Finalement syncthing ça marche

21/12/2019 Non Par cborne

Je suis comme vous le savez sur Ubuntu depuis quelques jours et je confirme ma première impression, à savoir que le travail apporté à la distribution par rapport à ses spins est considérable. Nous sommes dans un bureau alternatif à celui de Microsoft, moins fouillé, plus simple, et je trouve plus efficace.

J’ai voulu redonner sa chance à syncthing du fait d’avoir eu des commentaires dans le forum évoquant qu’il existe un répertoire qui ne nécessite pas de bidouillage : /android/data/com.nutomic.syncthingandroid/files. Du fait de maîtriser mieux le logiciel, voici comment j’ai procédé :

installation par la ligne de commande :

curl -s https://syncthing.net/release-key.txt | sudo apt-key add -
echo "deb https://apt.syncthing.net/ syncthing stable" | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/syncthing.list
sudo apt-get update & sudo apt-get install syncthing

Accès à la passerelle, flashage du QR-Code sur le téléphone.

Partage avec le téléphone du répertoire par défaut qui se trouve être le /home/cyrille/Sync. Je modifie le répertoire de façon à ce qu’il soit en lecture seule, c’est-à-dire qu’il va pousser vers mon téléphone le contenu du répertoire, néanmoins si je détruis l’intégralité des données sur mon téléphone, ça ne bouge pas sur mon PC. C’était le but premier, souvenez-vous, avoir un backup de mes données sur mon portable sans avoir à faire d’effort et sans utiliser les services en ligne. Je rajouterai de plus que je ne travaille pas au lycée, dans le sens où je ne vais pas créer un document qui nécessiterait un rapatriement dans le sens inverse. C’est donc bien de mon PC que tout part et il n’y a pas de raison que les autres périphériques puissent apporter des modifications.

Le fait de déclarer le partage, celui-ci apparaît sur mon téléphone et c’est ici que j’ai pu constater la différence, peut-être quelque chose que je n’avais pas vu ou pas compris mais le dossier qui va bien m’est proposé :

Dès que j’ai déclaré le partage, c’est automatique comme le montre la capture ci-dessous. Il faut voir que la synchronisation est en train de se faire.

L’efficacité est redoutable, la surveillance fonctionne bien, dès qu’on a les deux machines dans le réseau ça circule tout seul. Par contre ça pompe de la batterie en force mais je pense que c’est comme tout, ça doit se gérer. J’ai vu que certains réalisaient des transferts de calendrier et de contact sans passer par un service intermédiaire.

Une fois encore, si j’enregistre sur mon téléphone un événement, ce n’est pas la fin du monde si la synchronisation n’est pas faite de façon automatique avec mon calendrier sur PC. Cette façon de travailler, asynchrone, qui ne passe pas par un serveur tiers, est je trouve plutôt séduisante.

Je vais essayer d’un peu étudier la question, je dois reconnaître que remonter un PI me tenterait presque. D’une part cela me permettrait d’avoir une machine indépendante et discrète pour gérer ma synchronisation, d’autre part j’ai des problèmes avec le DLNA de la box si bien que je pourrais remettre un Gerbera sur l’appareil. Du fait de n’être pressé par rien, j’ai le temps de tout, pour l’heure ma « priorité » sera l’étude de la synchronisation des calendriers et des contacts.