Le retour à l’école

10 juin modifié dans Blog
Comme on va bientôt se lancer très prochainement dans une chasse aux sorcières pour savoir qui parmi les enseignants est retourné à l’école, j’aimerais vous montrer la preuve en image et même devant les caméras de télévision. Et là je sais public que tu me salues une fois de plus, et tu te dis tout…

Réponses

  • (petite parenthèse sur la volaille, les syndicats policiers sont devenus bien plus vindicatifs pour nier tout problème en leur sein, que ça touche 1, 5 ou 25%....parallèle avec les syndicats de profs ? Ils sont soft à côté mais les deux métiers ne sont pas facile non plus. En tout cas j'ai vu là un basculement dans le traitement de l'info par la presse qui était jusque là pro-police, quand ça a commencé à viser la presse (là aussi on fera le tri) dans les manifs aussi)

    Après pour le fait qu'il y ait des gens qui en profitent ou pas dans le confinement, j'en trouve dans chaque branche. Mais en réalité, c'étaient souvent des gens qui étaient déjà dans l'esquive en temps normal. Là aussi, 1, 5, 10% ?? Et pour moi qui suis en procédure d'audit en ce moment, sorte d'équivalent du passage de l'inspecteur dans mon taf, le coup de la virgule mal placée, je l'ai aussi bien là... Heureusement que je connais les inspecteurs depuis 20 ans, un peu moins ceux qui viendront un jour, d'autres pays.

    Dans ton activité, tu devrais souligné que tout ton engagement technique est fait sur tes moyens souvent, avec ton infrastructure, ce que tu ne trouves pas dans bon nombre d'entreprises privées de taille comparable à l'enseignement. Le webinaire, c'est fait avec quoi par exemple ? Le pc perso forcé de passer sur windows. Jamais on aurait du entendre parler de tes problèmes pour accéder à des sites pour ton boulot sur des pc perso dans un monde normal.

    La question sur le "bien s'informer", elle me revient sans arrêt. Je ne regarde quasiment plus de sites français. Un peu de courrier international, aucun flux d'information sur les réseaux sociaux non plus. Presse écrite donc en mode périodique hebdo au mieux sinon mensuel ou trimestriel.

  • Je te rejoins effectivement sur le côté des glandeurs qui glandaient avant. Cela dit s'est rajouté une catégorie supplémentaire, celle des gens qui limités par la technologie ont finalement décidé de ne pas faire ou beaucoup moins que d'habitude. En ce qui concerne le PC perso, c'est autre chose. J'aurais pu prendre un PC au lycée à mon arrivée mais j'ai préféré avoir mon matériel personnel pour avoir une plus grande liberté et faire ce que j'ai envie avec.

  • 11 juin modifié

    @cyrille a dit :
    En ce qui concerne le PC perso, c'est autre chose. J'aurais pu prendre un PC au lycée à mon arrivée mais j'ai préféré avoir mon matériel personnel pour avoir une plus grande liberté et faire ce que j'ai envie avec.

    typiquement ce qui ne serai pas recevable dans beaucoup d'entreprise en terme de sécurité de l'information avec l'utilisation d'un pack logiciel, d'un vpn, etc... Inutile de dire que mon pc perso debian, quelqu'il soit, ne pourra jamais accéder à mon réseau entreprise. Mais dans l'enseignement, l'aspecté sécuritaire reste secondaire

  • Depuis plus de 15, nos PC sont bien protégés. Impossible de les détecter depuis un boot live ou dans un autre PC, depuis 10 ans boot sur CD ou USB ne sont même plus possibles. Copier vers USB n'est possible qu'avec autorisation spéciale et vers du crypté. Grosse multinationale, évidemment. Depuis le début du confinement, 80% des personnes de bureau ne travaillent qu'à domicile, les problèmes sont surtout dû à la bande passante en rural.

  • @Iceman il y a quand même un gros flou de façon générale pour les enseignants sur le matériel. Déjà, dans mon établissement et jusqu'à maintenant, c'est une pratique qui va s'arrêter, on a fourni pendant des années un ordinateur portable pour travailler. Le souci étant toujours le même, qui entretient le parc ? Il apparaît qu'à chaque fois que tu veux faire quelque chose d'un peu sérieux il faut sortir l'argent derrière. Si tu rajoutes à ça, les gens qui sont pas doués, ça rajoute une charge de travail colossale.

