Discipline 2

octobre 2019 modifié dans Blog

Hello Cyrille,

Je te souhaite bon courage pour ton changement de régime. J'ai fais ça il y a 3 ans, et je sais à quel point le processus peut être dur et frustrant. Sachant que j'ai l'avantage d'avoir la vingtaine, pas d'enfants et de manière général beaucoup contrôle sur mon temps. (Je suis passé à 95kg à 75kg, et pris quelques muscles au passage).

En 2016 :

En 2018 :

La perte de poids ça se fait dans le temps, et c'est frustrant. Il m'a fallu presque 1 an avant de trouver une méthode qui marche pour moi.

Ce que j'ai fait c'est d'avoir un "système" plutôt qu'un "but". Ne pas me mettre un objectif du style "je dois perdre 5kg en 2 mois", où du coup j'avais un sentiment d'échec tant que je n'y étais pas. Mais d'avoir un "système", où la différence n'était pas drastique, mais je savais que j'allais dans le bon sens. Ça avait l'énorme avantage de récompenser chaque petit pas, et donc de garder la motivation.

Tout d'abord, je me suis mis au sport. Tout d'abord le vélo, puis après 8 mois l'escalade et la course à pied. Au départ je cherchais à brûler ma graisse en faisant du sport. Ça a pas marché tant que ça car je craquais après et mangeais plus. Mais le fait d'avoir plus de muscle fait qu'ils consomment de l'énergie, même quand je ne fais pas d'exercice. Du coup, même en étant un relativement bon mangeur et ayant diminué le sport je garde un poids stable.
(Ça fait surtout énormément de bien au mental, en terme de gestion de stress. J'ai beaucoup de mal à ne pas faire de sport maintenant).

Ensuite je suis devenu végétarien. Je pense pas qu'il soit nécessaire d'arrêter la viande pour perdre du poids (c'était plutôt un choix éthique), mais ça m'a forcé à apprendre à cuisiner et à m'éloigner de la nourriture industrielle. Et j'avais une plus grande part de légumineuses et légumes dans mon assiette.
C'est la période où j'ai senti la plus grande différence (mais je faisais aussi beaucoup de sport à ce moment là). Pour se mettre à la cuisine, je te recommande très fortement les vidéos de Jamie Oliver sur Youtube.

Voilà voilà, quelques trucs en vrac.

Sport :

  • se forcer à mettre au moins les vêtements de sport. Si après on a quand même pas envie ne pas se forcer à y aller. C'est le plus dur psychologiquement.
  • faire du sport en extérieur, et pas chez soi. Que ce soit dans la nature ou dans une salle. Je trouve ça impossible de se forcer à faire du sport à la maison sur la durée
  • (avoir des amis qui sont partants pour faire du sport ça aide)
  • (être prêt à faire du sport seul malgré tout parce que sinon on en fait quand même beaucoup moins. Au début c'est bizarre mais on s'y fait)

Alimentation :

  • Remplacer le chocolat / gâteaux par des fruits. (Au début je me forçais à prendre au moins un fruit avant, et au fur et à mesure les goûts évoluent)
  • J'arrive toujours pas après 3 ans à avoir "encore de la place" en sortant de table, ou ne pas finir mon assiette. Par contre je mange des trucs plus sains qui font moins grossir
  • À ce sujet, les pâtes au blé complet, le riz rouge, ont plus de fibres donc ont est direct "rempli" en mangeant moins.
  • Limiter la bière, l'alcool fait vraiment grossir. (Brewdog fait une excellente bière sans alcool)
  • On peut faire presque n'importe quel légume à la poêle avec de l'huile d'olive, un oignon et une gousse d'ail et c'est bon. (Je rajoute du sel et du poivre, c'est moins sain mais je mange déjà des légumes)
  • Cuisiner prendra toujours du temps, faut se faire à l'idée
  • Les currys, c'est cool
  • Les goûts changent. Je pense pas qu'on puisse se forcer à aimer un aliment qu'on déteste, mais la plupart des légumes ont au pire pas vraiment de goût. Et maintenant j'ai du mal à me passer de brocolis ou de pois chiches.

Je me permets de mettre une vidéo que j'avais bien aimé sur le sujet. Je suis certain que tu vas adorer leurs têtes instagramées :p

J'ai aussi lu "How to fail at almost everything and still win big" de Scott Adams qui m'a bien aidé.
Voilà tout. J'espère que ça pourra t'aider toi ou quelqu'un.

