Fibre optique quel matériel

ça bouge un peu au niveau du réseau par chez moi. On a de la fibre qui arrive chez nous et on a de la fibre qui repart pour couvrir certains bâtiments éloignés. On aurait donc un nouveau bâtiment à connecter. Quel est l'appareil qui permet de brancher une fibre optique à un réseau et ressortir de l'autre côté pour filer du RJ45 ?

Réponses

  • un switch via un connecteur mini Gbic

  • 1 oct. modifié

    C'est pour ça que je te posais des questions sur la distribution verticale sur l'autre post, que j'ai pas encore été lire :P.
    La distri verticale c'est celle entre les sous-répartiteurs et les différents switchs qui après distribuent horizontalement ton réseau en cuivre vers tes postes de travail.

    Idéalement les rocades (distribution verticale) sont en fibre 1Gb et la distribution horizontale en cuivre 100 Mb.

    la distribution verticale c'est ptêt pas un super terme technique hip-hop auquel cas je m'en excuse mais pour des néophytes en réseau, c'est une terminologie qui permet de comprendre les interconnections entre les sous-répartiteurs dans différents étages d'un même bâtiment par exemple.

  • tu as une référence à pas cher ?

  • Ca dépend du type de fibre et du modèle du switch ...

    Le Mini Gbic c'est là ou t'arrives en fibre dans le switch et après t'en repart en cuivre par tous les ports classiques d'un switch.
    le Mini Gbic ca permet de brancher la fibre au switch, ca n'est pas un adaptateur fibre vers cuivre.

    Faut un switch avec une arrivée fibre et le mini Gbic qui va avec, après ca dépend de combien de ports tu as besoin sur le switch pour distribuer ton réseau et ca dépend de ce que tu veux en termes de gestion des switchs (administrable ou pas, L1 ou L2).

  • type de fibre ?

    Pour le modèle de switch en sortie ce sera nécessairement un administrable du fait d'avoir plusieurs VLAN dans le réseau.

  • 1 oct. modifié

    Oui monomode ou multimode et le diamètre, il y a une chiée de types de fibre et il n'y a pas vraiment de norme par rapport au cuivre même si en général pour du LAN tu as du monomode en 62,5/125 µ.
    Mais il m'est déjà arrivé de me pointer dans un collège avec ça et le presta avait tiré de la mono en 50/125 µ et de devoir recommander des MiniGbic à 50 balles pièce pour mettre le switch en fonction.

    Pis ca dépend aussi si tuy as besoin de PoE pour alimenter des bornes wifi ou des téléphones IP par exemple.

    Switch administrable avec du Gbic c'est entre 200/400 balles pour le modèle de base selon le nombre ports cuivre/fibre.

  • Bon a priori j'ai dit une belle connerie, mon collègue qui s'occupe exclusivement du réseau physique me disait ce matin qu'ils mettent du multimode en 50/125µ.

  • En extérieur ou sur de longues distances (> 500m) .. OS2 (monomode) préférable à OM3 multi ou OM4
    Sinon, tu as des Mini-GbiC mono/multi (LC-LX)
    Les mini-GbiC, ça tourne de 40 à 300€/pièce

  • Préférer des switch gigabit, ils commencent à être au même prix voir moins cher que les switch 100Mb/s
    Exemple de référence pas cher et performante https://www.ldlc-pro.com/fiche/PB00347508.html
    Ajouter le module SFP, le pas cher et fiable c'est là https://www.fs.com/fr/products/16067.html (Même endroit si besoin de jarretière fibre).

    PS: SFP = miniGbic

  • Je confirme ce que dit lth35: ADSL-> switch 100Mb et Fibre ->switch 1Gb sinon on perd le bénéfice de la fibre, c'est ballot :D

  • 4 oct. modifié

    @Clem a dit :
    un switch via un connecteur mini Gbic

    Et ça c'est ce dont on parle?
    On m'a nommé ça "convertisseur RJ45-fibre optique" mais j'ai l'impression qu'il y a plusieurs types d'appareils...

  • si tu prends ce type de routeur , cela veux dire aussi que tu devras appliquer les maj firmwares & sécurités à appliquer dessus ...

  • On connaît la distance entre les 2 bâtiments ? C'est surtout ça qui est intéressant et qui va déterminer les solutions possibles
    Il faudrait aussi connaitre la marque des switchs, si ça se trouve tu peux juste acheter un adaptateur gbic
    Par contre à l'arrivée tu dois -à mon sens- avoir un switch "coeur de réseau" qui va distribuer tes différents vlans
    Pour terminer, il existe des solutions très performantes en wifi point à point, avec une antenne "râteau" sur le bâtiment A et une antenne râteau sur le bâtiment B, ça te fait un pont wifi. Le gros avantage c'est la rapidité et la simplicité de déploiement, contrairement à la fibre, même si le câble en lui même ne vaut pas grand chose au mètre, tu vas payer un prestataire pour passer le câble

  • @poipoi il semblerait qu'on soit aux environs de 100 mètres, mais après ce bâtiment on devrait potentiellement redistribuer plus loin. Une tranchée va être faite, on profite de l'opportunité pour faire passer la fibre. On a déjà une liaison radio dans une partie du lycée, le résultat est assez médiocre.

