Association et question sur clause du règlement intérieur.

Bonjour les bons pères.

J'aurais besoin de vos lumières. Voulant adhérer à une association, il est indiqué l'obligation d'avoir un compte facebook personnel car l'association utilise "exclusivement" ce biais pour communiquer.

Si j'adhère et que je refuse de créer un compte personnel, Du coup, je serais en infraction avec le règlement intérieur de l'asso. Est-ce selon vous un motif valable pour que le bureau de cette association m'en fasse sortir ?
Je trouve surprenant qu'une association puisse "imposer" à ses adhérents la création de compte FB... .

J'ai tenté de trouver des textes législatifs à ce sujet, mais je dois dire que j'ai fais choux blanc. Mais peut-être que certains parmi vous ont déjà pu voir ce type de situation ou pourrait m'indiquer des lectures pour trouver des réponses ?

Réponses

  • 10 juil. modifié

    C’est de la mauvaise volonté de la part de ton association pour ne pas se farcir d’une collecte fastidieuse d’adresses e-mail.
    Qu’on me dise pas qu’ils savent pas créer une adresse Gmail et envoyer un mail groupé.
    D’autre part même s’il n’y a pas de texte légiférant à ton problème, c’est une forme de discrimination, imagine le papy ou la mamie qui n’a pas même internet.. elle fait comment ?
    Non là dessus les gars ont deconné.

  • si ça va à l'encontre de tes valeurs et que tu trouves déjà un problème dans un des critères d'inscription, m'est avis que tu en trouveras d'autres. Par le fait, soit ce sont des gens très bien qui n'ont aucune culture informatique, soit tu es dans le début des soucis et tu devrais réfléchir avant de t'engager.

  • facebook est juste beaucoup plus pratique pour communiquer aux membres de l'asso tout en se faisant connaitre à l'extérieur car utilisé massivement par tout le monde.

  • oui. De là à obliger les personnes à l'utiliser c'est preuve que ce sont des gens qui n'ont pas de grandes connaissances en informatique et qui ne savent pas faire autrement.

  • Une association a toute liberté pour s'organiser en interne, dans les limites de la loi. Ils ont fait le choix du tout Facebook pour communiquer, au moins c'est cohérent.

    Il y a dix ans on t'aurait imposé d'avoir un compte sur le forum de ladite association.

    A priori, ils sont maîtres chez eux et ce sont eux qui décideront de te garder ou pas dans l'association au vu de ton choix de ne pas avoir de compte FB. Et c'est eux qui assument cette façon de faire en se privant éventuellement de bons éléments par rapport à ça.

  • J'aurai pas dit mieux. C'est peut-être stupide mais c'est ainsi.

  • 10 juil. modifié

    ....faut quand même pas se bloquer pour ça, évidemment que FB c'est le mal, mais ça ne m'empêche pas d'avoir gardé mon compte uniquement pour discuter, avec 0 amis, 0 publications, 0 infos

    C'est sur qu'ils vont pomper dans les discussions privées et les photos échangées, et alors ? A partir du moment où tu n'oublie jamais ça, et que l'asso ne t'oblige pas a poster des photos de ce que tu mange, de tes vacances, de selfie....et que ça reste uniquement un canal d'échange et de communication inter-asso ça ne me choque pas !

    Des fois faut arrêter de se faire des nœuds au cerveau quand même, c'est trop dommage si ta motivation de t'investir dans cette association est minée à cause de l'outil qu'ils utilisent. À la limite s'ils t'avaient obligés à t'inscrire sur le forum des bons pères de famille j'aurais trouvé ça dégueulasse, mais là... :D

  • Merci pour vos retours,

    Si je résume ce qui a été dit.
    Ils sont dans leurs bons droits de pouvoir imposer, mais ça peut être un critère de discrimination... . Et si ça me convient pas, vaut mieux pas s'engager.
    Je comprends les différents raisonnements. Je comprends aussi le coté pratique. Disons que c'est plus le coté "d'obligation" qui me dérange en fait.
    A l'occasion, il faudrait que je demande à un législateur ce qu'il en pense enfin si j'en trouve un déjà.

