Complément 49 – apprentissage du moment

15/07/2018 Non Par cborne

Voici une synthèse des bricoles que j’ai pu apprendre dernièrement ou mettre en place.

Passer d’un HDD à un SSD plus petit

A l’école de mon épouse, il y a un ordinateur sous Windows 10, pas vraiment le choix, pour faire fonctionner le TBI, c’est éviter les problèmes que de se lancer dans l’aventure Linux. Malheureusement, qui dit Windows 10, dit gourmandise, il s’agit pourtant d’un i3. On voit désormais des SSD vendus 27 € pour 120 Go de data, ce qui est franchement positif. Le problème c’est que le HDD fait 160 Go et que dans l’univers Windows on pousse à la consommation si bien qu’il n’y a pas de méthode formidable et gratuite pour faire passer d’un HDD à un SSD plus petit. Le partitionnement était pour le moins bizarre, à savoir qu’il y avait une partition Windows de 80 Go, du vide et les partitions systèmes. J’utilise depuis un moment le logiciel EaseUS Todo Backup Free, voici une capture d’écran de la version 11 :

Je pense que le logiciel s’est durci car il permettait de récupérer l’intégralité d’un disque, de compresser les espaces disques et de balancer dans le nouvel endroit. Je pense que ce trop plein de liberté devait être un obstacle à l’achat de la licence. Le logiciel m’a permis de copier la partition système vers le SSD, j’ai ensuite booté sur une clé Windows 10 qui a su réparer le démarrage. Cette procédure n’a pas fonctionné à tous les coups, je pense que ça dépend si l’installation a été faite en GPT, et là c’est franchement plus tendu. La moralité c’est qu’il faut soit se lancer dans une réinstallation complète, soit payer le logiciel qui va bien, et à ce compte pourquoi pas acheter le SSD la taille au-dessus pour continuer à utiliser la version gratuite.

Couper un morceau de mp3 avec Audacity

Il m’arrive souvent de télécharger des bouts de live sur Youtube, il arrive parfois de se retrouver avec un blanc devant le morceau ou après, ou un jingle de présentation comme c’est le cas avec la MetallicaTV. Il suffit de se livrer à une opération de couper sans coller. Concrètement vous sélectionnez le bout à couper, ici il apparaît de façon claire que c’est le bout tout plat qui correspond à un blanc, de faire CTRL + X et de sauvegarder.

Extraire des images d’une vidéo

J’ai travaillé dernièrement pour un collègue commercial, il se traînait avec une vidéo de 700 Mo pour trois minutes. Déjà c’est un non sens d’avoir 700 Mo pour trois minutes pour une qualité qui ne les valait pas, ensuite il s’agissait d’un simple diaporama vidéo. L’idée concrètement c’est d’exploser le fichier vidéo dans les images qui le composent afin de ne prendre que les images significatives.

voici la commande : ffmpeg -i *.mp4 -r 25 output_%04d.png

Pour la petite histoire j’ai été incapable de réencoder la vidéo sous Windows. En fait son ordinateur pour une raison que j’ignore est en 32 bits, Handbrake qui n’a jamais fait dans la dentelle quant à l’élimination de ce qui n’est pas l’excellence, le xvid pour ne citer que lui, n’a plus de version 32 bits. J’ai dû récupérer la vidéo sur un poste Linux puis réaliser ensuite la conversion. La commande ci-dessus est à adapter par rapport à votre vidéo qui n’est peut-être pas en 25 images par seconde. Il est à noter qu’Avidemux est capable de réaliser cette manipulation de façon graphique assez simplement. Vous faites la sélection du point A au point B de ce que vous voulez enregistrer puis ensuite save as image, sélection. Avidemux est désormais disponible au format app, pour avoir écrit pas mal de documentation quant à la compilation du logiciel, il faut dire que ça change vraiment la vie, il suffit de rendre exécutable l’app, un clic droit propriétés cocher la case qui va bien, et faire un double clic.

pdf

Le collègue se retrouve donc sans surprise avec un pdf de plus de 70 Mo pour 26 pages. Le premier réflexe c’est de réduire le pdf, j’ai utilisé un service en ligne. Il y a quand même une réflexion à faire ici, le service est gratuit, il y a un fond de publicité, mais finalement on donne à ce type de services l’intégralité de nos données personnelles sans s’interroger sur ce qui peut être fait derrière. A méditer donc, si vous tentez la feuille d’impôt ou un papier d’identité. J’ai utilisé le site I LOVE PDF. Comme les clients ne sont pas intéressés par l’intégralité des pages du pdf, j’ai éclaté le pdf en 26 pages en utilisant la commande : pdfseparate *.pdf out%d.pdf

Enfin, il y avait une référence à supprimer sur les fichiers pdf, je l’ai fait avec Libreoffice Draw.