Des licences Windows de 5 à 15 euros : l’imbécile y croit !

2

Réponses

  • @f6k

    Les liens factuels concernaient surtout les prix pratiqués par des enseignes françaises auprès desquelles nous pouvons nous procurer des licences et aussi auprès de M$. Et, là bizarrement, pas de licence entre 5 et 15 euros.

    NB Avec l'âge, j'ai appris que la capacité à en étaler des tartines dans la vraie vie et encore plus dans les RS et les forums était inversement proportionnelle à la capacité de maîtriser un sujet. ;) Ce n'est là qu'une simple expérience personnelle.

  • Bim bam boum, balle au centre! :)

  • @bloginfo je trouve dommage que tu ne réponde pas à ma remarque quant à l'absence complète de réaction de Microsoft sur le sujet. Régulièrement de gros sites internet font de la pub via des articles sponso, ces sites existent depuis de nombreuses années, soit comme le fait remarquer @Phreg Microsoft ne s'y attaque pas pour des raisons obscures, soit la vérité est ailleurs.

  • Légal ou pas, un utilisateur microsoft de plus, c'est toujours un de moins chez la concurrence.

  • @sébastien a dit :
    Légal ou pas, un utilisateur microsoft de plus, c'est toujours un de moins chez la concurrence.

    Peut être le mot de la fin :)

  • f6kf6k
    28 sept. modifié

    @bloginfo a dit :
    @f6k

    Les liens factuels concernaient surtout les prix pratiqués par des enseignes françaises auprès desquelles nous pouvons nous procurer des licences et aussi auprès de M$. Et, là bizarrement, pas de licence entre 5 et 15 euros.

    Ah donc ce qui est choquant c’est donc de se rendre compte que quand on laisse à des acteurs indépendants le soin de fixer un prix sur les licences Microsoft, ceux-ci sont beaucoup moins exorbitants que quand c’est Microsoft lui-même qui les vend. Et forcément la conclusion c’est de dire que les acteurs indépendants sont nécessairement des bandits et que leurs clients sont des imbéciles, des « ahuris patentés » pour être précis. Mais remettre en question le modèle monopolistique de Microsoft, ça, par les dieux, non !

    NB Avec l'âge, j'ai appris que la capacité à en étaler des tartines dans la vraie vie et encore plus dans les RS et les forums était inversement proportionnelle à la capacité de maîtriser un sujet. ;) Ce n'est là qu'une simple expérience personnelle.

    Non mais moi je suis dans le clan des ahuris patentés de toute façon mais j’ai beau être qualifié d’imbécile, au moins j’évite les assertions sans fondements et j’argumente mes propos.

  • @cyrille a dit :

    @sébastien a dit :
    Légal ou pas, un utilisateur microsoft de plus, c'est toujours un de moins chez la concurrence.

    Peut être le mot de la fin :)

    Message reçu !

  • C'est illégal : https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/01/04/32001-20170104ARTFIG00227-des-pirates-francais-condamnes-a-verser-46-millions-d-euros-a-microsoft.php

    J'avais déjà vu des choses à ce sujet dans un magazine papier.

    Il vaut mieux éviter de se lancer dans ce business en France. D'ailleurs vous remarquerez que ces vendeurs sont souvent localisés en Chine, où il y a sans doute moins de risque sur les droits d'auteur.

    Après quand à savoir pourquoi ils laissent des sites faire de la pub, peut être qu'il n'y a pas assez d'argent en jeu.

  • C'est ça, ils auraient trop à y perdre.

  • 28 sept. modifié

    @cyrille

    Je n'ai aucune réponse factuelle à t'apporter, n'étant pas responsable commercial de Microsoft. ;)

    Si tu veux mon avis, cela fait des années que M$ ferme les yeux sur le piratage. Avec tous les spyware embarqués dans ses systèmes, il est en capacité de connaître très précisément les contrevenants. Quel serait son intérêt à dissuader les particuliers d'arrêter de pirater ? Il a Tout intérêt à fermer les yeux sur du menu fretin.

    Oracle n'a pas la même politique et sanctionne très lourdement les entreprises.

