Des nouvelles du front

20 mars modifié dans Blog
Je suis allé relire mon billet qui date du 18, nous sommes le 20 au moment où j’écris ces lignes, c’est tellement loin. J’ai l’impression que ça fait six mois. Les journées comme vous pouvez l’imaginer ou pas, sont longues, très longues. Je commence à lever le pied, comme je suis capable de le lever.…

«1

Réponses

  • 21 mars modifié

    J'attends de sortir pour la première fois pour voir l'État du front. Toujours pas vu de zombies dehors, malgré ce silence inédit. C'est bon signe.

    La.situation est bien différente pour les outils en grande entreprise même si on a eu des messages de bonnes pratiques. Car on continue de faire venir des gens qui n'ont rien à faire, et d'autres qui bossent pour 4, pour des choses si futiles. Tous les développements prennent 6 mois dans la tronche. Donc forcément ça négocie les niveaux de pollution pour l'année dans l'automobile.

    La nego des contrats des prestataires avait elle un cahier des charges parlant de charge serveur, nombre de connexions simultanées, etc. ..

  • Salute,

    on a en pensé qu’elle prenait ses vacances => on en a
    continuitepedagotique => continuitepedagogique

    Bonne chance camarade, Tcho !

  • @Cascador a dit :
    Salute,

    on a en pensé qu’elle prenait ses vacances => on en a
    continuitepedagotique => continuitepedagogique

    Bonne chance camarade, Tcho !

    Il y a aussi un c'est au lieu d'un s'est mais je ne sais plus où

  • Bonjour à tous,
    J'espère que vous vous portez bien.

    Je m'accorde la matinée. Je me suis regardé quelques dessins animés avec mon fils.
    Là je me fais une petite demi-heure de veille informatique, puis je vais aller faire une marche. Je vais essayer d'emmener mon bouffeur d'écran. Comme ça on sera 2 à déconnecter.

    Hier ma femme a fait demi-tour devant l'hyper de l'agglomération et ses 150 mètres de queue pour entrer dans le magasin. Elle est allée dans une supérette aux rayons presque vides donc avec presque personne.
    Visiblement, on n'est pas tout à fait comme tout le monde côté alimentaire, elle a trouvé tout ce qu'elle voulait.

    De mon côté, j'ai plutôt lâché la pression aux élèves. J'ai réussi à tripler les possibilités d'accès (ENT, Pronote, site perso pour l'occasion) à mes vidéos courtes de cours (du coup ça porte bien son nom : 3 en TS, 1 en seconde et en 1Stmg) et aux plans de travail, le plus possible avec des exercices du livre. Je n'ai par contre aucune certitude sur le fait que tous mes élèves y aient eu accès. Notre ENT bloque de 11h00 à 16h00 mais tient la route le reste du temps.

    Finalement, mes vidéos sont des captures d'écran commentées. Pour faire court sans rien omettre, et éviter les digressions, j'écris tout avant. Du coup, c'est propre, pas très lourd et le rendu me satisfait. Les premières captures avec une webcam de ma main qui écrivait étaient vraiment pourries et comme je n'étais pas spécialement concentré sur mon message parce que je vérifiais l'image en permanence, je n'étais pas toujours clair du premier coup. Je continue de penser que c'est une bonne idée, mais ça demanderait du temps d’expérimentation pour trouver la bonne taille d'écriture, la bonne position de caméra, le bon éclairage, ...

    Pour le moment, je distille mes corrigés en pdf. Je vais commencer à demander le retour de quelques exercices la semaine prochaine. J'en ai déjà spontanément plusieurs, mais l'essentiel ce sont des tonnes de questions. Je crois que ça rassure les élèves, que ça entretient le lien et c'est peut-être le plus important en ce début de confinement. Je sais que mes 3 classes ont des groupes whatsapp et autres sur lesquels ils relaient mes réponses. Je leur ai dit que je leur faisais confiance, qu'ils pouvaient réutiliser tout ce qu'ils voulaient venant de moi mais que je ne participerais pas directement à ces groupes. J'ai déjà plus que de quoi m'occuper avec pronote, l'Ent et mes messageries académique et personnelles.

