demain 2018 _ Commentaires

mon bilan, je le fais demain, par chez moi mais j'avais envie de réagir sur un point... J'espère ne pas foutre la merde car sur le fond je suis assez d'accord.
C'est au sujet du tweet de Kasso sur la police. Effectivement, pris comme ça, c'est plutôt con. Et puis après je regarde ça de plusieurs manière. Déjà Kasso sur Twitter, il allume, il trolle, c'est son style. Il semble qu'il y ait des problèmes de drogue sur Nantes au CHU, il l'a oublié. Mais il faut avouer d'un autre coté que la Police, ce n'est pas un bloc homogène, un truc qui protège le citoyen dans les attentats. C'est aussi une matraque dans le cul, c'est aussi des contrôles abusifs tous les jours quand on bosse à Paris et Banlieue, c'est Malik Oussekine, c'est aussi des gens absents des quartiers où ils devraient être préventivement et ça ne vient pas du policier de base, évidemment. Donc quant on voit 24 types se déplacer dans un hôpital pour 7g, je peux aussi comprendre la réaction. Il devait plus attaquer l'ordre venue d'en haut et éxécuté visiblement avec peu d'efficacité

Et en même temps, c'est là où ma re-expérience twitter tourne vite court. Si ça semble plus calme en sélectionnant ceux que l'on suit, on trouve vite un troll ou deux et on ne peut éviter la lie de l'humanité très longtemps. Même en plus de 140 caractères, on n'explique par des sujets complexes, comme les révoltes en Iran, l'hommage au Che à Paris et la révolution Cubaine ou la crise Nord-coréenne. Mais par contre, ça pourrait être utile pour relayer des choses positives, si tout le monde était un peu plus organisé et pas happé par des sujets futiles, les clashs, etc... Je suis toujours en réflexion sur les bonnes pratiques autour du mobile, puisque c'est vers ça qu'on s'oriente sûrement. Et donc la manière de les transmettre sont différentes des formations PC habituelles.

Réponses

  • Pour la partie policière, je trouve que c'est de l'amalgame. Oui les bavures policières ça existe, mais dans la grande majorité des cas on est face à des gens qui essaient de faire leur métier dans des conditions qui ne sont pas simples. A chaque profession ses problèmes, ses abrutis qui jettent l’opprobre sur le reste de la profession. Mon métier est particulièrement représentatif.

    Pour Twitter, avec mes 52 abonnements, pour le moment c'est plus que calme. J'essaie de jongler entre mon agrégateur RSS et ça. Pour l'heure j'en suis content même si ce n'est pas indispensable.

  • @cyrille a dit :smiley:
    Pour Twitter, avec mes 52 abonnements, pour le moment c'est plus que calme. J'essaie de jongler entre mon agrégateur RSS et ça. Pour l'heure j'en suis content même si ce n'est pas indispensable.

    Le truc qui me dérange par rapport à un agrégateur RSS c'est qu'on se tape 50 fois la même news sur certains fils d'info car leur robot fait ça 4 à 5 fois par jour mini. Là dessus, ça a changé en mal, à mon avis. Et puis je veux pas te casser ton bonheur en te faisant trop regarder analytics.twitter.com

  • Pourquoi casser mon bonheur ?

  • Le fameux taux d'engagement... Et de clic sur les liens
  • Pour l'instant je n'ai pas vraiment fait le calcul de ce que ça pouvait apporter. Je m'en sers vraiment comme outil de veille et d'échange.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.