Faut-il supprimer l'héritage ?

J'ai tendance à avoir des pensées contradictoires :

  • je pense que ceux qui cherchent à supprimer l'héritage sont avant tout ceux qui calculent comment prendre un max d'impôts dessus sans redistribuer aux populations.
  • je ne fais aucun calcul de legs pour mes enfants, qu'ils se débrouillent comme je ne fais pas de calcul d'héritage de mes parents. Je pars du principe qu'il faut se débrouiller tout seul. Ce n'est donc pas une motivation pour continuer de travailler comme il a été dit dans le reportage. En outre, est-ce que certains qui considèrent qu'ils veulent laisser quelque chose à leurs enfants, se seraient-ils autant transcender si on leur avait tout piqué ?
  • je suis d'accord sur le fait que les pauvres n'arriveront pas à s'extraire de leur milieu mais faut-il pour autant aller piquer dans l'héritage des riches ? C'est à la société de jouer le rôle de l’ascenseur social. Et effectivement, grandir sans un rond, vivre avec la peur du lendemain ne permet pas de s'épanouir facilement et d'imaginer de grandes choses. On a certainement raté bon nombre de génies qui auraient pu sauver le monde parce qu'ils n'avaient pas assez pour faire des études ou faire des études de façon vraiment libre. De l'autre côté de riches héritiers ont pu poursuivre et se retrouver même destinés à de grandes responsabilités alors qu'ils étaient médiocres.
  • Dernier point et pas des moindres, il y aura toujours une manière de gruger le système.

Finalement ne faisons rien, c'est encore le mieux :)

Et forcément pour conclure en rap :

Réponses

  • Pour être dedans, le problème est plus dans la paperasserie qui accompagne ce moment douloureux. Les riches et ceux qui savent s'en sortent. Les autres morflent...

  • 9 févr. modifié

    L'héritage est une formalité, le transfert peut se faire autrement.
    Tout ça ressemble à du nivellement par bas avec une dose de démagogie.

  • C'est pourtant un moment ou tu peux réaliser une redistribution forte. Le transfert autrement quand on regarde comment ça fonctionne aujourd'hui force est de constater que ça ne marche pas. Il est possible de trouver des modèles ou on laisse à chaque enfant une certaine somme "maximale" et ou on prend tout ou quasi tout au dessus (progressif, par tranche, whatever).

  • Oui, en théorie. C'est un peu le but des droits de succession.
    Je viens de m'instruire :) .
    Pas de droits jusqu'à 100k€ d'héritage entre parent/enfant puis ça grimpe vite du genre plus de 200k€ de droits pour 1M€. Ça parait beaucoup mais personne ne paye autant. Il suffit de chercher les mots réduire droits et succession dans un moteur de recherche pour qu'il donne des millions de résultats. Les solutions sont d'autant plus rentables que l'héritage est gros ! Et les enfants de riches restent riches, encore plus >:)
    Enfin, c'est au moins un problème que je n'aurai pas.

  • Pffff ... Pas besoin de spécialistes : l'assurance vie permet de transmettre déjà un bon pactole pour chaque bénéficaire sans droit de succession. Pour les versements avant 70 ans.
    JE bosse pour une compagnie d'assurances et ce type de placement est très courant. ;)

  • @Nick_au_Repos a dit :
    Pffff ... Pas besoin de spécialistes : l'assurance vie permet de transmettre déjà un bon pactole pour chaque bénéficaire sans droit de succession. Pour les versements avant 70 ans.
    JE bosse pour une compagnie d'assurances et ce type de placement est très courant. ;)

    Pas sur que l'assurance vie reste aussi intéressante à l'avenir. Avec l'argent gratuit l'état n'a plus besoin de notre épargne. C'est autant de capital à remettre en circulation. Déjà avec les taux bas sur les obligations le rendement va baisser...

  • Ça reste quand même intéressant a condition d'être vigilant pour transmettre un capital. ..sachant qu'on peut avoir plusieurs contrats. Mais autant y penser tôt.
    Après le choix de transmettre ou pas est un autre débat mais ca sera dur pour les générations prochaines par rapport à nos parents et même nous.

  • @Iceman a dit :
    Ça reste quand même intéressant a condition d'être vigilant pour transmettre un capital. ..sachant qu'on peut avoir plusieurs contrats. Mais autant y penser tôt.

    152000 € par bénéficiaire sans impôts de succession si versements avant 70 ans (de mémoire)
    Je crois que tu cumule les montants des différentes AV pour chaque bénéficiaire.
    De toute façon je ne pense pas qu'on atteigne ces sommes souvent.

  • @Damien a dit :
    Ah autre chose, Thomas Picketty avait soumis l'idée de transmettre à tout jeune agé de 18 ans un chèque de 125 000 euros et de taxer fortement tous les héritages pour rééquilibrer l'égalité des situations au démarrage de la vie. Une mesure originale non ?

    C'est effectivement une mesure qui je trouve n'est pas idiote. S'il y a de fortes chances pour que 90% le fument directement pendant que les autres mettent sagement de côté dans un bas de laine, il serait intéressant de voir ce que pourraient faire les 10% restants qui auraient un peu d'imagination et d'énergie. Je me dis tout de même que ces 10% n'auraient pas besoin de ces 125000 € et qu'ils auraient de toute façon réalisé leur projet.

  • @cyrille a dit :
    Je me dis tout de même que ces 10% n'auraient pas besoin de ces 125000 € et qu'ils auraient de toute façon réalisé leur projet.

    Je me dis même qu'une telle somme risquerait de tuer les envies de bien plus de 90%. Il faut des années pour avoir un tel capital en très peu pour tout claquer. La majorité des autres, ceux qui ont la niaque, s'en sortirait (s'en sort déjà) sans grande aide financière.

  • Mieux vaut un revenu universel du coup !

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.