Manuels scolaires numériques

décembre 2018 modifié dans Divers

Bonjour,
j'espère que Papa Noël a été sympa cette année.

Le proviseur du lycée que fréquente mon fils a envoyé une petite missive concernant l'acquisition de manuels scolaires numériques.

Chez nous c'est la région qui offre les manuels scolaires aux élèves via les lycées (avec bien sûr récupération de manuels à la fin d'année). Avec la refonte des programmes s'offre l'opportunité de passer au tout numérique, avec je cite "... avec le don d’une tablette tactile à chaque usager pour en permettre la lecture sans nécessité d’une connexion permanente ..." (en sachant que chaque équipe éducative reste maitre des contenus, càd des manuels à acheter)

Il nous demande notre avis. Le mien est simple, je suis contre.

Oui je sais le sac des enfants réduirait de poids et l'organisation de la reprise / distribution des manuels serait simplifiée à l'extrême mais je pense à tous les ennuis liés aux usages du numérique :
1/ passer encore plus de temps sur les écrans
2/ gestion de l'énergie
3/ casse
4/ vol
5/ oubli à la maison (les manuels s'oublient aussi certes mais le manuel du copain (si il ne l'a pas oublié lui aussi) peut se partager et c'est une pratique courante et acceptée par une majorité d'enseignants, celle du "un manuel pour deux")
6/ Tablette au lieu de liseuse (pour la couleur je présume et les dessins et autres courbes, cartes, schéma, ...)
7/ Connexion internet possible (donc dissipation en cours certaine) en roaming sur les téléphones

Quelles sont vont expériences sur ce sujet ?

(on peut voir ça aussi comme une sous-sous partie de la problématique évoquée par @Clem ici :
https://cyrille-borne.com/forum/discussion/comment/8188 )

Merci
Emilio

Manuels scolaires numériques (ceci n'est pas un RIC)
  1. Pensez-vous que l'introduction des manuels scolaires numérique représente :7 votes
    1. Une avancée majeure dans l'enseignement
      14.29%
    2. Une connerie suprême dans l'enseignement
      71.43%
    3. OSEF
      14.29%
    4. C'est quoi la question ?
        0.00%
    5. Un manuel scolaire késako ?
        0.00%

Réponses

  • Tu peux demander quels sont les enseignants qui ont reçu une véritable formation sur le sujet et qui sont prêts à l'utiliser. Car ce que tu soulignes d'un point de vue élève, c'est une chose mais le problème de fond c'est qu'on donne encore du caviar aux cochons, élèves et enseignants confondus

  • Ce sera mature dans 5 ans si on se donne la peine de former les enseignants correctement et qu'ils n'aient plus peur d'utiliser ces technologies avec des élèves qui les maitrisent mieux qu'eux.
    Sinon ca reposera encore sur la bonne volonté et les compétences individuelles de l'un ou de l'autre mais ce ne sera pas généralisé efficacement.

  • @cyrille Je n'ai pas eu entre le mains un manuel scolaire numérique.
    Donc j'ai peut être une vision réductrice de celui-ci : dans mon esprit c'est juste un pdf avec événtuellements quelques liens, vu qu'il est explicitement écrit que il n'y a pas besoin de connexion.
    Si c'est ça il n'y pas besoin d'une formation spécifique. En gros "page 29 exercice 6" ou "vous lirez la leçon entre page 7 et 12".
    En sachant que dans le lycée que fréquente mon fils les profs n'utilisent pas énormément les manuels, voir pas du tout pour certaines matières.

    @cyrille serait-il possible que tu parles de quelque chose de beaucoup plus évolué ?

  • @Clem a dit :
    Ce sera mature dans 5 ans si on se donne la peine de former les enseignants correctement et qu'ils n'aient plus peur d'utiliser ces technologies avec des élèves qui les maitrisent mieux qu'eux.
    Sinon ca reposera encore sur la bonne volonté et les compétences individuelles de l'un ou de l'autre mais ce ne sera pas généralisé efficacement.

    De toute manière quelque soit le support, la valeur ajoutée c'est l'enseignant.

