Initiation au numérique pour ados dans une école alternative à la rentrée prochaine. Des conseils ?

26 mars modifié dans Technique

Bonsoir à tous ! Au regard du contexte actuel, il m’apparait encore plus fondamental d’initier les jeunes au numérique de façon cohérente. Je pense attaquer le sujet dans l’école alternative où je suis bénévole à la rentrée prochaine. Bien qu’ayant déjà une certaine expérience du sujet (j’ai été animateur en espace multimédia). Je voulais aussi votre avis sur ce domaine sachant que beaucoup d’entre vous sont profs donc toujours en contact avec des jeunes ou bossent dans l'informatique. Au-delà de les initier purement en mode scolaire, l'outil informatique étant très utilisé en entreprise, l’idée pour moi est surtout de préparer les jeunes à la vie active du mieux possible.

Comme je suis dans une école alternative, j’ai une certaine liberté sur ce que je transmets et la façon dont je le transmets. Autant mettre cette liberté à profit du mieux possible pour préparer leur avenir.

Pour sa part Cyrille a mentionné deux points fondamentaux je le cite :
– les fake news où nous vivons dans le grand n’importe quoi avec des jeunes qui croient tout ce qu’ils voient

– l’utilisation de son smartphone pour faire autre chose que de la merde.

Quels seraient d’après vous les points les plus importants à aborder avec des jeunes par rapport au numérique et tout ce qui va autour ? Auriez-vous des conseils, des idées ou des pistes à me donner ?

Merci à tous et surtout prenez soin de vous ! :)

«1

Réponses

  • Pas le temps de faire une réponse trop développée.
    Quelques objectifs :
    - Former un bon citoyen numérique ( fake news, sécurité numérique, apprendre les rudiments de retouche d'images avec Gimp, etc ... )
    - Leur donner de bonnes bases de bureautique ( tableur, formatages avancés de documents, publipostage )
    - Organisation : tester les possibilités dans les groupware, kanban etc ...
    - Communication : apprendre à se servir correctement des emails, vidéoconf, ... idem aussi les groupwares.
    - Technique : apprendre à brancher un projecteur, un ampli, etc ...

    Pour le smartphone je ne peux rien dire, c'est de la merde, je ne peux pas travailler avec un truc pareil.

  • @Arnaud le problème c'est qu'aujourd'hui des enfants n'ont qu'un smartphone. On découvre en ce moment le taux d'équipement des familles, c'est pas joyeux.

  • Hé ben va falloir comprendre qu'avec un smartphone on ne peut pas travailler, juste consulter ou partager des petites choses.

  • 26 mars modifié

    Je suis tellement d’accord avec vous, les gars. C’est bien pour ça qu’il y a vraiment aussi un rôle éducatif à avoir en tant qu'enseignant éducation nationale ou non, ou encore en tant qu'adulte référent. On doit entre autres pour que contrairement à ce que disent plein de gens, le smartphone n’est pas une machine à tout faire.

    On prévoit la mort du pc depuis des années en disant qu’il est remplacé par la tablette puis le smartphone personnellement ça me fait toujours bien rire car cette mort n’a toujours pas eu lieu.

    On voit bien le bordel que c’est en ce moment avec tous les gens qui n’ont pas d’imprimante chez eux et qui doivent imprimer leurs attestations de sortie ou faire du télé travail. Alors que tout le monde doit faire de plus en plus d’administratif en ligne, de plus en plus de gens n’ont plus d’ordi et d’imprimante. On voit un gros problème. Parallèlement, Dans le monde du travail c’est toujours l’ordinateur qui règne en maître pour l’instant on a pas trouvé mieux.

    L’apprentissage de l’informatique,du numérique et la culture qui va avec au sens large est donc indispensable.