  • 28 sept. modifié

    Sans vouloir discuter du côté légal ou pas (je ne suis pas juriste et je m'en fiche à titre personnel), je serais curieux de savoir quel volume représente ce marché.
    Je doute que les entreprises souscrivent à ce genre de marché. Reste donc les particuliers. Mais lesquels? Une machine neuve ayant déjà sa licence, seuls des gens ayant un besoin particulier vont acheter ces licences. Et encore faut-il savoir qu'elles existent.
    En outre, les bidouilleurs savent qu'ils existent d'autres moyens de passer outre l'achat d'une licence.
    Bref, comparé à l'ensemble des licences vendues "légalement", je ne serais pas étonné que ce marché représente "peanuts".
    PS : J'ai peut-être loupé quelque chose

  • « Cinq prévenus accusés d'avoir organisé à leur profit un système de revente du logiciel Windows XP de Microsoft sans licence ont été condamnés (...) ». Le débat ici concerne des reventes de licence d'utilisation justement, là ils vendaient des copies de XP sans licences. C'est pas le même chose du coup.

  • F6k merci beaucoup pour tes postes, je les ai lu avec attention et j'ai trouvé tes explications très claires!!
    Merci d'avoir prit le temps

  • Avant de ranger le popcorn.... je crains que la formulation de départ ne soit fausse. Surtout avec W10.
    Lorsqu'on me vend une clef d'activation (à ne pas confondre avec une licence), on me vend un droit à générer une licence fourni par un OEM qui a payé Microsoft le pris prévu. Pas de licence d'occasion là dedans. Pas de risque juridique. D'ailleurs les serveurs MS génère sans problème une licence à partir de ces clefs.
    Alors qui a perdu de l'argent dans cette histoire? L'OEM en cessation d'activité qui à du céder son stock de droits pour des cacahouètes à un broker.

  • f6kf6k
    28 sept. modifié

    @lth35 a dit :
    Avant de ranger le popcorn.... je crains que la formulation de départ ne soit fausse. Surtout avec W10.
    Lorsqu'on me vend une clef d'activation (à ne pas confondre avec une licence), on me vend un droit à générer une licence fourni par un OEM qui a payé Microsoft le pris prévu. Pas de licence d'occasion là dedans. Pas de risque juridique. D'ailleurs les serveurs MS génère sans problème une licence à partir de ces clefs.

    C'est un point intéressant. La licence est littéralement un contat par lequel sont posées des obligations entre la société et le client, et qui fournit en l'espèce l'autorisation d'utiliser le logiciel (dans des cas déterminés pour ce qui est de Microsoft). La revente du contrat fait que l'autorisation d'utiliser le logiciel passe d'une personne à une autre. La clef d'activation ne vient que débloquer le produit pour lequel tu as acquis l'autotrisation d'utilisation en rachetant le contrat. Je dirais donc que l'on n'achète pas une clef d'activation sans le contrat de licence qui va avec ou, si c'était le cas, alors on sortirait du cadre de de l'arrêt UsedSoft (et c'est pour cela que les juges insistent sur ce point parce que le contrat en l'occurence correspond à un objet non corporel transférant les droits d'utilisation). C'est d'ailleurs ce qu'évoquait @zeodrake quand il expliquait qu'il avait reçu et vérifié les contrats et les documents de conformité. Et c'est ce que je me tue à répéter depuis le début ; mon raisonnement est correct pourvu que l'on se place dans une revente de licence d'utilisation (avec fourniture de clef d'activation ici bien sûr), et c'est pour cela qu'il faut voir comment SCDKey et les autres travaillent sur ce point (donc vérifier leur contrat, comment ils les ont acquis, etc.).

    Alors qui a perdu de l'argent dans cette histoire? L'OEM en cessation d'activité qui à du céder son stock de droits pour des cacahouètes à un broker.

    Ah oui clairement. J'imagine qu'il doit y avoir des cas où des licences sont achetées à vraiment pas cher auprès de Microsoft (même à moins de 5 euros). Mais cela doit pas courir les rues. C'est pour cela que je parlais de cessation d'activité. C'est un cas où l'on peut être assez certain que la revente se fait facilement et à vraiment pas cher (quitte à vendre à perte si ça arrive sous le régime français).

