Inutile

1115116118120121157

Réponses

  • septembre 2020 modifié

    @Phreg a dit :

    "Les mêmes faits peuvent être présentés ............
    Le plus difficile à décrypter c'est les infos ou reportags TV, peu de temps de réflexion, rythme imposé."

    c'est bien connu et je suis entièrement OK avec ce que je viens de lire ci-dessus.
    C'est pour cette raison que j'ai tenté de résumer en écrivant "c’est à nous de faire le tri intelligemment". J'ai bien conscience que cela n'est pas toujours facile.

  • je viens de faire une classe virtuelle avec ma femme sur le truc du CNED ... On n'est pas rendu.

  • @poipoi a dit :
    En cherchant des infos j'ai trouvé cet édito assez juste de mon point de vue :
    https://www.liberation.fr/france/2020/09/11/ecolos-peine-a-jouir-et-si-on-changeait-de-refrain_1799187
    L'écologie est avant tout un état d'esprit avant d'être un courant politique, la biodiversité n'attendra pas les petites querelles parisiennes pour survivre !

    Précision : je n'ai pas regardé la vidéo.
    Par contre, via un lien dans un article je suis tombé sur l'explication donnée par le maire sur Facebook, je remets le texte plus bas pour ceux qui ne souhaitent pas y aller.
    En effet, peut-être que ce n'est pas nécessaire de faire tout ça...

    Nous souhaitons conserver la magie de Noël sans gaspiller l’argent public.

    Pourquoi dépenser près de 60 000 € auxquels s’ajoutent d’importants coûts induits, écologiques et économiques :

    • Traversée de la moitié de la France en camion et en convoi exceptionnel (pour un arbre de 17 mètres)
    • Temps de montage 4 nuits, avec 12 agents mobilisés en horaires de nuit avec 3 nacelles et une grue de 30 tonnes
    • Mise en lumière de 10 km de guirlandes électriques
    • Vandalisme fréquent induisant des coûts de gardiennage de nuit
    • L’an dernier le sapin a été renversé par la tempête. Celles-ci vont se multiplier, avec des risques d’accidents mortels.
      Renoncer à ces excès ne signifie pas renoncer à célébrer Noël :

    • Les arbres vivants de la place Pey Berland et de la place Jean Moulin adjacente seront illuminés.

    • Le budget économisé sera consacré à des associations caritatives, commerciales et culturelles qui assureront la féérie de la place durant cette période de communion et de solidarité.
    • Le maire est ouvert à toutes les propositions permettant d’animer cette place à Noël.

    Pourquoi s’interdire de réinventer nos pratiques en privilégiant le vivant ?

  • @Juju a dit :

    @poipoi a dit :
    En cherchant des infos j'ai trouvé cet édito assez juste de mon point de vue :
    https://www.liberation.fr/france/2020/09/11/ecolos-peine-a-jouir-et-si-on-changeait-de-refrain_1799187
    L'écologie est avant tout un état d'esprit avant d'être un courant politique, la biodiversité n'attendra pas les petites querelles parisiennes pour survivre !

    Précision : je n'ai pas regardé la vidéo.
    Par contre, via un lien dans un article je suis tombé sur l'explication donnée par le maire sur Facebook, je remets le texte plus bas pour ceux qui ne souhaitent pas y aller.
    En effet, peut-être que ce n'est pas nécessaire de faire tout ça...

    Nous souhaitons conserver la magie de Noël sans gaspiller l’argent public.

    Pourquoi dépenser près de 60 000 € auxquels s’ajoutent d’importants coûts induits, écologiques et économiques :

    • Traversée de la moitié de la France en camion et en convoi exceptionnel (pour un arbre de 17 mètres)
    • Temps de montage 4 nuits, avec 12 agents mobilisés en horaires de nuit avec 3 nacelles et une grue de 30 tonnes
    • Mise en lumière de 10 km de guirlandes électriques
    • Vandalisme fréquent induisant des coûts de gardiennage de nuit
    • L’an dernier le sapin a été renversé par la tempête. Celles-ci vont se multiplier, avec des risques d’accidents mortels.
      Renoncer à ces excès ne signifie pas renoncer à célébrer Noël :

    • Les arbres vivants de la place Pey Berland et de la place Jean Moulin adjacente seront illuminés.

