Complément 98

14/08/2019 Non Par cborne

Les téléphones, c’est compliqué

Mes problèmes avec Archos n’ont pas l’air d’être résolus, je pense d’ailleurs que mon téléphone, enfin le nouveau téléphone, est perdu dans la nature. Théoriquement on aurait dû m’envoyer un téléphone, je devrais avoir un mail, je n’ai rien. La nouveauté, au moment où j’écris ces lignes, le SAV d’Archos me demande d’appeler le … SAV d’Archos. Alors là je dois reconnaître que j’ai dit au gars que j’avais beaucoup de mal à suivre. Il apparaît que les particuliers ont droit à une joyeuse plateforme délocalisée dans un pays ensoleillé, si par contre on cherche à joindre le SAV Archos en France, il faut se présenter comme un professionnel. J’ai fait un essai aujourd’hui, sans succès, je n’ai pas réussi à les joindre. Je vais désormais me lancer dans une campagne de harcèlement jusqu’à ce que j’obtienne une réponse, et commencer les classiques menaces d’associations de consommateurs, malheureusement. Ce qui est certain c’est que le SAV est catastrophique, et qu’à y réfléchir, autant acheter la dernière des merdasses chinoises, non seulement vous payez moins cher, mais à la sortie le résultat est le même : la poubelle.

Dans mon malheur je suis tout de même content, je pense que j’ai réussi à diagnostiquer un problème que je rencontre avec mon « vieil » ASUS ZenFone Live ZB501KL. Il apparaît qu’alors que les données mobiles sont en fonctionnement, que l’icône des données mobiles est bien active, eh bien les données mobiles ne fonctionnent pas. Je l’ai franchement senti en voiture la dernière fois où le GPS a complètement déliré. J’ai consulté quelques forums, et j’ai tenté d’inverser la SIM 1 et la SIM 2, ça a l’air de passer. Le seul inconvénient c’est de perdre l’emplacement de la carte Micro SD, pas terrible mais bien mieux que la situation actuelle.

Edit plus tard : j’ai fini par avoir le SAV de Archos, on dira le plus vrai des deux, une dame qui cette fois-ci n’avait pas l’air d’être dans un pays gorgé de soleil, me dit qu’on aura du mal à me renvoyer un téléphone parce qu’ils sont en rupture de stock. Je commence à dire que j’ai acheté un nouveau téléphone ce qui est plus ou moins faux mais c’est pareil, que l’affaire commence à trop traîner et je demande un remboursement de mon appareil, ce serait accepté. Il y a maintenant de bonnes chances que ça se passe du côté de chez but maintenant chez qui j’avais acheté l’appareil …

Edit encore plus tard : je viens de perdre la 4G avec la SIM 2, je pense que je vais tenter de flasher le téléphone avec le firmware proposé sur le site de ASUS.

Les lunettes, c’est compliqué

Ça devait arriver, après 36 ans sans avoir la vue qui bouge, j’ai perdu un peu d’un œil. Pas grand-chose, 0.25. Ma fille a perdu un peu, mon fils rien, sauf qu’il casse tellement de paires de lunettes que dès qu’on a l’occasion on en fait, en plus comme il va conduire, les lunettes de soleil c’est pas du luxe. Je fais mes lunettes chez les opticiens mutualistes, ça ne coûte pas un bras et c’est sérieux. Ma fille qui n’est pas dans le top dix de la reine des emmerdeuses pour rien, a décidé de conserver son ancienne monture ce qui nous a fait l’économie d’environ six heures d’attente. En moins de cinq minutes, mon fils et moi avons trouvé nos deux paires de lunettes chacun, on s’oriente vers l’accueil, et là c’est le drame, c’est la vieille. Cela fait deux ans qu’on n’avait pas fait nos lunettes, elle était déjà là, c’est comme tirer à la courte paille et tirer la paille vieille. Bon, c’est péjoratif, puisque le problème n’est pas d’être vieille, mais comme c’est la plus vieille du magasin, ce sera la vieille. Je pense que soit cette dame a un sérieux problème avec l’informatique, soit elle était déjà comme cela il y a trente ans ce qui prouve que ce n’est pas un problème d’âge.