    C'est effectivement une réflexion de fond mais qui ne peut pas être entendue chez des gens qui n'ont aucune connaissance, le "bring your own device" a ses limites, sécuritaires notamment.

  • Ah enfin le boss parle d'un retour à win 10 ;-)

  • @Nono53 oui j'ai fait assez preuve de mauvaise foi en passant un mois sur elementary.

  • @cyrille a dit :
    @Nono53 oui j'ai fait assez preuve de mauvaise foi en passant un mois sur elementary.

    C'était pas si bien que ça au final ? Pure curiosité, quels étaient les problèmes ? J'ai cru comprendre qu'il y avait des soucis avec les logiciels Microsoft du boulot type Teams. Il y a eu autre chose ?

  • 11 juin modifié

    Pour ma part, j'ai désormais. Win10 et les logiciels qui vont avec pour une bonne synchro avec office 365.
    Mes collègues m'envoient du docx et je m'énervais à l'ouverture avec LibreOffice et ses décalages autant que je les embêtais avec mes odt convertis en docx. Bref, du chipotage et dépense inutile de temps et d'énergiie
    Donc désormais : professionnel → Win 10 et Office / Perso : Linux et libre.
    Plus l'envie ni l'âge ni l'envie d'essayer de "convertir" des gens qui s'en foutent.

    edit : ...en plus ça me permet de faire la part des choses entre pro et perso.

  • @alexis il n'y a en fait aucun problème, ou très peu. Si je fais abstraction de Teams, globalement tout fonctionne normalement. C'est autre chose, aucune plus-value par rapport à un système Microsoft.

  • C'est un peu ça, on s'embête beaucoup pour au final pas grand chose, voir rien.
    Tout ce que l'on fait sur Linux peut se faire sur Windows. L'inverse n'est pas vrai.
    La majorité voir tous les softs libres sont portés sur Windows, et ont un équivalent en version windows meilleur et pas forcément payant. L'inverse n'est pas vrai.
    D'autant plus que même en reconditionné, un PC s'achète avec sa licence microsoft. Des fois, souvent, je me demande pourquoi je me suis embêté avec Solus, pourquoi je m'embête avec Fedora, demain avec Debian quand il me suffirait de récupérer la licence OEM liée au matériel que j'ai acheté tout en continuant d'utiliser LO, Thunderbird, Firefox ou Vivaldi.

  • @sébastien a dit :
    Tout ce que l'on fait sur Linux peut se faire sur Windows. L'inverse n'est pas vrai.

    Sauf... le dev ! C'est jouable sous windows mais ça devient très lourd quand on veut lancer des docker et des scripts bash... Avec WSL2 c'est peut-être mieux, pas testé :) Ah et si tu veux custo ton environnement c'est pas super non plus x) Pour le reste, ouaip, ça fonctionne

  • @sébastien c'est effectivement ça, la sensation de s'emmerder pour pas grand-chose. Comme Elementary est une LTS, j'ai installé à la main Libreoffice pour éviter le paquet snap. Sur Windows quand on me signale une mise à jour, je demande le téléchargement et c'est automatique, sur Linux je vais sur la page, je télécharge je fais un sudo dpkg et je télécharge bien sûr le pack de langue qui va avec pour ne pas avoir mon logiciel en anglais. Trop foufou, je suis sur un système libre ! Et après ?

    Ce qui me chagrine certainement le plus dans cette histoire c'est l'utilisation des ressources. À une époque j'aurais pu dire, je reste sous Linux ma machine est plus légère, ce n'est même plus vrai. La comparaison est désormais purement philosophique.

  • Retour à l'école......
    Pour la grande en 1ère, physiquement impossible, l'internat est fermé.
    Les horaires des cours conviennent (seulement) aux externes.

    Pour la petite en 3ème, après avoir répondu non (dans la précipitation) par téléphone à un pion qui faisait un sondage, je me suis ravisé après en avoir discuté avec ma prof d'HG (qui carbure à la place de ses collègues glandeurs).
    Mais hélas, après avoir contacté le PP (prof de maths) qui répond genre votre fille est aussi bien à la maison, le CPE qui ne répond pas à mon message envoyé il y a 72 heures, et la principale censée avoir envoyé par messagerie en date du 30 mai le protocole de reprise des cours (rien reçu), je pense que la politique locale est à "garder vos gosses".

