Complément 11 : vis ma vie

19/11/2017 Non Par cborne

Nous sommes au mois de novembre et Saint-Pierre est en train de rentrer en hibernation, ce qui donne ça.

Cela fait partie de mes périodes préférées. En fait à Saint-Pierre la Mer, il est plus facile de déterminer la période qu’on n’aime pas que celle qu’on préfère. Ce qui est sûr c’est que lorsque l’envahisseur est présent dans le cœur de l’été et que je n’arrive pas à garer la voiture devant chez moi, ce n’est pas le Saint-Pierre que j’aime. Je pourrais vous dire que j’apprécie cette période de calme, désertique, mais elle reste liée à mon univers scolaire, la fin du premier trimestre est là, les conseils de classe vont commencer, les journées interminables, manquerait plus que la météo s’en mêle quand nous profitons jusqu’à maintenant d’un temps sec et glacial. La plupart du temps miss météo choisit de faire un épisode Cévenol le soir où je suis sur la route à 20 heures, pour voir si la dame blanche qui est mon pilote a gardé de bons réflexes. Sachez en effet que la dame blanche me conduit chaque matin au lycée, je la récupère devant le camping, pas très causante, transparente même, un goût vestimentaire un peu désuet, un côté albinos malaisant mais elle ne crache pas sur un peu de NTM dans la voiture.

Les camions que vous voyez dans la photo numéro deux c’est ce qu’il reste encore de marché, à l’arrivée de décembre, je trouve que c’est mieux que l’an dernier. Les commerces ferment les uns après les autres, la boulangerie est en vacances, il reste le SPAR et la pharmacie pour les boutiques physiques. Je me suis fendu d’aller chez mon légumier pour ramener ça :

Si effectivement je me doute qu’il ne s’agit pas de la grenade du coin, c’est vendu par le gars du coin, avec le sourire et les kiwis offerts. Faire vivre Saint-Pierre c’est important, trois restaurants sont à la vente, quatre si je rajoute celui qui est à la frontière de Narbonne Plage sur le port, de nombreuses maisons, je pense que la saison aura été mauvaise et pas qu’à cause du mauvais temps. Le touriste de plus en plus imprévisible, qui fait des séjours courts et qui n’accepte plus d’être vu comme un pigeon ce qui est normal. Si les temps sont difficiles pour nous, ils le sont ailleurs, je lisais cet article sur Canet, on y découvre les mêmes problèmes, les commentaires en rajoutent une couche supplémentaire sur l’ambiance qui se dégrade à cause des retraités, peu palpable à Saint-Pierre, mais aussi le fait de prendre les touristes comme des vaches à lait ou la baisse des festivités. Nous avons eu le concert d’Amir et des Gipsy Kings, mais c’est moins qu’avant, c’est indéniable. Quant à la qualité c’est une catastrophe, et les gens s’en rendent compte, certains restaurants vides quand on fait la queue pour s’asseoir à des tables de bonne réputation. Il devient urgent de réagir, de changer sa façon de travailler, un peu comme Patrick Drahi qui prend conscience qu’on ne peut plus traiter ses abonnés comme de la merde. Il me l’aurait demandé, ça fait une dizaine d’années qu’il aurait pu anticiper sur la situation. Pas que la restauration qui a des problèmes, le musée de Tautavel est menacé de fermeture. Souvenez-vous, lors de notre séjour à Saleilles, nous avions visité le musée qui a quand même une forte notoriété. J’avais écrit à l’époque que ça ressemblait à une exposition insipide de classe de quatrièmes, avec des vieux panneaux, très loin de la modernité des musées actuels, les espagnols pour ne citer qu’eux. A plus de 8 € par personne, avec un musée qui n’a pas évolué, la perte de 100.000 visiteurs en 25 ans n’a rien de bien surprenant.

Pendant que je vous tiens et que je suis dans la carte du local, écolo, circuit court tout ça, cet article sur les déchets. On apprend par exemple que l’idée géniale de compresser les bouteilles en plastique pour que ça prenne moins de place dans la poubelle perturbe les capteurs qui confondent les bouteilles écrasées avec autre chose, d’autres conseils sont pertinents. Et pendant que je joue au bobo qui va se monter des toilettes sèches, il faudrait que je casse des cailloux pour agrandir à l’arrière d’ailleurs, l’énergie consommée par une transaction bitcoin, l’impact énergétique au bureau des logiciels, un article intéressant qui pourra faire office de référence. Il explique par exemple que si vous envoyez un mail à 10 personnes vous multipliez l’empreinte par quatre, etc …

