Allez vous faire former

7 nov. modifié dans Blog / Forum
Je n’ai pas écrit de la semaine, à part un article sur Mortal Shell, la semaine a été comme vous pouvez vous en douter chargée. Je suis fatigué, mais c’est une normalité. À 17h30 il fait nuit, il y a des loups, on n’avait pas bossé pendant deux semaines, j’ai corrigé cent devoirs maison et…

«1

Réponses

  • "je reviens de mes courses des tonnes de vieux qui n’ont que ça à faire de venir un samedi matin avec un masque sur le menton", c'est tellement vrai, mais va changer les habitudes à un vieux qui arrive à 11h50 au guichet ou qui vient chercher un livre à sa bibliothèque municipale 5 minutes avant la fermeture (alors que c'est des bénévoles qui tiennent la boutique).
    Ici aussi il fait nuit à 17h30 mais nous n'avons pas encore de loup :)
    A pluche.

  • Dans mon lycée, le chef nous a réuni vendredi à 13h00 pour discuter de ce qu'on devait faire suite à l'annonce de la possibilité d'assurer un minimum de 50% de cours en présentiel.

    À peu près tout ce que les enseignants ont dit a été démonté et à la fin il nous annonce qu'à compter de ce lundi matin et jusqu'à Noël, on passe les élèves en alternance lycée / maison en coupant les classes autour du H par ordre alphabétique et que ça ne va, ni générer plus de travail pour les profs, ni nous ralentir dans la progression pédagogique !

    Par contre, l'annonce de la suppression des EC (épreuves continues, ex E3C) est un vrai soulagement pour les profs et pour les élèves.

    Concernant la formation, je viens de recevoir coup sur coup, 2 courriels relatifs au nouveau programme de spécialité mathématiques en terminale.

    • un lien vers un site sur le grand oral qui annonce que seul et en 4h on sera au top.
    • une visio d'une heure chrono sur le programme et les épreuves finales de spécialité en mars. À priori pilotée par un inspecteur.

    Heureusement que je n'ai pas attendu les ersatz de formations pour préparer les contenus de mes cours.

  • Version un peu différente chez : on reçoit des modifications d'emplois du temps vendredi soir (ou plutôt on dot aller les chercher sur pronote) et concertation lundi. Mais pour décider quoi au final ? La méthodologie change, le résultat reste.

  • Je ne suis pas prof mais ma compagne l'est.

    D'accord avec ton analyse à l'exception de l'équipement et de la formation.

    Alors que dans pas mal de boîtes du privé et dans beaucoup d'administrations les télétravailleurs ont été équipés d'ordinateurs portables déjà configurés rien de tel dans l'EN. Tu rajoutes ensuite que dans pas mal d'endroits les connexions internet sont lamentables (même dans une ville de 20 000 habitants avec une fibre que orange nous promet depuis 4 ans facile) beaucoup de profs ont du faire péter leur forfait mobile pour pouvoir assurer les cours (dans notre cas merci free et son forfait 100 gigas).

    La formation : pour la grande majorité des profs qui ont quand même assuré les cours en audio (ou vidéo), mettre en ligne des cours il n'y avait aucune directive claire, du moins au début, de la part de l'EN sur le choix des applications, ils ont du pour la plupart improviser suivant le public en face (merci les GAFA : hangout / googledrive / youtube d'un coté, whatsapp / teams / dropbox de l'autre et facetime / icloud pour les plus aisés sans oublier les orange / free / sfr / Bouygue et d'autres qui ont augmenté temporairement les gigas de données pour les forfaits téléphonique).

    Je trouve que globalement la plupart des profs ont quand même réussi à tenir la boutique surtout, comme tu l'as déjà souligné dans un autre article, avec en face parfois des élèves qui n'avaient qu'un smartphone pour suivre, l'ordinateur classique n'étant qu'un lointain souvenir.

    Après des collègues qui n'en ont rien à foutre, qui s'investissent peu il n'y en a pas que dans l'EN. Il arrive aussi que certains soient dépassés par la technologie ou ne sache pas s'organiser, informatiquement s'entend.

