Le Blog de Cyrille BORNE

Dernier Round

Complément 32 - vacances peut-être pour de vrai

Rédigé par Cyrille BORNE

J'essaie de ne pas trop m'engager ça pourrait porter malheur.

Effectivement avec ma semaine à deux heures de cours, on pourrait dire que ça fait déjà une semaine que je suis en vacances. Cette semaine, j'ai donc fait mes deux heures de cours de façon très intense, et j'ai eu de quoi largement m'occuper. Mardi matin apocalypse au lycée, tout le monde me tournait de façon hystérique autour pour des problèmes informatiques divers et variés. Mercredi j'ai installé 14 PC sous Debian pour donner à la recyclerie. Jeudi c'est un peu la même que mardi, et vendredi alors que j'étais déjà en vacances, j'ai reçu quarante huit appels téléphoniques du lycée pour me rappeler à quel point j'étais totalement indispensable. C'est donc des vacances, des vacances qui je l'espère seront sous le signe du repos, et comme à mon habitude j'aime commencer en force à faire du rangement, parce que finalement le rangement c'est un peu comme le crépi, le rangement c'est la vie. Je viens d'acheter ma troisième armoire Bricodepot en résine, je l'ai encore une fois de plus remplie. Je regarde quand même mon garage, j'ai encore de quoi évacuer, notamment pas mal de composants informatiques que j'ai conservés et qui finalement ne me sont pas d'une grande utilité.

J'ai encore vendu pas mal de babioles ces derniers temps dont une PS3, tout passe par le Market de Facebook qui représente 75% de l'intérêt que je consacre à Facebook. Les 25% restants c'est l'actualité de mon coin, la force de centralisation de Facebook dans le local est totalement indiscutable. Par contre pour le reste, je réalise que je me suis piégé un peu tout seul. Je suis certains de mes collègues du lycée qui inondent la timeline de conneries monumentales. L'idée ce serait de faire sauter cette relation d'amitié encombrante afin de ne finalement se contenter de ramener Facebook à un simple outil informatif et complémentaire, ou remplaçant c'est selon, du bon coin. Seulement le piège, c'est d'avoir un collègue qui ferait une référence à ce qu'il a pu écrire sur Facebook et que je n'aurai pas lu. Il faudrait alors mettre les pieds dans le plat et à part dire de but en blanc que j'en ai marre de lire sa merde, je ne vois pas trop comment m'en tirer. La politesse, les convenances, nous poussent à faire des choses vraiment terribles, alors qu'il faudrait simplement éduquer à l'utilisation des réseaux.

Je regardais cet article anxiogène quant à la mort imminente de Facebook puisque 25% des gens prévoiraient de fermer leur compte. L'article est amusant puisqu'en fait ils seraient un tiers à envisager de fermer leur compte Twitter, si bien que sur le principe, Twitter serait largement plus menacé que Facebook. Je n'y crois absolument pas, et ce pour quelques raisons : garder le contact avec les gens qui paraît la raison la plus évidente, le market qui pour ma part est largement plus puissant que le bon coin, et l'événementiel. En fait la force de Facebook c'est qu'il dépasse le cadre du réseau social, il remplit la fonction du web pour ceux qui ne savent pas, ce qui prouve bien son utilité et le vide qu'il comble. Si je devais remplacer Facebook aujourd'hui, il faudrait que je fasse le tour des sites web pour les annonces d'événements, sites qui n'existent pas nécessairement ou sites qui ne donnent pas les informations comme la préfecture de l'Aude qui diffuse sur Twitter ou Facebook, que je passe par le bon coin, que je fréquente en permanence les pages de vide grenier, etc ... Non seulement il faut comprendre que ce n'est pas si simple de monter un site internet fédérateur, facile d'accès, et que quand bien même on l'a monté, il manquera toujours la centralisation que donne Facebook. Facebook a donc de très beaux jours devant lui sauf si comme je l'avais évoqué, un réseau social qui n'aurait pas cet aspect profil personnel venait à émerger. Concrètement, un réseau social un peu local, où je pourrai voir les événements et vendre des objets, ça serait pas mal sans avoir à me farcir les "si ton prénom commence par la lettre A alors tu devras te mettre une couche culotte sur la tête et chanter happy days".

Je réfléchis en même temps que j'écris, et je me démontre à moi-même et à vous que malheureusement l'aspect identitaire, présentation, a quand même un côté indispensable ou en tout cas rassurant. J'ai été contacté pour la PS3 par de nombreuses personnes et dans tous les cas j'ai consulté leur profil. Quand j'en ai vu un magnifique avec des armes à feu tout le long de la page, je n'ai curieusement pas donné suite. C'est effectivement le serpent qui se mord la queue, on a certainement besoin d'avoir un aspect social qui manque au bon coin d'ailleurs, mais de l'autre on a le pendant insipide d'une "information" qu'on n'a pas voulue. On en revient toujours au même point, le problème n'est pas tant le réseau mais l'utilisation qu'en font les gens, qui ne comprennent pas que parfois il faudrait apprendre à faire preuve de davantage de légèreté. A priori au moment où je vous écris ce billet je viens de vendre une vieille bibliothèque en fer forgé en moins de 10 minutes avec une dame bien éduquée qui passera la prendre demain.