  • @Pépèredu71 a dit :
    Alors que tout le monde doit faire de plus en plus d’administratif en ligne, de plus en plus de gens n’ont plus d’ordi et d’imprimante

    Totalement d'accord sauf sur l'imprimante. Autant l'ordinateur pour travailler c'est bien plus efficace qu'un téléphone, autant une imprimante ben c'est typiquement le truc qui j'espère pourra bientôt disparaître pour l'administratif. Mais c'est en marche : quand j'ai changé d'appart, j'ai mis toutes les pièces scannées dans un dossier nextcloud et j'ai envoyé le lien public à l'agence : franchement ils étaient content, tous les papiers étaient présents et pas de perte malencontreuse :smile:

  • sauf que l'imprimante reste nécessaire ici vu que le collège ou l'école primaire ne nous fourni pas de PDF modifiable...
    On est donc obligé de les imprimer, faire travailler les enfants dessus puis les scanner et les envoyer...

  • J'ai surement un coté vieux con mais je reste convaincu qu'il faut garder du format papier. Le papier n'a pas les problèmes de formats et de supports qu'on aavec le numérique. Est ce qu'on pourra bien ouvrir nos pdf crées aujourd'hui dans 25 ans ? Est ce qu'on pourra à plus grande échelle transmettre nos informations et conaissances de façon fiable et perenne aux générations qui vont nous suivre ? Je ne suis pas sur alors que le papier lui sera toujours là.

    J'ajouterai que en terme d'empreinte écologique je ne sais pas ce qui est le moins pire (faudrait vérifier) entre le papier et stocker en numérique (entre la consomation des datacenter etc).

    Je pense qu'il faut trouver un juste équilibre entre les deux. Comme pour la production d'énergie ou le nucléaire n'as pas totalement remplacé les autres sources de production peut être qu'on ne devrait pas chercher à enterrer le papier trop vite face au numérique.

  • @sébastien
    Pour moi là, c'est juste que les écoles ne sont pas passés au numérique. Après sinon avec un bête éditeur d'image on peut écrire sur un pdf et exporter le résultat en pdf. On peut le faire avec gimp mais probablement aussi avec un éditeur plus simple. Quant à savoir si tous les parents savent le faire, je répondrai par la négative.

    @Pépèredu71
    Franchement, je pense qu'on pourra toujours ouvrir les pdf, au moins en lecture seule. On peut bien toujours ouvrir les rtf écrits avec Microsoft Works :smiley: Pour la partie écologique, bah franchement, je ne m'avancerai pas dessus, je n'en sais rien.

    Après je parle surtout du papier dans l'administratif hein, je ne dis pas d'interdire l'utilisation du papier non plus. Ce que je veux surtout dire, c'est que pour remplir des formulaires, les formulaires numériques c'est quand même plus simple que chacun imprime, écrive (d'une écriture différente à chacun) puis scanne. Pour moi il y a clairement une étape en trop là, qui induit des pertes, des mauvais traitements etc...

  • @alexis a dit :

    @Pépèredu71
    Franchement, je pense qu'on pourra toujours ouvrir les pdf, au moins en lecture seule. On peut bien toujours ouvrir les rtf écrits avec Microsoft Works :smiley: Pour la partie écologique, bah franchement, je ne m'avancerai pas dessus, je n'en sais rien.

    Après je parle surtout du papier dans l'administratif hein, je ne dis pas d'interdire l'utilisation du papier non plus. Ce que je veux surtout dire, c'est que pour remplir des formulaires, les formulaires numériques c'est quand même plus simple que chacun imprime, écrive (d'une écriture différente à chacun) puis scanne. Pour moi il y a clairement une étape en trop là, qui induit des pertes, des mauvais traitements etc...

