Complément 109

15 avril modifié dans Blog / Forum
Avec quelques jours de recul, suite à l’allocution du président, j’aimerais affiner ma pensée. Le billet que j’ai écrit à chaud, suite à l’intervention du président, reste pour moi toujours d’actualité mais il mérite deux choses, être nuancé, être précisé. Il est certain qu’à un moment il faut reprendre, et avoir posé une date de…

Réponses

  • 15 avril modifié

    on est d'accord (et merci au passage pour la citation)
    je développerai un peu plus aussi avec le temps, dans les deux samedi qui viennent, le temps de voir venir les choses.
    bon pour facebook, c'est sûr que j'y allais pour des news locales, faire signe à deux trois personnes...bof, ça commence à se tarir. Un petit RSS sur ma ville suffirait, comme je le fais pour des comptes twitters. Fetchrss propose un compte gratuit suffisant pour ça... si on ne veut pas s'héberger

  • La revanche des casaniers, on est bien d'accord. A en entendre beaucoup qui n'en peuvent plus de rester chez eux, je me dis que ce sont des personnes qui ont mal choisi leur chez eux pour ne pas s'y sentir bien, ou qu'ils passent tout leur temps libre ailleurs, chez les autres, bars, discothèque, jamais en vacances chez eux.
    Sauf pour qui bien sûr ne peuvent faire autrement que de se loger dans un tout petit appartement.

  • on a certains cas d'élèves à 7 ou 8 dans des maisons ou des appartements minuscules, c'est compliqué.

  • Je comprends tout à fait ça. Mais il y a aussi des familles de 4 dans leur pavillon avec un peu de terrain qui n'en peuvent plus également. Mon avis, eux, ils ont un problème.
    Les familles nombreuses dans des appartements minuscules, elles oui je les plaint et les comprends sans soucis.

  • @sébastien a dit :
    Je comprends tout à fait ça. Mais il y a aussi des familles de 4 dans leur pavillon avec un peu de terrain qui n'en peuvent plus également. Mon avis, eux, ils ont un problème.
    Les familles nombreuses dans des appartements minuscules, elles oui je les plaint et les comprends sans soucis.

    Je ne juge personnellement pas. Ce que je veux dire c'est que même chez nous, c'est parfois compliqué. On vit dans 80 mètres carrés pour 4, il y a de la place pour relativement s'isoler mais c'est toujours bruyant. Quand on est en activité professionnelle, avec du télétravail, c'est toujours l'un ou l'autre qui est au téléphone. Parfois on a nos gosses qui ne vont pas faire preuve de bonne volonté, quand tu dois repasser derrière parce qu'ils laissent les choses crades ou qu'ils attendent que tout se fasse. Cela reste des circonstances où tout le monde est relativement à cran, tu ne fais pas de tour de voiture ou de promenade pour être seul.

    Et encore mes gosses sont autonomes, j'ose à peine imaginer avec des petits qu'il faut occuper tout le temps.

  • 15 avril modifié

    Justement c'est un peu le retour de bâton pour ceux qui jugeaient hâtivement.
    Bon, là mon voisin seul dans sa maison de 100m2 invite des amis d'un autre département pour boire du rosé....on va dire que c'est du partage. En plus ils restent distants.
    Mais je connais des gens qui les balanceraient dans certains coins

  • Ben moi je vais me permettre de juger mais évidemment ceux que je connais tout particulièrement dans mon coin, incapables de rester en place, toujours à être chez les autres, incapables de concevoir ne serait-ce qu'une seule semaine de vacances chez eux sans aller à l'autre bout de la france ou du monde.
    Et qui plus est se permettaient de juger, critiquer, ceux qui ne faisaient pas comme eux. Ah bon vous partez pas? Des vacances sans partir, c'est pas des vacances. Vous sortez jamais les samedi soir? Oh mais vos enfants, faut les lâcher un peu, une soirée sans eux ça fait pas de mal, et bla bla bla, et bla bla bla...
    Tiens voilà ben nous, à moins de passer 3 mois de confinement, ça ressemble juste à des vacances l'été comme on en passe tous les ans.
    Alors oui, faut s'organiser pour réussir à travailler en télétravail en même temps, on fait à tour de rôle comme on peut, mais sinon ben c'est pareil. On part pas, on reste chez soi, on s'occupe comme d'hab. Je conçois que pour certains c'est pas simple, mais dans mon coin j'en connais pour qui c'est compliqué, mais surtout parce qu'ils ont jamais fait l'effort de vivre en famille. Et là c'est le retour de bâton. la vie en famille, y'en a pas mal qui doivent découvrir cela que maintenant :D
    Ah oui la différence, c'est qu'on a plus de temps, tous nos weeks ends par exemple, vu qu'il n'y a plus de compèt!

  • Et pour les personnes seules qui ne peuvent plus voir de monde?

  • C'est pas cool pour elles clairement.

  • Pour ma part , quand on a connu l’hôpital avec des douleurs intenables (y a 7 ans on m'a enlevé la tête de fémur gauche quand ma hanche s'est luxée) et devoir être alité pendant plus d'un mois défoncé par les médocs à ne rien pouvoir faire d'autre que regarder la télé, c'est une forme de confinement pas funky, du coup aujourd'hui je relativise beaucoup. Pourtant j'ai une infirmité motrice cérébrale je suis en fauteuil roulant avec des des douleurs en permanence et pas de kiné depuis 1 mois. Je vis dans un appart et je ne sors plus. J'ai mon chez moi de l'aide pour mon quotidien, j'ai mes affaires, je geek, je lis (notamment Cyrille;) je fais un peu de taf à distance en histoire pour les élèves de l'école alternative où j'officie . Je remercie l'univers pour ce que j'ai déjà et je profite de cette période pour faire un bon break,une bonne introspection et aussi ralentir (ce n’est pas parce qu'on est en fauteuil qu'on ne peut pas courir après le temps paradoxalement ;). Pour ce qui est de voir du monde, je suis très sociable, mais là aussi je relativise, car je me rattraperai franchement quand tout sera passé :smiley:

    Restons solidaires entre nous, tout en respectant les mesures de sécurité, d’hygiène, et en prenant conscience tout ce que nous avons déjà. Prenez soin de vous les amis!

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.