Complément 76 – serrer les dents

13/03/2019 Non Par cborne

Comme vous avez pu le lire, le début de la semaine est plutôt tendu. Cela fait partie des points pénibles dans ma vie, ces coups de bourre où tu ne peux rien faire où il n’y a pas de place à l’imprévu. J’écris ce billet mercredi soir, j’ai comaté une partie de l’après-midi, essayé de résoudre quelques problèmes, fait des courses, le quotidien. Jeudi c’est 7 heures de cours et 2 conseils de classe, donc dans la voiture à 7 h pour revenir aux environs de 20h30 pour faire une journée de 7 heures le vendredi.

Il va falloir que je dise non à tout, j’ai commencé à le faire, notamment quand une de mes collègues a pris son téléphone pour m’appeler pendant les vacances à propos d’un problème personnel, j’ai coupé court, pas trop sèchement. Et d’ailleurs j’ai plutôt bien fait, on peut dire non sans être blessant, elle m’a présenté ses excuses dès lundi.

Le fait d’avoir démarré les vacances de Noël à l’hôpital pour vérifier si je faisais une crise cardiaque, m’a forcé à redéfinir quelques bricoles sans tout changer. Je ne ferai pas partie de ces hommes qui font la crise de la quarantaine ou de la cinquantaine pour les retardataires, néanmoins depuis quelques années je mets en place des stratégies que j’affine. Le fait de se retrouver à l’hôpital donc, en lien à une trop forte pression que mon corps n’a pas digérée, me fait m’interroger sur d’autres stratégies, la gestion de la colère, du stress, enfin ce genre de choses. Je lis en ce moment : La Boîte à outils de la gestion du stress.

J’aurais pu faire la démarche d’aller voir un psychologue, un psychiatre, enfin un médecin de la tête mais ce n’est pas mon genre. Mon regard très simpliste sur la vie me pose un problème de fond depuis que je suis tout petit, je classe les gens en deux catégories : ceux qui savent, les autres. J’ai du mal à respecter les incompétents, je suis le mâle primaire, j’ai besoin d’avoir la personne d’en face qui soit un bonhomme pour avoir envie de l’écouter. Il ne faudrait pas voir dans la notion de bonhomme, une notion sexiste, je pense par exemple à mes collègues de CAP qui font des marchés de Noël, des forums des métiers, tout ça avec leurs élèves qui sont en difficulté, ou encore à l’une de mes anciennes collègues d’histoire qui me faisait baisser les yeux quand elle gueulait et qui faisait régner une harmonie dans les classes que je ne serais jamais capable de reproduire, rien qu’avec le sourire. Personne ne voulait l’entendre crier, on préférait élèves et profs la voir sourire.

Nous avons un souvenir avec ma mère, j’avais attrapé en cité universitaire des verrues plantaires monumentales, tellement importantes qu’il aurait été difficile de les brûler toutes sans passer des jours les pieds en éventail, au sens propre. Elle m’a traîné chez un acupuncteur. Alors qu’il était en train de me piquer dans le front, j’avais dix-huit ans, et je le traitais de charlatan. Voyez que Cyrille BORNE est mauvais depuis son plus jeune âge. Cet homme était particulièrement calme et souriant, il est décédé malheureusement du crabe, en trois séances je n’avais plus rien, j’ai depuis un grand respect pour les acupuncteurs. Dans ma démarche de consultation d’un livre, je porte un regard différent. Comprenez que toutes les conneries qui sont débitées à l’intérieur comme la toilette du samouraï, les exercices de sophrologie de façon générale, je ne pourrais pas y accéder si c’était un individu en face de moi qui me l’expliquait sauf si éventuellement c’était le Dalaï-Lama ou Gandhi. Ils ne sont malheureusement pas disponibles.

Du fait d’être dans une démarche active, désirée, une lecture que je m’impose, j’ai tendance à porter un regard moins sévère, faisant passer le contenu devant l’individu. Si j’étais mesquin j’irai regarder si l’auteur a raté sa vie, j’aurais peut-être moins envie de le lire. Il s’agit d’un livre qui est composé en fiches, et que je trouve très bien fait. Des exemples, une façon très pragmatique de présenter les choses. Comprenez que lorsqu’on vous évoque la construction d’un cercle de protection, l’auteur l’écrit comme s’il vous expliquait comment monter un mur en maçonnerie. Il n’y a rien de mystique, pas de chakra ou de puits d’énergie, c’est de l’applicatif. La présentation sous forme de fiches est intéressante, elle permet de se référer à certaines pages, en éviter d’autres. Il est évident que selon votre personnalité, vous pourrez adhérer à certaines parties, moins à d’autres. Vous vous doutez bien que si j’ai regardé avec attention les exercices de respiration, les différents types de personnalité, les notions d’empathie dans la communication, monter sa bulle façon cosmo-énergie, je suis très hermétique.