    • Le budget économisé sera consacré à des associations caritatives, commerciales et culturelles qui assureront la féérie de la place durant cette période de communion et de solidarité.
    • Le maire est ouvert à toutes les propositions permettant d’animer cette place à Noël.

    Pourquoi s’interdire de réinventer nos pratiques en privilégiant le vivant ?

    Raisonnement qui se tient même si 60k€ n'est pas grand chose dans le budget de la ville. Dans la même logique, on pourrait étendre ça au feu d'artifice du 14 juillet qui est une grosse pollution, coûte encore plus cher et mobilise bien du monde. o:)

  • @Juju a dit :

    @poipoi a dit :
    En cherchant des infos j'ai trouvé cet édito assez juste de mon point de vue :
    https://www.liberation.fr/france/2020/09/11/ecolos-peine-a-jouir-et-si-on-changeait-de-refrain_1799187
    L'écologie est avant tout un état d'esprit avant d'être un courant politique, la biodiversité n'attendra pas les petites querelles parisiennes pour survivre !

    Précision : je n'ai pas regardé la vidéo.
    Par contre, via un lien dans un article je suis tombé sur l'explication donnée par le maire sur Facebook, je remets le texte plus bas pour ceux qui ne souhaitent pas y aller.
    En effet, peut-être que ce n'est pas nécessaire de faire tout ça...

    Nous souhaitons conserver la magie de Noël sans gaspiller l’argent public.

    Pourquoi dépenser près de 60 000 € auxquels s’ajoutent d’importants coûts induits, écologiques et économiques :

    • Traversée de la moitié de la France en camion et en convoi exceptionnel (pour un arbre de 17 mètres)
    • Temps de montage 4 nuits, avec 12 agents mobilisés en horaires de nuit avec 3 nacelles et une grue de 30 tonnes
    • Mise en lumière de 10 km de guirlandes électriques
    • Vandalisme fréquent induisant des coûts de gardiennage de nuit
    • L’an dernier le sapin a été renversé par la tempête. Celles-ci vont se multiplier, avec des risques d’accidents mortels.
      Renoncer à ces excès ne signifie pas renoncer à célébrer Noël :

    • Les arbres vivants de la place Pey Berland et de la place Jean Moulin adjacente seront illuminés.

    • Le budget économisé sera consacré à des associations caritatives, commerciales et culturelles qui assureront la féérie de la place durant cette période de communion et de solidarité.
    • Le maire est ouvert à toutes les propositions permettant d’animer cette place à Noël.

    Pourquoi s’interdire de réinventer nos pratiques en privilégiant le vivant ?

    C'est le monde a l'envers : la droite balance des pavés sur un maire de gauche ayant annoncé des mesures d'économies.

  • septembre 2020 modifié

    Parfait, je suis bien content que l'on ait creusé cette histoire, parce que le tout premier article original était tout de même léger en détails, juste un "gentil propriétaire contre méchants squatteurs" sans approfondissement. Là au moins on sait qu'effectivement que le sous-entendu de "méchants squatteurs" était justifié.

    Après, il ne faut pas se leurrer, ce genre de situation risque de se multiplier dans les années à venir. Les politiques successives + l'impact économique du Covid = on a de plus en plus de gens des classes basses et moyennes qui plongent dans la pauvreté. Les prix de l'immobilier ne font "globalement" que monter depuis des années (avec quelques petites exceptions).
    Quant ces gens voient en face des personnes qui ont 2 ou 3 logements qu'ils n'occupent que quelques semaines à l'année, la tentation est vite grande de prendre le risque de squatter un toit qui n'engloutit pas tout ton salaire du mois.

  • @Balistic a dit :

    Parfait, je suis bien content que l'on ait creusé cette histoire, parce que le tout premier article original était tout de même léger en détails, juste un "gentil propriétaire contre méchants squatteurs" sans approfondissement. Là au moins on sait qu'effectivement que le sous-entendu de "méchants squatteurs" était justifié.

    Après, il ne faut pas se leurrer, ce genre de situation risque de se multiplier dans les années à venir. Les politiques successives + l'impact économique du Covid = on a de plus en plus de gens des classes basses et moyennes qui plongent dans la pauvreté. Les prix de l'immobilier ne font "globalement" que monter depuis des années (avec quelques petites exceptions).
    Quant ces gens voient en face des personnes qui ont 2 ou 3 logements qu'ils n'occupent que quelques semaines à l'année, la tentation est vite grande de prendre le risque de squatter un toit qui n'engloutit pas tout ton salaire du mois.