    Pour la rémunération entièrement d'accord avec toi : la mastérisation à tout flinguée. Faire 5 ans d'étude et commencer à 1500 € / mois certes avec une garantie de l'emploi (ce qui n'est pas rien à notre époque) mais des conditions dégradées par rapport à ceux qui sont rentrés dans l'EN jusque dans les années 80/90 (1ère affectation dans des zones délicates, direction parfois à l'ouest, niveau des élèves trop hétérogène dans les classes...). Et d'un autre coté à bac plus 5 faire ingénieur et débuter à 2500 € à 23 ans (ingénieur on se souvient toujours de son 1er bulletin de salaire) il n'y a pas photo. Certes ils n'ont pas les vacances de l'EN mais ils profitent rapidement et pleinement des 5 semaines de congès et autres RTT ! A l'EN 2500 € pour un certifié c'est plutôt après 40 ans et si tu as des heures sup.

  • @Bruno_du_Lot a dit :
    Alors que dans pas mal de boîtes du privé et dans beaucoup d'administrations les télétravailleurs ont été équipés d'ordinateurs portables déjà configurés rien de tel dans l'EN.

    Je bosse dans un grand groupe international et je bosse avec mon matos perso en ayant 0 compensation. Si mon matos lache demain (il a plus de 7 ans) ou mon mobile (4 ans) mon employeur voudra que j'en rachète un nouveau. Pour l'utiliser pour le boulot.
    Pareil pour la connexion internet... 0 compensation.
    Les syndicats n'obtiennent aucune compensation ... Et dans les autres boites du secteur c'est pareil.
    Qu'est-ce que le gouvernement attend pour légiférer ? Parce que pour restreindre les libertés par ordonnance, ils sont là. :(

  • 8 nov. modifié

    on ne peux pas passer d'enseignant de 30 a 40 personnes
    à enseignant 15 a 20 personnes et cours type visio conférence du jour au lendemain

    faut-il mettre les meilleurs élèves en visio conférence et faire travailler plus les autres en classe ?

  • @Nick_au_Repos a dit :

    @Bruno_du_Lot a dit :
    Alors que dans pas mal de boîtes du privé et dans beaucoup d'administrations les télétravailleurs ont été équipés d'ordinateurs portables déjà configurés rien de tel dans l'EN.

    Je bosse dans un grand groupe international et je bosse avec mon matos perso en ayant 0 compensation. Si mon matos lache demain (il a plus de 7 ans) ou mon mobile (4 ans) mon employeur voudra que j'en rachète un nouveau. Pour l'utiliser pour le boulot.
    Pareil pour la connexion internet... 0 compensation.
    Les syndicats n'obtiennent aucune compensation ... Et dans les autres boites du secteur c'est pareil.
    Qu'est-ce que le gouvernement attend pour légiférer ? Parce que pour restreindre les libertés par ordonnance, ils sont là. :(

    Lors de mon dernier inter-contrat, présence quotidienne obligatoire à l'agence et pas d'ordinateur fourni : je venais et rentrais tous les jours avec mon PC portable pendant plusieurs mois !

    Je précise quand même que je ne me plains pas, j'ai été bien traité autrement, mais j'ai trouvé ça un peu raide quand même...

  • @stephane a dit :
    on ne pas passer d'enseignant de 30 a 40 personnes
    en enseignant 15 a 20 personnes et cours type visio conférence du jour au lendemain

    faut-il mettre les meilleurs élèves en visio conférence et faire travailler plus les autres en classe ?

    c'est ce qui est fait avec les pros au lycée, les généraux à la maison et éviter le collège en visio. Le problème de la visio c'est aussi la bonne volonté de l'enfant et sa capacité de concentration

  • 8 nov. modifié

    Je me sens privilégié avec mon PC fourni par la boite avec le package complet logiciel, casque, vpn....et du télé travail déjà possible depuis 7 ou 8 ans mini.
    Surtout pour une boite hors IT.