  • @poipoi a dit :
    F6k merci beaucoup pour tes postes, je les ai lu avec attention et j'ai trouvé tes explications très claires!!
    Merci d'avoir prit le temps

    Avec plaisir, le droit européen et international du numérique est passionnant je trouve :smiley:

  • J'ai mal expliqué. Avec W10 le système est vraiment différent.
    Je me met dans le cas ou j'en ai marre de galérer avec ma distribution Linux. Je me grave une clef W10 et go.
    La licence est attribuée à celui qui a fait l'installation: moi. Je peux acheter ma licence directement auprès de MS ou bien fournir une attestation que j'ai déjà payé qui s'appelle une clef d'activation.

    Après activation je me retrouve avec droit d'usage (une licence) attaché à mon compte Microsoft (et apparemment pas la machine). Il n'y a plus de clef de licence du tout. C'est pratique quand on perd/change son disque par exemple.
    Par contre pour revendre d'occasion c'est cuit: il n'y a rien à vendre. Et pas cool non plus pour les héritiers.

    Donc toute l'aventure juridique qui a du prendre quelques années retourne à la case départ. Car la question n'est plus: Est-ce que j'ai le droit de vendre d'occasion? Mais: Est-ce normal que je ne puisse plus céder ma licence? En gros j'ai le droit mais c'est plus possible.

    Personnellement, un truc que je ne peux pas revendre n'a aucune valeur. Dont autant payer le moins cher possible si je n'ai pas le choix.

    Si quelqu’un sait comment ça marche pour une machine préinstallé w10 ça m'intéresse. Vous avez un n° de licence?

  • J'aurais tendance effectivement à penser finalement comme @sébastien à savoir que même des licences pirates de Windows 7 ont été activées durant le passage à Windows 10. Microsoft a tellement sorti les rames pour franchir le cap du milliard que finalement tout utilisateur est bon à prendre même s'il reverse 15 dollars à un site un peu obscur.

    A titre personnel et même pour mon bahut, ou d'autres, partant du principe que les licences sont activées sans aucune magouille, je continuerai à utiliser cette pratique jusqu'à ce que je me fasse jeter par Microsoft.

  • f6kf6k
    28 sept. modifié

    @lth35

    D'accord, j'entends la nuance et je vois ce que tu veux dire.

    Pour ta question, je viens de regarder sur l'ordinateur de ma femme. Il est dit que l'activation est effectuée par une licence numérique. L'aide explique que pour Windows 10, avec un nouveau PC exécutant W10 la clé de produit est préinstallée sur le PC, incluse dans l'emballage du PC ou figure sur le certificat d'authenticité apposé sur l'ordi. Dans mon cas, je n'ai pas d'étiquette et il n'y avait rien sur l'emballage. Donc la clef a été préinstallé, intégré au contrat numérique qui vient avec l'OS et je n'y ai pas accès.

    Je me demande ce qu'il se passerait en cas de réinstallation de Windows 10 ? Peut-être la clef est "cachée" dans la partition de 260Mo qu'il y a au début du disque dur et que W10 s'y réfère à l'installation ? Sinon, il faudrait que je contacte directement Lenovo...

    Dans tous les cas, pour rebondir sur ta remarque, à moins de refiler la machine, je n'ai pas de clef à fournir à un éventuel acheteur de la licence. Ou alors il faudrait copier la partition de 260Mo et la fournir à l'acheteur potentiel pour qu'il l'intègre lui-même à son disque dur sur son ordinateur ? Très pratique hein ?

    EDIT : je n'avais pas fait attention mais à la fin du DD il y a une partition d'1Go utilisée à 54% et nommée WINRE_DRV ; elle est taguée comme partition de récupération ; c'est plus là que doit être la licence et la clef j'imagine ?

  • @cyrille a dit :
    Je fais partie de ces imbéciles, ça marche plutôt bien et depuis des années. J'ai acheté régulièrement sur scdkey : https://www.scdkey.com. Assez régulièrement des sites informatiques font du billet sponso pour eux ou rcdkey, souvent on fait remonter l'aspect légal, et pourtant alors que ces sites sont connus, vendent des clés depuis des années, j'ai envie de dire que si Microsoft avait voulu s'en mêler ça fait un moment qu'il l'aurait fait.

