Éduquer - Commentaires

Salut :smile:

Je partage ici un article assez ancien, mais qui semble toujours d'actualité concernant le professionnalisme des forces de l'ordre https://laviedesidees.fr/Un-splendide-isolement.html

Les pratiques professionnelles, parfois, ça ne sont pas les bonnes. Les gars qui reçoivent des boules de pétanque sur le coin du nez n'y sont effectivement pour pas grand chose.

Réponses

  • ... Sauf qu'un allemand, socialement, n'a pas le même affect vis à vis des représentants de l'ordre public que le français ... Si c'était si simple ...

  • je rajouterai aussi que l'allemand quand il est chez lui, Arnaud nous le confirmera c'est monsieur propre. Par contre pour lui le reste de l'Europe c'est une poubelle. C'est un peu comme quand on explique qu'on devrait appliquer l'intégralité des méthodes scandinaves dans l'éducation à nos territoires parce que les gars ils sont trop forts.

    Quand tu vois certaines images notamment celles où on brûle des entrées d'autoroute du côté de Narbonne, je ne sais pas si on voit ce genre de choses en Allemagne.

    Il existe peut-être d'autres méthodes, mais je pense qu'au moment où tu y es, ben tu y es. J'ai vu un CPE ancien militaire maîtriser un élève pour le maintenir au sol et il n'y avait pas d'autre solution parce que le gamin était comme fou. A l'heure actuelle, je pense que dans toutes les écoles, de nombreux enseignants ont eu la même démarche que la nôtre, expliquer, désamorcer. Je crois qu'avant une explosion lycéenne qui nous pend au nez la semaine prochaine, explosion en plus sans motif précis, c'est un peu l'urgence du moment.

  • Il me semble avoir lu des choses dans cet article qui parle aussi de psychologie. Je ne suis pas certain que la psychologie d'un allemand soit très différente de celle d'un français.

    De mon coté, pour avoir expérimenté assez longtemps un sport collectif de combat, j'ai quelques souvenirs physiques de la transformation du petit gars là pour jouer à la baballe au boucher prêt à découper tout ceux qui n'ont pas la bonne couleur de vêtement lorsqu'il y a quelque chose ressenti comme une agression. Et je m'imagine assez bien, que je porte un maillot jaune ou un maillot bleu d'ailleurs, passer de Dr Jeckyll à Mr Hide.

    L'impression que ça me donne, et ce n'est pas spécifique à ces manifestations, c'est vrai depuis au moins 3 ans, que rien ne fait par l'Etat pour que tous se passe bien. Donc, ça n'est peut-être pas l'urgence immédiate pour la semaine prochaine, mais c'est celle pour le prochain semestre.

    Quand au fait que les lycéens fassent des manifs sans savoir pourquoi, j'ai souvenir que c'était déjà le cas en 1994. Je me souviens avoir pris le train pour Paris avec des camarades qui ne savaient pas très bien pourquoi ils étaient là :wink: Peut-être y en a-t-il une proportion plus importante maintenant, je n'ai que mes deux spécimen à la maison pour juger, et ce n'est pas l'impression qu'ils me donnent.

  • décembre 2018 modifié

    Il y a un aspect culturel très fort à prendre en compte. Linguistique car en allemand tu attends la fin de la phrase à cause du verbe ce qui oblige à écouter.
    C'est pour ca que si je forme des personnes d'autres pays, je ne donne pas la méthode mais l'idee derriere pour qu'ils adaptent à leur culture. Pas évident pour un chinois qui attend directement la solution, même inadaptée, par exemple. Chose qu'on ne retrouve pas en Tchéquie ou Turquie, plus germaniques dans l'approche mais durs à bouger si on ne justifie pas

    Meme souvenirs que Bendia dans années 80-90... c'est pour ca que je ne donnerai le droit de vote qu'apres un test entre 18 et 21 ans 😀

  • @bendia quand tu vois @Arnaud qui est français mais qui vit en Allemagne et qui cherche à se déchausser dans toutes les maisons dans lesquelles il rentre, je pense qu'il sera le mieux placé pour te dire qu'un français et un allemand c'est pas pareil. Pour avoir rouler ma bosse un peu en France, je peux aussi te dire que le sud de la France c'est pas pareil non plus.

    Pour ma part, même si la situation est particulièrement catastrophique à bien des égards, l'inquiétude principale c'est d'avoir un pays ingouvernable. D'un côté plus personne dans la classe politique et pour vouloir diriger et pour être capable de diriger, de l'autre une France qui refuse d'être gouvernée qui ne voit qu'à court terme et qui ferait bien de regarder du côté de la Grèce par exemple pour voir ce que c'est qu'un pays qui fait faillite.

  • Français, Allemand, lorsque tu prend un bourre-pif tu redeviens un Homo sapiens, et encore, ça n'est même plus ton cortex frontal qui te fait agir.

    Ceci-dit, je suis bien d'accord avec Iceman, il ne s'agit pas de prendre sans se poser aucune question quelque-chose qui fonctionne ailleurs, mais de prendre l'idée et de l'adapter.

