Compte diaspora ou mastodon ?

Gnu social s'installe désormais depuis cpanel dans o2switch ce qui laisse supposer une installation plutôt propre. A priori on peut suivre des comptes diaspora, mastodon, je viens de faire l'essai et ça fonctionne. Par contre je ne sais pas si on peut échanger. Est-ce que quelqu'un a ça pour faire quelques tests ?

https://familleborne.com/gnu

Réponses

  • En tout cas l'inverse ne semble pas faisable (du moins pour moi), je ne peux pas te suivre avec mon compte Mastodon

  • c'est quoi ton compte, je vais ajouter

  • Odysseus@mastodon.zaclys.com

  • novembre 2017 modifié

    Je ne te mentionne pas sur Mastodon de peur d'ameuter tout le monde chez toi :-D.
    Je vois que nous nous suivons mutuellement, cependant, je ne vois pas tes statuts sur Mastodon. Ton profil reste donc vide (pour le moment)

    Peut-être dû à ta réinstallation/changement de répertoire cible ?

  • Bon, ben ça fonctionne, je peux te suivre :smile:

    Ceci-dit, je ne sais plus où j'avais lu que les futurs versions de Mastodon (après la 2.0) ne seront plus compatibles avec Ostatus.

    Je cherche, et je te tiens au courant si jamais je retrouve.

  • @bendia Pas très étonnant. Si ces gens avaient une pointe de jugeote ils auraient contribué à diaspora ou à gnu social. S'éloigner du standard, la logique continue.

    @Odysseus je ne sais pas, je vais commencer à me pencher sur le système mais j'ai le temps :)

  • novembre 2017 modifié

    Bon, j'ai mal lu, ou plutôt relayé un truc lu sur un réseau social libre sans le vérifier :yum:

    Une évolution avait pété cette compatibilité, et à l'occasion de Mastodongate (les libristes contre les minorités oppressées, ça, c'est mon interprétation), certains avaient évoqué la possibilité de ne pas se faire suer avec cette compatibilité, mais les devs n'ont pas suivis, et ont réparer.

  • ah ben finalement ils sont plus intelligents que prévu :smiley:

  • Je fais un retour rapide dessus : c'est difficile.

    Pour suivre de façon correcte, il faudrait être abonné à tout le monde. Comme les instances sont décentralisées, on ne voit pas tous les messages. On voit donc passer des conversations, on n'est pas concerné, quand on est concerné parfois on rate des réponses parce qu'on n'est pas abonné à la personne.

    Des gens squattent la timeline de façon conséquente, on est vraiment dans le réseau de "convivialité" et finalement peu de personnes envoient de l'info.

    Pour le moment le bilan est plutôt négatif, le seul intérêt que j'y vois c'est le remplacement de la page de contact ou du mail des uns et des autres pour interpeller quelqu'un. Pour ainsi dire depuis que j'ai ouvert l'instance, même si je ne m'en suis pas occupé, je n'ai rien appris dans ce que j'ai pu lire.

  • novembre 2017 modifié

    Je suis absolument d'accord avec toi sur l'aspect convivialité de Mastodon (par rapport à D* notamment). Pour ma part, c'est pour ça que j'ai accroché, tu discutes de tout et de rien, et ça amène à suivre des gens relayant des informations (avec les même travers que sur n'importe quel autre réseau).

    Cependant, j'y trouve pas mal d'info, peut-être aussi parce que je ne la cherche pas vraiment (ni là, ni ailleurs du reste).

    Est-ce du au fait que GNU/Social fonctionne peut-être un peu différemment de Mastodon, avec 3 TimeLine (Accueil, Locale, Globale )?

    Une petite image piquée chez CitizenZ là https://www.citizenz.info/le-reseau-social-mastodon-pour-les-nuls
    Une petite image relayée par CitizenZ sur le chemin des pouets de Mastodon

  • novembre 2017 modifié

    Et pendant tout ce temps, Movim avance tranquillement...sans décoller vraiment (non plus). Dommage, car je trouve qu'il se démarque des autres plus classiques, avec son "blog" intégré, son module chat.

  • Bon le réseau social libre c'est pas gagné.

  • ça vient de mal se finir. Mon instance Gnu Social ne voyait plus les instances mastodon qui pourtant continuaient à me voir. J'ai poubellisé.

  • Il y a Chris qui nous vantait les mérites de Hubzilla pour ce genre d'objectif : suivre tous les réseaux de sa petite instance perso.
    Moi je me porte bien sans aucun réseau. Je me rabats sur mes communautés d'intérêt quand je veux discuter.

  • J'avais lancé Hubzilla à l'époque et de mémoire c'était effectivement un projet pertinent sauf pour sa communication avec l'extérieur. A cette difficulté technique se rajoute la problématique de savoir qui tu dois suivre. En gros, faut prendre un contact, faire tous ses contacts, vérifier s'il raconte des choses intéressantes ou non, et ainsi de suite. Sans trop de fatalisme ce genre de projet est quand même condamné à mort et puis je trouve que le coup de la décentralisation c'est un leurre. On évoque la possibilité de faire les choses par soi-même sauf que c'est complexe si bien qu'on se rabat sur l'instance de quelqu'un d'autre. La seule chose qu'on espère en fait c'est que le quelqu'un d'autre ait d'avantage d'éthique qu'un GAFAM. Sinon sur le principe qu'on soit chez un individu ou chez un réseau social classique c'est du pareil au même.

  • Moi qui pensais que Cyrille allait nucléariser le forum pour nous bouger sur GNU social

  • non pas assez solide.

  • Le forum c'est le mieux il le sait maintenant, ca fait juste pas loin de 20 ans qu'on essaye de lui faire comprendre :mrgreen:

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.