Le Blog de Cyrille BORNE

Dernier Round

Complément 17 : où tu commences à croire que ma vie est une fiction

Rédigé par Cyrille BORNE

Je vous garantis que tout ce qui va suivre est vrai.

Nous avions laissé notre Cyrille BORNE dans le caca, c'est le moins qu'on puisse dire, à signer un bon pour accord de 308 € pour se faire inspecter la canalisation avec une caméra. 9h je fais les cents pas devant la porte, 9h20 le technicien arrive. Un type sympathique, il le porte sur lui. La selle que nous avions réalisé dans le tuyau en PVC est trop étroite, il me fait un grand trou, on y viendra plus loin, il passe sa caméra, je regarde le film de ma vie défiler devant mes yeux.

sur ce petit écran, la révélation

Au bout de 9 mètres il arrive dans une zone inconnue. Leur système est quand même bien fait et je dois vous dire que c'est finalement pas si cher. 308 € avec le gars qui maîtrise mais pas que, le même type d'appareil est loué à plus de 420 € chez kiloutou pour la journée. Donc un système bien fait, en fait il a une espèce de pistolet tout rouge qui est lié à la sonde qui se trouve dans la canalisation et à l'instar d'un détecteur de métaux, ça commence à s'agiter quand il se rapproche de la sonde. Et c'est là où on se dit que Cyrille BORNE n'est pas Cyrille BORNE pour rien, c'était pile poil à 20 cm de l'endroit où je m'acharnais à creuser. Je vous fais monter le suspense. Je creuse comme un fou, je creuse comme si j'allais trouver le trésor de l'île aux pirates on tape sur quelque chose de dur : une plaque de regard.

Et là je me dis que c'est pas possible, j'ai envie bien sûr de serrer fort le technicien dans mes bras, de pleurer comme une fillette qui aurait retrouvé son poney après six ans d'errance. La preuve en image, une image qui a été censurée pour ne pas traumatiser ceux qui n'auraient pas encore la chance d'être père de famille.

Mais quand je dis à côté c'est vraiment à côté, et à peine à 20 cm sous le sol. Passé quand même la joie, la stupéfaction aussi de se dire que l'intégralité des sept propriétaires à la construction des maisons ont recouvert le regard, se disant certainement qu'ils ne seraient jamais bouchés. Il faut passer à l'action. Et comme on aime aller de découverte en découverte, il apparaît que ça ne bouche pas chez moi, mais à deux mètres chez mon voisin, parce qu'on a en fait une canalisation commune pour l'ensemble de la copropriété. Petit retour en arrière.

Il y a cinq ans lorsque nous avons acheté la maison, on savait qu'on était en copropriété sauf qu'il n'y avait pas de copropriété. Chacun fait ce qu'il veut, personne ne gonfle l'autre. Il y a quelques années, la loi Alur est passée, cette loi oblige les copropriétaires à avoir un syndic sinon les biens immobiliers ne peuvent pas se vendre. On a donc pris un petit syndic, un gars assez space mais qui nous fout la paix, on lui dit non à tout. Nous avons un fonctionnement bien défini, à partir du moment où l'un de nous sept ne décide pas de peindre sa maison en vert fluo ça passe. Tous nos arrangements se font à l'amiable, nous ne pensions avoir que le toit en commun. Avec le gars, on regarde chez le voisin, on se dit que c'est quand même énorme et observe une de ses dalles pas vraiment comme les autres. Je prends mon téléphone, j'appelle mon voisin, le parisien de souche avec l'accent d'Arletty, je lui explique la situation, et il me donne le feu vert. C'est un homme adorable, qui me donne le feu vert pour tout. Il faut savoir qu'historiquement son père a acheté la maison à sa construction, il n'était même pas au courant qu'il y avait un regard sachant que c'est un homme qui doit avoir plus d'une soixantaine d'années et que la maison a mon âge, 42 ans. On commence donc à casser la dalle pour sans surprise trouver un nouveau regard.

bonne pioche !

C'était totalement bouché chez lui, le problème est donc partiellement réglé. Partiellement car l'eau s'évacue chez moi, mais le problème pourrait se reproduire. Du fait que cette canalisation est commune, j'ai appelé l'ensemble de mes copropriétaires qui partageront donc avec moi la somme des 470 € que j'ai dépensée. Demain, je vais aller chercher le nécessaire pour réparer un peu le foutoir que j'ai pu mettre chez moi, rehausser le regard pour qu'il soit désormais accessible, je saurais où passer le furet même si après la vision d'horreur ça ne me motive pas, le faire chez mon voisin et réparer ma colonne centrale car je viens de découvrir ce système super drôle.

ça ressemble concrètement à une bouchon d'évier. Le principe est plutôt pas mal sauf qu'il l'a mis sur la selle, il y a donc une petite épaisseur qui laisse un goutte à goutte. En même temps, le gars a passé deux heures avec moi alors qu'il ne venait que pour un diagnostic caméra et ne m'a pas facturé plus. Il s'agit de l'entreprise SOMES de Bessan qui se fait flinguer dans les pages jaunes alors que les gens qui sont passés étaient très pros, sympas, pas chers par rapport aux tarifs pratiqués et sont allés jusqu'au bout de la démarche. Je remercie Adi Plomberie, qui a eu l'honnêteté de m'orienter directement vers l'entreprise SOMES en m'expliquant que le problème lui paraissait trop complexe pour qu'il puisse avoir le matériel nécessaire et il avait raison. C'est lui que je recommanderai en cas de problème à Saint-Pierre la Mer.

Il est environ 18 heures au moment où j'écris ces lignes, demain j'ai une journée pourrie, j'espère sans la pluie, je pourrais donc envisager de prendre mes vacances à compter de vendredi. Il y a quand même un fond de philosophie et de justice dans cette histoire. J'évoquais le fait de lâcher prise, de ne pas tomber dans le DIY systématiquement, finalement l'affaire aura été débloquée par des professionnels en 48 heures même si je ne regrette pas les différentes étapes notamment la trappe dans la colonne centrale. La somme sera de plus partagée entre tous, chacun j'espère fera le nécessaire pour faire apparaître son regard. J'ai trouvé le temps d'aller donner un coup de main pour porter la table de 80 kilos du beau-père de jeter des choses à la déchèterie. Je tiens sur les nerfs et j'espère que c'est bientôt la fin, l'année 2018 est déjà prévue pour être plutôt mauvaise, si on pouvait échapper au bonus supplémentaire ce serait bien.

Odysseus m'a envoyé ce petit dessin que je partage avec vous, ce pourri m'a grossi de 20 kilos alors que je suis dans une phase de perte de poids.

Classé dans : blog Mots clés : aucun

Lui-même, et c'est déjà beaucoup.