  • Tu peux commencer par leur demander: j'ai pas Facebook, comment je fais ?

  • @Vincent6 a dit :
    A l'occasion, il faudrait que je demande à un législateur ce qu'il en pense enfin si j'en trouve un déjà.

    Tu peux aller en sous-préfecture ou préfecture pour demander des explications.
    De plus le RI est voté en assemblée générale, si tu en fais parti, tu peux t'opposer à certains articles de ce RI et demander à expliquer ...
    Tu as un résumé ici : https://www.votre-expert-des-associations.fr/un-reglement-interieur-est-il-obligatoire-pour-une-association/

  • L'association à loi 1901 est maître chez elle tant qu'elle n'enfreint pas la loi. Donc elle peut imposer un certain nombre de critères pour en devenir (et rester) membre. Libre à toi d'y adhérer ou PAS.

    Par exemple l'association des amateurs de boudin blanc (AABB) pourrait très bien insérer dans son RI les clauses suivantes :

    • tout membre doit participer au moins un fois par an à un repas organisé par l'association où il consomme du boudin blanc
    • doit préparer au moins une fois par an une recette de boudin blanc et la partager avec d'autres membres

    Fatalité j'ai horreur du boudin blanc, je ne m'inscrit pas à l'association. Normal je ne partage pas leur amour immodéré du boudin blanc.

    Imaginons que j'adore le boudin blanc mais qu'une clause du RI de l'AABB m'impose que je dois prendre une photo de moi en train de manger du bb à clochepied un jour de pluie. Je n'aime pas cette clause, je n'adhère pas à l'asso.

    Oui MAIS j'adore réellement beaucoup le bb : je crée une autre asso avec un RI intérieur différent sans la contrainte précédente. Par contre je veux que lorsque nous mangeons du BB avec un membre il faut porter autour du cou une chaîne avec un pendentif en forme de boudin blanc ! Ceux qui n'aiment pas ce point du RI n'adhéreront pas à mon asso.

    Après les RI ça peut se changer mais c'est compliqué.

    Le pire c'est les asso qui ont quelques années de vie derrière elles et où le président est encore celui de la création : il y a des fortes chances qu'il pense que c'est SON asso alors que c'est l'asso de ses membres. Bref les AG d'asso (avec le AG de copropriété) permettent de comprendre comment naissent les guerres.

    =====

    Rappel sur la discrimination :

    Sont interdits toute distinction ou tout traitement inégal fondés sur :

    Origine géographique, nom de famille, lieu de résidence
    Appartenance ou non-appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie ou à une nation
    Langue parlée (autre que le français),
    Sexe ou identité de genre
    Situation de famille, grossesse ou maternité
    Orientation sexuelle ou mœurs
    Apparence physique,
    Âge
    État de santé, handicap, perte d'autonomie
    Caractéristiques génétiques
    Religion, convictions politiques ou activités syndicales
    Précarité de sa situation économique.
    
  • Je dirais même que c'est un avantage que l'obligation d'utiliser Facebook soit dans le règlement intérieur, ça évite d'y rentrer et de découvrir que les us et coutumes, les règles non-écrites ne te conviennent pas.

    J'ai déjà vu une association où le fonctionnement n'était pas démocratique au sens où c'était le conseil d'administration qui se reconduisait lui-même, en cooptant ses nouveaux membres. Les fondateurs gardaient la main sur leur bébé.

    Les assos sont un univers où on peut voir les querelles de chapelle, les guerres intestines, les égos, ça peut être merveilleux comme infernal. Pour ma part j'ai fait preuve de pas mal d'égo, mais j'étais plus jeune.

  • Si c'est dans le règlement de l'association, c'est un paramètre pour une adhésion.
    Si pas le cas voir le P.V. de l'assemblée générale où cette décision a été discutée et ce qui en a résulté.
    Après tu décides oui - non.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.