  • @Nick_au_Repos a dit :

    @Bruno_du_Lot a dit :
    Alors que dans pas mal de boîtes du privé et dans beaucoup d'administrations les télétravailleurs ont été équipés d'ordinateurs portables déjà configurés rien de tel dans l'EN.

    Je bosse dans un grand groupe international et je bosse avec mon matos perso en ayant 0 compensation. Si mon matos lache demain (il a plus de 7 ans) ou mon mobile (4 ans) mon employeur voudra que j'en rachète un nouveau. Pour l'utiliser pour le boulot.
    Pareil pour la connexion internet... 0 compensation.
    Les syndicats n'obtiennent aucune compensation ... Et dans les autres boites du secteur c'est pareil.
    Qu'est-ce que le gouvernement attend pour légiférer ? Parce que pour restreindre les libertés par ordonnance, ils sont là. :(

    Change de boîte ... Ou alors tu y trouves ton compte ailleurs.

    Suis dans un grand groupe national, j'ai tout ce que je veux. PC de la boîte, PC hors parc, mobile, j'ai même été jusqu'à négocier un drone ... que j'aurai certainement l'an prochain ...

  • @anatolem a dit :
    "je reviens de mes courses des tonnes de vieux qui n’ont que ça à faire de venir un samedi matin avec un masque sur le menton", c'est tellement vrai, mais va changer les habitudes à un vieux qui arrive à 11h50 au guichet ou qui vient chercher un livre à sa bibliothèque municipale 5 minutes avant la fermeture (alors que c'est des bénévoles qui tiennent la boutique).
    Ici aussi il fait nuit à 17h30 mais nous n'avons pas encore de loup :)
    A pluche.

    J’espère simplement que la vie vous laissera le temps de vieillir.
    Peut-être qu’à ce moment là vous changerez d’avis sur les petits vieux qui semblent tant vous emmerder aujourd’hui.

  • @jack84 mon père a 72 il est capable de porter un masque correctement. Ma mère 70, ça ne lui viendrait pas à l'esprit d'aller faire ses courses le samedi, un jour où l'on sait que les gens qui bossent à la semaine vont se pointer pour faire les leurs.

    Vieillir ne veut pas forcément dire être sénile ni perdre le bon sens. Quand je vois des employés de supermarché qui ne portent pas correctement le masque, je suis convaincu que ce n'est pas un problème d'âge mais d'intelligence, de conscience du monde qui nous entoure. C'est d'ailleurs pour ça que nos jeunes font n'importe quoi.

  • @cyrille a dit :
    @jack84 mon père a 72 il est capable de porter un masque correctement. Ma mère 70, ça ne lui viendrait pas à l'esprit d'aller faire ses courses le samedi, un jour où l'on sait que les gens qui bossent à la semaine vont se pointer pour faire les leurs.

    Vieillir ne veut pas forcément dire être sénile ni perdre le bon sens. Quand je vois des employés de supermarché qui ne portent pas correctement le masque, je suis convaincu que ce n'est pas un problème d'âge mais d'intelligence, de conscience du monde qui nous entoure. C'est d'ailleurs pour ça que nos jeunes font n'importe quoi.

    Pour chaque tranche d'age nous constatons tous que tout le monde n'a pas le même mode de vie, les même habitudes, la même instruction, etc...
    Le "pépère" qui fait ses courses depuis 30 ans le samedi matin (habitude de quand il travaillait) ne va pas forcement changer sa routine, c'est peut-être sont seul contact social du jour.

    Pour les septuagénaires certains se dégradent physiquement et/ou intellectuellement malheureusement plus vite que d'autres. C'est pour cette raison que que j'essaye d'être compréhensif, mais il m'arrive de râler aussi.

    J'ajoute aussi qu'au fil des années j'ai constaté qu'un jeune c** faisait souvent un vieux c**, malheureusement je ne pense pas que cela changera pas malgré la situation actuelle.

