Pas de publicité sur les trottoirs nantais

J'étais justement en train de chercher par quel moyen contacter la ville de Nantes pour faire part de mon mécontentement. Bonne nouvelle, il s'avère qu'ils sont eux aussi du même avis:
https://www.nantes.fr/home/actualites/ville-de-nantes/administration/2017/pas-de-publicite-sur-les-trottoi.html

Je ne comprends même pas comment une telle idée a pu passer en décret au gouvernement, à quel moment on a pu se dire qu'il fallait polluer nos trottoirs (au sens propre comme au figuré) tout ça pour de la pub. Et bien sûr les villes concernées par cette expérimentation n'ont pas été concertées, c'est merveilleux. Ça sent quand même le cadeau de Noël en douce aux groupes publicitaires.

Réponses

  • je vois pas ce qu'il y a de choquant. La pub est partout, si demain tu l'as pas sur les trottoirs, tu vas la voir arriver à un endroit où tu t'y attends le moins. Il va bientôt falloir se radicaliser et vivre en autarcie pour avoir la paix.

  • On dit stop à la pub avec adblock, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas faire de même dans la rue. Un monde à la "Minority Report", non merci.

  • Bientôt du Pq sponsorisé ou ta voiture autonome (ça a déjà été fait pour avoir une voiture moins chère en location...) ou que sais-je... Ah vous vous souvenez du forfait téléphonique avec pub aussi ? Du champ sponsorisé (yen avait un sur l'a4...)?

    Le français à déjà du mal avec la signalisation au sol, alors la pub.... Ça leur passera.
  • @src386 a dit
    Je ne comprends même pas comment une telle idée a pu passer en décret au gouvernement, à quel moment on a pu se dire qu'il fallait polluer nos trottoirs (au sens propre comme au figuré)

    Pas au sens propre puisque le principe c'est de foutre de l'eau non potable à haute pression sur un pochoir qui va laver superficiellement le trottoir en traçant donc dessus du texte et du graphisme. Au fil du temps, le trottoir se re-salit et la pb s'efface.

    C'est moins pire que la plupart des supports de pubs qu'on trouve en ville.

  • Je crois qu'il est bon que les gens aillent au bout de leurs démarches débiles. Quand effectivement ils vont se rendre compte que ça ne marche pas, ils feront marche arrière.

  • Et ils repasseront donc une deuxième fois sur la pub. :p

  • le jeu de mots du jour est obtenu par Saby, félicitations, il obtient le prix Philippe Bouvard.

  • @saby a dit :
    Pas au sens propre puisque le principe c'est de foutre de l'eau non potable à haute pression sur un pochoir qui va laver superficiellement le trottoir en traçant donc dessus du texte et du graphisme. Au fil du temps, le trottoir se re-salit et la pb s'efface.

    C'est moins pire que la plupart des supports de pubs qu'on trouve en ville.

    https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/12/22/2017-1743/jo/texte

    1° Le marquage est réalisé directement au sol par projection ou application, à travers un pochoir, d'eau ou de peintures biodégradables à base aqueuse ou à base de craie comportant un traitement antidérapant ;

    Non ça peut aussi être de la peinture. Et à mon avis ils vont pas s'en priver (couleurs, meilleur visibilité, etc).

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.