  • Pour le poids des manuels, le top serait d'avoir un vrai support physique et aussi en numérique, comme ça pour seulement bosser sur 3 exercices le soir, les enfants pourraient laisser le livre à l'école, et visionner les 2 pages en numérique a la maison.
    Une solution hybride en somme, que je n'ai pas trouvé dans le sondage :)

    Un autre argument est l'impact du vrai bouquin, moi qui ai du lire environ 20 livres dans toute ma vie j'ai passe beaucoup plus de temps à explorer les manuels lorsque le cours m'intéressait moins, je trouve que la curiosité est moins sollicité sur une tablette (elle laisse le pas à l'inattention)

  • Et encore des écrans devant les yeux des enfants...

    Sans parler de la casse avec la chute fortuite de la tablette posée sur la table de l'élève, comment fait l'élève en attendant pour son travail au quotidien ? C'est amazon qui livre en deux heures la tablette remplaçante ?

    Un livre, ca s'annote, et quand ca tombe, ca ne casse pas.

    Et donc qui va régler les paramètres de cette tablette ?
    Quel moteur de recherche de base ?
    Quel sera l'OS ? Un OS francais, j'imagine ? (lol, hein...)
    Qui dans l'établissement pour gérer/empecher les connexions hotspot ?
    Quelles données seront exposées, traitées et/ou envoyées à quel endroit ?
    Qui paie ? La collectivité territoriale ? Le ministère de l'Education ? Samsung ?

    Franchement, c'est le genre de modernité dont on pourrait se passer.

  • Sans compter que pour utiliser une tablette, il faut une adresse email : on va forcer les élèves à créer des comptes emails Gmail ?

    C'est vraiment faire de la vente forcée pour Google.

    J'imagine que quelque part dans la pyramide régionale, un institutionnel est devenu l'ami de Google France et aura droit à un tour de manège gratuit dans la Silicon Valley chez Google.

  • @CitronDoux a dit :
    @cyrille Je n'ai pas eu entre le mains un manuel scolaire numérique.
    Donc j'ai peut être une vision réductrice de celui-ci : dans mon esprit c'est juste un pdf avec événtuellements quelques liens, vu qu'il est explicitement écrit que il n'y a pas besoin de connexion.
    Si c'est ça il n'y pas besoin d'une formation spécifique. En gros "page 29 exercice 6" ou "vous lirez la leçon entre page 7 et 12".
    En sachant que dans le lycée que fréquente mon fils les profs n'utilisent pas énormément les manuels, voir pas du tout pour certaines matières.

    @cyrille serait-il possible que tu parles de quelque chose de beaucoup plus évolué ?

    parfois quand ils veulent faire semblant, ils rajoutent une forme d'enrichissement de façon à ce que cela ne se limite pas qu'à un simple PDF. Tu vas avoir un lien hypertexte qui va t'envoyer vers une vidéo, ce genre de choses. Il y a plusieurs problèmes en fait :

    • on ne respecte pas vraiment la liberté pédagogique de l'enseignant. Je suis très bon au tableau noir et souvent je ne vois pas l'intérêt de contenus informatiques supplémentaires qu'on pourrait m'imposer.
    • c'est une arnaque, des applications payantes, des problèmes de données, de comptes élèves, de l'obsolescence et j'en passe.
    • on n'a pas encore prouvé que ça permettait aux élève d'apprendre mieux et pour cause la France n'arrête pas de s'enfoncer dans le classement pisa

    Ce qui revient le plus souvent en ce moment et qui fait qu'à mon avis les profs seront dans la rue et peut-être moi aussi pour la première fois en 15 ans, c'est la réforme permanente, tous les deux ans on change tout. Il faut impérativement que cela s'arrête, qu'on prenne le temps de poser les choses.

  • décembre 2018 modifié

    J'ai oublié de préciser que c'est un lycée publique un peu particulier vu qu'il s'agit d'un lycée international, donc plutôt CSP+ avec bcp d'enfants de cadres étrangers expatriés en France et dont les mentions TB au bac sont > que les mentions B > mentions AB > mentions Passable et dans le quel chaque année il y a 2 ou 3 bacheliers avec des moyennes > 20 au bac

    (ce qui explique la faible utilisation du manuel)

    Je m'attends donc à peu de réactions de la part des parents et je voudrais bien pouvoir envoyer une réponse construite au proviseur, voire même lui en toucher deux mots en tête à tête.

    Je vois que pour l'instant vous êtes assez contre.

