Tout est ok

J'ai fait le test d'effort ce matin, aucun problème, même dans l'effort je reste à 12.7. Je suis juste fêlé, donc tout va bien.

Réponses

  • Tant mieux

  • Ca fait quand même plaisir à lire :)

  • Cool, comme prévu.

  • Ma défunte grand mère paternelle disait toujours "Péter c'est la santé".

  • Y'a quoi qui sert réellement à quelque chose?

  • Super ça, on va pouvoir continuer à te lire un petit moment alors :)

  • pas le bon sujet

  • @cyrille a dit :
    Je suis juste fêlé, donc tout va bien.

    Qui est le plus fêlé : toi d'écrire ou nous de te lire ?
    Cool, en tout cas, s'il n'y a rien de "physique". Mais bon, c'est peut-être le signe qu'il faut lever un peu le pied (je sais, c'est très dur pour toi). Parce que, quand ça craque pour de bon, c'est loin d'être drôle.

  • Heureux de lire que tout va bien !
    J'ai eu aussi à faire à ce genre de désagréments quand j'étais plus jeune.
    Il s'est avéré que c'était des crises d'angoisse paroxystique ...

  • Tout comme le chiendent, le Linuxien est increvable !

  • Ménage toi quand même.
    Tu semblais fatigué ces derniers temps.

  • Tout comme les autres, je te conseillerais aussi de te ménager. Mais je suis content qu'il n'y ait rien de sérieux. Avec les pbs de ton épouse, fallait pas en rajouter.

  • Bien content que tu n'aies rien. Se ménager n'est pas facile, c'est une question de caractère.
    Alors force toi ;)
    Mais tu sembles être sur la bonne voie, dire non, ce n'est pas facile mais indispensable.

  • Tant mieux Cyrille.
    Pour ne pas faire de rechute il faut éviter le stress. Et faire du Yoga ! (blagounette)
    Un peu de sport ou des ballades ou une activité plein air, ça peut aider.
    Moi pour le stress je prend aussi du magnésium et de l'ashwaganda en complément.
    A+,
    NicK.

  • Super nouvelle !
    Mais essayes de lever le pied !

    Au boulot, on en prend .. :)

  • J'en connais.qui sont en overdose au mien... :s

  • 14 janv. modifié

    Ça fait un moment que je vois les mots « problème » et « santé » dans tes billets Cyrille.
    Quand le patron va, tout va, c’est ce qui compte.
    J’apprécie le pragmatisme irrévocable dans les dernières lignes du billet du jour, on nous fait courir partout tout le temps et c’est une fois qu’on se rend compte que ça a pas servi à grand chose de courir dans tous les sens qu’on se dit qu’il fallait lever le pied bien avant. Je te souhaite de prendre du temps pour toi, je veux dire, davantage.
    Un Cyrille Borne comme toi y en aura pas deux, et quand bien même on aime pas les copies, on préfère l’original.

    A+

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.