Tout ceci finira certainement sous Windows, mais avant un détour sous Manjaro

2»

Réponses

  • décembre 2019 modifié
  • Oui, il y a un peu de cela, mais pas seulement. En tout cas, sur le forum français, j'ai toujours reçu de l'aide quand j'en ai eu besoin.

  • Comme les autres je ne comprends pas trop pourquoi tu persiste à vouloir installer des SNAP et des Flatpak sous Manjaro quand tu as AUR qui est disponible sans ligne de commande et avec des paquets récents.

  • @cyrille a dit :
    Merci à tous les nouveaux pour leur participation. Dans l'ordre :

    @Nick_au_Repos mu editor est vraiment un outil sympa pour les gosses qui captent rien
    @alfajet Arch c'est quand même une étape qui nécessite un peu d'investissement. En ce qui concerne snap flatpak et les copains, je crois que malheureusement pour toi il s'agit ici de l'avenir du paquet Linux.
    @Hérisson installer Mint n'a pour moi pas de sens, du fait qu'il s'agit d'un fork d'ubuntu lui-même fork de debian. Je pense qu'on récupère encore plus de problème.
    @stephane ça laisse quand même penser qu'on n'est pas dans la distribution de débutants.

    Salut Cyrille,

    Mu editeur : connais pas. Je ne peux pas t'aider mieux qu'un forum/support qui connait les problèmes courants d'installation.
    Juste pour tester, j'ai aussi une erreur en tentant d'installer ce bouzinen suivant la doc :

    olivier@ODO-PC ~ $ pip3 install mu-editor
    Downloading/unpacking mu-editor
      Downloading mu_editor-1.0.2-py3-none-any.whl (2.0MB): 2.0MB downloaded
    Downloading/unpacking pyflakes==2.0.0 (from mu-editor)
      Downloading pyflakes-2.0.0-py2.py3-none-any.whl (53kB): 53kB downloaded
    Downloading/unpacking pyqt5==5.11.3 (from mu-editor)
      Could not find any downloads that satisfy the requirement pyqt5==5.11.3 (from mu-editor)
    Cleaning up...
    No distributions at all found for pyqt5==5.11.3 (from mu-editor)
    Storing debug log for failure in /home/olivier/.pip/pip.log
    

    il a fallu installer pyqt5 ainsi :
    sudo apt-get install python3-pyqt5

    puis relancer l'install de mu éditeur en mode sudoer.
    sudo pip3 install mu-editor

    et ça replante sur Pillow (librairie pour gérer des images de mémoire)

    Là on est dans une forme d'amateurisme car on propose un package Winbidule, Macxx mais pour Linux une ligne de commande et débrouille toi ensuite.

    DANS TON CAS :

    Tu as à priori une erreur sur une librairie graphique python tkinter. Le problème que nous rencontrons dans notre équipe avec Python (mis au catalogue par bibi et que les datascientistes ont utilisé de suite sous Linux) est la dépendance aux librairies C. BOn, tu es power user donc tu as le droit de tout faire et installer donc je ne comprends pas pourquoi l'erreur n'est pas plus explicite (librairie trucmuche.c ou .so pas présente ou pas existante dans le dépôt)

    Pareil que Hérisson j'aurai kiffé de te voir démonté Mint Mate ou Cinamon parce que moi j'ai aucun problème avec. ;)

  • @djan quand tu ne connais pas, tu prends ce qu'on te propose. J'entends par là que bauh ben je sais pas où il va pêcher les trucs, il me propose, je prends ce qu'il me donne.
    @Nick_au_Repos sudo apt-get install mu-editor marche très bien sur Ubuntu ;-)

  • @cyrille a dit :
    @Nick_au_Repos sudo apt-get install mu-editor marche très bien sur Ubuntu ;-)

    Pas pour Mint ou on a pas les mêmes dépôts ... ;-)
    En plus c'est pas dans la doc officielle (ou j'ai mal vu) bref je te rejoint : pour un débutant ce n'est pas facile d'installer cela sur Linux. :P

  • sudo apt-get install mu-editor marche très bien sur Ubuntu

    Pas pour Mint

    Encore un petit plus de Gnome, il suffit de rechercher "mu" dans l'application "Logiciels" et il s'installe sans ligne de commande.
    Mint ne propose pas "logiciels" ?