    Dans 25 ans, aucun doute, le format PDF sera encore exploitable. Mais dans 1 ou 2 siècle ? Là le papier reprend l'avantage. Sans compter que les supports des PDF risquent d'avoir disparus. C'est quoi la vraie durée de vie d'un CD ou DVD, vous avez déjà tenté d'en lire d'anciens qui ont 10 ans ? Et celle d'un support Zip, floppy, DAT, HD ? Il y a une quelques années, nous avons eu besoin de sauvegardes de mémoires EPROM de 32 kbits, les données étaient bien en sécurité dans un coffre fort sur des disquettes souples de 5 pouces (depuis 20 ans je pense) ! Nous avons du acheter une prestation pour faire remonter un lecteur dans une tour. Je n'ai jamais vu un lecteur si cher !

  • @alexis a dit :
    Après je parle surtout du papier dans l'administratif hein, je ne dis pas d'interdire l'utilisation du papier non plus. Ce que je veux surtout dire, c'est que pour remplir des formulaires, les formulaires numériques c'est quand même plus simple que chacun imprime, écrive (d'une écriture différente à chacun) puis scanne. Pour moi il y a clairement une étape en trop là, qui induit des pertes, des mauvais traitements etc...

    Ça me rappelle l'ouverture du compteur d'eau : on remplit toutes les étapes en ligne, on obtient de beaux PDF bien remplis... que l'on doit imprimer, signer et envoyer physiquement facepalm

    @Phreg a dit :
    Dans 25 ans, aucun doute, le format PDF sera encore exploitable. Mais dans 1 ou 2 siècle ? Là le papier reprend l'avantage. Sans compter que les supports des PDF risquent d'avoir disparus. C'est quoi la vraie durée de vie d'un CD ou DVD, vous avez déjà tenté d'en lire d'anciens qui ont 10 ans ? Et celle d'un support Zip, floppy, DAT, HD ? Il y a une quelques années, nous avons eu besoin de sauvegardes de mémoires EPROM de 32 kbits, les données étaient bien en sécurité dans un coffre fort sur des disquettes souples de 5 pouces (depuis 20 ans je pense) ! Nous avons du acheter une prestation pour faire remonter un lecteur dans une tour. Je n'ai jamais vu un lecteur si cher !

    Je ne donne pas cher d'un tirage jet d'encre dans 1 ou 2 siècles...
    Les CD-R gravés il y a 10ans sont pas non plus fiables.

  • Bien d'accord avec les derniers témoignages c'est vrai que je pensais plutôt en siècles mon coté fan d'histoire ;) Pour revenir au sujet de base si vous avez des idées pour initier les jeunes à l'informatique et au numérique suis preneur :)

  • Merci beaucoup de ta réponse Damien ! Merci à tous de vos réponses c'est très enrichissant ! Si quelqu’un souhaite ajouter autre chose c'est avec plaisir :) En tous cas merci à tous!

  • Parfaitement en phase avec Damien, avec des illustrations ludiques pour le lien entre le hardware et ce qu'ils retrouvent sur pc sur leur écran.

    J'avais écrit çà un y a longtemps
    https://cheziceman.wordpress.com/2015/11/24/comprendre-son-ordinateur-vol-1/

    https://cheziceman.wordpress.com/2016/10/06/comprendre-son-ordinateur-vol-2/

  • @Arnaud a dit :
    Hé ben va falloir comprendre qu'avec un smartphone on ne peut pas travailler, juste consulter ou partager des petites choses.

    un smartphone est très utile pour les audio conférences. Le son du micro avec teams ne fonctionne pas bien sur le PC local ou distant ? Pas grave, j'ai mis Teams sur le tél portable. ;-)

  • Bonjour à tous ! Merci beaucoup les gars :smile:

  • Tout à fait d'accord Iceman super les billets. Merci de vos réponse je vois que dans son dernier billets Cyrille nous rejoins entre autre sur le fait de trouver une façon cohérente d'enseigner le numérique :)

  • Salut,

    J'apporte ma petite pierre à ton projet d'édifice :)

    ca fait 25 ans (comme le Nutella) que je fais de l'informatique dans le monde pédagogique sans être prof donc j'ai un regard plutôt extérieur face aux circonvolutions pédagogiques et autres joyeusetés qui à mon sens font perdre aux enseignants le sens de l'initiative et du projet (je parle globalement, ici on a la crème donc ne vous sentez pas concernés, merci).