    La tendance la plus lourde chez nous, c'est d'utiliser la classe virtuelle du CNED, mais aucun collègue n'a encore réussi à avoir une classe complète. J'attends un peu d'être certain que tous mes élèves me suivent bien avant d'y aller mais je suis d'accord avec @cyrille, la vidéo, une fois que tu l'as, tu la rejoue autant que tu veux, tant que tu n'as pas compris.
    L'administration a mis en place un emploi du temps à 4h par jour par élève. Les collègues jouent le jeu même si ça grogne.
    Pour les élèves sans aucun accès au numérique, essentiellement côté lycée pro, mais pas que, l'administration scotche sur un abri bus, des pochettes transparentes nominatives avec les impressions des documents pdf fournis par les profs, et les parents passent les prendre lorsqu'ils font les courses. On devrait avoir un recensement à peu près complet de ces situations au cours de la semaine prochaine.

    Prenez bien soin de vous et de vos proche.

  • Plutôt d'accord avec @cyrille sur le fond, même si je mettrai bien un bémol sur un point : la critique sur l'inaction des acteurs du libre.

    D'une part les acteurs économiques du libre sont finalement très petits et peu nombreux en France, d'autre part la majorité des contributeurs font ça sur leur temps libre. Et ceux-ci sont généralement très habile pour travailler à distance et sont donc "bloqués" en télétravail, pour des tâches essentielles ... ou pas du tout, mais bloqués quand même.

    Ceci pour dire que je suis en télétravail actuellement pour une administration, sur des tâches plus ou moins utiles, c'est selon. J'aimerais bien avoir du temps pour monter en compétences et participer à la création de CHATONS pour les écoles et les profs comme toi, mais avec 2 loustics à télé-eduquer en plus à la maison, bah je ne peux pas. Je ne pense pas être le seul malheureusement.

    Bref, tout mon soutien, et bon courage à toi et autres dans le même cas !

  • C'est quand même d'une ampleur exceptionnelle ce qui se passe. Perso, ça ne me paraît pas si délirant que ça qu'un système non prévu le jeudi soir pour faire classe à distance à 12 millions d'élèves ne soit pas prêt pour le lundi qui suit.

    Sinon, les libristes s'y mettent, avec le même retard que les autres : un exemple ;)

  • Bonjour à tous en espérant que vous allez bien.
    Cyrille, c'est une cata, pour les prof et j'en suis témoin par celle de ma fille mais aussi pour les parents. Heureusement que c'est que la maternel, mais coté parents c'est vraiment pas mieux, je suis obligé de passer apres 20h voir plus tard pour avoir un semblant de site vivace...

    Si je le fais en heure d'ouverture (horaire école) c'est mort, ça lag, ça prend 5 à 10 minutes pour afficher la page d’accueil puis pour me connecter, je ne parle même pas pour afficher les fichiers. Et ça c'est quand ça me donne pas une belle erreur de database...

    Donc la parade, c'est de faire les téléchargements le soir, tard, plus c'est tard et plus c'est rapide, un peu comme les autoroutes pendant les vacances. La prof fait plus ou moins la même chose, mais je suppose qu'elle doit quand même prouver qu'elle ne glande pas la journée pour mériter son salaire, donc tenter de faire des envois et autres choses dans les horaires d'école.

    J'ai écouté votre ministre, celui de l'éducation, il disait que tout était prés depuis des mois, je vois que comme lui et ces lois de merde (obligé de foutre des enfants de 3 ans à l'école) c'est bancal. On prend vraiment le monde pour un con.

    Dans mon malheur, ma fille n'est qu'a la maternel, c'est la chance, car dans une classe avec une importance réelle, je vois les dégâts qui se dessinent de loin.

    Toi qui est dans le secret des dieux, qu'en sera t'il pour ces enfants? Vont 'ils les faire passer de force à la classe suivante ou vont ils les faire redoubler? Les diplômes, comment vont se passer cette année ce moment? Non, sérieux car ils disent deux semaines, mais honnêtement on sera encore en confinage en juin...

    Bien amicalement.