    Je pense que ce n'est pas qu'une histoire de pauvreté. Je connais un cas de loyer impayé pendant des années par une famille qui profite. Un salaire de 2500€/mois plus les alocs et aides pour 3 enfants pour un loyer de 600, et une maison rendue avec 15k€ de réparations au bout de 3 ans. Je connais aussi des personnes qui n'ont pas beaucoup de moyens mais qui paient leurs loyers en économisant ailleurs. La mentalité change.

  • septembre 2020 modifié

    @Phreg a dit :
    Je pense que ce n'est pas qu'une histoire de pauvreté. Je connais un cas de loyer impayé pendant des années par une famille qui profite. Un salaire de 2500€/mois plus les alocs et aides pour 3 enfants pour un loyer de 600, et une maison rendue avec 15k€ de réparations au bout de 3 ans. Je connais aussi des personnes qui n'ont pas beaucoup de moyens mais qui paient leurs loyers en économisant ailleurs. La mentalité change.

    Désolé si je me suis mal expliqué : j'essayai de sortir du cadre de l'article pour considérer le futur :
    Si on met de côté les gens qui arnaquent leur monde comme jusqu'à présent, la situation socio-économique vers laquelle on tend fait que tôt ou tard, une masse de plus en plus conséquente de gens parfaitement honnêtes et travailleurs jusqu'à présent vont commencer à se demander pourquoi ils n'ont que les moustaches du cochon et qui mange le reste du cochon ? (Réf Les Tribulations d'un Mage en Aurient). Pourquoi rester honnête si la société est injuste ? Et malheureusement comme toujours ce ne sont pas les super riches qui vont trinquer mais les classes moyennes-aisées (par exemple les vieux qui ont réussi à se prendre un second logement).
    Quand les inégalités augmentent, les infractions à la loi également.

  • @Balistic a dit :

    Désolé si je me suis mal expliqué : j'essayai de sortir du cadre de l'article pour considérer le futur :

    Quand les inégalités augmentent, les infractions à la loi également.

    Désolé Balistic depuis la nuit des temps il en a toujours eu des gens qui triment dur pour s’en sortir et d’autres qui vivent de rapines. C’est encore valable aujourd’hui. Pas besoin de chercher longtemps pour trouver moult exemples.

    J’ai du mal à accepter quand quelqu'un fait référence aux inégalités sociales présentes et futures pour excuser des gens qui cherchent à s’approprier les biens des autres. Pour moi c’est banaliser les malhonnêtetés et diminuer les mérites des gens qui travaillent dur.

  • @jack84 a dit :
    J’ai du mal à accepter quand quelqu'un fait référence aux inégalités sociales présentes et futures pour excuser des gens qui cherchent à s’approprier les biens des autres. Pour moi c’est banaliser les malhonnêtetés et diminuer les mérites des gens qui travaillent dur.

    Je ne cherche aucunement à les excuser. Ils sont en tord. Je dis juste que ce genre d'évènement risque de se multiplier.

  • @Balistic a dit :

    @jack84 a dit :
    J’ai du mal à accepter quand quelqu'un fait référence aux inégalités sociales présentes et futures pour excuser des gens qui cherchent à s’approprier les biens des autres. Pour moi c’est banaliser les malhonnêtetés et diminuer les mérites des gens qui travaillent dur.

    Je ne cherche aucunement à les excuser. Ils sont en tord. Je dis juste que ce genre d'évènement risque de se multiplier.

    merci pour ces précisions, car quand j'ai lu ceci "Pourquoi rester honnête si la société est injuste ?" cela m'a "titillé" sur les valeurs que j'essaie de respecter.