Forcément, elle commence à buter sur le cas de ma fille que je commence à pourrir parce qu’elle nous a déjà fait passer 30 minutes chez Jennifer pour une salopette, et 30 minutes pour choisir sa douzième trousse (c’est une troussophile). Nous sommes arrivés à 14h10, nous avons rendez-vous à 15h30 pour l’orteil de mon fils qui doit se faire opérer au mois de septembre. Je vous raconterai ça un de ces quatre, jamais d’enfant, n’oubliez pas, jamais d’enfant, et en plus vous ferez du bien à la planète. Il est 15h00 et je commence à m’inquiéter parce qu’elle n’y arrive pas. Un gars a déjà passé deux clients, elle n’a toujours pas fait ma fille. Je me lève, je vais chercher une de ses copines, et je lui dis que la madame n’y arrive pas. À priori le problème a l’air connu, et on m’envoie une dame, je suis fou de joie sauf que la dame ne me trouve pas dans ma mutuelle …. Bon tu vois public, c’est pas que je commence à avoir les nerfs et le stress, mais un peu quand même. Encore heureux ma femme qui fait un autre rendez-vous me réceptionne mon fils à la polyclinique ce qui me permet de m’offrir un tour de voiture et de profiter de la circulation. Je reviens chez les opticiens, la dame me dit que ma mutuelle m’a trouvé mais qu’il y a une erreur informatique chez eux qui ne sera corrigée que dans 48 heures …. Soit avec le pont du 15 août quand j’aurais perdu 0.25 de plus. La vieille me fait signer des papiers et me dit qu’il y a une erreur sur la carte vitale de mon fils né en 2002, en fait non, il serait né en 1902, il aurait donc 117 ans … Je vais devoir m’occuper de ça.

Combien de fois me suis-je retrouvé dans ce genre de situations ? Cent fois ? Deux cents ? J’ai arrêté de compter depuis un bon moment. Je trouve que c’est catastrophique, que l’informatisation n’a rien apporté si ce n’est des problèmes supplémentaires. Je suis toujours étonné de voir qu’on cherche à aller tellement vite, toujours plus vite, quand on n’est pas foutu de faire des trucs de base. Le pire c’est que ça n’ira pas en s’arrangeant, bien au contraire, plus on noie le consommateur dans la complexité, moins il a de contrôle sur ce qu’on fait. C’est à nous de refuser ce monde, on peut le faire en partie, même si pour la carte vitale, et les mutuelles, on ne peut pas faire grand-chose.

Être un service qui s’appuie sur un service, pas facile

Dernièrement la recherche d’images dans Google a été modifiée, résultat des courses l’extension que j’utilisais Make Google Images Great Again ne fonctionne plus. Il s’agissait d’une extension qui rajoutait le « voir image », qui a disparu pour de bonnes raisons sur le principe, puisque les artistes et autres banques de données d’images pestaient contre Google qui ne faisait plus passer l’utilisateur par chez lui.

Malheureusement cette extension date de 2018 pour sa dernière modification et ne fonctionne plus depuis le mois de juillet ce qui prouve qu’il n’est pas facile d’établir son travail sur celui d’un autre. S’il faut reconnaître à Firefox qu’il n’est pas le meilleur navigateur au monde pour les performances, qu’il n’est pas le plus utilisé, il a au moins le mérite d’avoir une communauté qui propose de nombreuses extensions. View image me permet désormais de remplacer l’ancienne extension et de récupérer la fonctionnalité.

le poids des mots, le choc des photos

Multibootusb

J’avais écrit que Yumi ne me donnait pas satisfaction par rapport à Multisytem, du fait qu’il fallait choisir dans une liste exhaustive de distributions. Sans trop de recul mais sur quelques essais, Multibootusb fait mieux le job.

Au niveau de l’interface, c’est mieux, plus de liste mais une détection automatique des ISO, la possibilité de faire le test de la clé USB directement avec QEMU.

XFCE 4.14 c’est …

Certainement pas la révolution. J’ai téléchargé la preview de la version 19.10 d’Ubuntu qui embarque la version 4.14, attendue depuis 4 ans. Visuellement comme vous pouvez le constater il n’y a absolument aucune différence avec les versions précédentes. On peut donc supposer d’après les différentes annonces que c’est surtout un travail de fond de passage de GTK2 à GTK3. En gros, le projet s’est contenté de rattraper son retard sur ce que Gnome impose. Il ne faut pas se leurrer, cela sera difficile, et cela sera d’autant plus difficile dans un monde qui veut du changement. Il y a en effet deux manières de voir la situation. Le verre à moitié plein, le verre à moitié vide. Est-ce que c’est rassurant d’avoir un environnement rassurant qui continue d’être mis à jour mais qui n’évolue pas vraiment depuis des années ? Est-ce qu’au contraire un environnement qui n’évolue pas c’est un environnement mort. Chacun trouvera sa réponse.

Des icore 3, 4 Go de RAM et 320 Go de HDD à vendre chez Keldy : 80 €

Il doit y avoir une trentaine de machines, ne traînez pas trop, j’en ai déjà pris huit pour le lycée pour changer les dual core de toute la partie personnel (secrétaires, vie scolaire …). Je rappelle que Keldy alias Tony Navarro est mon revendeur de matériel informatique pour le lycée, c’est un broker d’expérience situé dans la petite ville de Coursan dans l’Aude. Il expédie à travers la France, il faudra compter 12 € de frais de port. Baisse de prix sur les tablettes Android géantes, un appareil assez particulier pour les bricoleurs, ceux qui se cherchent un écran de passe ou ceux qui veulent envoyer des photos et des vidéos de façon simple, sachez par exemple qu’il est utilisé dans le musé de Caux, un petit village à côté de Pézenas.