Cover Image

Cyrille VS Sosh VS Sony VS boku - round 1 - le drame

mai 19, 2021 - Temps de lecture: 10 minutes

Je continue de recevoir des messages de gens qui comme dans un grand ouf de soulagement m'expriment leur bonheur de savoir que j'ai repris le travail, que je suis retourné à la mine du crayon. Elle n'est pas de moi, elle est de Saez, qu'est-ce que j'aurais voulu que ça soit de moi, mais je n'ai pas son talent. Vos témoignages sont franchement sympa, on se sentirait presque aimé. Malheureusement pour vous, si vous connaissez l'artiste, vous savez que c'est pour moi que je le fais, pas pour vous. Je vais quand même faire quelque chose pour quelqu'un vous lui direz merci, c'est kowalsky le gars qui blogue depuis environ 2000 ans faciles, la rumeur dit qu'il aurait même utilisé Dotclear. Il apparaissait que pour éviter de balancer des pavés en pleine page j'avais coupé le texte, la répercussion a aussi lieu sur le flux RSS. Je m'en voudrais de forcer les gens qui utilisent TT-RSS en version auto-hébergée de sortir de leur serveur pour venir sur mon bludit.

La France, je t'ai fait rêver avec mes histoires étranges, avec mes inondations, mes canalisations, mes travaux et mes pannes, mon Partner, ces histoires de la France du quotidien, le combat ordinaire, je vais t'en donner du rêve. Il s'agira d'un billet à épisodes, dont je vous livre la première partie, la suite arrivera dans plus de trois semaines.

Notre aventure commence le mercredi 19 mai à la fraîche. Je reçois trois SMS de la part de SOSH pour m'indiquer que BORNETTE, 17 ans, le mardi soir à 23h20 a dépassé le plafond des achats multimédias qui était de 50 € avec deux transactions de 50€ soit un montant de 100 € pour ceux qui ne sont pas profs de maths. Alors forcément quand tu es moi, que tu es prof, que tu sais de par ton métier, ton expérience, que le jeune quoi qu'il arrive est toujours coupable, ta douce voix porte jusqu'au dernier étage de la maison où BORNETTE descend les escaliers sans comprendre ce qui lui arrive. Ma fille enclenche les traditionnels moyens d'auto-défense et pleure. Vu sa façon de conduire elle s'entraîne avant d'utiliser cette méthode régulièrement avec les forces de l'ordre, pas sûr que ça marche. Je lui explique que c'est inutile et de faire un effort de concentration pour se rappeler ce qu'elle aurait pu faire : je sais paaaaaaaaaaaas. Bon de ce côté, on comprend que c'est mort et qu'on n'obtiendra rien, en même temps c'est pas comme si je n'avais pas l'habitude. On commence par faire une petite recherche sur Google qui reste notre ami. Voilà ce qu'il en sort. Il apparaît que chez SOSH comme chez les autres opérateurs, il y a une manière de payer en utilisant sa ligne. J'avais déjà rencontré le problème chez SFR il y a de nombreuses années avec mon beau-père qui avait validé une petite micro transaction. Ainsi, selon votre opérateur, vous avez un endroit pour gérer votre consommation, chez SOSH, ça ressemble à ça. 

C'est le premier réflexe à avoir, de façon à bloquer toute autre transaction ou presque. Car ici vous noterez le "blocage en cours", tout simplement parce que SOSH, Orange, opérateur historique, pas une petite entreprise, a besoin de 48 heures pour bloquer. Le plafond étant à 300 balles, le "pirate" peut repasser se servir, on va donc croiser les doigts pour qu'il ne revienne pas. Une fois que cette sécurité est mise en place, on essaie un peu de comprendre. Cette option comme chez tous les opérateurs est activée par défaut et j'aurais envie de dire que ce n'est pas grave, parce que dans un monde normal tu ne payes que ce que tu as demandé, on n'irait pas imaginer en 2021 que tu vas raquer 100 balles sans qu'on te demande ton avis. 

Dans le forum de SOSH, on lit des gens complètement fous furieux qui ne comprennent pas car effectivement, c'est hallucinant et pourtant ce n'est pas si difficile de comprendre. En vous poussant à la faute, SOSH prend sa petite commission sur chaque transaction puisque ces fameux achats sont faits vers des tiers. Ça veut dire que si vous vous trompez un peu, c'est un peu bien pour l'opérateur. Dans mon histoire et c'est le cas pour d'autres, ce qui me chagrine davantage c'est qu'il s'agit proprement d'une usurpation d'identité dont je ne comprends pas la mécanique, personne ne s'est un peu trompé en achetant pour 100 balles. Concrètement, à 23h20 ma fille dort, son téléphone est éteint, par quel mécanisme d'usurpation on a pu valider une transaction ? Est-ce que c'est un bot qui teste des téléphones au hasard et comme il n'y a aucune sécurisation puisque l'autorisation était donnée, l'achat est validé de façon automatique ? Son téléphone est-il incriminé par une application qu'elle aurait installée ? Beaucoup de gens dans les forums signalent que c'est le téléphone de leur jeune, et j'ai bien envie de croire que c'est en lien avec une activité suspecte car le jeune est toujours coupable. Je lui ai fait réinitialiser son téléphone, changé l'intégralité de ses codes et j'ai rappelé des règles évidentes de sécurité. 