  • Un test covid c'est 9 à 10 jours par chez moi en ce moment pour avoir le résultat. Je vous dis pas le bordel.

    https://www.20minutes.fr/societe/2862155-20200915-coronavirus-occitanie-plein-boom-tests-covid-19-coup-blues-salaries-laboratoire#xtor=RSS-149

  • C'est personnellement comme vous pouvez vous en douter un drame personnel, je n'ai pas vécu de plus triste nouvelle depuis le départ de Philippe Bouvard des grosses têtes.

    https://www.20minutes.fr/arts-stars/television/2862307-20200915-pourquoi-jean-pierre-pernaut-va-autant-manquer-telespectateurs#xtor=RSS-149

  • Voilà qui commence à largement puer du cul. Quelque part je trouve ça étonnant que les associations de consommateurs ne commencent pas à s'exciter un peu et prendre le sujet à coeur. Car si la téléphonie qui on le sait est un marché de pointe dans le domaine de l'agressivité et du n'importe quoi ouvre le bal, on pourrait voir arriver ça chez n'importe quel service. Reste à savoir qui est ciblé, qui va le recevoir. Je pense à ma femme qui ne dépasse pas les 2 Go par mois, alors qu'elle a un forfait 20 Go, elle serait la cible idéal, on lui ferait payer plus pour ne rien faire de plus.

    https://www.clubic.com/telephone-portable/operateur-telephonie-mobile/sfr/actualite-12684-apres-bouygues-au-tour-de-red-by-sfr-d-augmenter-des-forfaits-sans-possibilite-de-refus.html

  • @cyrille a dit :
    Reste à savoir qui est ciblé, qui va le recevoir. Je pense à ma femme qui ne dépasse pas les 2 Go par mois, alors qu'elle a un forfait 20 Go, elle serait la cible idéal, on lui ferait payer plus pour ne rien faire de plus.

    Ce n'étais pas le cas chez Bouygues la dernière fois, ma carte SIM sans trop de conso n'a pas eu d'augmentation.
    Je viens de faire un tour sur les comparateurs, ça a bien augmenté. Je paie 5€ pour 20Go avec téléphone illimité, on trouve ces forfaits à 20€ maintenant !

  • C’est la fin de la récré pour les opérateurs après la multiplication des offres illimitées et avec de gros quotas de go à pas cher.

  • septembre 2020 modifié

    l'objectif premier était de tuer l'adversaire en pompant ses clients...(voir les cars "macron" par exemple où les prix vont augmenter / services vont baisser avec 2 opérateurs) Sauf que personne n'est mort, donc maintenant il va falloir éponger la dette/manque à ganger créée.
    D'ailleurs les débits mobile stagnent aussi maintenant. (le fixe est dopé par la fibre mais je suis curieux de voir les différences de chacun dans ce secteur avec de gros noeuds)

  • @Juju a dit :

    @cyrille a dit :
    Reste à savoir qui est ciblé, qui va le recevoir. Je pense à ma femme qui ne dépasse pas les 2 Go par mois, alors qu'elle a un forfait 20 Go, elle serait la cible idéal, on lui ferait payer plus pour ne rien faire de plus.

    Ce n'étais pas le cas chez Bouygues la dernière fois, ma carte SIM sans trop de conso n'a pas eu d'augmentation.
    Je viens de faire un tour sur les comparateurs, ça a bien augmenté. Je paie 5€ pour 20Go avec téléphone illimité, on trouve ces forfaits à 20€ maintenant !

    J'avais le forfait Sensation à 5€ pour 20 Go "à vie"... Sauf que j'ai reçu un gentil courrier de chez Bouygues stipulant qu'à compter du 2 septembre 2020 mon forfait passait de 5€ à 8€ sans possibilité pour ma part de refuser.

    J'ai bazardé Bouygues, le smartphone que j'avais aussi, pour revenir en 2000 avec un forfait bloqué chez Orange pour 3€ par mois avec téléphone à clapet. Le virage est radical, mais on se sent libéré d'un coup.

  • @Juju a dit :

    @cyrille a dit :
    Reste à savoir qui est ciblé, qui va le recevoir. Je pense à ma femme qui ne dépasse pas les 2 Go par mois, alors qu'elle a un forfait 20 Go, elle serait la cible idéal, on lui ferait payer plus pour ne rien faire de plus.

    Ce n'étais pas le cas chez Bouygues la dernière fois, ma carte SIM sans trop de conso n'a pas eu d'augmentation.
    Je viens de faire un tour sur les comparateurs, ça a bien augmenté. Je paie 5€ pour 20Go avec téléphone illimité, on trouve ces forfaits à 20€ maintenant !