  • Un élève coûte soit disant 5000€ par an à la collectivité. Crois-tu qu'on va scolariser les élèves une année de plus ?
    Mes étudiants préparent les concours qui devaient débuter le 15 avril ... En école de commerce, les frais de scolarité s'élèvent, en moyenne, à 12000€/an. Quelle école qui rentre chaque année en septembre 500 étudiants peut se permettre une année blanche ? C'est un peu moins vrai pour les écoles d'ingénieurs mais le coût pèse davantage sur la collectivité. Donc, probablement :

    • Les M2 valideront leur diplôme grande école même sans stage de fin d'étude (ou écourté) à mon avis
    • Les M1 passeront en M2
    • Les L3 passeront en M1 (et pourront valider leur diplôme même sans stage à l'étranger dans leur cursus, mon fils ne peut pas partir avant le 1er juillet, pour l'instant, d'après son école)
    • Les prépas 2nde année passeront un concours certainement allégé en juin ou juillet, peut-être même sans oral (les L2 passeront en L3)
    • Les prépa 1ère année passeront en 2nde année (les L1 passeront en L2, peut-être avec des obligations de validation l'année suivante)
    • Parcoursup enverra comme il se doit les terminals dans le supérieur (pour le bac, fin juin ou plus tard, éventuellement rien car ça pourrait arranger les décisions quant aux redoublants qui devraient subir le nouveau bac sans avoir fait de E3C)
    • ... jusqu'en toute petite section de maternelle.
  • 21 mars modifié

    Et, comme d'habitude, les profs feront de leur mieux pour compenser l'année suivante.

  • @Jarno a dit :
    D'une part les acteurs économiques du libre sont finalement très petits et peu nombreux en France, d'autre part la majorité des contributeurs font ça sur leur temps libre. Et ceux-ci sont généralement très habile pour travailler à distance et sont donc "bloqués" en télétravail, pour des tâches essentielles ... ou pas du tout, mais bloqués quand même.

    HEllo,
    je ferai un peu la même remarque que Jarno pour les pros de l'informatique ... Télétravail de 8h et des poussière à 17h avec pauses fréquentes (mal au dos & épaules sinon) et pause déjeuner de 1h15-1h30, pas de cantine il faut cuisiner). JE bosse comme un fou pour aider mes utilisateurs à bosser correctement avec les problèmes dnas le cloud (tiens, tiens, il est soi-disant extensible à volonté mais on a de gros problèmes en ce moment et silence radio de la part du fournisseur américain)
    Quand j'ai un peu de temps ménagé, vaisselle, rangement pour que l'appartement ne soit pas une porcherie. Des courses jeudi et samedi (frigo qui se vide, supermarché presque vide jeudi, obligé de passer à la boulangerie et hypermarché ce matin avec file de 200m, heureusement ça a avancé vite à l'ouverture)

    Pour le logiciel libre, c'est rapé. On utilise Skype Pro/business ou Teams et j'ai dû l'installer sur mon linux (problème de son via Citrix).
    D'ailleurs je pousse un coup de gueule contre les éditeurs : Citrix annonce un logiciel linux et j'ai du bidouiller les 2 parties d'installation (le client => les certificats qui bloqiaent tout et l'autre il ne reconnaissait pas ma version d'OS, j'ai "hacké" le bash d'installation à la con). Skype ne gère pas bien le son mais je ne trouve pas de version linux pro.

    Bref, ce n'est pas les vacances pour tout le monde.

    Stay Safe.

    A+,
    NicK.

  • @bendia a dit :

    Sinon, les libristes s'y mettent, avec le même retard que les autres : un exemple ;)

    excellente initiative

  • J'ai aussi installé notre propre instance jitsi, c'est pratique mais consomme pas mal.
    Notre moodle tient très bien la route.

  • 21 mars modifié

    @seb95 pour moi, je pense qu'on ne rentre pas. Je suis sérieux. Le BAC et le BREVET seront certainement donnés par rapport au contrôle continu. L'orientation des troisièmes, parcoursup étant trop tôt dans l'année pour envisager de faire autre chose que de faire sur ce qu'on a.