    Dans le domaine du maintien de l'ordre à l’occasion de protestations politiques, j'ai quand même la nette impression que le but est la répression physique sur le moment, judiciaire en suivant, histoire que personne n'ose bouger. Ça marche plus ou moins bien jusqu'a ce que trop de monde n'ait plus grand chose à perdre. C'est peut-être ce qui est en train de se produire, et si ça n'est pas aujourd'hui, et que rien ne change dans la possibilité pour tout un chacun de peser dans les décisions politiques, c'est pour dans pas longtemps.

    une France qui refuse d'être gouvernée

    Démocratie, c'est lorsque le peuple gouverne, pas lorsqu'il est gouverné :wink:

  • @bendia a dit :
    Démocratie, c'est lorsque le peuple gouverne, pas lorsqu'il est gouverné :wink:

    Sauf qu'à un moment il faudra bien faire le job. Il faudra bien un gouvernement, des dirigeants. Et mine de rien car on a quand même tendance à l'oublier, le président actuel qu'on soit d'accord avec sa façon de faire ou non a été élu par voie démocratique. Et demain qui pour le remplacer quand on voit le hold up qu'il a été capable de réaliser alors qu'il sortait quasiment de nulle part. Les partis actuels sont en miette, il nous reste les extrêmes ou peut-être de ces gilets jaunes naîtra un courant politique avec la capacité de remettre notre pays sur les rails.

    Comme je l'ai écrit, comme je le répète, le problème est bien plus complexe qu'un gouvernement ou une façon de faire, c'est le modèle du capitalisme qui nous conduit à notre perte. Tant qu'on sera dans le "gagner plus pour dépenser plus", on n'arrivera à vaincre aucune crise, financière, idéologique, éducative ou écologique.

  • c'est le modèle du capitalisme qui nous conduit à notre perte. Tant qu'on sera dans le "gagner plus pour dépenser plus", on n'arrivera à vaincre aucune crise, financière, idéologique, éducative ou écologique.

    Je te suis entièrement sur ce point. Et malheureusement, pas un de ceux qui se proposent pour nous gouverner ne va dans ce sens, ou lorsqu'il le font, ils ne s’appliquent pas à eux ce qu'ils préconisent pour tous :frowning:

  • Le modèle capitaliste est mondialisé aujourd'hui, prendre des décisions à l'échelle d'un pays c'est l'isoler du reste du monde.
    C'est à l'OMC de prendre des mesures pour arrêter le "produire toujours plus pour consommer toujours plus" et l'imposer au monde.
    Je pense notamment que taxer un peu plus fortement tout ce qui est transport de marchandises permettrait de remettre pas mal d'ordre.
    Les transports de marchandises ne seraient intéressants que pour les marchandises à forte valeur ajoutée donc ça relocaliserait une partie de la production des "merdes chinoises".
    Au lieu d'avoir des Tshirts à 1,20 € qui font 10.000 bornes en containers et qu'on achète 5€ chez C&A ou Kiabi, on aurait des Tshits à 10 € qu'on produirait en Europe.

  • @bendia a dit :blush:

    Démocratie, c'est lorsque le peuple gouverne, pas lorsqu'il est gouverné :wink:

    Nous vivons dans une démocratie représentative. Cela signifie que le peuple élit des représentants à qui il peut demander de pousser ses idées. Par conséquent, c'est le peuple qui gouverne ;-)

  • @alsed a dit :

    @bendia a dit :blush:

    Démocratie, c'est lorsque le peuple gouverne, pas lorsqu'il est gouverné :wink:

    Nous vivons dans une démocratie représentative. Cela signifie que le peuple élit des représentants à qui il peut demander de pousser ses idées. Par conséquent, c'est le peuple qui gouverne ;-)

    Tu donne les clés du pays à un gars élu pour 5 ans, et comme nous sommes très cons nous élisons des députés du même parti, ce qui fait qu'ils reçoivent leurs ordres pour voter ou non les lois. Et dans le cas rare où ils se rebellent malgré les menaces de se faire radier de leur parti, il reste le 49-3.

    Après on est pas obligé de tout révolutionner, il existe des propositions alternatives au suffrage universel, notamment un système de points à attribuer aux candidats ou encore même un tirage au sort.

  • @src386 a dit :

    Tu donne les clés du pays à un gars élu pour 5 ans, et comme nous sommes très cons nous élisons des députés du même parti, ce qui fait qu'ils reçoivent leurs ordres pour voter ou non les lois. Et dans le cas rare où ils se rebellent malgré les menaces de se faire radier de leur parti, il reste le 49-3.

    Je suis entièrement d'accord avec le fait que c'est très con d'élire les députés de façon à donner une large majorité au président élu mais il faudrait décaler les élections législatives par rapport aux présidentielles... ou revenir au septennat (la cohabitation n'est pas aussi mauvaise qu'on nous l'a dit pour nous vendre le quinquennat ;-) ).

    Comme nous sommes très cons, cela serait-il mieux de tirer au sort des personnes? On peut dire que cela ne pourrait pas être pire mais j'ai comme un doute.

  • Pour regarder régulièrement la TV suisse et souvent allemande, la part que prend le commentaire journalistique dans sa relation des mouvements sociaux est un poil plus responsable et il y a moins d'accompagnements à la "bassesse humaine".

    Un peu de mise en perspective ferait du bien.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.