Complément 96

06/08/2019 Non Par cborne

Bloquer des sites dans la recherche Google

Dans un billet je ne sais plus où, j’écrivais que ça serait sympathique de virer de la recherche Google certains sites qui n’apportent strictement rien. L’exemple type, c’est dans la recherche d’image, retirer les banques d’images payantes. L’extension c’est Personal Blocklist (not by Google) chez Firefox. Je trouve que c’est beau quelque part d’utiliser un logiciel libre pour manipuler un truc propriétaire, c’est tellement stérile, anti-libre, que j’y vois un côté pathétique et magnifique. Plaisanterie mise à part, le problème que je soulève serait certainement une option à rajouter à n’importe quel moteur de recherche, même si je me rends compte de la problématique de fichage en dressant une liste noire. En effet, savoir ce que je bloque c’est savoir ce que je n’aime pas, c’est donc une façon de me profiler. La minute paranoïa étant finie passons à l’aspect pratique.

Le concept est simple, deux façons de bloquer un site. Dans une recherche, vous avez la possibilité de bloquer le site dans la liste ce qui vous permet de ratisser large. La seconde possibilité c’est de cliquer sur la petite icône pendant que vous êtes sur le site, il vous affiche alors la liste suivante.

C’est intéressant, c’est effectivement un travail de fourmi, et on y verrait bien un truc collaboratif mais pas évident d’avoir les mêmes critères de sélection de ce qui est utile ou non les uns et les autres. Ce qui est certain c’est que dans certaines recherches, certains sites comme Pinterest sont omniprésents, une manière rapide de faire le ménage quand le poisson est aussi gros.

Formater en FAT32 sous Windows 10

Windows 10 ne permet pas de formater en FAT32, il se trouve que la 2DS pour ne citer qu’elle ne prend que les cartes formatées en FAT32. Comme souvent, l’offre sous Windows est conséquente, et difficilement lisible. MiniTool Partition Wizard Free fait le job. Attention toutefois, parfois on se retrouve avec un petit bout de partition vide, pour que ça fonctionne avec la 2DS il est nécessaire de supprimer l’ensemble des partitions puis de recréer une partition FAT32.

L’affaire du climatiseur que la France entière s’arrache

Si vous avez un profil Facebook, malheureux, et que vous traînez sur le marketplace, leboncoin killer, vous avez régulièrement de la publicité qui s’intercale entre les articles que vous consultez. Parmi ces publicités, vous avez de l’isolation à 1 € dans votre maison, des panneaux solaires ou encore le fameux climatiseur que la France s’arrache.

Quelques articles sur le thème :

Le plus étonnant ce n’est pas que les gens achètent comme des débiles un produit miracle, même pas que Geekmps achète pour vérifier que ça ne marche pas ou Numerama qui passe après la guerre pour faire croire qu’il en est, c’est que l’association que choisir, un collectif, le gouvernement, ne colle pas Facebook au tribunal pour publicité mensongère. Il semblerait que Google soit de la partie mais mon bloqueur de pub m’a épargné. Est vendu un produit directement depuis la Chine, qu’on sait totalement inefficace, qui fuit, et personne n’explique à Facebook qu’il est tout de même un peu responsable des publicités qu’il diffuse … ou pas.

Est-ce que jouer sur la crédulité des gens c’est illégal ? Non, certainement pas. Pas plus que bing qui à une époque faisait remonter en tête de liste pour Libreoffice un site bourré de crapware, comme il n’est pas illégal de vendre un logiciel libre. En outre, si ce n’est pas illégal, ce n’est pas éthique. Et je trouve dommage que Facebook n’a pas subi de bad buzz pour ce genre de campagne, montrer qu’un site qui fait de la publicité pour une escroquerie n’est pas un site de confiance.