    Donc s'il ya 15 ans j'aurais abordé l'utilisation du PC aujourd'hui il faut à mon sens avoir une réflexion plus large sur le numérique dans la globalité puisque tous les devices sont interconnectés (tu peux commencer un travail sur tablette, le finir sur PC et le consulter sur smartphone) et utilisent peu ou prou les mêmes services/technologies/formats de fichiers.

    A mon sens le plus important c'est de "comprendre" la logique et le fait que la couche matérielle et logicielle soient indépendantes (dans l'absolu, je sais bien que le matériel peut faire chier le logiciel mais en règle générale on est emmerdé avec le logiciel alors que le matériel fonctionne, et ça très peu de gens le comprennent).
    Quand je faisais des formations info petit niveau, le premier truc que je faisais c'est ouvrir un pc en disant "il n'y a personne dedans donc ca n'est pas doué d'un esprit de contradiction sur-développé" et "c'est du plastique et des boulons, ca n'est pas plus intelligent qu'une cafetière, pour faire le café on vous a expliqué qu'il fallait de l'eau, un filtre et du café sinon il est dégueulasse, là c'est pareil mais il y a infiniment plus de types de flotte, de filtres et de café et surtout on ne vous a pas expliqué grand chose".

    Après il faut savoir perdre du temps pour lire de la doc, maitriser un outil qui nous fera gagner du temps plus tard, mais il faut accepter d'en perdre pendant la phase d'apprentissage et ça, à notre époque c'est pas évident. Surtout avec une génération bien plus jeune que la nôtre qui est élevée dans l’instantanéité.

    My two cents

  • 26 mars modifié

    Tout à fait d'accord avec toi Clem. Les choses sont en train de se mettre en place dans ma tête. L'initiation que j'aurais envie de transmettre serait plus axé ordi par rapport au monde du travail cependant je pense bien sur parler des devices en général de leur aspect complémentaire et interopérable.

    Comme a du le dire un précédent message sur le forum,je vois plutôt le smartphone et la tablette comme des appareils de consultation de contenu et le pc plutôt pour la création quoi que un Ipad pro ou une Microsoft Surface peuvent surement permettre de nuancer cet avis.

    Après pour moi il y a quand même plus de confort a être posé devant un pc sans doute parce que je suis d'une génération "entre deux" (j'ai 32 ans). Je pense qu'il faut prendre le meilleur de chaque outil et que tout se complète quand on fait les choses de façon réfléchies et en conscience.

    En tous cas je tiens à tous vous remercier pour cet échange très intéressant! Celame laisse méditatif, dans le bon sens du terme, en pleine réflexion intérieure sur ma manière d'aborder le sujet. C'est pour moi une bonne remise en question, salutaire, surtout quand on à de nombreuses années de pratique au compteur :)

  • @Clem a dit :

    Après il faut savoir perdre du temps pour lire de la doc, maîtriser un outil qui nous fera gagner du temps plus tard, mais il faut accepter d'en perdre pendant la phase d'apprentissage et ça, à notre époque c'est pas évident. Surtout avec une génération bien plus jeune que la nôtre qui est élevée dans l’instantanéité.

    OUI, mille fois oui !

    Et il n'y a pas que les plus jeunes qui refusent de lire le mode d'emploi ou qui veulent être productifs immédiatement au prétexte qu'ils ont un outil neuf.

    Du coup, un truc à développer chez les jeunes, c'est l'habitude d'utiliser l'aide intégrée et la lecture des messages d'erreurs quand ils programment.

  • Bon courage car dans la majorité des cas il va falloir partir de zéro.