J'ai commencé mon enquête, quelques messages intéressants notamment celui qui permet d'accéder au détail de la transaction : http://achatm.orange.fr/

100 balles de rechargement de Playstation Store ... Il devient effectivement évident que ce n'est pas elle qui est à l'origine de la transaction. Maintenant que j'ai l'ensemble des éléments je tente ma chance chez SOSH sachant que c'est perdu d'avance, ce qui nous donnera l'occasion de placer le rap du jour.

D'après ce que j'ai vu sur les différents forums c'est assez rigolo. SOSH va vous expliquer que la solution se trouve chez SONY car tout simplement c'est votre faute si vous achetez n'importe quoi. Des gens se sont armés de patience chez SONY qui fait preuve de mauvaise foi et va expliquer qu'ils ne sont pas capables d'identifier le propriétaire du compte PSN. Oui vous vous doutez bien que ma fille n'a pas crédité mon compte pour la fête des pères. SONY vous explique qu'ils sont incapables de tracer les transactions téléphoniques et qu'il faut contacter un prestataire intermédiaire, du nom de boku, prononcer bokou qui s'occupe de ça. Cela n'a bien sûr absolument pas manqué, voici ce que j'ai fait comme démarche un peu tout en même temps.

  1. Envoi d'un mail à boku, prononcer bokou à l'adresse suivante : https://boku.zendesk.com/ Leur numéro de téléphone est le 0975180235, ils ferment à 17 heures, j'essaierai de les joindre à un autre moment même si je connais la réponse. Il va falloir faire un dépôt de plainte.
  2. Envoi un mail à mon conseiller bancaire qui ne m'a pas encore répondu, à savoir qu'est-ce qui se passe si je bloque Orange pour le prélèvement. À priori ce n'est pas une riche idée car c'est un coup à se retrouver chez les gens interdits de ligne téléphonique. Certains évoquent un courrier recommandé pour revendiquer une complicité de l'opérateur pour des engagements qu'il vous fait prendre et que vous n'avez jamais voulus.
  3. Tentative de chance auprès de SOSH avec le conseiller en ligne qui m'a bien évidemment expliqué qu'il fallait que je m'adresse à SONY car SOSH n'est pour rien dans cette histoire, il n'est que le fusil pas celui qui tient l'arme. Tentative de récupérer aussi une facture mais il me dit qu'il faut attendre le 6 juin ce qui vous fera comprendre pourquoi la suite aura lieu dans environ trois semaines.
  4. Appel à SONY qui me renvoie vers boku, prononcer bokou parce que SONY ne sait pas tracer les téléphones.

Moralité car c'est un peu confus, SOSH m'envoie bouler, SONY m'envoie bouler, j'ai eu une longue liste de choses à faire chez boku, prononcer bokou, qui font penser aux fameuses vignettes que tu collectionnes et que tu dois renvoyer pour obtenir un remboursement de 2.50 € et que la liste est tellement décourageante que tu finis par te décourager. Dans la liste des courses, un élément qui me paraît totalement indispensable, le dépôt de plainte à la gendarmerie. 

Je n'ai jamais fait de dépôt de plainte à la gendarmerie, et je me suis dit je vais faire une pré-plainte sur le site officiel. C'est assez énorme, on a l'impression de choisir son drive.

Bon comme d'habitude il ne connaît pas Saint-Pierre la Mer pour bien nous rappeler que nous dépendons de la commune de Fleury. J'ai démarré l'ouverture de la pré-plainte pour Gruissan, et j'ai fini par m'arrêter car j'ai compris assez rapidement que le site n'était pas taillé pour 2021. Concrètement on sent bien qu'on est dans la plainte classique avec de la violence, du vol, quelque chose de physique et absolument pas quelque chose de virtuel. Je ne pourrais me présenter à la gendarmerie qu'avec une facture puis je pourrais commencer la démarche. 

Je vais tenter demain d'appeler boku, prononcer bokou et d'avoir un être humain à qui je vais évoquer la notion de droit de rétractation, l'idée d'avoir changé d'avis. Je vais voir aussi ce qu'en pensent les associations de consommateurs, mais uniquement pour la gloire. Ça me fait d'ailleurs un peu regretter d'avoir supprimé quelques billets notamment l'épisode des 100 km pour aller chercher la tête de lit. 

Bien sûr, lorsque j'aurais eu le remboursement et que je serais en train de chanter mes louanges dans ce blog, je ferais changer d'opérateur à ma fille qui ira n'importe où ailleurs que chez SOSH chez qui je viens de vivre une nouvelle expérience particulièrement désagréable depuis l'histoire de la VDSL et du répartiteur tout pourri. Quelle vie !

Pour l'heure et même si notre champion garde un moral de vainqueur, nous nous quittons sur Orelsan et perdu d'avance. La suite au prochain épisode.

À Propos

T'avais jamais lu de blog français avant.
Toute remarque, toute réclamation est à faire par mail. À priori ce site n'utilise pas de cookies même s'il arrive à son rédacteur d'en manger quelques uns. Vous pouvez désormais échanger avec moi sur Twitter : @Bornecyrille