  • @Iceman a dit :

    @cyrille a dit :
    En ce qui concerne le PC perso, c'est autre chose. J'aurais pu prendre un PC au lycée à mon arrivée mais j'ai préféré avoir mon matériel personnel pour avoir une plus grande liberté et faire ce que j'ai envie avec.

    typiquement ce qui ne serai pas recevable dans beaucoup d'entreprise en terme de sécurité de l'information avec l'utilisation d'un pack logiciel, d'un vpn, etc... Inutile de dire que mon pc perso debian, quelqu'il soit, ne pourra jamais accéder à mon réseau entreprise. Mais dans l'enseignement, l'aspecté sécuritaire reste secondaire

    Bofff.

    Un VPN d'entreprise avec un client citrix pour accéder à ton poste pro (virtuel ou physique).
    Pas de problème de sécurité, s'installe sur Windows/Mac/Linux.
    Tu évites d'installer des trucs sur ton pc perso hors client citrix et tu n'installes rien sur ton pc pro (tout doit être packagé & installé & configuré & sécurisé par ta boite, oeuf corse)

    Mon seul souci c'est le micro qui ne passe pas avec Teams, j'utilise mon portable dans ce cas.

    A+,
    NicK.

  • 11 juin modifié

    @cyrille a dit :
    Ce qui me chagrine certainement le plus dans cette histoire c'est l'utilisation des ressources. À une époque j'aurais pu dire, je reste sous Linux ma machine est plus légère, ce n'est même plus vrai. La comparaison est désormais purement philosophique.

    Ce qui a ralongé la vie de ma machine jusque là mais ne sera plus vrai...a moins de s'emmerder vraiment avec de l'optimisation d'une distrib plus hardcore

  • Un truc qui me manquerait à coup sûr sous windows, c'est le raccourci Maj+Ctrl+u pour obtenir le caractère unicode qui va bien. Maj+Ctrl+u 21d4, ça te fait ⇔ partout, comme Maj+Ctrl+u 211d te donne ℝ. Tous les petits caractères que les matheux aiment bien ↦, α, β, ℕ, ∞, ∪, ∊, ⩾, ≠, …
    Tu as bien Alt+X qui fonctionne dans LibreOffice sous linux comme sous windows. Mais tu ne vas quand même pas écrire ton commentaire dans LibreOffice avant de le coller dans le forum du Boss.

    En tous cas, le core 2 Duo E6750 de mon fils sous Zorin lite (xfce) fonctionne très bien.
    Je ne l'imagine même pas sous win10 quand je vois comment rament les ordinateurs assez récents de mon lycée. De ce point de vue, mon retour en présentiel a été un choc :

    • tu arrives en classe, tu allumes l'ordinateur, le login arrive relativement vite
    • et après tu n'as pas intérêt d'avoir prévu de commencer par un diaporama parce que c'est long, c'est très long.
    • Ah puis l'informaticien a mis à jour Firefox et tu as perdu ton profil.
    • Il a mis aussi à jour explorer qui du coup se lance à la vitesse de la tortue qui aurait oublié le ninja pour visualiser le pdf, parce qu'il a préempter l'affichage par défaut qui était quasiment instantanément avec le lecteur Sumatra avant le confinement.
    • Avec un peu de chance la semaine prochaine, les mises à jour seront terminées et ça fonctionnera mieux.

    Heureusement que les élèves présents étaient cools. Tu as visiblement 2 types d'élèves de retour :

    • Celui qui en veut, tu le lances à peine sur une piste et il fonce, il noircit du papier et il t'appelle toutes les 3 minutes parce qu'il est content de t'avoir à nouveau sous la main.
    • Celui qu'on a forcé à revenir. Il se fout de ce que tu racontes parce que les conseils de classe sont passés, alors il cherche désespérément un moyen de passer inaperçu pour ne rien faire. Pendant la première demi heure où tu réexpliques des choses faites en distanciel, il est bien et après pendant les 80 minutes d'exercices, il n'a pas de bol. Ils ne sont que petite quinzaine et comme j'ai mon masque, le pulvérisateur de virucide sous la main et que je tourne dans la salle. Ben il fait régulièrement la tronche. Oui oui, je vais écrire le calcul. Oui, oui je vais faire une phrase réponse.

    Çà c'est le côté sympa. 15 élèves en présentiel, tu ne loupes rien, tu as fait avancer tout le monde.