    Je viens de tester pour un voisin :

    • sur scdkey.com ni windows ni office
    • sur urcdkeys.com je trouve

    Étrange quand le tôlier disait qu'il achetait sur scdkey...

  • @Juju c'est par vague. scdkey ne vend pas de façon systématique des clés Windows, d'un coup tu as une promo.

  • @cyrille a dit :
    J'aurais tendance effectivement à penser finalement comme @sébastien à savoir que même des licences pirates de Windows 7 ont été activées durant le passage à Windows 10. Microsoft a tellement sorti les rames pour franchir le cap du milliard que finalement tout utilisateur est bon à prendre même s'il reverse 15 dollars à un site un peu obscur.

    A titre personnel et même pour mon bahut, ou d'autres, partant du principe que les licences sont activées sans aucune magouille, je continuerai à utiliser cette pratique jusqu'à ce que je me fasse jeter par Microsoft.

    Bon après, ça dit pas si c'est légal ou pas, mais juste que si Microsoft ne lève pas le petit doigt, c'est juste qu'il y a plus à perdre qu'à gagner pour eux (comme quand le service client Amazon par exemple ne cherche pas à batailler, ça rembourse direct, ça remplace, ça demande pas le produit en échange, plus à perdre qu'à gagner).

  • @Juju a dit :
    Je viens de tester pour un voisin :

    • sur scdkey.com ni windows ni office
    • sur urcdkeys.com je trouve

    Étrange quand le tôlier disait qu'il achetait sur scdkey...

    Tu en as sur CDISCOUNT, j'en ai fait acheté à mon frère et au p'tit padawan du service :)

  • 29 sept. modifié

    merci pour l'éclaircissement juridique, j'arrive un peu tard j'avais raté le sujet.
    Reste le cas particulier des licences OEM non cessibles même à titre gratuit et qu'on retrouve 99% du temps sur les parcs infos pros.

  • 29 sept. modifié

    @bloginfo a dit :
    @cyrille

    Oui. Et à la fois, excuse-moi, bien peu d'éléments factuels.

    Encore une fois tu perds l'occasion de te taire.

    f6k (que je remercie au passage pour l'argumentation éclairée, même si comme tu le concèdes toi même tu as encore des efforts à faire pour synthétiser ^^) s'appuie sur la loi et des arrêts dont il s'emmerde à aller te chercher et te mettre le lien et ton factuel à toi c'est que comme ca coute 15 balles et pas 250 c'est illégal.
    Et t'es maire toi ? ...

    Je vais donc faire simple et grossier peut-être que tu comprendras mieux.

    Acheter une babiole 10 balles au puces alors que tu sais qu'elle en vaut 10 fois plus, c'est illégal ?

  • @cyrille a dit :
    J'aurais tendance effectivement à penser finalement comme @sébastien à savoir que même des licences pirates de Windows 7 ont été activées durant le passage à Windows 10. Microsoft a tellement sorti les rames pour franchir le cap du milliard que finalement tout utilisateur est bon à prendre même s'il reverse 15 dollars à un site un peu obscur.

    Mieux que ça !
    Les Windows 7 activés avec des faux kms du genre Kmspico, autokms, windows loader, etc passaient l'upgrade W7>W10 sans aucun pb, licence activée ... laquelle ? va savoir ...

  • 30 sept. modifié

    @Clem

    1. Quel est le rapport entre le fait d'être maire et dire qu'il n'y a pas d'éléments factuels ?
    2. "Encore une fois tu perds l'occasion de te taire." Tu parles de quoi au juste ? Quelques précisions peut-être ?
    3. Tu n'as pas dû bien comprendre ce qu'était une licence OEM.
  • 1 - Parce qu'à l'argumentaire juridique étayé, clair (même si long) et documenté de f6k tu as répondu par un merdique lien wikipedia. Donc pour prendre des décisions dans ces responsabilités là, j'espère que tu écoutes les conseils qui te sont donnés et que tu ne vas pas juste sur wikipédia.
    Vu la très haute opinion de toi même que tu sembles avoir, j'ai un sérieux doute.
    Et des arrêts de cour de justice, on ne peut plus factuel c'est ce qui encadre la république, monsieur le Maire.

