nod va cesser son activité

C'est une page qui va se tourner et je pense que Fantasio n'est pas au courant, je n'en fais pas un article même si ça me gonfle bien. Nod est un site internet comme gandi, il permet d'acheter des noms de domaine là bas. Je pense que François devait / doit être client depuis quasiment 15 ans. L'an dernier pour le lycée on quittait 1&1 car j'avais fait remarquer que payer un bras pour un service qui ne sert à rien n'a aucun sens, il s'agit d'un domaine en fr, en lien avec l'AFNIC quelque chose qui n'aurait pas dû poser de problèmes et pourtant nod ne savait pas le gérer au niveau de son panneau d'affichage. J'ai fait comme d'habitude, le nom de domaine séparé de l'hébergeur pour avoir la main rapidement dessus en cas de problème.

On me dit que les développements vont être faits assez rapidement, moi quand on me dit ça, je sais ce que ça veut dire, mais je suis client chez depuis 2010 et François depuis bien plus longtemps donc j'y crois. Nous sommes à deux mois de l'échéance du renouvellement et je n'ai pas la main sur le domaine. Concrètement, nous sommes propriétaires, mais on ne peut rien faire dessus, il faut donner les instructions par téléphone. J'ai appelé pour demander comment je faisais pour renouveler un domaine qui n'apparaissait pas, dans la réponse d'Emmanuel Lepage le DG confondu en excuses : "Nous recherchons actuellement un repreneur pour le réseau Nod car ne pouvons plus le maintenir"

J'en prends acte, et je lance le déménagement, avec lui, comme vous le savez je fais partie des fatalistes, je fais aussi la demande pour mes trois noms de domaine, le familial, le cyrille-borne, et celui d'un ami que je gère. J'ai obtenu le code EPP pour le dernier pas pour les deux autres. J'ai changé d'adresse mail pour le propriétaire, toujours rien.

En fait nod, qui appartient à net avenir, qui est devenu Oxom a une activité de publicité majeure et j'ai passé une mauvaise année avec eux, on a essuyé les plâtres pendant l'année avec un collègue qui faisait un paiement paypal et qui avait été perdu. On pourrait penser que c'est anodin mais mine de rien un nom de domaine c'est quand même pas rien, je joue en ce moment avec celui d'un lycée qui a 70 ans d'âge. J'ai la très forte tentation du bad buzz, car quand on voit la façon dont est gérée l'activité ndd même si elle n'est plus prioritaire, on peut fortement s'interroger sur la gestion du reste.

Je pense que ça va se faire, une fois que j'aurai encore passé un coup de téléphone, mais force est de constater que l'informatique n'est jamais simple, quand tout devrait fonctionner sur des process automatisés et bien rodés ... A suivre.

Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.