimensionner ou recadrer une image, néanmoins il a l’intérêt de permettre l’initiation à l’utilisation de ce type de logiciels pour les plus jeunes. Il est possible d’écrire, de dessiner, d’utiliser des formes.

Limite : il s’agit d’un simple logiciel d’apprentissage pour un enfant, pas d’un outil utilisable par un adulte pour réaliser des opérations de base.

Complément : XnRetro et Xnsketch pour ajouter des effets à l’image.

Ces outils peuvent être téléchargés sur le site Xnview.com, ils ont été développés par l’auteur du logiciel éponyme qui fait visionneuse d’images, recadrage, traitement par lot etc … Ils répondent sur ordinateur à un besoin qui est apparu avec les réseaux sociaux, les effets sur les images comme le vieillissement. XnRetro propose des effets de ce type pour donner l’impression d’avoir de vieilles photos, Xnsketch transforme l’image en dessin.

Complément : réaliser un nuage de mots, un mur de photos avec Fotowall

Fotowall vient de sortir dans sa dernière version, et ce sera la dernière version, en tout cas pour le développeur, la 1.0. Il s’agit d’un logiciel qui permet de mettre en forme un ensemble de photos comme si vous réalisiez un mur de photos. De nombreux effets sont disponibles dont notamment un intéressant nuage de mots que vous pouvez réaliser à partir d’un simple fichier texte.

Complément : réaliser une planche contact avec gthumb

Dans gthumb, réalisez une sélection des images qui vous intéressent, faites imprimer, dans la partie image vous pouvez jouer sur le nombre d’images par colonnes et par lignes. On imprime dans un fichier pdf ou svg.

Complément : redimensionner des images en masse

Converseen est un logiciel à l’interface particulièrement simple, on charge ses images, on détermine la résolution de sortie qui peut être une résolution avec une dimension bloquée ou en fonction d’un pourcentage par rapport à l’image originale.