Est-ce que je vais m’arrêter d’utiliser Facebook pour autant ? Non. De la même manière que les gens continueront d’utiliser le réseau social. La désaffection ne viendra pas de là, la désaffection ne proviendra pas d’une crise de confiance de plus parce que de toute façon la confiance n’y est pas, la désaffection arrivera quand les gens ne trouveront plus ce qu’ils cherchent : leur info. Pas de l’info, mais bien leur info qui peut être un événement local ou l’accouchement d’une amie qu’on n’a pas vu depuis 15 ans, un mariage ou la possibilité de rentrer rapidement en contact avec un proche, une association, ou un inconnu. La richesse d’un réseau provient des gens qui le font, on peut alors considérer que des milliards de gens médiocres ne font pas la qualité d’un réseau et qu’il vaut mieux se concentrer sur les réseaux élitistes. C’est discutable. Un réseau doit être populaire pour être … populaire.

Après Youtube

C’est sur le conseil de Gilles le Parigot Manchot que j’ai lu la série après Youtube du monde.

La première Youtubeuse m’est totalement inconnu, il s’agit d’une belle histoire puisque la jeune fille a cessé Youtube au profit d’une carrière d’actrice et de chanteuse. Il s’agit donc quelque part d’un happy end … ou pas. Elle surfe peut-être sur la vague de sa notoriété parce qu’elle conserve l’étiquette de Youtubeuse, reste à savoir si ça va durer ou pas.

Je ne connais absolument pas Morsay non plus, il faut remonter loin, en 2012 pour trouver un article sur le monde, et effectivement on peut voir des vidéos de rap en 2009 sur Youtube. Textes violents, vulgaires, presque de la caricature. Il est semble-t-il responsable d’un assaut dans les studios de Skyrock, de la prison, beaucoup de prison. La fin pour sa part est moins heureuse, pas de fin pour lui en fait, il fait partie des gens qui s’accrochent et qui continuent à faire des vidéos même s’il ne rencontre plus le succès. A l’instar d’Adèle Castillon, le personnage ne me touche pas, dans le sens où cela ne fait pas vraiment partie des parcours auxquels je pourrais m’identifier.

Diablox9, je connais parce que mes élèves m’en avaient parlé il y a longtemps. Il s’agit du premier Youtubeur jeu vidéo à avoir rencontré le succès. Le parcours du jeune homme est intéressant, ascension puis dégringolade avec une dépression à la clé, des décès dans sa famille, un individu pour le moins meurtri qui n’a pas su pérenniser ce que lui a apporté Youtube. Et à l’instar d’un Morsay, enfin presque, puisque ce dernier n’a pas abandonné les vidéos, Diablox9 souhaite revenir dans la partie, principalement pour l’attrait financier.

Ces trois destins, ne sont pas sans faire penser à des parcours de participants à des émissions de télé-réalité. Une Jennifer qui a su transformer l’essai et faire une carrière de chanteuse, Une Loana qui après de lourds problèmes de santé fait un éternel come-back. Youtube avec ses stars éphémères, ses échecs, ses drames, se contente de reproduire le schéma de la télévision dont le site se devait être l’alternative ou le killer. Comble de l’ironie, réussir sur Youtube c’est le quitter, faire de la télévision ou du cinéma.

Marché de l’occasion, Linux, tout ça

Dans mon souci de minimalisme, je continue de faire le ménage chez moi, j’ai pris le problème à bras le corps avec les trop nombreux ordinateurs. Le problème c’est le au cas où, ou la bonne affaire qu’on a l’impression de faire. Résultat des courses, s’il y a deux ans, du dual core payé à 15 ou 30 € c’était une bonne affaire, aujourd’hui ça ne vaut plus rien et ça prend la poussière. Dans le courant de l’année, j’écrivais que les PIV c’était poubelle pour les particuliers, aujourd’hui le dual core c’est juste pour une utilisation bureautique, n’imaginez pas aller sur le Web avec les standards actuels. C’est d’ailleurs de plus en plus un problème, les sites sont de plus en plus gourmands, 4 Go c’est le minimum pour un PC, 8 Go pour un gros consommateur d’onglets.

