Les grandes manœuvres

11 mai modifié dans Blog
Il y a quelques bricoles dans l’actualité informatique qui méritent d’être commentées. Hardware.mondial La diminution de 50 % des ventes des disques durs en 2019, à elle seule permet d’expliquer l’informatique de 2019. On pourrait dire que s’il se vend moins de disque dur c’est au profit des SSD, certainement, néanmoins il faut préciser que…

Réponses

  • Concernant la sécurité des "vieux smartphones" android je serais quand même plus nuancé.
    Ici un billet qui date un peu https://www.zdnet.fr/actualites/la-securite-des-smartphones-android-elle-n-a-rien-a-envier-a-l-iphone-39865616.htm qui explique en partie comment google agit sur la sécurité et surtout la parade envers les constructeurs qui ne font pas les mises à jour.

  • les smartphone contaminés dès la sortie des usines, les interrogations quant à l'espionnage des pays étrangers, les applications dangereuses dans le market c'est quand même plutôt du côté d'Android plutôt que Apple.

  • @cyrille a dit :
    les smartphone contaminés dès la sortie des usines, les interrogations quant à l'espionnage des pays étrangers, les applications dangereuses dans le market c'est quand même plutôt du côté d'Android plutôt que Apple.

    Je plussoie, néanmoins celui qui achète un truc exotique devrait savoir a quoi il s’expose en restant dans une grande marque le risque est limité je pense, c’est comme celui qui achetait une Lada dans les années 80 sa faisait en partie le job, mais niveau sécurité (tenue de route) hum hum

    M’étant fait avoir par l’achat d’un motorola quand c’était encore le vrai motorola je fais maintenant attention à ce que le fabriquant du smartphone que j’achète suive bien les mises à jour.

    J'avais fait ce choix, pour ne pas avoir la surcouche constructeur à l'époque Motorola livrait du quasi 100% android.

    La perle rare maintenant est introuvable, je parle d’un smartphone s’approchant d’un iphone sous Android avec comme critère principaux :

    • dans les 200 euros
    • android pur (pas de surcouche constructeur)
    • des mises à jours android pendant 2 ans
    • un emplacement carte sim
    • une autonomie de 24 Heures
    • résistant à l’eau (ou au moins endurci comme l’électronique du motorola 30 mn en immersion accidentelle)

    Dans tous les cas tous les retours d’expériences bonne et surtout mauvaises par vos billets que vous écrivez sont toujours une mine d’or pour aider dans les réflexions et les choix.

  • Beacause ?

  • tu l'as vu toi aussi :disappointed:

  • Microsoft a fait sa mutation vers les pro car cela rapporte plus d'argent que les particuliers.
    Je bosse dans une grosse boîte d'assurance/finance et je vois qu'au travail on a tout ou presque dans Microsoft Azure (nos VM sont Linux à 99% mais on a aussi du serveur Win<_quelquechose_> pour du .Net par exemple).
    JE fais le suivi des coûts cloud et bien pour Micro$oft c'est le jackpot chaque mois. Et je ne parle pas des autres projets de la boite qui sont bien plus grands et qui coûtent bonbon.
    La société va sur Office 365 également (migration en cours).
    Nos postes de dév sont sur un datacenter et il y a de plus en plus de PC "thin client" qui ne sont que des clients Citrix reliés au réseau d'entreprise.
    Tout cela car maintenir des infrastructures et des compétences ça coûte cher ... Hum, hum.

    Bref, Azure ou AWS ou Google peut importe c'est la révolution "cloud" voulue par tous les dirigeants des banques et assurances. Que la base ne soit pas d'accord, ils s'en fichent, ils ont des économies à montrer à leurs actionnaires. :(

    A+,
    NicK.

  • 12 mai modifié

    @Nick_au_Repos a dit :
    Bref, Azure ou AWS ou Google peut importe c'est la révolution "cloud" voulue par tous les dirigeants des banques et assurances. Que la base ne soit pas d'accord, ils s'en fichent, ils ont des économies à montrer à leurs actionnaires. :(

    A+,
    NicK.

    ... ou les fournisseurs ! Les gros comme par exemple SAP poussent avec une force incroyable pour que les clients passent sur le cloud...
    C'est pareil avec office365, etc.
    L'offre on premise diminue petit à petit, et les prix parfois attractifs du cloud ne sont que le dernier clou du cercueil !