  • Si mais j'ai une vieille version (17) donc je pense que le gestionnaire logiciels ne trouve pas le paquet car il est trop récent (mouhahaha) ;)
    j'ai donc snappé mu-editor.

  • J'avais comme une intuition alors j'ai essayé d'installer mu-editor depuis AUR.
    Au final 3 min de compilation (graphique je n'ai pas ouvert de terminal) et j'ai lancé mu-editor qui fonctionne très bien. Après je comprends que tu souhaite changer (tester ?) de distribution jusqu'à en trouver une qui fasse fonctionner tous tes logiciels sans jamais avoir à utiliser la ligne de commande mais je pense que ça n'existe pas. Sinon GNU/Linux n'aurait que peut d’intérêt à mon gout s'il fonctionnait exactement comme Windows.

  • @djan a dit :
    J'avais comme une intuition alors j'ai essayé d'installer mu-editor depuis AUR.
    Au final 3 min de compilation (graphique je n'ai pas ouvert de terminal) et j'ai lancé mu-editor qui fonctionne très bien. Après je comprends que tu souhaite changer (tester ?) de distribution jusqu'à en trouver une qui fasse fonctionner tous tes logiciels sans jamais avoir à utiliser la ligne de commande mais je pense que ça n'existe pas. Sinon GNU/Linux n'aurait que peut d’intérêt à mon gout s'il fonctionnait exactement comme Windows.

    nous sommes d'accord que la version distribuée ne fonctionne pas ?

  • Effectivement l'informatique chez Cyrille est un éternel recommencement.

      +--------------------->
    
    Windows              Linux
    
      <---------------------+
    
    
  • décembre 2019 modifié

    @src386 a dit :
    Effectivement l'informatique chez Cyrille est un éternel recommencement.

      +--------------------->
    
    Windows              Linux
    
      <---------------------+
    
    

    Comme chacun, mais chez moi c'est :

    (Merde) Windows au boulot, ça rame -> ouf ! (Linux à la maison) et Merde, ça marche plus...

  • nous sommes d'accord que la version distribuée ne fonctionne pas ?

    Chez moi ça marche® avec la recette fourni par AUR.

  • décembre 2019 modifié

    @cyrille : l'informatique ne se résume pas à changer de distribution dès qu'on rencontre le moindre petit pépin.
    Comme le dis @djan , le système parfait n'existe pas.
    Soit tu retrousses tes manches, soit tu te contentes de ce qu'il y a soit tu passes d'échecs en échecs. Là, je trouve que tu y mets beaucoup de mauvaise fois.
    Mu-editor n'est franchement pas l'IDE le plus populaire, on peut donc s'attendre à ce qu'il ne soit pas supporté.

  • @mothsart d'une part personne n'a demandé de l'inclure dans leur système de paquets, ils le font ça ne marche pas. D'autre part mu est l'éditeur par défaut des raspberry pi. Enfin l'informatique se résume à ce que je veux en faire

  • Mouais, des arguments pauvres :
    Une distrib c'est pas un store.
    C'est pas parce que ça a été empaqueté que c'est forcément fonctionnel ad vitam.
    Un message sur un forum ou un bugtracker d'Archlinux serait plus adapté.
    Debian et ses dérivés ont sans doute moins de soucis de cet ordre car ils ont une batterie de serveurs de CI qui leur permette d'être alerté rapidement.

    AUR c'est justement un dépôt "béta" (comme debian sid ou les ppa de Ubuntu) là ou les logiciels sont empaquetés dans le cadre de tests.
    C'est comme si tu voulais utiliser un prototype et que tu te plaignais auprès du fabricant comme si c'était un model commercialisé.