    Je ne vois pas lâcher les français tant que le virus n'est pas sous contrôle quand tu vois l'indiscipline actuelle. Le retour à l'école n'est pas arrivé

  • Tiens un autre qui explique ce qu'il aurait fallu faire (ou ne pas faire plutôt) pour que les ENT tiennent la charge. Et qui explique au passage pourquoi brider Netflix ou Youtube, c'est plus de la politique que de la technique.

  • @bendia a dit :
    Tiens un autre qui explique ce qu'il aurait fallu faire (ou ne pas faire plutôt) pour que les ENT tiennent la charge. Et qui explique au passage pourquoi brider Netflix ou Youtube, c'est plus de la politique que de la technique.

    Pour la visio conférence, j'ai quand même l'impression qu'avoir plus de bande passante peut aider à ne pas avoir trop de lags.

  • L'article est quand même un poil plus nuancé que mon résumé en 2 lignes, mais le problème semble plus se situer localement (dans la collecte locale par chez toi ou dans les interconnexions entre le FAI et Youtube/Netflix).

    La nuance est donc que globalement, il vaut mieux préférer le texte à l'audio, et l'audio à la vidéo., et ce confinement ou pas. Néanmoins, Les Maths à l'arrache me semble démontrer que dans le cas de @cyrille , avec ce qu'il nous décrit de ses élèves, il n'a pas le choix.

    A propos, top Les Maths à l'arrache, ça illustre parfaitement ton article et explique les particularités de ton public. Une question sans volonté de polémique du tout : pourquoi ne pas avoir tenter Peertube, pour le coté Pair à pair qui décharge les serveurs notamment ? C'est déjà pris d'assaut, pas le temps ... ?

  • @bendia

    Plus ou moins dans l'ordre :

    • à l'heure actuelle je vais à l'essentiel, je sais me servir de Youtube
    • aucun recul sur Peertube,
    • mon public utilise Youtube et sait se servir de Youtube
    • la facilité générale quand tu es dans l'urgence
  • Quand je disais que cette crise serait les derniers clous dans le cercueil du libre...

  • 21 mars modifié

    @sébastien saut que comme dis ailleurs, l'ENT qui ne marche pas chez nous est remplacé par Nextcloud ... Encore dans une idée de libre : les valves de respirateurs fabriquées par les imprimantes 3D en Italie, action initiée par un Fablab italien ...

  • @bendia le problème en fait à l'heure actuelle, c'est que les gars qui savent faire libre et qui maîtrisent vont poser des logiciels libres. Ils seront peu. Ce qui est démontré actuellement c'est que les logiciels scolaires ne fonctionnent pas, et que les logiciels propriétaires fonctionnent et que finalement ils permettent de faire le job.

    Discord à la sortie va certainement se mettre à proposer une utilisation classe, il suffirait que Microsoft sorte un cahier de texte et la possibilité de saisir des notes pour enterrer tous les logiciels francophones.

  • Pour l'instant, c'est déjà du propriétaire, et ça ne fonctionne pas. Pour l'instant, l'Education est déjà maqué (sans appel d'offre) avec Microsoft. De toute façon, au pire, ce qui se passe actuellement ne changera rien.

    Par ailleurs, l'épidémie n'est pas encore arrivée au Etats-Unis. On va voir ce que ça va donner ces services hébergés là bas quand ils auront le nez dedans.

    De toute façon, comme tu le dis souvent, c'est une histoire de décision publiques tout ça.

  • c'est du propriétaire mais francophone et c'est tout de même une grosse nuance. Si Microsoft est très bien positionné dans l'éducation, de mieux en mieux avec Teams par exemple, il n'en manque pas beaucoup pour qu'il cannibalise la totale. La gestion des emplois du temps et des notes l'affaire est faîte.

  • Chez nous les ent ne sont pas libres.