  • @cyrille a dit :
    @jack84 mon père a 72 il est capable de porter un masque correctement. Ma mère 70, ça ne lui viendrait pas à l'esprit d'aller faire ses courses le samedi, un jour où l'on sait que les gens qui bossent à la semaine vont se pointer pour faire les leurs.

    Mes parents 67 ans (père) et 62 ans (mère) ont aussi du mal ...

    Autant ma mère, elle prend soin de faire une attestation pour sortir la chienne, aller faire 3 courses au Leclerc pas loin, prend son masque (lavé ou jetable) à chaque fois.
    Elle n'a pas de smartphone, aussi avec mon frère on lui a donné des tas d'attestations à remplir.

    Autant mon père, c'est une autre histoire, j'ai du trouver des textes sur Internet pour lui faire comprendre qu'avec l'attestation de l'école, il pouvait aller chercher mon fils, qu'il pense à prendre son masque, ... Il a un smartphone récent mais ne veut pas utiliser l'application ou aller sur le web la remplir.
    Aussi, je lui ai fait une photocopie que j'ai mise dans sa voiture.

    Lors du confinement-1, j'ai réussi à les convaincre d'utiliser LeclercDrive (moins de 5 minutes en voiture), mon père étant handicapé, ca lui va bien qu'un p'tit jeune l'aide à remplir le coffre ou alors j'y vais à leur place quand ils peuvent avoir un créneau horaire compatible avec mes horaires.

  • @Nick_au_Repos a dit :
    Je bosse dans un grand groupe international et je bosse avec mon matos perso en ayant 0 compensation. Si mon matos lache demain (il a plus de 7 ans) ou mon mobile (4 ans) mon employeur voudra que j'en rachète un nouveau. Pour l'utiliser pour le boulot.

    J'ai un PC DELL Optiplex (combi) avec double-écran au boulot mais pas le droit de le prendre :(
    Heureusement, j'ai aussi un PC portable DELL dont je me sers souvent pour assister les éditeurs sur des interventions (lui j'ai pu le prendre pour le télétravail), un peu petit (13 pouces) mais bien plus puissant.
    J'ai aussi un smartphone dont je me servais très peu mais avec le confinement, les besoins ont changé.
    Après pour les applications, comme on prône le gratuit (LibreOffice, Firefox, ... : pas besoin de transférer les licences, hormis Office365 sur 5 périphériques, ca aide bien aussi), je n'ai juste à prendre mes 2 dongles PCSoft pour les projets en cours ...
    Après le reste, tout étant sur les VM, avec l'accès VPN depuis mon domicile, on peut se connecter facilement.
    On a ouvert les applications webisées via ReverseProxy et passé un certain nombre en HTTPS.

  • @Alain a dit :
    Version un peu différente chez : on reçoit des modifications d'emplois du temps vendredi soir (ou plutôt on dot aller les chercher sur pronote) et concertation lundi. Mais pour décider quoi au final ? La méthodologie change, le résultat reste.

    Oui le résultat sera sensiblement le même.

    Encore que j'espère que tu n'auras pas une semaine un groupe à 18 élèves et l'autre semaine un groupe à 4 ou 6 comme cela va arriver chez nous.
    Au minimum 2 fois avec moi en SNT et 2 fois avec un collègue d'anglais (quand les groupes sont constitués à partir de plusieurs classes). Le comble c'est que je me retrouve dans une salle avec 15 ordinateurs (depuis cette semaine pour éviter le mélange des secondes avec les premières) et qu'avec la moitié des élèves à la maison, je vais devoir faire travailler quelques élèves à 2 sur le même ordinateur (bonjour la distanciation).