    La remarque viendrait d'une personne lambda qui installe un soft populaire, je pourrais comprendre.
    Mais c'est un IDE (codé dans le même langage par dessus le marché) donc un truc pour des gens un minimum technique et chevronné.
    Le code est open source, la doc est bien fourni, une recherche google donne plein de résultats : bref, aucune excuses.

    Donc oui, si un mec qui veut faire de la mécanique me dit que c'est compliqué de faire une vidange, qu'il doit changer de véhicule et que la mécanique se résume à ce qu'il veut en faire...
    ben je lui souhaite bien du courage car ça tombe pas du ciel.

    "À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."

  • Je recommence :

    • une distrib est responsable de son store d'applications. Quand dans Android on peut installer n'importe quelle cochonneries avec des virus à l'intérieur tout le monde crie au scandale parce que Google est bien responsable de ne pas contrôler ses paquets. De la même manière que j'ai fait remarquer que Jdownloader2 ne fonctionnait pas depuis des mois dans le snap store, ce qui fait que Canonical qui veut pousser ce format est responsable. Je me positionne comme un gars qui fait sa première installation de Manjaro, dans les outils qui me sont proposés on me propose justement l'installation de mu-editor, j'ai un message d'erreur, c'est donc bien la faute à manjaro.
    • bauh me permet d'installer des paquets de façon naturelle depuis un installateur proposé par défaut. Il faut donc savoir que cet installateur proposé par défaut sans aucune magouille pioche dans un endroit qui ne fonctionne pas toujours ou en beta. Chez Ubuntu on propose des snap qui ne marchent pas, néanmoins quand tu veux installer un ppa ça ne se fait pas tout seul, tu es au courant de la démarche, de la même manière debian sid, on sait qu'il n'y a pas marqué version stable au téléchargement.
    • qui a dit que je cherchais des excuses ? Qui a dit d'ailleurs qu'on en avait quelque chose à foutre que je n'ai pas réussi à installer un logiciel ? Qui a dit d'ailleurs qu'il fallait me juger parce que je n'ai pas réussi à installer un logiciel sur Manjaro ? Tout le monde s'en fout et moi le premier, je suis repassé sous Ubuntu, grand bien me fasse.
    • si un gars se lance dans la vidange de sa voiture et qu'il découvre que pour son véhicule la vidange ne se fait pas de façon conventionnelle et qu'elle a été montée par une bande d'amateurs, je ne peux que l'inviter à ne pas faire la vidange lui-même
    • en ce qui concerne le proverbe à la con "À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.", si tes combats se résument à une installation d'un éditeur python, je suis ravi pour toi de tes grandes victoires du quotidien. Il se trouve que mes batailles sont ailleurs et qu'un jour un grand philosophe a dit "faut que ça marche".

    Je te souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année, et faut décompresser un peu, on va pas sauver la planète avec des installations de mu-editor qui se font ou qui ne se font pas.

  • @cyrille a dit :
    Je recommence :

    • une distrib est responsable de son store d'applications. Quand dans Android on peut installer n'importe quelle cochonneries avec des virus à l'intérieur tout le monde crie au scandale parce que Google est bien responsable de ne pas contrôler ses paquets. De la même manière que j'ai fait remarquer que Jdownloader2 ne fonctionnait pas depuis des mois dans le snap store, ce qui fait que Canonical qui veut pousser ce format est responsable. Je me positionne comme un gars qui fait sa première installation de Manjaro, dans les outils qui me sont proposés on me propose justement l'installation de mu-editor, j'ai un message d'erreur, c'est donc bien la faute à manjaro.
    • bauh me permet d'installer des paquets de façon naturelle depuis un installateur proposé par défaut. Il faut donc savoir que cet installateur proposé par défaut sans aucune magouille pioche dans un endroit qui ne fonctionne pas toujours ou en beta. Chez Ubuntu on propose des snap qui ne marchent pas, néanmoins quand tu veux installer un ppa ça ne se fait pas tout seul, tu es au courant de la démarche, de la même manière debian sid, on sait qu'il n'y a pas marqué version stable au téléchargement.
    • qui a dit que je cherchais des excuses ? Qui a dit d'ailleurs qu'on en avait quelque chose à foutre que je n'ai pas réussi à installer un logiciel ? Qui a dit d'ailleurs qu'il fallait me juger parce que je n'ai pas réussi à installer un logiciel sur Manjaro ? Tout le monde s'en fout et moi le premier, je suis repassé sous Ubuntu, grand bien me fasse.
    • si un gars se lance dans la vidange de sa voiture et qu'il découvre que pour son véhicule la vidange ne se fait pas de façon conventionnelle et qu'elle a été montée par une bande d'amateurs, je ne peux que l'inviter à ne pas faire la vidange lui-même
    • en ce qui concerne le proverbe à la con "À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.", si tes combats se résument à une installation d'un éditeur python, je suis ravi pour toi de tes grandes victoires du quotidien. Il se trouve que mes batailles sont ailleurs et qu'un jour un grand philosophe a dit "faut que ça marche".