    Après, il te reste les autres. Les internes qui ne peuvent pas être présents parce qu'on n'a pas de cantine, seulement un sachet pique-nique assuré le midi et tu fais encore de la messagerie non stop. Un peu moins qu'avant les conseils mais encore largement assez.
    D'ailleurs, il se fait tard et ce matin j'ai école. Bonne nuit.

  • Le bilan c'est que ce qui manque cruellement sur Linux ce sont quand même bien les logiciels propriétaires. C'est malheureux philosophiquement parlant, mais au final c'est ce qui mettrait fin à bien des embêtements quand on se retrouve à ne pouvoir utiliser que l'alternative à X qui ne sera jamais vraiment X, ou la version web de tel ou tel service qui marche plus ou moins bien par rapport à un vrai client.

  • Honnêtement je soutiens les profs qui décident de ne pas reprendre et de faire à distance. Pourquoi c'est simple, entre le risque car oui il y a un risque minime mais qui existe de le choper, et entre autre la façon dont les enfants sont parqué limite on les fout dans des cage pexiglass ou on les enroule de plastique, sans aucuns contacte ni avec leurs profs ni avec les camarades (je parle surtout en ce qui me concerne de la maternel car suis en plein dedans) et bien je préfère gardé mes petits.
    .
    La France va mal, forcément les patrons des grands groupes comme Renault ou l'autre con de derichebourg avaient déjà des idées avant la grise de faire des économies en virant et ou en baisant les salaires, alors comprenez bien que ça va comme dans leurs sens ce qui arrive.

    Bientôt faudra descendre le pantalon pour garder notre boulot, tout ça car certains patrons sont des enculés qui ne font que ce qui les arrangent.

    Pas d'argent, pas de capitaux, pas de bénéfices, bizarre les actionnaires n'ont pas de pertes, juste un décalage sur leurs retours car l'état a demandé de faire patienter les actionnaires sur leurs dû...
    On a qu'a moins donner aux actionnaires, il n'y aurait pas besoin de descendre les salaires des ouvriers ni de virer des gens.

    Après des fainéants, je n'en vois pas plus dans les profs que ailleurs, au contraire, supporter les gosses c'est déjà du travail, leur enseigner ou du moins tenter de faire rentrer dans leurs petites têtes des choses est déjà une épreuves, et même ceux qui font à distance, corriger, faire des leçons, ect c'est tout un art. Donc non, je n'ai jamais pensé que les profs étaient des fainéants surtout dans certaines zones ou la racaille de merde est vraiment présente.

  • @Kisdra a dit :
    Le bilan c'est que ce qui manque cruellement sur Linux ce sont quand même bien les logiciels propriétaires. C'est malheureux philosophiquement parlant, mais au final c'est ce qui mettrait fin à bien des embêtements quand on se retrouve à ne pouvoir utiliser que l'alternative à X qui ne sera jamais vraiment X, ou la version web de tel ou tel service qui marche plus ou moins bien par rapport à un vrai client.

    oui mais on arrivera à un système d'exploitation alternatif pour utiliser des logiciels propriétaires ce qui est à peu près la même chose que ceux qui n'utilisent que des applications fdroid sur leur smartphone. Une utilisation cohérente de Linux c'est de n'utiliser que des services et des logiciels libres, pas forcément évident selon ton corps de métier.

  • @cyrille a dit :

    @Kisdra a dit :
    Le bilan c'est que ce qui manque cruellement sur Linux ce sont quand même bien les logiciels propriétaires. C'est malheureux philosophiquement parlant, mais au final c'est ce qui mettrait fin à bien des embêtements quand on se retrouve à ne pouvoir utiliser que l'alternative à X qui ne sera jamais vraiment X, ou la version web de tel ou tel service qui marche plus ou moins bien par rapport à un vrai client.

    oui mais on arrivera à un système d'exploitation alternatif pour utiliser des logiciels propriétaires ce qui est à peu près la même chose que ceux qui n'utilisent que des applications fdroid sur leur smartphone. Une utilisation cohérente de Linux c'est de n'utiliser que des services et des logiciels libres, pas forcément évident selon ton corps de métier.

    Ça on est bien d'accord. Mais je ne serais quand même pas contre avoir au moins dans le paysage une distribution ayant un positionnement à la MacOS, qui propose autre chose que du Windows, mais avec quand même possibilité d'avoir de vraies versions de logiciels propriétaires pensées pour.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.