Cover Image

Informatique à outrance

juin 24, 2021 - Temps de lecture: 15 minutes

J'évoque de moins en moins l'informatique sur le blog, et comme je l'ai déjà écrit, alors qu'à une époque c'était une fin en soi, une passion, aujourd'hui c'est une corvée, mais une corvée nécessaire, comme le lavage en machine ou la vaisselle.

Dans un épisode précédent j'expliquais que nous changions enfin de serveur et que la version de parallel desktop installée n'était pas compatible avec un Windows Serveur 2016 ou 2019 mais remmina oui. J'avais créé une nouvelle image et c'est ici qu'on voit le changement de Cyrille, une base Xubuntu. Plus joli, plus facile à mettre en route, en LTS pour avoir la sécurité sur plusieurs années et éviter de mettre à jour tous les quatre matins. Je devais former mon collègue pour qu'il réalise la migration des 100 postes du lycée, finalement j'ai proposé à mon chef de prendre mon fils au forfait pour faire l'ensemble des postes. Mon collègue a accepté, mon chef était d'accord, nous avons réalisé 100 postes en 14 heures. 

Alors bien évidemment et j'ai envie de dire comme toujours, je sais pertinemment que ce n'est pas la bonne méthode mais c'est la méthode que je maîtrise le mieux, donc à l'essentiel. J'ai fait toutefois une variation, l'image disque était sur réseau si bien qu'il m'a suffi de booter sur clonezilla pour passer par SSH et faire le clonage de l'intégralité des postes. Le fait de travailler à deux c'est plus sympa et d'ailleurs il faut nuancer les 14 heures. En effet certains postes étaient dans des placards, il a fallu donc prendre les PC, brancher les PC, débrancher les PC, et c'est ici qu'il est sympa d'avoir un jeune pour porter et de travailler à deux. Comme je l'ai dit, j'ai changé et c'est certainement en lien à quelques mésaventures. On a donc fait redémarrer certains postes qui n'avaient pas été allumés depuis plus de un an. Nous sommes en travaux, on a donc des salles qui ne sont plus accessibles. Certains postes n'ont pas fonctionné, j'ai fait le test de souffler sur les barrettes de RAM, ça repartait souvent. Parfois, nous sommes tombés sur des unités récalcitrantes, je n'ai pas donné suite. Démontage de l'alim, du HDD et des barrettes de RAM poubelle. Le message est clair, finie l'époque où j'aurais passé deux heures pour faire fonctionner une unité achetée il y a quatre ans à 20 €. On en revient toujours au même principe, le temps c'est de l'argent, et pour la réalisation d'une tâche si tu n'es pas payé en conséquence, tu vas à l'essentielle. Et puis soyons honnêtes, dépenser du temps sur une rougne à 20 balles ce n'est pas cohérent. 

J'en ai donc profité pour faire un grand nettoyage de printemps qui n'avait pas été réalisé depuis mon arrêt de la responsabilité informatique. La salle des serveurs était une véritable poubelle. C'est assez désolant de voir que ce qu'on a laissé n'a pas été maintenu. 

En haut à gauche du clonage de poste, en haut à droite, une partie de ce qui part à la benne. En bas des images de Xubuntu

En ce qui concerne la solution TSE en 2021, je suis très partagé et c'est certainement le linuxien qui parle. Avec 400 gamins, avec une centaine de machines, la solution en elle-même qui permet de centraliser les sessions des élèves et les ressources, pour en plus avoir en bout de chaîne de vieux PC, je trouve que c'est plutôt cohérent. Ce qui me dérange le plus c'est de le faire chez Microsoft.

Dotriver ou encore Microlinux proposent des solutions équivalentes pour un environnement Linux complet. Et le côté Linux c'est pas pour dire Linux c'est plus mieux ou Microsoft sucks mais c'est comme toujours chez moi essayer d'être objectif. Si dans le cadre de la partie administrative, avec les logiciels métiers, Windows est totalement légitime, faut voir ce qu'on fait dans la partie pédagogique pour être beaucoup plus perplexe. Le gros de l'activité avec nos élèves c'est internet et l'utilisation de Libreoffice, pas plus, ni moins. Et forcément, quand tu vois que la politique de Microsoft c'est le renouvellement permanent, on reste très très otage du système pour une plus value qui reste totalement discutable. Microsoft pour mémoire c'est la société qui a dit qu'on s'arrêtait à Windows 10 pour voir arriver Windows 11, ça ne s'arrête jamais. 