  • @poipoi a dit :
    Pour terminer, il existe des solutions très performantes en wifi point à point, avec une antenne "râteau" sur le bâtiment A et une antenne râteau sur le bâtiment B, ça te fait un pont wifi. Le gros avantage c'est la rapidité et la simplicité de déploiement, contrairement à la fibre, même si le câble en lui même ne vaut pas grand chose au mètre, tu vas payer un prestataire pour passer le câble

    Liaison radio? Au niveau interférences j'ai peur que ce soit moyen comme résultat par rapport à la fibre.
    chez nous aussi fibre en interne, jamais de souci niveau débit ou autre...mais oui il faut la poser (investissement)

  • @analogic a dit :

    @Clem a dit :
    un switch via un connecteur mini Gbic

    Et ça c'est ce dont on parle?
    On m'a nommé ça "convertisseur RJ45-fibre optique" mais j'ai l'impression qu'il y a plusieurs types d'appareils...

    Non ca c'est un switch 6 ports 4Cuivres/2fibres avec connecteur apc (si je vois bien).

    Un convertisseur fibre/cuivre c'est ça

    Un mini Gbic c'est ca et les deux terminologies c'est Mini Gbic ou module SFP.

    La jarretière qui se clipse dans ton bandeau fibre, se clipse dans le mini Gbic qui se clipse à son tour sur le switch, le mini gbic c'est juste la connectique qui va dans le switch ensuite comme sur la photo ci-dessous On voit sur cette dernière image que les ports fibre et cuivre sont différents sur la facade du switch.

  • 6 oct. modifié

    Joli poste de Clem qui a a peu pres tout dit.
    Il faut partir du besoin:

    • combien de ports (fibre/rj45) ?
    • les distances à parcourir (monomode pour des gbics long range, multimode pour des gbics short range). Le LR (Long range) coute la peau du cul par rapport au SR (short range). Donc il ne faut pas en prendre si il n'y a pas de besoin. Avec de la SR tu vas jusqu'a 300m avec du matos pas trop pourri. La LR ca va jusqu'a 10km
    • concernant les gbics, il y a des constructeurs "non-branded" qui font du matos de qualité (j'essaie de te retrouver le nom, il me semble que c'était du "solid optics", c'était il y a 5 ans)
    • quel budget

    Pour avoir des prix intéressant je ne saurais trop te conseiller on n'achete que des switchs pros a 400+euros en prix public. Je sais qu'il y a des brokers qui remettent en état et revendent des switchs de marque à des prix cassés. Mais ca sera toujours supérieur à 100€ j'imagine. Et les Gbics effectivement il y a tous les prix (j'en ai acheté a 30€ comme a 14 000€)

  • @cyrille Il y a une cohérence dans l'infrastructure réseau ou on a rajouté des bouts les uns après les autres ?

  • @cyrille a dit :
    @poipoi il semblerait qu'on soit aux environs de 100 mètres, mais après ce bâtiment on devrait potentiellement redistribuer plus loin. Une tranchée va être faite, on profite de l'opportunité pour faire passer la fibre. On a déjà une liaison radio dans une partie du lycée, le résultat est assez médiocre.

    Médiocre comment ?
    C'est une solution que je mets en place quand la solution FO est juste économiquement délirante ou impossible techniquement.
    Et c'est clairement fiable ... si c'est bien, installé et configuré.

  • @fantasio les débits sont lents, en même temps c'est du matériel qui date d'il y a dix ans, ça a donc peut-être évolué.
    @Clem c'est assez catastrophique, à certains endroits on ne sait même pas où passent les cables si bien qu'il faut les re-tirer.

  • Alors, avant de s'occuper de rajouter des bouts, il faut un vrai audit de l'infra réseau mais ca risque de coûter entre un oeil et un rein pour les travaux après pour retrouver une cohérence.

    @fantasio c'est un pont wifi ce que vous appelez radio ?

  • @Clem le problème de mon établissement scolaire c'est le manque de moyen pour payer un bras un prestataire pour tout faire et le manque de moyen ou de volonté pour payer un personnel qui ferait de l'informatique. Il apparaît pour moi deux cas de figure dans les établissements que je fréquente. Les établissements qui ont du pognon à plus quoi savoir en faire et qui paye des prestas, des lycées qui ont des bricolos qui font avec les moyens du bord et curieusement souvent des solutions Linux.

  • Comme souvent ca manque de cohérence et de documentation à cause de la multiplicité des intervenants. On le paye à long terme parce que quand il faut reprendre ca douille !

    Que ce soit le contrat aidé, le prof bidouilleur de bonne volonté, déchargé ou pas, ou l'intervenant one shot, il n'y a pas assez de suivi et de pérennité dans les choix et la cohérence du site.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.