    Mais, je ne supporte plus la pratique managériale qui consiste à annoncer une réunion pour trouver des solutions et où on te sort, au fur et à mesure des idées émises, des contraintes en te faisant bien comprendre que tu es à côté de la plaque, voire où on arrive à te faire sentir que tu es un fainéant (juste parce qu'on n'a pas laissé le collègue aller au bout de sa phrase avant de le tacler).
    Ces moments ne sont là que pour pouvoir dire « Nous avons décidé ensemble » alors que la décision est prise depuis belle lurette. Je préfère qu'on me dise : « Voila toutes les contraintes auxquelles on doit faire face et voila ce qu'on a décidé » voire « On pourrait vous expliquer, mais on n'a pas envie, alors voila ce qu'on a décidé»

    Une autre chose qui me lasse : le document qui précise la lettre de l'alphabet à laquelle on coupe chacune des classes en deux s'appelle « Plan de continuité pédagogique » et n'évoque aucun outil, aucune procédure, rien.
    C'est un plan de découpage, un plan de distanciation physique, pas un plan de continuité pédagogique.
    La continuité pédagogique, a été traité à l'oral comme ça :

    • Ça ne vous demandera pas plus de travail.
    • Vous n'allez pas avancer moins vite dans le programme.
    • En classe vous allez gagner du temps parce que vous aurez moins d'élèves à vous occuper.

    Bon, il faut que je retourne bosser pour que les loupiots qui restent chez eux ne perdent pas leur temps.

  • 8 nov. modifié

    J'ai la "chance" de n'avoir que 20 étudiants en tout dans ma classe. J'espère qu'il n'y aura pas l'idée saugrenue de couper la classe en 2 ou bien de faire une semaine sur 2.

  • Ce matin dans les rues de Saint Pierre. Vous imaginez tout de même qu'on est dans un village désertique avec une population très âgée. Avant on se méfiait des bandes de jeunes, maintenant on se méfie des bandes de vieux. Les gars ils ont 70 balais et squattent la terrasse de leur bistrot qui est fermé. Pas de masque bien sûr parce que trop facile, ils crachent en plus comme de vieux chameaux.

  • @cyrille a dit :
    Avant on se méfiait des bandes de jeunes, maintenant on se méfie des bandes de vieux.

    À une autre période cette phrase me ferait rire, aujourd'hui avec le contexte actuel c'est moche de constater qu'ils n'ont pas conscience des risques pour eux et aussi pour ceux qui vont les soigner ci-besoin.

    Mais en ce qui nous concerne, dans un village il est facile de contourner la zone squattée par les vieux, il en est pas de même des bandes de jeunes dans les quartiers de + ou - grandes villes.

  • @jack84 les bandes de jeunes ce n'est pas mieux mais à la rigueur j'ai plus de facilité à le comprendre même si je ne le justifie pas. D'une part, nos jeunes sont débiles et inconscients, d'autre part ils ne risquent pas grand-chose. J'ai incendié ma fille, avant le confinement une photo sur instagram, trois gamines collées les unes aux autres sans les masques. Et pourtant ma fille n'est pas totalement débile même si elle en tient une bonne couche.

  • @fantasio a dit :
    Change de boîte ... Ou alors tu y trouves ton compte ailleurs.

    Suis dans un grand groupe national, j'ai tout ce que je veux. PC de la boîte, PC hors parc, mobile, j'ai même été jusqu'à négocier un drone ... que j'aurai certainement l'an prochain ...

    Facile à dire. J'ai cherché en 2019 et 2020 et je rechercherai en 2021.
    J'arrive après entretien régulièrement en short list (les dernières sélections).
    Mais souvent on me préfère des petits jeunes ...
    Faut dire que mon employeur traîne aussi pour les formations ... Mais cette année on a négocié plusieurs formations Cloud. Cela fera mieux dans le CV (Azure, Docker, ...) et j'aurai plus de chances même si souvent tu es aussi bien formé sur le tas.

  • @jack84 a dit :

    @anatolem a dit :
    "je reviens de mes courses des tonnes de vieux qui n’ont que ça à faire de venir un samedi matin avec un masque sur le menton", c'est tellement vrai, mais va changer les habitudes à un vieux qui arrive à 11h50 au guichet ou qui vient chercher un livre à sa bibliothèque municipale 5 minutes avant la fermeture (alors que c'est des bénévoles qui tiennent la boutique).
    Ici aussi il fait nuit à 17h30 mais nous n'avons pas encore de loup :)
    A pluche.