Bon courage, et merci encore d'écrire depuis toutes ces années. C'est toujours un plaisir de te lire au milieu du désert lisse qu'est devenu le web.

Réponses

  • merci pour ton commentaire précis !

  • @Faelian : merci pour ces explications.

    Pour ma part, j'ai perdu 12kg en 2 ans, j'ai opté pour un rééquilibrage alimentaire en diminuant la viande en consommant plus de légumes (même le midi au boulot, j'apporte mes gamelles) et en croquant des fruits à midi et à 16h00.
    Alors je vois très peu les effets sur mon corps (dauf quand je me pèse) mais mon poids ne fait pas le yoyo (j'ai vu mon beau-frère faire des régimes et le voir dans différents états).

    Depuis 2 ans, je faisais une marche de 20 à 30 minutes à la pause de 12h. Mais je m'en suis lassé, je ne fais que 15 min et je compense avec 45 min/1h de natation 2/3 fois par semaine.

    Si tu veux @cyrille : on peut aller nager ensemble ?

    A+

  • Si green peace passe, on risque d'être rejeté à la mer :D

  • @cyrille a dit :
    Si green peace passe, on risque d'être rejeté à la mer :D

    Pff ! Aller, on peut le faire, ca nous motivera !
    41€ les 10 entrées ou 34.50€ les 10h ;)

  • j'ai la mer en face pour nager et quand je vais à la piscine c'est à Gruissan, 14 minutes de voiture.

  • My 2 cents pour mon cyrille :
    la cantine, c'est le mal absolu. Chaque fois que je peux j'amène ma gamelle (bio), mes fruits bio et même mon café (bio) au boulot. Je contrôle la qualité (pas de truc chimique) et la quantité.
    Le sport 2 fois par semaine : cardio et renforcement musculaire pour mon dos.
    Il y a 10 ans passés j'avais fait le régime WW à points (le seul, le vrai ;) ) pour perdre 15 kilos. J'avais perdu encore plus à l'hosto. JE suis malheureusement encore en surpoids car on regagne vite vite vite (repas en famille, barbec l'été avec les potes ... ) MAIS je fais 7km environ en 30 minutes et je pousse facile 60 kg au DC et 55 kg au tirage. Je dépasse les 100kg à la presse mais j'ai toujours été musclé du bas du corps. Il m'a fallu 5 ans et un super coach pour m'aider à progresser. ;)
    Le plus dur c'est d'être régulier et progressif mon Cyrille. (sinon c'est blessure assurée et retour à la case départ)
    Sinon j'utilise la méthode CTS pour continuer à aller toujours mieux. Et tu peux me demander des conseils si tu veux et je pense que Romain pourrait t'aider également.
    A+,
    NicK.

  • Y'a pas de miracle: manger moins calorique, faire du sport.

    Il faut trouver un sport qui te motive et te convient, et ça c'est pas facile. Comme d'autres je recommande pas la salle, c'est cher et on a vite fait de laisser tomber. Plutôt un sport libre et gratuit en extérieur, genre le vélo, car la course à pied n'est pas pour tout le monde.

  • octobre 2019 modifié

    il n'y a pas que la notion moins calorique ,
    c'est souvent hélas probleme de quantité glucides , et manque de protéine & fibre
    ( en fait ré équilibre part protéine / glucide & fibres )

    je peux te conseiller comme choix de lecture les recette de Pierre Nys , même si à la base cela s'adresse à des pré-diabétiques ou diabétique , ces recettes et ingrédients restent la base pour un ré-équilibrage, et surtout aussi les quantité par type de produit.

    exemple
    https://www.aufeminin.com/recette-minceur/recette-diabetique-s2176229.html

    le sport étant le plus efficace , mais attention c'est pas pour autant qu'il faut augmenter les glucides ...

    privilégier les fruits frais et secs aussi ( pruneaux , abricots par exemple )

  • Bonjour tout le monde, je me permet de donner mon petit temoignage meme si cela ne parle pas de poids...

    Ma situation est quelque peut differente puisque j'ai autour de 30ans et pese ~65kg pour ~1.75m cependant je me reconnais beaucoup dans l'idee de beaucoup travailler et de ne pas prendre soin de soit. Pour le contexte je suis chercheur en physique quantique et travaille dans un labo aux US dans une equipde de ~10 personnes. Ma situation professionel devrait me permettre d'etre confortable mais bon j'ai mes petits soucis.