    2 - On s'était déja chopés ici sur ta manière de cracher à la gueule des gens qui prennent le temps de te répondre, et même essayent d'instaurer un dialogue ! Je t'avais demandé ce que tu foutais ici tellement tu sembles n'en avoir rien à foutre des autres, dans ce sujet là c'est pareil ...

    3 - Toi t'as pas dû bien comprendre ce que c'est la politesse et le respect.A choisir, je préfère ne pas avoir bien compris ce qu'est une licence OEM.

    Pis moi je ne suis pas expert
    "Formateur et formations Linux Red Hat, CentOS, Fedora, Ubuntu Server, Debian, SUSE, openSUSE, Bash, PowerShell, IPv6, Sécurité informatique, GLPI, FusionInventory, Squid, LAMP, Apache, MySQL, PostgreSQL, SQL Server, Oracle Database, SQL, PHP, WordPress, SEO, Référencement naturel, Veille stratégique et concurrentielle" à Trifouillis les tripettes.

    En fait je ne sais même pas pourquoi je réponds, je perds mon temps ...

  • 1 oct. modifié

    @Clem

    "Ta manière de cracher à la gueule" : je voudrais savoir où j'ai manqué de politesse, de respect très précisément. Je sens chez toi une grande tolérance à l'expression de points de vue qui ne vont pas dans ton sens, surtout lorsque la discussion s'éternise. Nous n'avons pas atteint le point Godwin. Mais je sens que ça approche !

    Ce que j'ai mis sur mon site en matière de compétences, c'est ce sur quoi j'ai travaillé ou je travaille. J'ai au moins fait une formation professionnelle sur l'un de ces sujets depuis 30 années que j'exerce dans l'informatique, ne t'en déplaise. J'aurais pu ajouter le Pascal, dBase, Delphi, Ruby, VB.Net, C#, le langage C, LISP, etc. Mais je ne les pratique plus. Mon site est un site professionnel et ce que j'y publie atteste de mes compétences sur ces sujets ! Tu remarqueras que je n'ai pas étalé ma "science" dans ce forum. Je vais donc me présenter

    J'ai commencé à travailler professionnellement dans l'informatique en février 1989. Je suis DBA de formation informatique. J'ai une maîtrise de sciences économiques mention bien obtenue en 1986, majeur de promo. J'ai animé un des 1ers clubs informatique en décembre 1986, durant un service civil de 21 mois. J'en ai quitté sa présidence en 2008. J'ai milité au PS de 2005 à 2008. Puis, chez Europe Ecologie le temps des élections européennes où j'ai coordonné le buzz vidéo. J'avais travaillé dans la cellule Réplique chez Désirs d'avenir en 2007 à l'occasion de la campagne de Ségolène Royal. J'ai organisé l'une des 1ère foires à tout informatique en janvier 1999. Durant le confinement, j'ai distribué gratuitement 10 ordinateurs pour permettre aux enfants de suivre une scolarité normale, prolongeant mon action depuis 2014 d'équiper les familles qui n'ont pas d'ordinateurs dans mon village et dans ceux d'à-côté. Je suis bénévole à la ressourcerie de Menneval, où je déploie du Linux sur des ordinateurs d'occasion. Je suis conseiller municipal depuis 2001, élu maire en 2014, réélu en 2020. J'ai été à l'origine d'un arrêté anti-nitrates et anti-pesticides le 24 juin 2019, suspendu le 9 juillet 2020 par le Tribunal administratif. Je suis père de 3 enfants. J'ai 56 ans.

    Et j'ai toujours eu le goût des autres, comme en attestent mon parcours, mon engagement associatif, mes tutos et mes publications. J'ose croire que, pour donner des leçons aux autres que tu ne connais pas sur leur manière d'être, tu as dû en faire beaucoup plus.

  • Coucou, le forum est intéressant si tout le monde se sent plus ou moins concerné par ce qui s'y publie.
    Là ça fini par ne devenir assez personnel, on pourrait passer à autre chose. B)

Cette discussion a été fermée.