    J’espère simplement que la vie vous laissera le temps de vieillir.
    Peut-être qu’à ce moment là vous changerez d’avis sur les petits vieux qui semblent tant vous emmerder aujourd’hui.

    J'avais RTT donc j'ai changé mon planning de courses.
    Ben ici aussi plein de "petits vieux" le vendredi matin au Carrouf. (il y en a également le samedi jour de course des "travailleurs").
    Ce qui est chiant c'est que les caisses prioritaires pour les personnes agées/handicapées ne sont ouvertes que sur demande, pas de façon continue.
    PAr contre il n'y a pas plus de jeunes que de vieux qui mettent mal leurs masques.
    JE suis d'accord avec le membre du fofo : un jeune cn fera un vieux cn.

  • @cyrille a dit :
    Ce matin dans les rues de Saint Pierre. Vous imaginez tout de même qu'on est dans un village désertique avec une population très âgée. Avant on se méfiait des bandes de jeunes, maintenant on se méfie des bandes de vieux. Les gars ils ont 70 balais et squattent la terrasse de leur bistrot qui est fermé. Pas de masque bien sûr parce que trop facile, ils crachent en plus comme de vieux chameaux.

    Je connais quelques anciens qui ont très mal vécu le 1er confinement, maintenant ils sont dans le mode "plutôt profiter de la vie qui nous reste que vivre en prison". Ce n'est pas plus égoïste que les jeunes qui disent "on s'en fout, on est jeune"

  • 8 nov. modifié

    @Phreg a dit :

    @cyrille a dit :
    Ce matin dans les rues de Saint Pierre. Vous imaginez tout de même qu'on est dans un village désertique avec une population très âgée. Avant on se méfiait des bandes de jeunes, maintenant on se méfie des bandes de vieux. Les gars ils ont 70 balais et squattent la terrasse de leur bistrot qui est fermé. Pas de masque bien sûr parce que trop facile, ils crachent en plus comme de vieux chameaux.

    Je connais quelques anciens qui ont très mal vécu le 1er confinement, maintenant ils sont dans le mode "plutôt profiter de la vie qui nous reste que vivre en prison". Ce n'est pas plus égoïste que les jeunes qui disent "on s'en fout, on est jeune"

    De même, j'ai plus d'indulgence envers un papy qui met mal (ou pas) son masque par inconscience.

    Mais aucune:

    • pour les anti-masque de toutes générations qui le font par idéologie pour une pseudo atteinte à leurs libertés individuelles
    • pour les embrassades en masse entre supporters après un match
    • pour les organisateurs de fiestas clandestines (estudiantines et autres)
    • les regroupements de jeunes en sortie d'établissement scolaire etc etc...

    Cette deuxième catégorie* de personnes représente certainement un nombre très important de vecteurs Covid par rapport aux nombre de papy et mamies.

    Édit:* c'est certainement grâce à cette catégorie de personnes que nous en sommes là aujourd'hui. Mais ce qui est fait est fait, maintenant il faut s'en sortir ce n'est pas le moment pour faire les comptes. Courage à tous.

  • Je ne suis pas trop sorti pour le moment mais lors du premier confinement (au début, on n'avait pas encore les masques), au supermarché, dans les "négligents", tu avais de toutes les catégories d'ages sans distinction. Mais, à l'inverse, tu avais des vraiment très respectueux aussi dans ces mêmes catégories
    Comme quoi.

    Par contre, j'ai l'impression que depuis qu'on porte les masques, qu'on met du gel, les distances sont beaucoup moins respectées dans les magasins.

  • @GillesLL a dit :

    Par contre, j'ai l'impression que depuis qu'on porte les masques, qu'on met du gel, les distances sont beaucoup moins respectées dans les magasins.