    Il y a quelques mois j'ai fait des crises d'anxietes. Je pense que la premiere crise est arrivee un jour ou je devais etre stresse, fatigue, ... Bien sur une fois que la premiere a eu lieu, les prochaines arrivent beaucoup plus facilement et souvent. Pour les personnes qui n'ont jamais eu ce genre de crise je vous traduit ici une explication de ce que ressente les gens en crise (je suppose que cela varie en intensity de personne en personne):
    Imagine que tu es dans une piece normal avec une porte et des gens sympathique et que tout va bien. Cependant, d'un coup, tu es persuade qu'il y a quelqu'un derriere la porte qui va bientot venir te passer a tabac. Tu ne sais pas quand, tu ne sais pas comment mais tu sais qu'il va venir pour toi. La peur que tu ressens a ce moment la est completement irrationnelle.
    Bref apres quelque jours a avoir quelques petites crises (jamais aussi intense que la premiere) je me suis dis qu'il fallait travailler pour affronter ces crises.
    Je precise que mon equipe de travail est agreable, mon chef aussi. Je me mettais moi meme la pression...

    Je faisais deja de l'escalade une fois par semaine mais je voulais un sport cardio pour aider a controller le coeur qui s'emballe durant les crises. Je me suis mis a courir. Quand je dis courir c'est plutot trottines mais l'idee est d'habituer mon corp a avoir le coeur qui bat plus vite. Les premieres fin de course etaient assez dur puisque j'identifiais mes battements de coeur rapide a l'arrive d'une crise et donc declenchait presque une crise par moi meme.
    Ensuite une meilleur alimentation ce qui pour moi a ete d'eliminer les sucres. Je precise qu'aux US les boites de conserve de mais sont vendu avec du sucre dedant...
    Je passe ici les petites astuces pour controller les crises mais j'ai travailler ca aussi.
    Apres quelques mois je suis alle mieux.

    Cependant les deux derniers mois j'ai enormement travaille pour finir un projet dans les temps. Chacun a ca definition de beaucoup travaille mais pour moi cela etait vraiment beaucoup. Bien sur hier soir j'ai fait une vrai crise, la premiere en longtemps...
    Est-ce que le projet valait cette crise -> non... Pourtant je le savais que je travailler trop... Bref j'ai pris quelques jours pour me reposer et preparer une reprise plus douce...

    Voila je voulais apporter ma pierre a la discussion.
    J'espere que j'ai reussi a passer l'idee que je voulais et je m'excuse pour l'orthographe, le francais ecrit c'est vraiment la galere...

    Ps: Pour finir avec une note plus legere, je mange enormement de legune et donc le caca et l'anxiete ca donne une effet fontaine multiplicative!

  • Salut Cyrille,

    Le régime Borne à base de légumes à outrance et d'Imodium me semble un peu risqué sinon dangereux... :#
    Pour ce que ça vaut j'ai réussi il y a quelques années à perdre une dizaine de kg en autant de mois et je me maintiens.
    Ma recette perso: chasse aux sucres (avant le gras), petit déj costaud, collations entre les repas, . Par ex pour le petit déj plus de jus de fruits, je mange 1 orange ou 1 pamplemousse (alors qu'avant je m'enfilais 2 ou 3 verres de jus d'orange et d'autres dans la journée). Céréales sans sucre (ok pas facile à trouver dans la grande distribution...) que je "sucre" quand même avec des raisins secs ou des petits fruits, je ne suis pas maso. Un oeuf, une tranche de pain complet et une tranche de jambon/dinde, café.
    Manger moins mais plus souvent, collations entre les repas le matin et l'aprem: un fruit, un bout de fromage.
    Pour les repas oui des portions plus petites, ne pas se resservir, c'est une bonne idée. Boire pas mal de flotte, y aller mollo sur l'apéro.
    Je pense qu'il ne faut pas tout changer en même temps et ne pas être trop "ayatollah" dans sa démarche, pas avec tout en tout cas. Il faut quand même se faire plaisir un peu.
    Le début est plus difficile, par ex je suis gourmand et je résistais difficilement à un paquet de biscuit/gaufrettes/etc. J'avais donc pris une solution drastique et arrêté d'en acheter. Je remplaçais par une pomme, un bout de fromage, etc. Maintenant j'en achète à nouveau de temps en temps mais je me discipline, je suis capable de me limiter à 2-3 biscuits sans vider le paquet!
    Tu dis que le Nutella, à cause des gamins, tu es obligé d'en avoir à la maison. Si c'est pas bon pour toi c'est pas bon pour eux non plus, supprime! C'est pour leur bien, ils te remercieront plus tard! >:)
    Et comme suggéré plus haut trouve toi un sport ou une activité physique quelconque que tu auras plaisir à pratiquer et sans trop de contraintes (accès rapide, sans matos de dingue, etc). Pour moi c'est la natation 3-4 fois par semaine, je nageais déjà avant mais m'y suis mis plus régulièrement (J'ai une belle piscine à 5 min, ça aide), je marche pas mal également. Faut juste trouver ton truc: vélo, marche, kayak (de mer! ;) ), pêche ( un minimum sportive...), chasse au trésor sur la plage avec un détecteur de métal, jardinage, etc.
    Sur ce, bon courage!