    J'ai deux forfaits comme ça, le mien, ma femme. En fait ils font désormais comme les restaurants à volonté. Ils majorent le prix pour tout le monde, les très gros consommateurs qui vont remplir le forfait de 60 Go sont noyés dans la masse de ceux qui vont faire moins de 5 Go par mois.

  • @romainhamel a dit :

    @Juju a dit :

    @cyrille a dit :
    Reste à savoir qui est ciblé, qui va le recevoir. Je pense à ma femme qui ne dépasse pas les 2 Go par mois, alors qu'elle a un forfait 20 Go, elle serait la cible idéal, on lui ferait payer plus pour ne rien faire de plus.

    Ce n'étais pas le cas chez Bouygues la dernière fois, ma carte SIM sans trop de conso n'a pas eu d'augmentation.
    Je viens de faire un tour sur les comparateurs, ça a bien augmenté. Je paie 5€ pour 20Go avec téléphone illimité, on trouve ces forfaits à 20€ maintenant !

    J'avais le forfait Sensation à 5€ pour 20 Go "à vie"... Sauf que j'ai reçu un gentil courrier de chez Bouygues stipulant qu'à compter du 2 septembre 2020 mon forfait passait de 5€ à 8€ sans possibilité pour ma part de refuser.

    J'ai bazardé Bouygues, le smartphone que j'avais aussi, pour revenir en 2000 avec un forfait bloqué chez Orange pour 3€ par mois avec téléphone à clapet. Le virage est radical, mais on se sent libéré d'un coup.

    Pour les mails, l'appel numérique que je fais depuis mon téléphone, le GPS parce que je roule et des fonctionnalités qui me sont indispensables, le retour en arrière serait compliqué. Au niveau de mon smartphone pourtant j'ai une utilisation limitée, je n'ai qu'une "page" d'applications avec 1/3 occupé par l'agenda

  • @cyrille a dit :
    Un test covid c'est 9 à 10 jours par chez moi en ce moment pour avoir le résultat. Je vous dis pas le bordel.

    https://www.20minutes.fr/societe/2862155-20200915-coronavirus-occitanie-plein-boom-tests-covid-19-coup-blues-salaries-laboratoire#xtor=RSS-149

    c'est un peu partout comme ca maintenant.
    J"ai voulu me faire tester le 10 septembre car un collegue etait positif. on m'a proposé un rendez vous au 24 septembre ...

  • septembre 2020 modifié

    Vienne au sud de Lyon (une ville de 30000 habitants). Ma femme a réussi a se faire tester en profitant d'un testing de masse par l'opérateur de métro de Lyon. Mais clairement le message des autorités c'est soit tu as de gros symptomes, soit tu es contacté par l'ARS, sinon tu oublies

  • septembre 2020 modifié

    @cyrille a dit :
    Pour les mails, l'appel numérique que je fais depuis mon téléphone, le GPS parce que je roule et des fonctionnalités qui me sont indispensables, le retour en arrière serait compliqué. Au niveau de mon smartphone pourtant j'ai une utilisation limitée, je n'ai qu'une "page" d'applications avec 1/3 occupé par l'agenda

    C'est clair qu'il faut s'adapter quand on fait le choix d'un retour vers le futur..
    Mais dans la Marne ça va pas trop de zones blanches, et pour le GPS j'ai opté pour Maps en hors-ligne, je télécharge la zone qui m'intéresse sur le smartphone que j'utilisais et je peux partir en vadrouille

  • Il s'agit ici d'un très mauvais débat. Depuis 17 ans que je fais ce métier, j'ai tout vu, même une élève arriver en tenue de cosplay de soubrette le jour de la rentrée, avec les cheveux roses. Il en faut donc beaucoup pour me choquer, et les gamins avec le nombril à l'air fait partie du quotidien. Le problème de fond, c'est notamment dans le cadre des filières professionnelles, si les gamines se pointent avec des tenues de plagistes, les patrons ne prendront même pas le temps de lire le CV ou de donner sa chance.

    Il est important de faire comprendre que chaque circonstance, sa tenue. Dans les filières ventes dans les établissements que j'ai pu fréquenter, un jour par semaine c'était costard et robe pour les filles.

    https://www.20minutes.fr/societe/2861603-20200914-liberationdu14-lyceennes-revendiquent-droit-habiller-comme-elles-veulent#xtor=RSS-149

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.