Il y a parmi vous des gens qui n’osent pas me poser la question, et je vais y répondre, car je sais que c’est d’une importance vitale pour beaucoup d’entre vous : les chats de Saint-Pierre. Après avoir eu la chance d’être médiatisés dans la France entière, à l’étranger, d’avoir eu la très prestigieuse police de Gruissan sur l’enquête qui dépasse de loin le NCIS, on ne sait toujours rien. Psychopathe tueur de chats ? Virus de la mort ? Une énigme qui restera un mystère même si dans le village nous connaissons le coupable mais ce serait de la diffamation. Ce qui compte c’est que le chat pendant l’été n’a pas chômé, profitant du soleil, des bouts de frites et de pizzas, pour s’encanailler, la preuve en image :

Je vous rappelle quand même, que c’est dans ma rue et celle d’à côté qu’on a compté le maximum de chats morts, j’en ai croisé dix ce matin (des chats vivants, pas des morts) dans le quartier, la vie reprend son cours.

Je vous dois une photo de ma nouvelle salle informatique, « cheveux » mon stagiaire après un démarrage particulièrement difficile a fait du bon travail. L’expérience a été tellement positive qu’on a demandé au Sacré Cœur (lycée professionnel de Béziers) de nous envoyer des gamins. Pas vraiment la routine au lycée, vous le savez ça n’existe pas. À l’heure actuelle c’est encore faire propre qui est encore la tendance forte, nous avons un bâtiment complet à refaire, parmi les travaux. Pendant des années nous avons accueilli dans nos murs un centre de formation des apprentis d’Intermarché, ceux-ci arrêtent leur activité, si bien que nous avons des locaux en pagaille à recâbler, un travail qui pourrait être intéressant pour un jeune. D’un point de vue pédagogique j’ai fait quelques séances sur Scratch à partir des annales du DNB, les élèves s’en sont correctement sortis, y compris sur des problèmes de général quand les problèmes de professionnels sont bien plus faciles.

Dans un article à paraître, j’explique que je cherche un remplaçant à Thunderbird. Je l’ai positionné pour le 22, car ça fait beaucoup trop à lire rien qu’avec le billet d’aujourd’hui. Souvent quand j’essaie de me trouver une alternative à un logiciel, je fais un tour pour voir ce qui est disponible dans le softaculous de mon cpanel. Softaculous est un site internet qui permet d’installer des cms, l’offre s’est étoffée dernièrement. Avec mon hébergement chez o2switch (le backlink est offert) j’ai vu que Gnu Social était disponible, j’ai lancé l’installation la dernière fois elle n’était pas passée, ce coup-ci ça marche. Gnu Social c’est pour moi la norme, le standard. C’est d’ailleurs incompréhensible qu’on ait codé deux réseaux sociaux sans développer celui-ci. J’avais déjà monté une instance mais très salement, aujourd’hui je le fais proprement, pour m’en servir comme outil de veille, puisque la force de Gnu Social c’est qu’il permet de suivre les profils diaspora et Mastodon. L’avantage c’est de m’auto-héberger en quelques clics. Je m’excuse auprès de Igor qui m’a vu débarquer mais j’ai fait une première installation sale, preuve de ma force, avec un logiciel qui automatise tout. Impossible d’accéder à l’instance en utilisant le logiciel AndStatus sur mobile, j’ai vu qu’il fallait activer les fancy url mais ça me fait tout planter. Et puis je me rappelle que Postblue le philosophe Belge, encore plus philosophe la bière à la main pestait à l’époque car j’avais mis l’instance dans un sous domaine ce qui correspond à croiser les effluves dans Ghostbuster. J’ai donc tout cassé et tout recommencé, vous pouvez trouver mon instance ici. Ce qui n’est pas fait dans l’installation automatique c’est de renommer le htaccessample en httaccess, si vous ne le faites pas, vous aurez un plantage avec les fancy url.

Je ne compte pas faire ce que j’ai fait avant c’est à dire m’en servir pour réellement communiquer, j’ai le forum pour ça. Il s’agit pour moi de me rajouter un outil de veille supplémentaire en suivant quelques profils pertinents. Ma veille a un peu changé depuis quelques mois, je ne l’avais pas évoqué, mais je suis abonné au compte France Reddit. On voit pas mal de liens intéressants mais aussi de belles histoires comme ce garçon qui a l’air intelligent mais qui explique comment il se sent inférieur dans son milieu professionnel. Je trouve les gens sur Reddit francs, honnêtes, on y tombe souvent le masque. Je n’ai participé qu’une seule fois au forum, l’ergonomie est difficile pour moi, mais à l’heure où l’on décrie le forum 18-25, qu’on conspue les réseaux sociaux, Reddit est souvent de qualité. J’ai hésité à me créer un compte twitter comme je l’évoquais dans un dernier billet, je pense que je vais jouer deux cartes : celle du libre et de facebook. Le libre c’est pour suivre de l’actu, communiquer avec quelques personnes que je ne croise pas ailleurs que dans ces réseaux et avec qui j’aime bien échanger, Postblue comme je citais plus haut, il ne faut pas que ce soit trop chronophage pour moi. Je note d’ailleurs que l’engouement qu’on a pu voir autour de Mastodon est retombé ou est très discret, je n’y ai jamais cru, je n’y crois toujours pas, ce qui est plus inquiétant pour le réseau c’est le jeu des deux images. Attention, c’est parti, prendre la voix de Julien Lepers. Je suis un site qui a joué les rebelles pendant des années et j’essaie parfois de continuer même si plus personne n’y croit. A la sortie de Mastodon j’ai voulu faire mon malin en montant mon instance, mais malheureusement …

