Le monde demain quoi qu’il advienne nous app … Hummm … Non

avril 2020 modifié dans Blog / Forum
Nous n’avons pour l’instant aucune info de Jean-Michel quant aux protocoles de reprise. Ce que je sais, c’est qu’au niveau de mon établissement où nous avons un internat, certains parents nous font signe de défection pour la fin d’année et cela va poser quelques problèmes de fond. Souvenez-vous, l’école n’est pas obligatoire, c’est l’instruction. Comme…

Réponses

  • avril 2020 modifié

  • avril 2020 modifié

    @cyrille rien ne change 😉
    c'est extrait d'un tract de .... mettre ici l'année qui vous convient

  • Il y a des choses en lien avec l'article, plutôt sur la fin (mais tout me semble intéressant à méditer) :

  • J'ai eu un peu de mal à comprendre le début (des virgules peut être ? )... mais sur ton histoire de cobol, de changement, ça m'a rappelé Apple quand ils sont passé à OSX et qu'ils ont tordu le bras à tous les développeurs pour mettre leurs logiciels dessus. C'était pourtant pas la joie niveau vente juste avant mais ils avaient su trouver le produit convaincant (l'imac) ... ça a marché,. Le Cobol, on peut changer, mais il faut que ça soit tiré par une killerapp, un truc que t'a pas dedans, un nouveau marché, . Et remettre les trucs produits en France, bon là on voit bien l'impact. Mais dans 3, 5 ans ? Est-ce que le décideur qui se dit qu'il peut faire plus de profit ailleurs parce que de toute façon il y a le stock d'état de constitué donc plus de commandes, il ira pas voir ailleurs ? Parce que c'est ça qui s'est passé, on s'est cru invincible, pendant que la Grèce, le Portugal connaissaient leurs faiblesses, ont pris des mesures 1 mois avant.... (mais vont trinquer quand même économiquement)

    Honnêtement, je ne sais pas encore comment ça va me changer déjà moi. J'ai commandé à distance des choses que je vais chercher moi même. Et je ne me vois pas changer parce que de toute façon je faisais ça en même temps qu'autre chose (visite à la famille, autres courses, ...). Pareil pour le ciné, je suis un irréductible et de toute façon je vais aux horaires où il n'y a personne, voir des films sans personne dans la salle :smiley:

    La seule chose dont je suis sûr, c'est qu'il faudra déjà 2 semaines mini pour que les gens arrêtent leurs conneries d'après confinement (fêtes, excès en tout genre), et réalisent ce qu'est vraiment ce monde....Plus 5 jours pour les conséquences dans les hopitaux. Il n'y a qu'à regarder ceux qui en sortent de manière disciplinée déjà pour se faire une idée.

    J'ai prévu de développer ça dans 2 semaines par chez moi (le billet de samedi prochain est quasi fait)...J'attends les précisions des gouvernements européens déjà, pour juger sur pièce. Mais pour l'instant on est dans la phase "peur de l'inconnu"

  • Je crois que tant qu'on n'aura pas trouvé un traitement, le virus va foutre le chantier pendant un bon moment.

    Ci-dessous, une projection faite jeudi, mais avec les chiffres jusqu'à hier, des tendances sur l'Italie, l'Espagne et la France.

    Dans cette représentation semi-logarithmique du nombre de mort du Covid, la décroissance globalement linéaire de la Chine permet de projeter le même genre de comportement sur les pays qui ont franchi le "palier".
    On voit que l'Italie et la France, contrairement à l'Espagne ont du mal à suivre le rythme. Les droites bleues permettent de se projeter vers le 11 mai. Sans changement d'évolution, on sera toujours à plus de 100 morts du covid par jour.
    Notez que le Financial times a fait le choix de ne pas intégrer les morts des Ephad dans les chiffres français à partir du 8 avril et qui auraient "faussé" la comparaison des évolutions des différents pays.

