Complément 89

15/06/2019 Non Par cborne

Renommer des fichiers

Dans Thunar, il y a une fonctionnalité qui est pratique, on fait une sélection de fichiers, on fait F2, renommer, et on a des options simples mais efficaces de renommage. Force est de constater que s’il y a bien un point pour lequel Windows a du retard, c’est l’explorateur de fichiers. J’utilise pour l’instant, c’est mon deuxième choix, le premier dont j’ai perdu le nom avait une interface odieuse, ant renamer. On pourra regretter la non intégration dans l’explorateur Windows, néanmoins on n’ira pas se plaindre, le logiciel fait le job de façon simple comme le montre l’écran suivant.

Firefox lance une version premium de son navigateur

Les décisions de Mozilla sont souvent bizarres ou disons qu’on a la sensation qu’elles manquent de logique, ou plus simplement que les dirigeants sont complètement idiots. Firefox a de façon indéniable une carte à jouer en termes d’image dans l’histoire du blocage des bloqueurs de publicité par Google. C’est l’occasion de rappeler les notions de neutralité, la liberté, le véritable fonds de commerce de Firefox. En effet, aujourd’hui Google décide de bloquer les adblockeurs de façon à contrôler le marché de la publicité. Et pourquoi pas demain, un Google Chrome qui refuserait de lancer Amazon, Facebook, ou un éventuel service concurrent. La concurrence ne s’y est d’ailleurs pas trompée, et l’ensemble des navigateurs basés sur le moteur Chromium annoncent qu’ils vireront le code empêchant l’installation de ces précieuses extensions. Il sera intéressant de voir le positionnement de Microsoft qui lui aussi a forké. Il est aussi bon de rappeler la force du logiciel libre, la possibilité de remodeler un projet à sa convenance. Huawei ferait bien de s’en inspirer et de fourguer rapidement une version plus libre que Google. Pour en revenir à la décision de Mozilla, je pense que c’est une bonne chose, mais une fois de plus, la communication est déplorable.

Dans l’esprit collectif, lorsqu’on annonce une version premium d’un service ou d’un logiciel, on imagine que le logiciel de base est castré par rapport au logiciel premium, cela ne devrait pas être le cas et c’est ici encore que Mozilla est catastrophique. D’après ce qu’on peut lire, ce serait l’ajout de fonctionnalités supplémentaires comme pour un premium mais pas bloquante comme souvent sur le premium, un plus dispensable. Le VPN ou un espace de stockage. Et pourtant, je sais que vous comme moi, car nous sommes d’un naturel méfiant, on imagine déjà avec ce genre d’annonce, une limitation dans le nombre d’extensions, un moteur moins performant, tout un tas de choses qui devrait nous donner l’envie de passer à la version payante. Communication déplorable, Mozilla a tout intérêt à clarifier la situation, la confiance n’étant certainement pas au top chez les utilisateurs de Firefox.

Sur le principe néanmoins, Mozilla a raison, il devient nécessaire de se séparer financièrement de Google, il devient nécessaire pour tout projet libre d’avoir son indépendance financière dûment gagnée et pas sur la base d’une économie de don. Il faudra donc que le service soit pertinent, pas trop cher, pour que la mayonnaise prenne.

Yumi, pour créer des live USB multiboot

Si comme moi vous êtes amenés à réparer trop de PC, vous utilisez certainement le logiciel Multisystem. Il s’agit d’un logiciel uniquement disponible sous Linux qui permet sur une clé USB de multiplier les distributions Linux. L’intérêt est évident, Clonezilla, Gparted, l’antivirus de Kaspersky et bien d’autres distributions spécifiques réunies dans une même clé. Pour Windows, j’ai remplacé par Yumi. Le logiciel est simple, on met la clé USB qui va bien, on choisit dans une liste l’iso qu’on veut mettre, on pointe vers l’iso qu’on a téléchargée en question et c’est parti. Trois étapes, donc, et pourtant un problème toutefois. J’ai voulu installer Ikki boot, il s’agit d’une distribution de réparation classique qui comprend plusieurs distributions, slitaz, Gparted et d’autres. Ce liveusb qui pourtant je crois à 10 ans d’existence et que j’ai découvert il y a peu n’est pas dans la liste. On peut donc tenter sa chance en faisant autre choix, ce que j’ai fait et voir si ça marche. Je n’avais pas fait attention au départ que c’était du Linux, si bien que je n’avais pas pris Grub dans la liste proposée. Résultat j’ai dû réinstaller l’iso sur la clé. Si on fait exception des cas particuliers et qu’on reste dans les isos classiques (la liste est très nombreuse), le logiciel fait parfaitement le job.