je n’ai pas utilisé mon compte pendant deux mois quand mon compte twitter cartonne

Facebook ce n’est pas pour tout de suite, ça viendra mais j’ai des choses à faire, c’est dans l’idée d’événement locaux. Je l’ai écrit dans un billet, si je veux faire du recyclage de machine dans la zone de Pézenas, même si j’ai des gens qui m’ont envoyé des PC par mondial relay et je les en remercie, c’est au local qu’il faut le faire, si on veut faire circuler cette information, ce n’est pas mon blog le plus pertinent mais indiscutablement Facebook. Alors effectivement si on lit :

On est en train de passer de l’autre côté de la barrière, le manque de nuances. Oui ces outils ne nous veulent pas du bien, mais si on les maîtrise, on peut réussir à les utiliser à notre avantage. Il y a peu j’ai écrit qu’il ne fallait pas que le paradoxe soit trop grand pour quelqu’un ou pour une institution, parfois si le paradoxe est énorme, il n’en reste pas moins cohérent. Pendant longtemps le grand jeu c’était de pourrir l’association Framasoft car elle était tributaire des publicités Google, car elle utilisait des services propriétaires. L’association a fait de gros efforts pour aller dans le sens de la rupture et pourtant il serait idiot de supprimer l’ensemble des services propriétaires comme Facebook ou Twitter. Car, comment aujourd’hui interpeller un ministre, un puissant, un artiste, un journaliste, sans passer par Twitter ? Comment toucher la masse de plus en plus conséquente de gens qui n’utilisent que les réseaux sociaux à la place de l’internet si on n’y est pas ? Le message libriste qui consiste à dire non à tout manque de réflexion, oui, les gens qui avaient écrit qu’il fallait chercher les gens là où ils sont avaient raison, les gens qui ne connaissent pas le libre ne sont ni sur Diaspora* ni sur Mastodon. Par le fait utiliser ces outils ce n’est pas sale, pourvu qu’on sache bien les utiliser ce qui n’est pas encore mon cas mais ça va le devenir.

J’ai mentionné o2switch plus haut, si vous avez rencontré des problèmes pour accéder au blog, c’est réparé, il y avait un problème sur tout le serveur de validité des certificats SSL. J’ai envoyé trois mails pourris, le technicien m’a demandé un peu plus de précision et ça a été acté. On passe par le mail, c’est simple, ce n’est pas formaté et c’est efficace, mangez du o2switch qui permet encore cette facilité de communication, je n’ai pas l’impression qu’on y perd en efficacité.

Dans le flux RSS j’avais mentionné dans chaque billet que si on voulait me donner de l’argent on pouvait le faire par le biais de paypal, de liberapay, ou de ma page tipeee. Je vais arrêter de le mettre puisque toute personne qui va s’abonner à mon flux va voir qu’il y a les trois moyens sur la page, toute personne qui est abonnée à mon flux l’a vu des dizaines de fois. J’ai eu une donation de 100 € par paypal, voyez amis crypto-libristes que les gens qui passent par des moyens diaboliques sont quand même généreux. Je remercie ce donateur, je dois dire que c’est plaisant et que c’est encourageant pour continuer à écrire. Ma femme râlait un peu quand même parce que toutes les boutiques virtuelles où elle dépense l’argent du ménage ne prennent pas Paypal, il va certainement falloir que j’autorise le virement bancaire. Plus sérieusement si écrire pour l’argent n’est pas LA motivation, c’est une agréable motivation, une valorisation non négligeable qui encourage à l’écriture. Il y en a d’autres, les mails des anonymes pour vous dire merci, les participations des gens dans le forum, n’hésitez donc plus, donnez moi de l’argent, écrivez moi, participez dans le forum !

Après avoir fait un billet de 2400 mots, ça représente pour certains quatre ans de bloging, admirez l’artiste, je vous souhaite un bon dimanche sous vos applaudissement. Comme tout bon rappeur des années 90, spéciale dédicace à Cascador qui va bien s’éclater à me relire, à Sébastien à qui l’on souhaite de ne pas mourir sur la table d’opération.