    Ma compagne est prof et ma fille en terminale : retour d'expérience sur 22 ans d'enseignement pour elle, quelques élèves maîtrisent les outils basiques (mail + office, sauvegarder un fichier...) et pour les autres merci les parents.
    Du coté de ma fille pourquoi s'emmerder avec un ordinateur ? Qui envoi des mails de nos jours ? (enfin de sa génération)... Et pourtant ce n'est pas faute d'y avoir installé un PC (sous Débian) dès son entrée en 6ème mais le smartphone est arrivé à la même époque.

  • Bien d'accord avec Nono et Bruno je pense que les jeunes ne se différencient pas vraiment des seniors dans leur maitrise de l'outil

  • c'est intéressant et ça explique aussi ce basculement permanent vers un nouvel outil sans faire la différence entre mail, whatsapp, snap, ... Même dans le monde pro chez certains

  • Ou comme disait je ne sais plus qui : certains, peu nombreux, diront à l'ordinateur quoi faire et pour l'immense majorité ce sera l'ordinateur qui leur dira quoi faire.

  • 27 mars modifié

    @Damien a dit :

    @Bruno_du_Lot a dit :
    Bon courage car dans la majorité des cas il va falloir partir de zéro.

    Ma compagne est prof et ma fille en terminale : retour d'expérience sur 22 ans d'enseignement pour elle, quelques élèves maîtrisent les outils basiques (mail + office, sauvegarder un fichier...) et pour les autres merci les parents.
    Du coté de ma fille pourquoi s'emmerder avec un ordinateur ? Qui envoi des mails de nos jours ? (enfin de sa génération)... Et pourtant ce n'est pas faute d'y avoir installé un PC (sous Débian) dès son entrée en 6ème mais le smartphone est arrivé à la même époque.

    Et oui, pourquoi s'embêter avec un ordinateur, disent les jeunes qui font du Snapshat, Whatsapp et autre Instagram, s'informent via Google News, qui consultent et consomment du service et "produisent" des photos avec ajouts de filtres.

    C'est un usage subi du numérique.

    Puis arrive le moment où il faut produire un rapport de 10 pages, un travail de groupe à rendre sous forme texte ou présentation ou des stats via un tableur et là, c'est le drame.

    Sans parler du moment où il faut écrire une lettre de motivation ou un CV, voir de se retrouver derrière un bureau, devant un ordinateur, pour un premier job...

    autre point : je me suis aperçu qu'un grand nombre de jeunes, lors d'une recherche Google, piochait leurs réponses directement dans la rubrique vidéos, pas via le web écrit. Ca m'a étonné. A confirmer avec d'autres enfants...

    Les pratiques ne sont pas les mêmes selon les générations, c'est sur.

    Je suis d'accord avec le constat que les plus jeunes cherchent le support vidéo en premier, je l'ai constaté également. Après selon ce que tu cherches ca s'explique et la vidéo permet des choses que le texte ne permet pas. Pas plus tard que ce matin j'ai réparé ma connasse Nespresso et j'ai cherché sur Youtube, pas sur du web écrit.

    Par contre quand tu parles d'usage subi, je ne suis pas d'accord. Je pense que c'est plus un usage de consultation. ces devices là (smartphone, tablette) ne permettent pas de produire dans de bonnes conditions, nous sommes à peu près tous d'accord.
    Mais ca c'est nos visions de 30/40 ans qui avons connu le web sur PC, les autres devices n'existaient pas.
    Pour répondre à Pépère j'ai 44 balais comme le maître de céans (75 powaaaa !) donc je suis de cette génération qui a connu le web sur PC pendant 10 ans avant l'apparition des smartphones et tablettes et qui a démarré l'info en tapant des lignes dans le DOS.

    Je vais quand même m'auto-contredire. On dit que pour "produire" il faut un PC mais finalement, si on exclut les selfies et les photos de chats qui ne rentrent pas dans cette catégorie, la vidéo Youtube, que ce soit des maths à l'arrache ou des tutos beauté, c'est tout à fait faisable avec smartphone et tablette (et c'est même bien plus pratique) et on peut considérer que c'est de la production.
    On a fait des tutos vidéos pour les manips quand on a mis le télétravail en place à l'arrache ya 15 jours (collectivité 4.000 agents), on a pas fait 2 pages de docs avec des screenshots !