    Je te souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année, et faut décompresser un peu, on va pas sauver la planète avec des installations de mu-editor qui se font ou qui ne se font pas.

    Humeur 😀

  • @Phreg non esprit de Noël

  • @cyrille a dit :
    @Phreg non esprit de Noël

    C'est pas comme ça que j'avais en mémoire :)
    Joyeux Noël à tous

  • Bonnes fêtes de fin d'année également !

    Une distrib est responsable de son store : j'aimerais avoir une réponse tranché sur le sujet mais ça ne me semble pas aussi simple.
    Les gars derrière ArchLinux sont pour la plupart bénévoles (tous ?) donc déjà rien que pour ça : ils font de leur mieux.
    Je pense qu'ils n'ont tout simplement pas d'outils de CI (à ma connaissance, seul Debian et Ubuntu ont un vrai arsenal pour ça)
    donc impossible d'être averti qu'une maj d'une dépendance à cassé qlq chose ou que l'ajout d'un soft est en conflit avec un autre.
    Quand je vois parfois les softs que je développe ou le ppa que je maintiens, je pourrais me dire que je suis également irresponsable.
    Non, je me dis tout simplement que ce que je fais à au moins le mérite d'exister.

    Pour des stores comme google Pay, c'est beaucoup plus simple : c'est de la responsabilité du dev et non de google.
    Si l'app ne s'installe pas, Google peut la retirer de son store sans sommation.

    Dans une distrib, le dev n'est que rarement l'empaqueteur et je trouve ça plutôt bien car ça oriente l'app a être adapté à son environnement.

    Je dirais (sans plus connaitre) que Manjaro a 2 tords :
    1. se baser sur Archlinux et faire croire qu'elle va gommer l'élitisme de la distrib en prenant des choix d'installation et de config. (ArchLinux c'est l'agnostisme par exellence : tu composes comme tu le souhaites mais au départ t'es tout nu)
    Tu dis qu'on est au courant pour Debian Sid mais ArchLinux c'est de la distrib en Rolling Release donc exactement comme la Sid.
    Tout peux péter du jour au lendemain avec une MAJ (le mieux c'est le serveur X ou le kernel) et faut faire un rollback et attendre un fix parfois.
    Manjaro ne change rien à ce comportement.

    1. Manjaro propose par défaut des paquets AUR alors que ceux-ci sont justement là car ils sont en phase de recette.
      Alors, ça donne le sentiment d'avoir plus de logiciels de dispo mais en même temps ça les déserre si derrière y'a de la casse.

    Bref, ça me conforte dans l'idée de ne proposer que de la Ubuntu à des non-devs.

    Pour le dev, Debian et Arch sont vraiment bien et je commence à vraiment aimer NixOs.

    Pour google avec Android, c'est pas à eux de contrôler ce qu'il y a dans le store sinon on arrive dans l'autre extrème du filtrage. (qui est bien pire à mon sens)

    Pour les victoires du quotidien, tu m'as bien fait rire.
    Non, mes combats ne se résume pas à ça mais on a surtout en tant qu'homo sapiens à vite hierarchiser nos réussites.
    Une victoire n'est finalement que le fruit d'une liste de taches plus petites qui peuvent paraitre désiroire si on les prend individuellement.