Car si on réfléchit bien, il y a 20 ans, on tapait du texte, aujourd'hui on continue de taper du texte. Et si on peut effectivement reconnaître que les productions d'hier sont moins jolies que celles d'aujourd'hui, on peut s'interroger tout de même sur la nécessité d'avoir des machines de course pour faire les mêmes choses ou presque qu'hier poussant de plus en plus d'ordinateurs au rebu car malheureusement Linux ne sauvera pas tout le monde. 

Il s'agit d'un EM-200, c'est un appareil utilisé à l'époque comme point de vente, ou POS pour ceux qui savent. Un gentil membre du forum m'avait à l'époque donné trois de ces appareils pour pouvoir les utiliser au magasin école. Il s'agit d'un ordinateur tactile à base d'Atom n270. Et forcément pour ceux qui savent encore, on a dit Atom et là c'est le drame. Les Atom sont des processeurs Intel bas de gamme absolument pas puissants et qui surfent sur la frontière du 32 ou 64 bits. La machine était livrée sous Windows XP, et d'après cette vidéo avec un clone de Bill Gates, on a un produit qui date de 2012, j'ai donc envie de dire pas si vieux.

Une étrange vidéo des années 2000 qui ressemble à une vidéo des années 90

On en revient toujours à la même chose, ceux qui essaient de vous faire croire que les distributions Linux genre Xubuntu ou Lubuntu vont lui mettre une seconde jeunesse sont les mêmes qui ne les ont jamais essayées. La réalité c'est qu'une distribution comme Zorin sympa sur le papier, se traîne comme c'est pas permis, et Q4os pas mieux. La réalité c'est que pour une raison qui m'échappe, les appareils se mettent en veille quelle que soit la distribution Linux à part Slitaz. La réalité c'est que dès que vous lancez un navigateur internet, c'est totalement mort. Et pourtant ces appareils ont su être réactifs à leur époque sous Windows XP et même sous Seven. C'est la capture correspondante en haut à gauche. L'élément bloquant reste de façon systématique la navigation web. Ces machines en fait n'auront de sens que pour en faire des petits serveurs, pas du Nextcloud hein, pas une grosse consommation électrique, un écran présent pour dépanner, juste besoin de mettre un clavier pour vérifier. Pour le reste faut oublier. Alors bien sûr on pourra me rétorquer que neuf ans d'existence pour un appareil, il a vécu, mais pour ma part je fais le calcul que ma télé a plus de 15 ans et qu'elle fonctionne encore sans compromis. En informatique, tout va trop vite, tout s'use trop vite sans jamais avoir la sensation d'une véritable plus-value. J'entends par là que comme je l'ai écrit plus haut, il y a dix ans on faisait du traitement de texte, alors que les technologies ont radicalement évolué les lenteurs de lancement sont toujours présentes, rien n'est instantané, rien ne va plus vite. 

Vous noterez donc que j'ai repris du service pour le lycée mais c'est de façon totalement ponctuelle et cadrée. C'est l'un des soucis de l'informatique, c'est peut-être l'un des soucis de tout, tant que vous n'avez pas cadré la mission, il n'y a pas de limite. Ici il s'agissait de migrer des postes, j'ai migré des postes et c'est tout. Le nettoyage que j'ai réalisé dans la salle des serveurs c'est pour mon plaisir personnel, parce que c'est mon lieu de travail et que j'aime que les choses soient propres. 

L'informatique personnelle j'ai arrêté pour énormément de gens, je dépanne encore ponctuellement et pas n'importe qui. Des gens qui ne font jamais rien pour moi, je ne vois pas pourquoi je me fendrai d'un service qui leur coûterait des fortunes chez le réparateur, qu'ils y aillent. Je dépanne un peu et je vois arriver des choses qui me font de la peine, comme ceci. 

Sur votre gauche, vous m'excuserez c'était un peu pagaille mais j'ai tout rangé, un Lenovo tout en un symbole du mal. Sur votre droite, mon écran. Le Lenovo tout en un est branché sur mon écran et ça marche, la dalle du Lenovo quant à elle est noire comme la nuit noire, on peut donc supposer que la dalle est morte. Compte tenu de l'âge de la machine, compte tenu du facteur ça a l'air bien collé tout ça, compte tenu du fait qu'une dalle de 13 pouces ça peut monter à 70 balles, donc une 24 pouces ça doit faire mal, le diagnostic est assez radical, il faut brancher l'écran sur un écran. On notera qu'il vaut mieux avoir une grande maison parce que c'est pas un PI qu'on glisse dans un coin. 

