Complément 91

6 juil. modifié dans Blog
Vous vous doutez bien qu’en cette première journée de vacances, il aurait été trop facile de ne rien faire, je vais essayer d’abattre les gros dossiers et gérer l’imprévu. Sacré imprévu. J’ai ramené la Livebox en point relai, à la maison aucun problème d’internet, aucun problème de télé. J’ai envie de dire que c’est un…

Réponses

  • Bonsoir,
    juste une petite remarque, je pense qu'il faudrait arrêter de dire à tout bout de champ que "XXXX est (sont) pris en otage". Je trouve que ça nuit au propos.

    Pour les plus jeunes qui nous lisent être pris en otage ça ressemble à ça :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_otages_du_Liban

    Emilio

  • Yo,

    point relai => relais
    d’autres postes bouffées => bouffés

    La création du sujet sur le forum se fait de quelle manière, avec un cron ? Ça a mis du temps hier.

    Tcho !

  • @CitronDoux tu as raison, on n'a certainement trop pris l'habitude de faire passer cette expression dans le langage courant.
    @Cascador nous sommes donc deux à avoir remarqué le problème. J'ai patienté et pourtant ça m'a franchement énervé. Il s'agit d'un plugin que tu programmes et qui deux fois par heure pointe pour récupérer le RSS. Ça n'a pas fonctionné hier et c'est arrivé tout seul plus tard, je suppose donc qu'il y avait blocage ailleurs.

  • 7 juil. modifié

    _Il apparaît qu’il s’agit d’un Xubuntu 18.04, comme je suis jeune et fou je lance une mise à jour. .... _

    Ah le plaisir de mettre "La" dernière version. Ça n'a pas été possible, mais c'est peut-être mieux.

    Vu le profil de la personne concernée, elle aurait été bien ennuyée à la fin de la période de support de cette version intermédiaire.
    D'autant plus que la 18.10 ne sera plus supportée à la fin de ce mois de juillet. Il aurait ensuite fallu passer à la 19.04 jusqu'en juillet 2020, puis à la .....

    Les versions LTS sont supportées plus longtemps, autant les garder si on veut se simplifier la vie.
    http://doc.ubuntu-fr.org/versions

    Mais bon, grâce à Cyril, cette personne à quand même récupéré une bécane en état de marche. Merci qui ? :)

  • Bonjour Cyrille,

    Pour les soucis de Conforama, il n'y a pas qu'un problème de mauvaise qualité. Il y a eu également un scandale comptable énorme, qui secoue Steinhoff, le conglomérat sud-africain qui détient Conforama.

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/28/conforama-en-mauvaise-posture_5429455_3234.html

  • Extrait de l'article Qwant:

    Ces trois dernières années, Qwant a rendu les clés de son appartement parisien pour investir un immeuble lumineux de cinq étages qui accueille une équipe R&D de haut niveau, des designers, des ingénieurs, des comptables, des communicants, … Aux équipes de Nice, Rouen et Paris sont venues s’ajouter celles d’Ajaccio, Epinal, Frankfort, Milan.

    En lisant ça je me dis que les mecs ont clairement trop de pognon. L'effet Mozilla... et dans 5 ans ça va venir pleurer parce que les finances sont à sec.

  • 8 juil. modifié

    Par rapport à cette "prise d'otage", se pose le problème de la forme de la grève, ou de la protestation pour certaines professions, en première approche.
    En deuxième approche, on peut se demander comme à chaque réforme, quasiment (tous les 6 mois un an), on retrouve une opposition des profs et des parents d'élèves, ce qui supposerait un détachement total des réalités dans le ministère, donc une nécessité d'interroger différemment les besoins...
    N'étant concerné ni de près ni de loin, mais par rapport à ce que je lis ou j'entends autour de moi des personnes les plus concernées, je pose ça ici et je vous laisse vous exprimer en toute cordialité . B)

    PS : Pour les prises d'otage comme forme de protestation, on en a déjà vu des vrais, que cela soit de directeurs d'entreprises ou de matériel / commandes. Ne confondons pas, cela dessert (miam) tout le monde.

  • Je discutais avec mon collègue gauchiste ce matin qui est notre représentant syndical. Il me disait que suite à la journée de grève du 22 mai je crois, le gouvernement n'avait absolument pas réagi. Suite à la grève des correcteurs et la rétention des copies, des avancées ont eu lieu pour l'enseignement agricole privé.

    Le problème de fond c'est qu'on a ouvert la boîte de Pandore. Dans l'esprit collectif désormais, on a compris que parlementer, discuter, se mettre autour d'une table ou même faire grève, ça sert à rien. Les prochaines actions quel que soit le corps de métier seront plus violentes, seront plus nuisibles car il semblerait que ce soit la seule manière de se faire entendre en France. Je pense qu'on va vers la révolution quand tout le monde en aura un peu plein le cul dans la fonction publique de ne pas avoir un état ouvert au dialogue ou qui fait même semblant d'écouter.

  • 8 juil. modifié

    @CitronDoux a dit :
    Bonsoir,
    juste une petite remarque, je pense qu'il faudrait arrêter de dire à tout bout de champ que "XXXX est (sont) pris en otage". Je trouve que ça nuit au propos.

    Pour les plus jeunes qui nous lisent être pris en otage ça ressemble à ça :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_otages_du_Liban

    Et systèmatiquement prendre un exemple dans des pays "étrangers" n'aident pas non plus:

    • stigmatisation (pays non "blanc" serait la "zone")
    • du fait de la distance et de la relative différence culturelle: déconnexion.

    Alors qu'en l'espace de 2 mois, dans vos frontières:

    https://www.france24.com/fr/20190611-france-prise-otage-prison-conde-sarthe-orne-detenus

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/prise-d-otages-a-blagnac/

    Je ne connais pas la situation relatée dans le billet de notre tenancier, mais l'utilisation de l'expression "prise d'ôtage" de manière imagée n'est pas nécessairement un problème.

    Alors oui, on pinaille mais en même temps, je n'ai pas envie de perdre cette "richesse de la langue" sous prétexte d'abus par certains, donc si le contexte s'y prête sans nuire au texte, pourquoi pas.

  • @Iceman pour les personnes momentanément séquestrées dans les entreprises pas de problème c'est bien une prise d'otage par contre les marchandises prises en otage, comment dire 😃

    @charlot il n'y aucun sous-entendu à mon exemple et il n'est pas stigmatisant. C'est juste un des épisodes les plus marquants de la fin du XXe siècle et par la durée et par l'ampleur (il n'y a pas eu que des otages français) et qui a été présent dans le quotidien des français via le rappel journalier dans les JT

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.