Complément 50 – l’informatique c’est tout pourri

20/07/2018 Non Par cborne

Depuis quelques temps j’avais une erreur sur mon téléphone au niveau de davdroid. Davdroid pour ceux qui vivraient sur une autre planète ou qui n’auraient pas le bon goût de lire ce site régulièrement c’est ça.

volé sur le site halplanet

Davdroid permet de synchroniser des comptes caldav et carddav depuis un serveur distant sur votre téléphone. Concrètement vous récupérez vos contacts et vos calendriers depuis le serveur ce qui permet de synchroniser plusieurs appareils. Pour moi le serveur c’est sur o2switch puisqu’à chaque adresse mail j’ai un calendrier et les contacts qui vont avec. Depuis Thunderbird avec le calendrier et cardbook  une extension que j’ai découverte il n’y a pas si longtemps et qui fonctionne mieux que SOGO je peux modifier les calendriers ou les contacts au local et sous Android avec ce qu’il y a sur le téléphone. Et c’est ici semble-t-il l’origine du problème, ce qu’il y a sur le téléphone. Souvenez-vous, décidément ça vous en fait du souvenir, je troquais dernièrement mon OBI MV1 qui plantait sur certains packages d’applications contre un ASUS, ce qui en soit n’avait pas l’air d’être un mauvais calcul. ASUS, de la marque tout ça. Il se trouve qu’alors que la commission Européenne est en train de s’en prendre à Google pour un problème de position dominante, mon téléphone ASUS est embarqué avec des applications ASUS pour les contacts et pour le téléphone, la justice ferait mieux de s’interroger sur l’ensemble du système, du fait que sur mobile, certaines applications ne peuvent pas être retirées. Je pense que c’est le logiciel de contact qui n’est pas terrible et ça peut se comprendre. Le logiciel de contact va écrire un fichier VCF, je suppose, en ligne par le biais de Davdroid, si le logiciel n’écrit pas correctement le fichier et bien c’est la foire. Je n’avais pas vraiment réfléchi, mais il n’est pas impossible que les problèmes aient commencé avec le changement de téléphone, comme je modifie souvent les contacts depuis l’ordinateur, je ne l’ai pas réalisé. Le dernier numéro de téléphone que je viens de rentrer, depuis mon smartphone, c’est celui de mon directeur, en bidouillant un peu je viens de le perdre, j’ai réalisé qu’il n’avait pas été sauvegardé en ligne, je viens de lui renvoyer un message pour ravoir son téléphone. Il est beau l’informaticien du lycée, applaudissez le bien fort. L’informatique c’est donc de la merde, c’est indéniable, et le monde Android est certainement le meilleur du pire. Si l’application de gestion des contacts d’ASUS est toute pourrie, il suffit de la changer par celle de Google, je le fais, je supprime l’application des contacts d’ASUS, qui me supprime l’icône du téléphone, comme si elles étaient intimement liées. Pas de souci, il le prend comme ça, je vais chercher l’application pour le téléphone de chez Google, sauf qu’elle est notée comme incompatible avec mon téléphone ….

Je trouve que c’est caractéristique de l’univers Android, de l’univers mobile de façon générale, tu ne fais rien, c’est bugué, tu ne peux rien faire. J’espère que vous appréciez l’ironie, si j’avais acheté une pourriture chinoise en importation sans aucune surcouche, je n’aurai pas rencontré le problème. On a beau critiquer Google, les applications sont bien ficelées et ne plantent pas. La moralité de l’histoire est toujours la même, il faut acheter un téléphone qui se roote plus ou moins facilement, non pas pour y mettre un système alternatif du genre LineageOS mais une stock ROM propre, avec rien dessus. Je ne vous parle même pas d’un smartphone libre, il ne viendra pas.

L’histoire de la sanction de Google au niveau Européen, n’est pas sans rappeler Microsoft dans une situation similaire et qui avait dû mettre le ballot screen.

A l’époque Internet Explorer était dans une situation dominante, Microsoft avait dû mettre cet écran pour montrer que d’autres navigateurs existent. La moralité de l’histoire c’est que l’écran n’a rien changé, qu’aujourd’hui Chrome domine autant sur PC que sur mobile. Simplement parce que la politique agressive de Google à vous mettre des Chrome par défaut dès qu’on installe n’importe quoi, des gens qui n’y comprennent rien et qui cliquent de partout, un Internet Explorer toujours à la bourre notamment dans les extensions, un Chrome omniprésent sur mobile et l’affaire est faite. L’Europe pourra mettre toutes les sanctions qu’elle veut, dans une société capitaliste comme la nôtre, c’est le meilleur qui bouffera l’autre, pour l’heure, on ne voit absolument rien venir. Il faudrait qu’une énorme boîte fabrique son propre OS et envoie sur ses téléphones. Cela ne tiendrait d’ailleurs pas à grand chose, il suffirait de reprendre un Android à nu, sans rien, avec un autre market etc … c’est le principe de LineageOS. L’Europe préfère mieux taxer que de financer des projets, elle n’a qu’à donner des sous pour que le projet libre puisse avoir des moyens, que les gens puissent avoir le choix. Et surtout qu’elle pose des lois pour interdire que des logiciels qui ne sont pas indispensables au fonctionnement d’un système d’exploitation ne puisse être retiré. Le prochain smartphone sera certainement meilleur …

Dans le but de diminuer encore un peu plus les services que j’utilise, j’ai viré OpenMediavault. D’OpenMediaVault, qu’est-ce que j’utilise ? La partie stockage, mais celle-ci n’a pas vraiment de sens puisque la machine virtuelle est située sur un disque dur qui est sur ma machine, il n’y a pas de problème de droits particuliers puisqu’on est en réseau interne, en gros c’est un simple partage de fichier que je peux faire sur mon disque dur. Ce que j’utilise principalement c’est la partie MiniDLNA qui est une utilisation presque détournée du fait que je passe des plugins extra et que ce n’est pas une utilisation naturelle. J’ai pensé à installer MiniDLNA directement sur mon PC et puis j’ai vu qu’il y avait beaucoup plus simple : rygel qui tient uniquement dans la fenêtre suivante :

On indique les répertoires qu’on veut partager et c’est fini. Je continue de réduire la voilure, le prochain luxe que je vais certainement m’offrir, un petit grain de folie dans cet univers de rationalité, c’est peut-être une tentative d’utilisation de mon poste principal sous elementaryos, je ne suis pas pressé.

J’ai fait quelques essais avec Nextcloud, il est certain que snap facilite quand même franchement les choses. L’installation d’un serveur Ubuntu en moins de 10 minutes, l’installation de Nextcloud en une commande avec snap, la création d’un certificat auto-signé encore en une seule ligne, l’ouverture des ports 443 et 80, globalement c’est fini. La démocratisation de snap n’est pas une mauvaise chose, elle permettrait d’installer de nombreuses applications web en toute sécurité. Nextcloud impressionne, la qualité de ses applications donnent réellement envie, ne serait-ce que pour son calendrier, sa gestion des contacts propre, on imagine ici une belle solution de tout en ligne cohérente, accessible depuis n’importe quel terminal. Néanmoins, j’en reviens toujours au même problème, je me situe dans le camp des utilisateurs, j’ai passé l’âge de faire ma propre gestion de mes données personnelles, jouer l’aventurier du crash, j’ai déjà donné. La réflexion qui désormais se fait de plus en plus pressante, c’est justifier 72 € de prestation pour un WordPress et un forum, imaginer couper la poire en deux entre l’hébergeur et un fournisseur Nextcloud. A méditer, à suivre.