Il y a parfois des gens qui m'écoutent et qui ont le bon goût de boire mes paroles car ils savent que je prêche le bien dans l'informatique si on fait abstraction des supplices réguliers que je fais, que je faisais en achetant des gadgets chinois. C'est d'ailleurs un positionnement masochiste assez intéressant quand on sait que je suis toujours de bon conseil. Il s'agit d'un ancien collègue de mon précédent établissement qui se retrouve avec un i7 qui se traîne comme un veau. Une machine payée aux environs de 800, un i7 avec 8 Go de RAM. Ceux qui savent ... savent, pourquoi la machine rame comme c'est pas permis avant même de finir ma phrase, un disque dur de 1 To à l'intérieur. C'était une époque où il fallait choisir entre un petit SSD et un gros disque dur, les fabricants jouant l'esbroufe avec le gros disque, on finit par se retrouver avec une machine pourrie avec des caractéristiques très bonnes sur le papier. Il m'a fallu moins d'une heure pour faire la manipulation qui va du clonage par Macrium reflect au démontage du disque et remontage du SSD. 

avant

après

Les vérifications à la Cyrille BORNE

Une économie de PC conséquente pour un résultat net et sans bavure, il s'est même offert le luxe de mettre 1 To de SSD à l'intérieur. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, il m'a demandé de lui trouver une tour pour remplacer son vieux portable un T quelque chose, c'est-à-dire du vieux dual core que j'avais boosté à l'époque en mettant un SSD. Je ne me rappelais même plus l'avoir fait, j'en ai tellement fait. Tu le sais public quand j'achète de l'informatique je l'achète toujours sur ebay qui reste pour ma part le plus grand bazar d'occasions accessibles, tu trouves tout sur ebay. Au moment où j'ai passé sa commande, on avait franchement baissé sur les prix, j'ai trouvé un icore 5 de troisième génération à 100 balles frais de port compris en provenance de l'Allemagne. Les types vous vendent des tours super propres, nettoyées et ça fonctionne franchement bien. J'avais un fond de matériel qui traînait pour aller avec, écran, clavier, souris et le voilà équipé pour un bon moment.

Comme je l'ai écrit, j'ai fini le face-à-face élève, je profite de cette période de transition pour ranger chez moi, et je me suis attaqué au garage pour me rendre compte que ces dernières années alors que j'avais pas mal vidé, j'ai quand même gardé n'importe quoi. J'avais conservé des claviers de portable à moitié pourris pour les touches au cas où je retomberai dans mes réparations sur ce type de matériel ... Alors c'est sûr que quand tu vois que des claviers de portable peuvent être vendus aux environs de 60 €, tu te dis que c'est malin, mais c'est malin quand tu en fais ton activité. Je fais donc du grand nettoyage, des barrettes de RAM en DDR2 que je refile au lycée pour les vieilles UC et dont je n'ai plus besoin, des câbles RJ45 que j'ai conservés au cas où je devrais faire 30 machines en filaire chez moi, tout ce qui aurait pu avoir du sens à l'époque et qui n'en a réellement plus aujourd'hui. Je me contente désormais d'avoir des ordinateurs de passe au cas où dans la famille ça crame, des chargeurs parce qu'on a toujours besoin de chargeur et c'est en gros tout. 

Pas trop de moralité dans ce billet, si ce n'est que j'arrive encore à me débrouiller avec Linux pour faire des choses simples, et que je me félicite d'être encore dans le camp de ceux qui savent faire pour beaucoup de choses sans être totalement largué dans une informatique qui n'en finit plus de se complexifier pour pas grand-chose. 

Pas de fin en RAP comme le précédent billet, par manque d'inspiration mais rassurez-vous ça reviendra. 

À Propos

T'avais jamais lu de blog français avant.
Toute remarque, toute réclamation est à faire par mail. À priori ce site n'utilise pas de cookies même s'il arrive à son rédacteur d'en manger quelques uns. Vous pouvez désormais échanger avec moi sur Twitter : @Bornecyrille