Sauver l’éducation et accessoirement le monde, c’est pas gagné

23 févr. modifié dans Blog
Nous avons fait le second DNB Blanc, au lycée, enfin au lycée chez les collégiens pour arriver à la formidable performance de 6 et des poussières. Je devrais me réjouir, nous avons franchi la barre du 6, la dernière fois c’était en dessous. Pour ce DNB Blanc j’avais par anticipation envoyé un message aux élèves…

Réponses

  • Salut!
    N'étant pas trop geek (ce serait plutôt le profil de mon chum), j'aime surtout le blog pour ces articles-là, qui parlent de l'enseignement, de la société, de ces gens que je ne côtoie plus depuis longtemps et dont il est facile d'oublier l'existence.
    Cette question m'interroge effectivement; pourquoi le niveau baisse-t-il? Je n'ai pas le sentiment qu'à mon époque, on bossait si fort à l'école, ou qu'on avait tant de devoirs que ça. Ceux qui devaient travailler, ou qui avaient leurs parents sur le dos, c'étaient justement ceux qui avaient du mal...
    Ce que je continue à percevoir comme étranger, c'est que les enfants puissent ne pas aimer l'école, ne pas s'intéresser à ce qu'on y apprend. Pour moi, c'est ça, la base. Comment ça se fait qu'ils peuvent te raconter toutes les histoires de Pokémon ou de Monster High, mais pas ce qu'ils ont appris la semaine d'avant en classe?
    Cela dit, je ne sais pas, il en peut-être toujours été ainsi. C'est juste qu'il y a de plus en plus de trucs excitants à portée de main qui mettent en douloureux et presque insupportable contraste le fait que l'école, c'est chiant?
    Par rapport au travail, il me semble justement que plus on apprend vite et plus on devient bon à quelque chose, moins c'est du travail et moins c'est chiant. Ça a toujours été ma politique, car je suis très paresseuse. Ça force à être efficace. Il y a un paradoxe dans ces enfants qui, parce qu'ils rechignent à réfléchir, finissent par passer sur leurs devoirs 3 ou 4 fois plus de temps qu'ils n'en auraient besoin s'ils faisaient ce tout petit effort initial qui, finalement, consiste seulement à vouloir.
    Est-ce qu'il y a une crise du désir dans la société? (J'en sais rien, mais je discute avec des types qui me disent que Houellebecq écrit des histoires de mecs déprimés qui ne veulent rien, et quoi qu'on en pense, ça a l'air de résonner dans l'époque.)

  • Au fait le 6.... c'est sur 10 ou 20 ????!

  • La paresse n'empêche pas forcément la curiosité. Concrètement, l'école ne m'a pas intéressée plus que cela, mais j'ai toujours eu la curiosité. A l'heure actuelle, le travail est mort, mais la curiosité qui va avec.

    Le niveau baisse parce qu'on préfère mieux regarder des vidéos de chat que de faire le boulot obligatoire, ça c'est une chose, le niveau baisse parce qu'on n'est intéressé que par les vidéos de chats.

  • C'est bien les vidéos de chats ... Mais les vidéos de hérissons c'est mieux. :P

  • Dans ta dernière phrase, à mon sens, il faut ajouter une touche de bienveillance, sans ça l'empathie est compliquée déjà, alors le bon sens ...

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.