    Première version, on était chez Kosmos. La gestion des notes et des absences était intégrée, le proviseur était prêt à faire un test pendant un an pour se passer ensuite de l'abonnement Pronote.
    Au bout de 3 ans, après l'appel d'offre et on est passé chez It's Learning moins cher, sans gestion de la vie scolaire, ni de réel cahier de texte.
    A cette époque, j'étais rupn dans mon lycée, j'ai échangé de nombreux mails avec la Dan (Délégation académique au numérique) pour dire, on vient juste de convertir une énorme majorité de prof à l'utilisation d'un ENT, les gens viennent d'accrocher au logiciel, de grâce n'en changez pas.
    Comme j'avais une source bien placée, au moment où It'slearning s'est retrouvé dans le dernier round, j'ai indiqué à la Dan les soucis que je voyais en terme de liberté d'utilisation des formats, et de stockage des données hors EU à l'époque, de la nécessité d'ajouter la couche vie scolaire (pronote) et j'ai rappelé la conversion récente d'une majorité des utilisateurs.
    Puis j'ai appris, que le recteur avait décidé et que la Dan faisait son grand ménage. Out tous les pro logiciel libre. Ça a été un des éléments qui m'ont fait arrêter la tâche de rupn.

    Aujourd'hui, il semblerait (ma nouvelle source est moins précise) qu'It's learning bloque, plus ou moins volontairement, l'ENT dès qu'un certain nombre de connexions est atteint. Il faudrait trouver le cahier des charges de l'appel d'offres et comparer, mais It'sLearning est en position de force si le cahier des charges a été mal dimensionné.

    Ça reste donc avant tout, une histoire de gros sous et d'influence, pour ne pas dire de lobbying. La satisfaction de l'utilisateur final, même aujourd'hui les décideurs s'en cognent.

    Je ne connais pas d'autre ENT.

  • Pronote c'est quoi ? Propriétaire ? pour l'instant on en est content, ça marche.
    Mais là où le libre aurait pu tirer son épingle du jeu, je vois des vidéos proposées sur youtube, une reprise des ventes de pc mais tous sous w10, des Skype, des WhatsApp, des Facebook... Encore raté. On m'a encore proposé une visio par Skype la semaine prochaine...
    Pourtant faudra bien que l'écologie, la vraie, et le libre supplante l'économie et l'industriel.

  • Au travail, c'est full Microsoft Office 365. Quelques lags sur Teams en début de semaine, mais sinon ça roule.

    Les géants américains du numérique ont une puissance industrielle phénoménale. En termes de volume de données, puissance de calcul, disponibilité. Quand on a goûté à Azure et Office 365, on a plus envie d'en sortir.

  • 22 mars modifié

    @bendia: si, l'épidémie est arrivée aux USA, et ça monte extrêmement vite. Ma famille vit au Canada (Québec) beaucoup moins touché pour l'instant. Montréal est à deux heures de route de la frontière US et je peux dire que là bas, ils n'en mènent pas large.

    https://ncov2019.live/data

  • @Jarno a dit :
    Plutôt d'accord avec @cyrille sur le fond, même si je mettrai bien un bémol sur un point : la critique sur l'inaction des acteurs du libre.

    Ce matin sur linuxfr je vois un très long article sur l'utilisation de guix. Chacun bien sûr est libre de faire ce qu'il veut. Mais j'ai envie de me dire, tu as quand même des gens qui ont des connaissances, qui à priori ont du temps, il y aurait peut-être les moyens de consacrer ses compétences de façon solidaire.

  • @sébastien a dit :
    Pronote c'est quoi ? Propriétaire ? pour l'instant on en est content, ça marche.

    Pronote est propriétaire de Index-education.
    De mémoire ça a été créé par 2 profs il y a déjà un paquet d'années. Au début c'était la gestion de notes et d'emploi du temps. Puis ça a grossi assez vite.
    Ça marche effectivement plutôt bien.

    Mon reproche principal, en dehors du format des données propriétaire est qu'on paye 2 fois pour des outils similaires. Une fois collectivement avec l'ENT, et une autre fois chaque établissement à index-éducation, parce que la compétence de fabriquer un emploi du temps plus personne ne l'a.

    Tous (ou pas loin) les proviseurs et principaux payent avec l'argent des établissement pour qu'EDT le logiciel compagnon de pronote le fasse à leur place. Du coup, la tentation est grande de payer plus pour avoir pronote qui s'interface très bien avec edt. Et les chefs d'établissement court-circuitent l'ENT académique. Je ne parle même pas de ceux qui fonctionne avec edt/pronote & google et ignore l'ENT commun.

  • Pour ceux qui veulent une solution plus RGPD compatible pour la visio :

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.