Je regardais mon billet des dernières vacances, et c'est vrai que c'était quand même un sacré cumul. Les problèmes de liquide de refroidissement, la neige avec le rendez-vous médical, ma femme marchait encore avec la béquille, aujourd'hui dans les longues marches que nous faisons, je peine à la suivre, je paye mon gras, mais je paye aussi ma grippe où je tousse encore. Tiens je vous montre parfois où nous conduisent nos marches :

C'est le championnat du monde junior de kitesurf ces jours-ci. Tu m'étonnes qu'ils le fassent chez nous, il faut de l'eau et du vent pour faire du kite. Le principe est simple, une planche de surf, mais quand tu n'as pas de vague parce que la Méditerranée à part Brice de Nice, le surfeur est rare, tu as du vent. Ce serait une invention française, ce qui prouve bien qu'on n'a pas de pétrole mais on a des idées. Vous pourrez noter le temps dégueulasse, depuis le début de l'année il y a eu autant de précipitations que pour l'année 2017 complète. Il était temps d'ailleurs que j'arrête de bosser, la plus belle route de France où je circule à quelques mètres de l'Aude et bien là je roulais dedans, la limite entre le fleuve et la route étant devenue particulièrement mince. Le vent à Saint-Pierre est devenu un tel problème qu'on voit de plus en plus de restaurateurs se débrouiller pour créer des vérandas sur leurs terrasses afin de pouvoir travailler à minima. Certains touristes cette semaine sont venus deux jours et sont repartis, on dirait la Bretagne.

Dans un billet je continuais d'évoquer mon drame téléphonique. J'ai un peu regardé pour savoir d'où ça venait. Il semblerait que les environnements LineageOS et CyanogenMod ont eu un problème quand les apk ont été empaquetés avec un système du nom de aapt2 (je vous mets un lien où des gens vont se plaindre chez F-Droid). Concrètement quand j'expliquais que mon téléphone est tout pourri, c'est un peu plus profond que ça. Tous les téléphones avec ces systèmes d'exploitation alternatifs dont Replicant le Linux de la mobilité, ont rencontré le même problème. La différence entre mon téléphone et les autres c'est que le mien restera bloqué dans cette version sans possibilité de patcher, de corriger en remplaçant la ROM puisque il n'y a ni root ni stock ROM. La réflexion est tout de même assez amusante, se dire qu'à l'époque, le OBI MV1 me paraissait un choix judicieux car il était sous CyanogenMod avec les perspectives de passage vers LineageOS, je suis bloqué parce qu'il est sous CyanogenMod sans aucune perspective de passer à LineageOS, à moins qu'OBI se réveille ou qu'un hacker de génie nous ponde une méthode universelle pour tout gérer. J'avais pesté parce que je n'arrivais pas à installer Yuka, j'ai installé directement l'application open food facts, l'application qui te fait comprendre que ta feuille de salade que tu vas manger ce midi ça passe, mais limite quand même.

Cela vous paraîtra peut-être étonnant mais le seul téléphone qui m'intéresse en ce moment, c'est le Nokia 1. J'attends qu'il sorte, le 18 avril, pour voir des tests, et un prix qui baisse parce que 99 € un smartphone à 1 Go de RAM et 8 Go de stockage, c'est une plaisanterie. Pourquoi ce téléphone ? Ce téléphone a la particularité d'être sous Android Go, c'est à dire une version modifiée et allégée d'Android. J'évoquais l'acte de "consommaction", si on achète ce téléphone c'est montrer qu'on en a marre des téléphones qui coûtent 1200 € et qu'on veut juste faire des choses simples avec.

je suis amoureux de la voix cet homme qui dégage une virilité formidable

Alors effectivement à 99 € je peux me payer un téléphone chinois de la mort qui fait tout, sauf que c'est un business model que je ne veux plus favoriser. J'achète désormais en France, même si le produit est chinois ou à pas grand chose, on peut supposer que la finition sera meilleure, des mises à jour sont prévues pour trois ans, les boutiques potentiellement où je vais acheter le téléphone payent leurs impôts en France.

Je fais une pause dans mon billet on est le lendemain matin, la dame vient d'arriver avec dix minutes de retard et présente ses excuses, je la remercie pour ma part de ne pas m'avoir posé un lapin. Je lui dis que pendant que ma femme s'absente je vends vite des objets, elle me répond amusé qu'elle remplit la maison pendant que son mari n'est pas là.

Le soleil vient de revenir à Saint-Pierre cela fait des semaines qu'un soleil franc n'était pas arrivé, je pense que c'est le moment de se quitter et de vous souhaiter un bon dimanche, sous vos applaudissements.

Classé dans : blog Mots clés : aucun

Lui-même, et c'est déjà beaucoup.