    Vivement qu'on nous dise : "la combinaison de ces 2 médicaments zigouille le Covid en 5 jours", sinon on en a effectivement pour 2 ans.
    On aura réglé le problème des retraites mais perdu presque toutes les mémoires du cobol et de plein d'autres savoir-faire !

    Sinon, ça me fait marrer que la seule façon de me transmettre le message de Jean-Michel soit d'utiliser un service ©Google (Youtube pour ne pas le nommer). Heureusement, il ne me demande pas de m'identifier pour le lire. J'aurais peut-être dû, pour prouver que je l'ai écouté.
    Comme quoi le RGPD, nos politiques s'en battent les … Le RGPD ce n'est qu'une petite démagogie ponctuelle qui risque de ne pas survivre au covid19.

  • @Nono53 je pense au contraire que le RGPD prend son sens pendant le covid19 parce qu'il y a une plus large utilisation des outils numériques et du grand n'importe quoi qui va avec. Du fait que pas mal de gens ont utilisé Zoom pour voir derrière apparaître du Zoom a été hacké, va certainement donner quelques exemples de bons logiciels et de mauvais logiciels.

    Le problème du bon logiciel dans la période, c'est un logiciel institutionnel, un logiciel qui tient la route, c'est un logiciel privateur.

  • avril 2020 modifié

    @cyrille Oui, je suis entièrement d'accord.
    J'ai été le premier de mon établissement à parler du RGPD au lendemain du confinement.
    Je suis RGPD proof jusqu'aux bouts des ongles.

    Ce que je voulais dire, c'est que nos politiques vont s'asseoir dessus assez vite quand ils vont nous mettre un puce dans le derrière pour nous tracer.
    Le modèle de la Chine, je suis sûr que pas mal de barons du capitalisme en rêve chez nous.

  • @Nono53 la puce dans le cul c'est je pense différent de la RGPD. Comprendre qu'être tracé sous couvert de l'état français, c'est différent de filer ses données à la première entreprise venue. Nuance.

  • @cyrille Je ne crois plus en l'état démocratique et indépendant qui œuvre pour le bien de son peuple.
    Je crois qu'aujourd'hui, les politiques sont adoubés par le capital qui détient l'ensemble des médias. Que les politiques le savent et leur rendent bien. C'est pour ça que je parlais des barons du capitalisme.

    Je crois qu'on va aller vers un New RGPD (qui sera le pendant du new management) qui en arrangera certains (genre le libre c'est la porte ouverte aux hackers, donc dehors, alors que ce sera juste parce que ça prend des parts de marché. Notes que je dis ça comme ça me vient, ce sera peut-être tout autre chose) et un traçage de tout le reste de nos vies.
    Bien sûr aujourd'hui pour assurer notre sécurité et demain pour nous prescrire ce qu'on doit acheter, puis après-demain, le traçage gratuit aura l'option payante maxi sécure qui t'assurera 5 ans de vie en plus, garanti par les statistiques.

    Je suis peut-être très pessimiste, mais les médias sont déjà en train de commencer à nous vendre les bienfaits du modèle chinois. Évidemment, ils y vont mollo, mais comme le covid va durer, l'idée va finir par s'installer.
    Si ça permet à certains de se faire encore plus de pognons, on y aura droit. Bien sûr que j'espère que l'épreuve du covid fera émerger un monde où l'argent n'est plus la seule valeur, mais je n'y crois pas. Il n'y a qu'à regarder tous ceux qui utilisent la période pour faire du placement de produits sous couvert de remonter le moral à la population.
    Une grande majorité sera prêt à tout pour retrouver l'illusion du monde meilleur d'avant, à commencer par fermer les yeux sur des principes moraux.

    Bon, pas très gai d'être amené à formaliser le fond de sa pensée quand tu arrives à ça.

    Je vais finir mes copies de bac blanc et puis avancer dans la relecture de mes bonnes veilles BD. En ce moment c'est la série des cités obscures de Peteers et Schuiten. Au moins c'est de la fiction.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.