La carte de la prudence chez les fabricants de console. À raison

Tout le monde est sur le pied de guerre, et finalement pour pas grand-chose, Stadia n’est pas prêt. La consommation de data est excessive, le débit demandé est bien trop important pour avoir un service démocratique. Alors que j’habite dans une région qui si elle est particulière du fait d’être à 1500 habitants à l’année pour 40000 habitants l’été, je vis quand même dans l’Occitanie, une des régions les plus dynamiques de France. La fibre optique n’est pas arrivée, loin de là. Alors que l’état veut éliminer les zones blanches, il va falloir désormais s’activer sur la fibre et vite. Le jeu c’est une chose, et pas rien, c’est une industrie plus puissante que celle du cinéma, mais les usages ne s’arrêtent pas là. Avec une cloudisation généralisée de l’informatique, des sociétés qui utilisent le stockage de fichiers, des suites bureautiques en ligne ou même du loisir avec Netflix, le besoin de bande passante va devenir de plus en plus urgent.

Pour l’heure le service ne pourra satisfaire qu’une minorité qui se trouvera dans les villes, Microsoft, Sony et Nintendo qui sont dans la place depuis des années l’ont bien compris et font des choix stratégiques que je trouve pertinents. Nintendo avec sa switch au catalogue bien pauvre joue la carte de la valeur sûre avec la suite de son Zelda, un véritable carton mais aussi l’utilisation des licences qui font le succès de Nintendo. On sait que Sony va pondre une console alléchante avec sa PS5 ne serait-ce que pour des temps de chargement diminués mais aussi la rétrocompatibilité légitime chez les joueurs. Microsoft qui comme je l’écris régulièrement, se positionne avec des choix pas trop débiles emboîte le pas avec son projet Scarlett, rétrocompatible elle aussi jusqu’à la Xbox.

Même si on a la sensation qu’il y a quelque part, une volonté de faire du neuf avec du vieux, j’ai plutôt l’impression qu’on se penche enfin sur des vraies questions de joueur et de consommateur. Dans un jeu dans lequel vous mourrez souvent, plus d’une minute pour revenir dans la partie c’est bien trop long. Avoir payé cher des jeux, jouer la carte du dématérialisé et ne plus pouvoir accéder à son catalogue parce qu’on n’a plus le hardware, ça fait rager. On sent toutefois avec ces deux consoles où Microsoft part déjà mal en montrant son manque de personnalité puisqu’il se calque sur Sony, qu’on joue la carte de la sécurité, de la continuité et en aucun cas celle de la révolution. La révolution on la connaît déjà, elle ne tiendra plus à la machine, mais au service proposé, ils sont nombreux dans les startings et ce n’est pas parce que c’est Google qui démarre le premier qu’il passera la ligne d’arrivée. Oui, on connaît la stratégie Google, s’il se prend un bide avec son service, il est fort probable qu’il le coupe.

My Data Manager, étudier plus ou moins mal la consommation de BP sous android

Il est arrivé un truc étrange dans la nuit de je ne sais pas quand, il y a une dizaine de jours, le téléphone de ma femme a bouffé 20 Go de data dans la nuit. Vu son niveau informatique, je l’avais laissé uniquement sur la data, puisque son forfait 20 Go est suffisant, pour éviter de lui expliquer l’intérêt de l’alternance. Je ne sais pas si ça a un rapport avec l’événement de détournement du trafic par les chinois, mais ça coïncide. Afin de regarder un peu où ça part, j’ai installé My Data Manager, qui est une application particulièrement intuitive. Au moment où j’écris ces lignes, je ne sais toujours pas, je sais que j’ai des pics de consommation qui se font encore mais uniquement en Wifi, je sais que c’est le processus Android qui est responsable. Voyez donc que je ne sais pas grand chose. J’ai mis à jour la ROM, le matériel TP-Link est tout de même bien suivi, et je vais certainement lui changer son téléphone parce que ça ne va pas le faire longtemps de consommer 20 Go par mois sans rien faire, soit un Nokia 2.2 s’il sort en France, soit un nouveau Neffos, le C9, elle a le C5.