Kubuntu c’est pas gagné non plus et autres réflexions

06/01/2019 Non Par cborne

KDE esta siempre la Sagrada

La réputation de KDE comme bureau super bien foutu mais trop ambitieux car truffé de bugs n’est pas surfaite, j’ai envie de dire bravo, je dis bravo.

L’application KDE connect ne fonctionne pas trop mal, parfois elle m’envoie cinquante notifications pour me dire que j’ai reçu un SMS. Quand j’essaie de parcourir les fichiers de mon téléphone c’est impossible, il m’annonce que j’ai une erreur si bien que je ne peux pas le faire et je trouve que c’est pénalisant.

Si on ne tient pas compte de ces deux problèmes qui peuvent être contournés, c’est un outil qui est vraiment puissant et je ne me vois plus m’en passer, tant que je n’ai pas résolu le problème des notifications.

Le système de gestion de Google Drive dans Dolphin …

Je me suis retrouvé avec une erreur pendant que j’ai copié les fichiers, j’ai tenté de refaire un copier coller de mon contenu ce qui m’a valu de me retrouver avec quatre fois les mêmes répertoires portant le même nom ce qui est une performance, et une nouvelle erreur. J’ai essayé d’effacer l’ensemble, et ça n’a pas marché, j’ai dû passer par l’interface en ligne de Google Drive. On va donc oublier une gestion naturelle de Google Drive.

Forcément, selon l’adage qui consiste à dire que lorsque Cyrille BORNE écrit quelque chose c’est qu’il est en train de le faire, j’avais commencé à regarder comment me passer de mon instance de Nextcloud hébergée chez yourownnet. Les services que j’utilise chez yourownnet sont : le cloud pour les fichiers, l’agenda, les contacts et news pour l’agrégation de nouvelles. Si les fichiers partent chez Google, je peux faire un retour à l’ancienne pour la synchronisation Dav par la synchronisation qui m’est proposée par o2switch. Pour l’agrégateur on aurait vu plus tard. À l’instar de Gnome avec Evolution, KDE propose un PIM assez monstrueux d’akregator pour la gestion des flux RSS à kmail pour les mails, on s’en serait douté, kaddressbook pour la gestion des contacts, korganiser pour les agendas. La synchronisation fonctionne, je récupère mes contacts au local, mais aucune modification ne fonctionne. Le plus insupportable là-dedans c’est de ne pas avoir de message d’erreur. Comprenez que je clique sur actualiser, F5, synchroniser, ce que vous voulez, je n’ai même pas un sablier, une barre de progression, rien. Les auteurs doivent certainement considérer que ce n’est pas la peine parce que c’est 100% de réussite.

De façon synthétique, à part le système de notification, je n’ai pas besoin d’un environnement KDE complètement daubé et je vais commencer à regarder les alternatives pour reproduire le même schéma qui m’intéresse.

C’est le côté obscur de la force … il ne faut pas y aller

Je dois vous avouer hier soir, aux environs de 22 heures, j’aurais bien installé un Windows 10, réalisé la synchronisation de mon calendrier, de mes contacts, de mes fichiers par onedrive puisque j’ai la totale d’Office365 qui est payé par la maison. Et puis j’ai respiré un grand coup, pour ne pas céder à l’appel du côté obscur.

Il est le maître, il nous montre la voie

Pourquoi pas un retour à Windows 10 ? Je ne vous ferai même pas le slogan sur la vie privée, je suis dans une phase où je me dis qu’un peu plus, un peu moins, c’est pareil, j’entends là de nos données pillées. Je vous invite à lire le billet de Stéphane Bortzmeyer qui n’est pas sans rappeler mon discours du moment sur la dégafamisation. Le propos est d’autant plus intéressant puisqu’on y parle de culpabilisation mais aussi de technique, à savoir que proposer des outils de merde (voir mon premier paragraphe pour se faire une idée) en alternative ou trop compliqués à installer ce n’est pas la bonne marche à suivre. Et je connais la réponse, tu n’as qu’à contribuer pour qu’ils soient meilleurs, et tu connais la mienne, tu n’avais qu’à ne pas les distribuer s’ils n’étaient pas utilisables. Guerre de tranchée.