Pour ma part, ebay c’est la référence de l’occasion quand je n’achète pas chez mon revendeur, c’est disons le mètre étalon de l’informatique, cela me permet d’avoir le juste prix. Il y a quelques mois, le i3 était de façon systématique ou presque au-dessus de la barre des 100 €. Maintenant …

On voit du PC en i3 à 60 € etc … Alors vous me direz que ce n’est pas du portable et vous aurez raison, néanmoins j’ai vu aussi des prix particulièrement attractifs pour du portable. La moralité c’est que je me retrouve avec un matériel dont personne ne veut ou presque, je pense avoir vendu quelques ordinateurs pour une misère, ils partiront certainement au bled. Tant mieux si quelqu’un y trouve son compte, j’y trouve le mien, ça me ferait de la peine de jeter si ça peut encore servir à quelqu’un.

J’ai eu beaucoup de gens qui m’ont interpellé sur Facebook, comme souvent, personne sur le bon coin, j’en reviens encore à penser que le bon coin c’est mort ou presque mais ça bloque assez rapidement dans la vente avec des gens qui essaient encore de tirer les prix vers le bas. Je pense aussi que l’un des mots qui fait peur dans l’annonce c’est « Linux ». Ce n’est pas parce que tu vas payer 40 € un ordinateur que tu ne veux pas la rolls, que tu ne veux pas ce qui se fait de meilleur, que tu ne veux pas du Windows 10.

On comprend dès lors que ce type de vieux appareils sont désormais destinés à un public très spécifique, patient ou éventuellement des écoles et surtout en direction de la benne.

J’ai fait le choix d’installer MX Linux, j’ai découvert avec surprise qu’au moment où j’écris ces lignes, elle est première au classement distrowatch, ce qui signifie deux choses. Ce classement n’est certainement pas réaliste, les Linuxiens s’emmerdent à vouloir tester tout et n’importe quoi. Oui, il n’y a aucune raison particulière que cette distribution basée sur Debian Stable soit première au classement, si ce n’est des gens qui testent pour tester. Je profite de l’occasion pour rebondir sur un échange que nous avons avec Denis sur le référencement, j’évoquais la puissance de Youtube, je le prouve, on tape MX Linux dans Google, et dans les premiers liens, la chaîne d’Adrien D qui a écrit une série d’articles sur MX Linux. À priori il ne passera pas ses vacances avec cette distribution.

Le propos du garçon est intéressant, et d’ailleurs à ma faible connaissance des chaînes Youtube, j’ai l’impression que c’est un peu le seul à dire des choses intéressantes sur Linux en France, sérieuses en tout cas. Le propos est intéressant mais incomplet ou disons qu’il ne voit pas les mêmes choses que moi, ce qui est normal. Ce qu’Adrien oublie pour MX Linux c’est à mon avis deux points. Même si ça bidouille un peu du côté des dépôts, on est sur une base stable. Deuxième point, et pas des moindres, j’utilisais Mepis il y a une dizaine d’années, ils étaient les premiers à tenter de vulgariser une Debian. Il y a donc du savoir-faire, de l’endurance, de l’intelligence. De l’intelligence dans la fusion des deux projets Antix et Mepis, suffisamment rare pour être observé, de l’intelligence et du courage pour avoir fait le choix du bureau unique Xfce. Bon le choix de Xfce ça se discute, ça se discute même beaucoup, c’est un à mon avis un mauvais pari sur l’avenir mais c’est leur choix, et eux au moins ont fait l’effort de choisir.

Second point qui peut se discuter, c’est le nombre d’options fournies.

Les options plus ou moins classiques de Xfce.
Les options supplémentaires de Mx

Trop compliqué, ce n’est pas fait pour les débutants de façon évidente. C’est une distribution qui s’adresse à des gens en recherche de stabilité mais avec une teinte de fantaisie tout de même, notamment avec la possibilité d’aller installer des paquets flat.

Pourquoi alors installer une distribution « complexe » plutôt que d’installer par exemple une Xubuntu ? Le poids comme d’habitude, une Debian même bricolée ne pèse pas la même chose qu’une Buntu. Cela ne réglera absolument pas le problème du navigateur quand l’acheteur tentera une vidéo 8k sur Youtube mais ça fait illusion, ce qui nous renvoie à mon propos du début de ce paragraphe. On rajoutera en plus que c’est out of the box et que la présentation n’est pas dégueulasse.