Publipostage avec Libreoffice

02/09/2017 Non Par cborne

Je voyais mon épouse ouvrir un document, changer le nom de l’élève, fermer le document, rouvrir le document, changer le nom et ainsi de suite. Nous sommes dans une mauvaise utilisation de l’informatique qui vise à automatiser les processus. Le problème étant toujours le même, on fait ce qu’on sait faire sans forcément se douter qu’il y a plus rapide, plus simple, plus efficace. A partir d’une liste d’élève qu’elle avait déjà saisie au préalable, je lui ai fait réaliser son travail en moins d’une minute. Il s’agit d’une méthode que j’utilise de façon très régulière, il apparaît en effet qu’on est souvent limité par les logiciels scolaires et que même si c’est un peu old school, ça a quand même le mérite d’être efficace.

Vous avez une lettre type et vous devez la reproduire pour des dizaines de personnes. Une large partie de la lettre est identique d’une personne à l’autre seuls vont changer quelques paramètres, le nom, la date de naissance, l’adresse, ce sont les champs.

Il est nécessaire d’avoir deux documents :

– un tableur Calc qui fera office de base de données et qui contiendra les noms, les adresses, les dates de naissance.

– un document Writer qui sera la lettre type.

Le document Calc a la structure suivante : la première ligne comporte le nom des champs, les autres lignes représentent les informations de la base de données. Par exemple,

Le fichier est enregistré sous le nom de bdd.ods, vous pouvez lui donner n’importe quel nom.

Voici un exemple de document Writer

A côté de Nom, prénom, et date de naissance, je veux associer le champ correspondant. Pour ce faire, je dois « charger » le fichier bdd.ods dans ma lettre type. Aller dans édition → changer base de données. Faire parcourir, pointer sur le fichier bdd.ods, la base de données doit apparaître au niveau de Bibliography.

De retour sur la page principale, aller dans affichage → sources de données.

Vous devez obtenir le résultat suivant :

Il est à noter que l’on peut appliquer la mise en forme aux champs.

Lorsque vous allez lancer l’impression, vous obtiendrez autant de feuilles que de lignes dans votre tableur, dans mon exemple trois. A l’impression, Libreoffice reconnaît la particularité de votre page et affiche :

Répondre oui.

Vous obtenez un paramétrage d’impression complet, directement sur l’imprimante ou dans un fichier que vous pouvez retravailler derrière. Il est possible de choisir les lignes à imprimer.

Publipostage