    Après on est d'accord que dans le monde du travail il faudra produire des rapports/des tableaux/ des présentations, bref des documents qui sont bien plus pratiques à réaliser avec un PC.
    Mais quand je vois les gamins de 12 ans taper les texto avec les 2 pouces et que je me regarde taper un texto (merci le swift !), j'ai l'impression de voir ma mère de 75 balais taper "comme un flic".
    Les générations s'adaptent aussi aux outils qui sont à leur disposition.

    Peut-être que les générations qui viennent maîtriseront tellement ces matériels qu'ils seront plus efficaces avec une tablette ou un smartphone qu'un PC. J'ai pas mal de potes/collègues qui parlent à leur téléphone pour envoyer un texto (moi je glisse/swift). Si la technologie et l'interfacage des logiciels sont au point, qu'est ce qui empêchera de dicter un tableau ou une présentation ?

    Dsl pour la tartine

  • En ce moment, mes gamins sont bien contents d'avoir sous la main un vieux pc d'occasion sous linux avec une imprimante et une connexion filaire.
    On a fait le test dans la semaine : tiens prends le smartphone et tu sers que de ça pour prendre connaissance des devoirs et les faire.
    Ils ont vite déchanté et se sont rendu compte par eux-même que ça faisait pas tout...
    Ils ont vite réclamé le PC, l'écran 24" et l'imprimante.

  • Je rejoins totalement @Clem et je rajouterai un point supplémentaire : il faut penser à l'ensemble des intelligences. Je le vois dans des leçons de géométrie, si tu ne mets pas le geste, quelle que soit la qualité de ton support ça va être difficile de faire passer des leçons. C'est pour que ça que je double en ce moment mes parties de cours avec le support vidéo pour aller avec le support papier.

  • Bien intéressant tout ça. Je rejoins bien Clem Sebastien et Cyrille dans leurs propos :)

  • @Damien a dit :
    @Clem je suis le premier à consulter les résultats Vidéos quand j'ai besoin de réparer un truc ou agir sur le réel (mettre du parquet, installer une terrasse en extérieur etc).

    Par contre, quand j'ai besoin de connaitre les dernières nouvelles sur le Coronavirus ou avoir des news sur l'autre bout du monde, je lis l'information. Les jeunes, apparemment, vont dans la rubrique vidéo par réflexe, pour quasiment tout. D'où mon interrogation : je me demande quel pourcentage de gosses lisent (réponses Web) ou visualisent (réponses Vidéos).

    Ca mériterait une enquête nationale :)

    Oui c'est vrai que sur un certain nombre de choses l'écrit est plus pertinent mais pour ça faut savoir lire ;)

  • Trop marrant les coïncidences, la responsable com de la boite m'a proposé cet aprem d'animé des webinars pour les bonnes pratiques du numérique pour les enfants des collègues

    Alors merci pour les échanges qu'il y a eu ici, c'est vraiment très intéressant comme sujet j'ai hâte de commencer

  • @cyrille a dit :
    Je rejoins totalement @Clem et je rajouterai un point supplémentaire : il faut penser à l'ensemble des intelligences. Je le vois dans des leçons de géométrie, si tu ne mets pas le geste, quelle que soit la qualité de ton support ça va être difficile de faire passer des leçons. C'est pour que ça que je double en ce moment mes parties de cours avec le support vidéo pour aller avec le support papier.

    C'est clair qu'un cours, ce sont des textes et/ou des formules, mais aussi du visuel et du live (exemple de la géométrie).

    Sinon, il y a longtemps que le libéralisme ambiant aurait imposé le e-learning pour faire l'économie financière de construire de nouveaux groupes scolaires, collèges, lycées et universités (cf l'éducation tentée via la radio il y a longtemps déjà !).

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.