Donc non, pas de vie privée pour Windows, mais purement de la technique. Windows 10 est un mauvais système d’exploitation, les mises à jour qui font tout planter en sont pour moi la preuve. Windows 10 à terme ne sera plus supporté et je devrais donc passer sur le nouveau système d’exploitation. Linux n’est pas un meilleur système d’exploitation (voir mon premier paragraphe pour se faire une idée), il a en outre le mérite d’imaginer une projection à long terme. Concrètement, sauf accident, dans cinq ans je peux être encore sous Linux sans problème de licence, en conservant mon installation, en changeant douze fois de machine si ça me fait plaisir. Uniquement pour cet argument, ça vaut le coup d’être sous Linux. Le jour où Windows modifie radicalement sa politique quant à la gestion du hardware et des licences, pour proposer un système qui ne rend pas une machine jetable ou qui n’impose pas de raquer 150 € pour voir la suite, je me poserais peut-être des questions.

Alors plutôt que de jeter bébé et l’eau du bain, faisons l’inventaire

À partir du moment où je suis sous Linux et que je compte y rester, il apparaît que Nextcloud sera mon meilleur ami pourvu que j’abandonne toute idée de synchronisation depuis le local. En même temps, l’application en ligne que ce soit la gestion des contacts, le calendrier, pas vraiment besoin d’avoir du local tellement c’est bien fait, autant travailler tout en ligne ou depuis le téléphone. Nextcloud pour moi sera obligatoirement un service et pas une installation auto-hébergée, merci Orange et sa livebox pourrie qui ne facilite pas l’ajout des services de DNS dynamiques.

Dès lors, j’abandonne toute idée d’utiliser des services propriétaires. Il n’y a que dropbox que je n’ai pas utilisé alors qu’il propose un client Linux, mais si on réfléchit à mon code de conduite, ça serait ajouter un service de plus, donc c’est non.

Je n’ai pas le temps, parce que je n’ai jamais le temps, et je vais rester sur une distribution à base Debian plutôt que de tenter l’aventure sur une Manjaro, une Fedora ou une Solus. Je vais donc me virtualiser une Mint sous Cinnamon qui est le gestionnaire de fenêtre officiel, peut-être installer une Neon parce que je trouve que KDE ça claque même si ça ne marche pas, ou tenter une LxQt en rajoutant Dolphin pour gestionnaire de fichiers, ce qui ne serait pas un mauvais compromis étant donné que c’est à base de QT, ça devrait moins mal marcher qu’ailleurs.

En conclusion ou presque

Me lancer dans une ronde des distributions une veille de rentrée n’est pas une bonne idée, je vais continuer de faire tourner cette Kubuntu quelques jours de plus, pour voir. Je vais aussi regarder ce qui est proposé ailleurs, j’ai vu qu’il y avait un équivalent Gnome. Il faut savoir que l’un des points faibles de KDE Connect, à part les bugs, c’est le fait qu’il ne fonctionne pas correctement avec les autres bureaux. Enfin quand même, le partage de presse-papier entre le téléphone et l’ordinateur, c’est vraiment énorme.

Il y a quand même quelque chose de notable dans ma démarche et ce n’est pas forcément super sain. Je passe par l’entremise d’un téléphone Android pour communiquer des trucs à mon ordinateur. A priori KDE Connect ne ramasse pas d’informations, mais il n’empêche que c’est un lien permanent d’établi entre mon PC et mon smartphone Google. Enfin, je retire de plus en plus de programme du local vers le cloud et ce n’est pas parce que c’est plus pratique mais parce que ces programmes sont meilleurs. La gestion des calendriers ou des contacts sous Nextcloud n’a pas d’équivalent aussi propre chez les programmes Gnome ou KDE. Et je pense que c’est un problème de fond pour la survie du bureau Linux, si on commence à trouver les solutions dans le navigateur, n’importe quel terminal fera l’affaire pour accéder à son environnement qui se trouvera dans les nuages.

Edit : si vous n’arrivez pas à naviguer à travers votre téléphone, c’est bien normal, c’est du KDE. La solution se trouve ici. Il suffit « simplement » de downgrader votre version KDE Connect de votre téléphone pour la faire tomber en 1.8.4. L’ancienne version se trouve sur le site apkmirror. Il semblerait qu’une fois de plus je sois le seul utilisateur francophone, mais c’est pas grave, j’ai l’habitude de trouver les problèmes et de les résoudre seul …