  • @Nick_au_Repos a dit :
    Microsoft a fait sa mutation vers les pro car cela rapporte plus d'argent que les particuliers.
    Je bosse dans une grosse boîte d'assurance/finance et je vois qu'au travail on a tout ou presque dans Microsoft Azure (nos VM sont Linux à 99% mais on a aussi du serveur Win<_quelquechose_> pour du .Net par exemple).
    JE fais le suivi des coûts cloud et bien pour Micro$oft c'est le jackpot chaque mois. Et je ne parle >pas des autres projets de la boite qui sont bien plus grands et qui coûtent bonbon.

    et je ne suis pas si sur que Redhat , Fedora , VMware , Oracle autres solutions qui proposent la virtualisation laissent a ce point microsoft prendre les parts de marchés.

    il y aura de toute manière à la fin un problème de coût , par rapports aux services demandés.
    pas sur que cette mutation apporte a ce point les améliorations attendus vis a vis du développement , la validation , la fiabilité et surtout la confidentialité des informations et pb des mots de passes

    on verra bien dans 10 ans quand il faudra encore changer de "techno" le coût qui sera demandé.

  • Dans le cadre du RGPD, on commence à migrer nos données sur des infrastructures en France mais au possible en auto-hébergement : les VM/serveurs physiques (90% du parc en Windows Server 2008/2016 et 10% en Linux : Debian/CentOS), utilisation de Nextcloud pour l'échange de données.

    Pour le SAAS, on évite au possible sauf obligation de l'éditeur ...

    On utilise à 99% LibreOffice (qualification en cours pour la 6.1 ou la 6.2), on a du Ms Office 365 (pour les ipad de l'informatique et les postes de travail de l'informatique) et du Excel sur certains postes (finances et traitement de documents d'éditeurs). On équipe les nouveaux postes de logiciels libres/gratuits : Firefox, 7zip, Freemind, Gantt, TheGimp, PDFSam, Adobe Reader ... Et avec des applications spécifiques en fonction des tâches de la personnes ...

    On essaye de suivre au maximum les recommandations de la DINSIC : https://is.gd/rj5GYo

    Pour les téléphones, on avait du WindowsPhone qu'on a remplacé rapidement par de l'Android (actuellement du Samsung Prime, du Huawei Y6 et du Xiaomi Redmi5/6), certaines personnes ont du iphone 7 -> X.

  • Je vais exposer plusieurs points en essayant de respecter l'ordre de l'article.
    1apple: continuera de gagner de l'argent avec photoshop car il faut payer l'abonnement pour l'utiliser. Si le prestataire cloud augmente les prix ben l'abonnement augmentera. Il n'y a aucun concurrents, le seul existant c'est GIMP que beaucoup passent leur temps a descendre.
    2 les pirates: oui ils s'attaquent au gros mais les appareils des particuliers font d'excellents bots d'attaque. C'est pas pour rien que finalement les plus grandes failles a craindre a l'avenir sont les objets iot. Ça fait un potentiel de millions de machines pour attaquer un gros.
    3 chromium: c'est devenu un vrai problème car le soucis avec Chrome n'est pas seulement les outils Google, mais blink qui est le moteur de tous ces dérivés. Avec blink Google impose ses propres standard dans le fonctionnement même du web. Rappelons que Bill Gates ne voulais pas d'Internet mais faire un réseau propriétaire géré par Microsoft. Ce que Microsoft n'a pas réussi a faire Google est entrain de le faire en modifiant le web pour en prendre le contrôle.
    4. La diversité des distributions et bureau linux: c'est un point épineux car celui qui devrait survivre dans ce cas c'est gnome car il a 2 entreprises qui le soutienne. Et au final c'est celui qui à la plus grosse part de marché. Via Ubuntu et toutes les disteo qui mettent ça par défaut.

    Perso ce qui me manque pour utiliser un Windows c'est un gnome ou KDE (j'utilise les 2 quotidiennement), un truc stable et un vrai terminal.

  • 1) si le service est en ligne, plus besoin de Apple, n'importe quel terminal peut faire l'affaire
    4) KDE, un truc stable ? On ne doit pas avoir la même expérience

  • @cyrille a dit :
    4) KDE, un truc stable ? On ne doit pas avoir la même expérience

    normal tu n'utilises jamais les LTS :D

  • 21 mai modifié

    @Laur3nt a dit :

    @cyrille a dit :
    4) KDE, un truc stable ? On ne doit pas avoir la même expérience

    normal tu n'utilises jamais les LTS :D

    LTS chez KDE ça veut dire 1 an c'est ça ?
    Si je ne dis pas de bêtises le patron est passé par Kubuntu, Neon, Debian. Je pense qu'il a tout fait pour trouver la version la moins plantogène, sauf peut-être opensuse et mageia (rires).

  • Apple possède des parts d'Adobe et une centos 6 avec KDE 4.8 ça bouge pas. C'est pas sexy mais ça bouge pas.

  • je n'ai pas fait Neon sur le long terme ni Debian KDE parce que je pense que trois ans de retard sur Gnome ou KDE c'est une farce

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.