    Après, si je t'ai un peu piqué au vif c'est parce que je suis ton blog depuis plusieurs années et que je trouve que sur le sujet des distribs linux,
    tu as tendance à aller à la facilité depuis quelques mois.

    Pour le "faut que ça marche", c'est discutable. Ce qui m'a fait aimer et continuer à utiliser du linux ne se résume pas à ça.
    Et faut franchement le dire, il n'y a rien niveau info qui marche vraiment.
    Windows parait fonctionner : peu de soucis de driver (et encore là dessus, je trouve que Linux a fait des pas de géants : on oubli vite le temps passé, il y a 10 ans, à compiler des trucs glanés sur le net), pas de gros bugs mais des lenteurs, de la consommation excessive et incompréhensible.
    Tu veux migrer tes softs et ta config d'un poste à l'autre : impossible. Tu veux recycler un ancien ordi, impossible.
    Bref, dès qu'on creuse un peu, l'essentiel n'est pas là.

  • Dans l'ordre :

    • les gars qui codent des applications virales et qui les diffusent dans le playstore de Google, c'est à Google de faire respecter sa loi. Alors effectivement c'est discutable mais dans certaines limites. L'exemple le plus pertinent c'est le psychopathe qui découpe tout le monde. Il est évident que si on fait abstraction de beaucoup de choses, le responsable est le psychopathe. Néanmoins si la police n'intervient pas, ça finit par poser des problèmes car c'est le job de la police. La moralité c'est que si on laisse n'importe quel incompétent diffuser des paquets, ça finit d'être la responsabilité de la distribution.
    • Nous sommes d'accord sur les paquets AUR, c'est à la responsabilité de Manjaro de ne pas diffuser des paquets expérimentaux puisque cela finit par nuire à la distribution.
    • Je ne suis absolument pas piqué au vif, j'aime juste remettre les choses dans leur contexte. Blog = Cyrille = Je fais ce que je veux = faut peut-être pas venir m'expliquer la vie pour des distributions Linux. Pour l'heure Ubuntu me donne satisfaction, tant mieux, je n'ai pas de raison d'aller chercher ailleurs. J'ai constaté un bug mais je suppose que c'est en lien avec mon imprimante, les programmes Gnome n'arrivent pas à imprimer, Okular et Libreoffice le font très bien.
    • Oui faut que ça marche, je suis en train de passer des vacances de Noel à courir dans tous les sens, je n'ai pas honte de dire que Linux ou mon système d'exploitation ne sont pas ma priorité.
    • Pour Windows, notre flotte de E4300 qui ont largement passés les dix ans fonctionnent raisonnablement à partir du moment où l'on met un SSD dedans. Le problème n'est plus le système d'exploitation, le problème c'est le navigateur et les pages Web qui vont avec. Un ordinateur ancien va poser autant de problèmes sous Linux que sous Windows dans certains domaines. J'ai un collègue qui arrive à des performances correctes en utilisant Slitaz, c'est un sens du sacrifice que je trouve beau.
  • Bon, on tombera pas d'accord.
    Perso : tu connais qlq'un de prêt ou de loin qui installé des app virales. Moi, non.
    En général, tu prends des trucs populaires, bien noté ou ciblé (l'app de ta banque, un jeu précis etc.) donc je vois pas trop le risque.
    Si l'utilisateur est consommateur stupide, il récolte le fruit de sa stupidité.
    Ton exemple du psychopathe ne tiens pas : la police a tout intérêt à laissé l'app en place car elle peut donner matière à remonter vers son coupable.
    Pareil pour les sites des organismes terroristes : les fermer est un non sens.