    Ici, pas actuellement, mais je l'avais constaté dans l'effervescence du tout début du confinement V2 qui correspondait souvent avec les accents pointus. Certainement une habitude des citadins des grandes villes qui sont souvent serrés à certaines heures. o:)

  • Je laisse @anatolem parler de son âge 😁, ca calmera peut-être @jack84

    En ce qui concerne ma mère de 74 ans, elle va aux horaires privilégiés pour le 3ème âge et porte strictement le masque, évite même les transports en commun bondés jusqu'à faire son heure de marche à pied avec ses courses. Mais il fait croire que la valeur de l'égoïsme n'attend pas le nombre des années dans notre société

    Je vous passe ce que j'ai vu d'affligeant en allant voir la belle mère à l'hosto dans les rues de la RP.

  • Dans ma boite, c'est le contraire. Tous les jeunes (20-30ans) portent correctement le masque en permanence, même si certains râlent, mais ils le mettent tout de même en suivant les règles.
    En revanche, à partir de 40ans, chacun fait comme il veut, porte le masque qu'une partie du temps, certains se promènent entre les bureaux en le portant sur une seule oreille, café en main en permanence. J'ai aussi la variante du port du masque sur la tête (façon chapeau).

    Et c'était le même spectacle dans les associations sportives/culturelles où j'étais : les jeunes portent le masque correctement. Par contre la moitié des 40 ans et plus n'en ont rien à foutre de rien. Ça ne porte pas le masque et à l’entraînement ça change de partenaire toutes les 5 mins en étant bien essoufflé et en te postillonnant à la gueule (le tout dans une salle close avec fenêtres fermées et pas vraiment d'aération).
    Je m'efforçais de rester dans un coin avec le même partenaire (on avait le droit de refuser de changer).

  • 8 nov. modifié

    @Nick_au_Repos a dit :

    @Bruno_du_Lot a dit :
    Alors que dans pas mal de boîtes du privé et dans beaucoup d'administrations les télétravailleurs ont été équipés d'ordinateurs portables déjà configurés rien de tel dans l'EN.

    Je bosse dans un grand groupe international et je bosse avec mon matos perso en ayant 0 compensation. Si mon matos lache demain (il a plus de 7 ans) ou mon mobile (4 ans) mon employeur voudra que j'en rachète un nouveau. Pour l'utiliser pour le boulot.
    Pareil pour la connexion internet... 0 compensation.
    Les syndicats n'obtiennent aucune compensation ... Et dans les autres boites du secteur c'est pareil.
    Qu'est-ce que le gouvernement attend pour légiférer ? Parce que pour restreindre les libertés par ordonnance, ils sont là. :(

    Sinon, sil il tombe en panne, vous êtes obligés d'aller sur place ? >:) :s

  • @Iceman a dit :
    Je laisse @anatolem parler de son âge 😁, ca calmera peut-être @jack84

    En ce qui concerne ma mère de 74 ans, elle va aux horaires privilégiés pour le 3ème âge et porte strictement le masque, évite même les transports en commun bondés jusqu'à faire son heure de marche à pied avec ses courses. Mais il fait croire que la valeur de l'égoïsme n'attend pas le nombre des années dans notre société

    Je vous passe ce que j'ai vu d'affligeant en allant voir la belle mère à l'hosto dans les rues de la RP.

    Pas de souci @Iceman, je ne sors l’esprit taquin que le dimanche après-midi, donc le reste du temps je suis d’un calme olympien (bizarre le bout de mon nez vient de de s’allonger). :p

    De plus je viens de rentrer de mon petit tour, une heure d’un bon rythme, masqué sagement et muni de mon attestation, donc tout va bien.
    Et bien non, je suis passé dans un square, c’était la "foire", un monde fou avec des vieux masqués et d’autres non, pareil pour des moins vieux et les jeunes. Cela me fait râler qu’une bonne partie de ce petit monde semble s’en foutre royalement des gestes barrières.

    Zut ça m’oblige de reconnaître que cela prend le contre-pied de certaines de mes pensées.
    Mais je me console en me disant que ce que je lis ici et là dans ce forum confirme que selon le milieu dans lequel on se trouve les gens sont différents mais que la bêtise humaine n’est jamais bien loin. Dans ces conditions nous sommes encore loin de voir le bout du tunnel, bon courage. :'(

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.