  • Pour avoir porté les sacs des mômes, je suis pour. Je vous jure, y'a des fois, faut arrêter de déconner. Je suis a peu près certaint qu'une majorité d'adultes n'accepteraient pas d'avoir à porter ça pour aller tous les jours au boulot.
    Après, y'a des profs cons. Si ,si . Du genre collé parce que tu n'a pas ton manuel. Ou bien le manuel que tu **dois **avoir mais qui ne sert jamais , ou si peu.
    Donc, il faudrait sans doute commencer par ça.

    Maintenant, j'entends les critiques et même plus, je suis même entièrement d'accord.

    A mon avis, ce qu'il faudrait mais qui n'existe pas, c'est une liseuse couleur grand format, légère, robuste, basique, sans internet, ni rien d'autre.

  • décembre 2018 modifié

    @GillesLL a dit :
    Pour avoir porté les sacs des mômes, je suis pour. Je vous jure, y'a des fois, faut arrêter de déconner. Je suis a peu près certaint qu'une majorité d'adultes n'accepteraient pas d'avoir à porter ça pour aller tous les jours au boulot.
    Après, y'a des profs cons. Si ,si . Du genre collé parce que tu n'a pas ton manuel. Ou bien le manuel que tu **dois **avoir mais qui ne sert jamais , ou si peu.
    Donc, il faudrait sans doute commencer par ça.

    Maintenant, j'entends les critiques et même plus, je suis même entièrement d'accord.

    A mon avis, ce qu'il faudrait mais qui n'existe pas, c'est une liseuse couleur grand format, légère, robuste, basique, sans internet, ni rien d'autre.

    Clairement un produit aux antipodes de ce que créé notre société de consommation !! Mais qui serait effectivement bien adapté aux besoins scolaires

  • @GillesLL a dit :
    Pour avoir porté les sacs des mômes, je suis pour. Je vous jure, y'a des fois, faut arrêter de déconner. Je suis a peu près certaint qu'une majorité d'adultes n'accepteraient pas d'avoir à porter ça pour aller tous les jours au boulot.
    Après, y'a des profs cons. Si ,si . Du genre collé parce que tu n'a pas ton manuel. Ou bien le manuel que tu **dois **avoir mais qui ne sert jamais , ou si peu.
    Donc, il faudrait sans doute commencer par ça.

    Maintenant, j'entends les critiques et même plus, je suis même entièrement d'accord.

    A mon avis, ce qu'il faudrait mais qui n'existe pas, c'est une liseuse couleur grand format, légère, robuste, basique, sans internet, ni rien d'autre.

    ou alors il y a la possibilité de couper la poire en deux. J'utilise le manuel sesamath, ce qui veut dire que le bouquin peut rester en classe étant donné qu'on a le pdf de gratos dans un format lisible sans DRM. On y revient toujours.

  • Une question me vient à l'esprit : quel est le pourcentage d'utilisation d'un manuel scolaire?
    C'est de la curiosité, pas une critique sous-entendue.
    Je me doutes que ça doit varier selon les matières, entre collège et lycée, mais je crois me rappeler que certains de mes profs n'utilisaient jamais de manuel, d'autres beaucoup plus.
    Mais même en utilisation intensive, combien de pages sont réellement lues dans un manuel?
    Question implicite : quelle est la réelle utilité de ces manuels?

  • @GillesLL a dit :
    Question implicite : quelle est la réelle utilité de ces manuels?

    Euh faire vivre les éditeurs des manuels ?

  • il faut être clair, le manuel scolaire c'est la source des exercices, je l'utilise donc très régulièrement.

  • @cyrille : Toujours par curiosité, même en l'utilisant très régulièrement, est-ce que tu te sers de tous les exercices ou la moitié (ou le quart, le tiers) te suffirait?

  • le manuel que j'utilise a la particularité comme certains d'être sur trois ans c'est à dire le cycle 4. Du fait qu'il mélange donc 5ème, 4ème et 3ème je n'utilise pas tout. Je rajouterai par contre que si on voulait alléger le bouquin, on ferait sauter la partie cours. Car, on suppose que l'enseignant fait un cours, et que ce n'est pas la peine d'avoir un cours détaillé à l'intérieur.

  • Ah, moi, c'est l'inverse que j'aurais pensé. Je crois me souvenir que j'aimais bien pouvoir revoir le cours à la maison. Mais bon, c'est peut-être juste une illusion.
    Par contre, j'aimais bien lire les bouquins d'histoire et de géo. Ca n'en faisait malheureusement pas de moi un crack dans ces matières :'( Mais c'est un autre débat

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.