    Pour ce qui est des distrib linux : Qu'entend-tu par "incompétence" ?
    Manque de rigueur ? Je pense que ça part toujours d'un bon sentiment et que les empaqueteurs font de leur mieux. Ceux qui le font sont des passionnés donc ils ne sabottent pas le travail volontairement.
    Manque d'expérience ?
    A partir de quand on est expérimenté si on ne peut pas faire d'erreur ? jamais.
    Le soucis ne vient pas des personnes mais des outils qu'ils emploient.
    La création d'un paquet debian est plus complexe qu'un paquet archlinux car il il y a énormément de script qui vérifie la cohérence.
    Du coup, on peut dire que c'est plus dur et plus long à créer mais le risque d'avoir des soucis est moindre.
    Avec les paquets Nix, on monte encore d'un cran.
    Le graal du zéro défaut (si il existe) ne peut venir que de l'automatisation car l'humain, aussi consciencieux soit-il est perfectible.

    J'ai du mal à comprendre les gens qui cours partout pendant les fêtes : c'est quoi l'intérêt ?
    Le but c'est justement de profiter, de prendre et s'accorder du temps.

    Tu dis que c'est pas ta priorité mais tu en parles finalement pas mal...
    Moi je n'ai pas honte de dire que je sélectionne et crée du logiciel qui simplifie l'existence plutôt que d'asservir même si c'est sans doute une goutte dans l'océan.

    Je suis d'accord avec toi sur les navigateurs et les pages webs.
    Maintenant, l'impact est le même linux ou windows.
    En revanche, une distrib à base de LXDE est quand même moins gourmande à froid qu'un Windows et c'est franchement plus facile de

    J'ai testé Windows sous Rpi : c'est une vaste blague.

    A boulot, je peux facilement comparer des ordis avec Linux (Debian + Gnome) et Windows 10.
    On a des bêtes de courses (toute les mêmes) et les machines sous windows freeze assez régulièrement.
    Différence fonctionnel : aucune, les mêmes softs tournent dessus à une vache prêt.
    Linux se paye le luxe de faire tourner un windows en VM pour les applis tel que SKype, Outlook, Internet Explorer...
    Quand ça freeze, y'a que le reboot qui solutionne.
    Quand un truc est trop gourmand sur linux : htop + kill au pire du pire.
    Avec les cgroups et systemd, tu peux forcer à ce qu'une app n'utilise pas plus de tant de RAM, limiter le nb de CPU etc.
    C'est peux être encore un peu élitiste (quoi que : pour un parc de machine, c'est possible de pré-configurer une liste d'app et du coup pas mal de débordements) mais tu trouveras rien d'équivalent sous Windows.

  • @mothsart le fait de courir pendant les fêtes c'est parce qu'on a de la famille à voir, c'est l'occasion de prendre le temps justement avec eux. J'en parle si ça me fait plaisir d'en parler, fais attention tu es dans le jugement permanent.

  • décembre 2019 modifié

    bonjour

    il y a une clarification à apporter sur la partie AUR :
    manjaro ne gere rien sur le sujet , ni Archlinux , c'est un "dépôt" non géré par ArchLinux ou Manjaro

    en effet dans chaque fichiers pour les mirroirs on utilise en référence ( /etc/pacman.conf)

    [core]
    Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

    [extra]
    Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

    [community]
    Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

    [multilib]
    Include = /etc/pacman.d/mirrorlist

    [/code]

    core , extra , community , multilib sont de la responsabilité de chacun ( cad manjaro pour ces dépôts ou Archlinux pour ces dépôts ) , AUR n'est donc PAS sous une responsabilité d'ArchLinux ou Manjaro

  • décembre 2019 modifié

    tiré du wiki d'archlinux

    "Arch User Repository est un dépôt communautaire auquel tous les utilisateurs d'Arch peuvent participer.

    Il contient des descriptions de paquets, les PKGBUILD (similaires aux ports BSD), par opposition aux dépôts officiels qui contiennent des paquets binaires compilés, tout prêts.

    AUR n'est donc pas un dépôt classique et en particulier, le contenu n'est pas systématiquement vérifié ni maintenu activement. Il faut donc être prudent lors de son utilisation.

    AUR, depuis sa version 4.0.0, s'appuie sur un dépôt Git, ce qui permet (en partie) de suivre plus facilement les modifications effectuées par les mainteneurs de paquets. "

    https://wiki.archlinux.fr/AUR_4.0.0

    -> A utiliser à ses risques et périls

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.