Je suis à la bourre. J’ai tendance à me disperser un peu en ce moment, il va falloir que je me recadre, les quelques directions que je prends sont les bonnes. Je tenais à saluer les gens du forum Hisse et Ho, un forum de navigateur, vous avez été une dizaine à me contacter pour les ordinateurs portables qui résistent à l’eau avec le GPS intégré. Excusez-moi, placement de produit tout ça :

Merci à Juliusse qui est membre du forum et qui a transmis les informations sur ce site avec l’argumentation que nous étions des gens sérieux. J’ai fait plus ou moins n’importe quoi sur Internet, mais la mise en avant de l’entreprise Keldy est certainement l’un des trucs les moins stupides que j’ai pu faire et pour preuve même Sébastien qui avait renoncé à me backlinker l’a fait dans son dernier billet. On est dans le web qui me plaît, un web qui prend son temps, un web où les gens savent écrire, et n’hésitent pas à faire de longs posts. On est dans le web et hors du web, dans la vraie vie, avec de la poignée de main, des vrais gens, un véritable réseau. Je fais travailler Tony et j’en suis content, je suis content de son matériel, pour une fois ma visibilité me sert à quelque chose d’utile, plus que d’alimenter le troll ou d’annoncer que nous allons tous mourir, même si nous allons tous mourir. Je pense que la semaine prochaine j’irai faire un tour chez Keldy, voir s’il a des nouveautés, quelques bricoles à tester.

J’ai pris le temps de mettre à jour le forum, je rappelle que nous tournons sur le moteur Vanilla, certainement l’un des moins connus face à des ténors comme mybb ou phpbb, mais pour moi le meilleur moteur de forum que j’ai pu avoir entre les mains. Avec cette version 2.8, toute une batterie de plugins sont passés en officiel, et notamment un plugin qui me tient particulièrement à cœur, celui de pouvoir créer un sujet de façon automatique à partir d’un flux RSS.

J’ai donc simplement abonné le forum à mon flux RSS, à chaque billet publié, est créé de façon automatique, le sujet dans le forum, faisant office de commentaire. L’utilisation du forum pour faire les commentaires reste pour ma part LA solution. En effet, l’obligation de créer un compte va impliquer davantage le commentateur. L’outil en lui- même est largement plus puissant que les commentaires d’un blog où l’indentation, la présentation affaiblit la portée de l’échange pour ne laisser place qu’à des monologues. La présence de mes camarades de jeu permet de gérer le truc au cas où ça déraperait, ce qui n’est pas le cas, si je ne suis pas là. Dernier point, le forum, c’est un mini réseau social, les interactions renforcent la communication et l’entraide. On rajoutera quand même qu’on est plutôt costaud dans de nombreux domaines, pas vraiment intégristes, si bien qu’on peut discuter en paix.

Je suis à la bourre comme évoqué plus haut, il faut que je retravaille quelques parties du site, trouver le temps de faire quelques contenus techniques, pédagogiques aussi, mais en ce moment je suis trop en mode survie. Comme si je ne manquais pas assez de temps déjà, je commence à explorer certaines chaînes Youtube, ça commence à devenir de plus en plus plaisant. C’est triste, mais comme ils sont nombreux à avoir compris qu’ils ne feraient pas fortune et que c’est désormais trop tard, que l’investissement n’en vaut pas la chandelle quand il suffit de cinq minutes pour faire une photo correcte sur Instagram. Restent alors les passionnés avec une véritable volonté de transmission du savoir, à ce jeu-là, les historiens n’ont pas l’air d’être les plus mauvais.

Auto-promotion oblige, la seconde vidéo de mon collègue Benjamin Laussel sur les origines françaises du Coca Cola que vous pouvez croiser régulièrement dans mon profil Instagram. Nous entretenons en effet le mythe pour nos élèves de première STAV que nous sommes mariés et nous leur offrons régulièrement nos photos de vacances ou des messages pour la Saint-Valentin.

Même si cela fait un peu classique, il faudra que dans mes billets culturels, je place quelques vidéos, quelques chaînes, on a des gens qui font désormais des contenus réellement pertinents, éducatifs même si je trouve que les codes sont trop souvent les mêmes au point d’avoir la sensation de regarder la télévision tant Youtube s’est standardisé.

J’ai franchi sans encombre le cap des 1500 mots, je pense que c’est la barre minimale pour chacun de mes billets. S’il y a moins c’est que peut-être je n’avais rien à raconter. Mes objectifs sont de finir en vie la semaine, à priori je ne mourrais pas à l’arrêt sur l’autoroute à cause du capteur de régime ce qui est positif, et de finir le rangement commencé. Ma femme s’est enfin piquée au jeu et je l’ai surprise en train de bazarder grand nombre d’échantillons de parfums et de pharmacie qu’elle n’aurait jamais essayés. Il va falloir que je me penche désormais sur le nombre de carcasses d’ordinateurs que j’accumule dans mon garage, enfin bref, si Marie Kondo me regarde, j’espère qu’elle est fière de moi.