  • C'est marrant, j'ai nettement moins peur de m'auto-héberger que de m'auto-soigner ;) Dans un tel cas, est-ce que ça ne serait pas intéressant d'être suivi par un médecin nutritionniste ?

  • ma femme a perdu environ une dizaine de kilos, en passant par un médecin. Je sais globalement ce que je dois faire.

  • f6kf6k
    octobre 2019 modifié

    Allez je vais y aller de mon commentaire moi aussi parce que, comme beaucoup ici, c’est un sujet qui me touche.

    J’ai notamment été élevé par une arrière grand-mère et une grand-mère comme celle de @cyrille où il faut bien manger et finir son plat.

    Je fais un bon rapide jusqu’à ma première année de fac : comme @Daimyo des crises d’angoisses au point de plus pouvoir sortir de chez soi. J’ai appris à les gérer (par la méthode forte) mais j’ai fini par compenser, notamment par la nourriture (forcément comme les finances n’était pas trop là, c’était beaucoup de mauvaise qualité industrielle). Dans ma vingtaine je suis arrivé à 110 kg pour 1,75m. Moi aussi cela ne se voyait pas trop mais on sent les effets à de nombreux degrés.

    Arrivé à la trentaine, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose. J’ai alors radicalement changé mon alimentation. J’ai supprimé tout ce qui contenait de près ou de loin du sucre et du gras. Les seules exceptions étant l’huile d’olive (non frite) et les fruits. En parallèle j’avais commencé à faire du sport mais ça n’avait rien donné jusqu’à ce que j’agisse sur la bouffe. J’ai d’ailleurs appris depuis une bonne formule : Pour perdre du poids « la nourriture c’est le moteur, et le sport le booster ». Au final j’en étais arrivé à environ 7 heures de sport par semaine (course à pied et entraînement de boxe) avec un régime personnel mais adapté à mes besoins.

    Bref en quelques mois j’ai perdu 40 kg.

    Forcément cela a été trop rapide mais je ne suis jamais remonté aussi haut que je l’avais été en terme de poids. Là je suis à un peu plus de 85 kg et ça monte doucement. Je connais les signaux d’alarme, je sais qu’il faut que je fasse quelque chose.

    J’avais lu et j’ai trouvé pas mal d’inspiration dans le billet diffusé sur Médium dans l’article de @cyrille. Quand j’ai perdu du poids j’avais réussi à comprendre ça par moi-même. Par contre, un changement de circonstances a fait que certaines mauvaises habitudes sont revenues petit à petit (heureusement pas toutes). Ces histoires d’habitude et de « feinte du cerveau » j’ai compris maintenant que ça se fait vraiment vraiment sur la durée ; c’est peut-être même à vie...

    C’est un dur combat pour moi aussi mais, oui, c’est faisable. Faut vraiment se botter le cul.

    Courage @cyrille et courage à toutes celles et ceux qui sont dans cette démarche.

  • @bendia a dit :
    C'est marrant, j'ai nettement moins peur de m'auto-héberger que de m'auto-soigner

    Effectivement, le risque n'est pas le même. C'est pourquoi j'héberge mon Nextcloud et quelques autres bricoles et c'est aussi pour cette raison que je consulte mon médecin traitant quand j'ai un soucis de santé.
    Chacun estime ses risques.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.