Que celui qui n'a jamais péché me jette le premier smartphone

Rédigé par Cyrille BORNE - - 18 commentaires

La nouvelle est passée chez les anglois, je ne l'ai pas encore lue en France, Canonical ne proposera pas grand chose ou presque, pour ne pas dire rien tant que le système snap ne sera pas arrivé. Je vais peut être dire n'importe quoi mais on me corrigera, il me semble que snap image c'est le nouveau système d'installation de paquets, celui où tout est à l'intérieur et qui en gros fait penser au setup de Windows. Si c'est bien ça, je ne vois absolument pas ce que ça apportera de plus, le développement pour OS mobile on l'a vu ne vit qu'au travers du nombre d'applications de son marché, ce n'est pas parce qu'on va changer le système que ça changera quelque chose à mon sens, car de toute façon c'est trop tard et il faudra certainement penser le problème autrement.

De façon synthétique, en système libre sur téléphone ou pas libre mais qui essaie de l'être.

  • cyanogenmod qui a été libéré, c'est certainement d'ici que viendra l'espoir si on a un vrai projet opensource sans enjeu autre que de libérer un téléphone c'est à dire de virer tout ce qu'il a Google ou presque. L'espoir, ben c'est pas difficile, la quasi totalité des applications sont présentes sous Android ou sous Apple, Apple c'est pas possible de faire quoi que ce soit, il faut donc trouver la solution du côté d'Android qu'on peut forker, en tout cas pour le gros de la partie libre.
  • Firefox OS mort et je doute qu'il revienne un jour, j'espère me tromper car c'était un projet qui n'était pas loin d'être abouti, il manquait quelques applications fondamentales comme le GPS avec guidage et c'était fait.
  • Ubuntu Phone, allez je me risque, c'est mort, quand on ne sort pas de nouveaux téléphones qu'on dit qu'on attend un truc c'est que les trois quarts du temps on n'attend rien. D'ailleurs en anglais mon opinion tranchée dans le forum de phoronix : Duke Nukem Forever ou vaporware, les amateurs de jeux vidéos comprendront pour le premier.
  • Tizen, jamais vu en France
  • Saifish OS, je n'y crois pas non plus

Je suis pleinement satisfait ou presque de mon téléphone Windows alors qu'il s'agit d'un système en fin de vie et que là encore j'ai peu d'espoir sauf que bizarrerie oblige, on continue à voir des mises à jour. Les développeurs se sont désengagés, il n'y a presque rien ou presque mais c'est totalement suffisant pour mon besoin actuel, un appareil photo de qualité, une autonomie importante, ça téléphone, ça lit des mails, ça fait GPS. J'ai d'ailleurs tellement peu de temps que je n'ai même pas le temps de "jouer" avec mon smartphone, je n'ai même pas le temps de me trouver de nouveaux besoins, ni l'envie d'ailleurs pour être honnête.

Et pourtant un matin mon téléphone finira par rendre l'âme, il sera temps de changer, est ce que je pourrai retrouver un Windows Phone ou je devrai m'orienter vers Android ou Apple puisque globalement on peut considérer qu'on n'a pas, qu'on n'aura pas d'autre choix. J'écrivais dernièrement qu'autour de la notion de surveillance, on a quand même pas mal d'hypocrisie. La grande majorité des technophiles ont un smartphone et rares sont ceux qui ont un smartphone ou des applications qui ne les surveillent pas. Et là, ce n'est pas vivre dans le Larzac qu'il faut mais bien s'acheter un bon vieux téléphone à clapet ou un Wiko à 10 €. En effet, si on prend un Iphone on est surveillé par Apple lui même, si on prend un téléphone Android, on est non seulement surveillé par Google mais on est certainement surveillé par quelques sociétés chinoises, pour preuve les backdoors qu'on découvre très régulièrement, je ne parle même pas des applications qu'on installe. S'il faut faire preuve d'honnêteté, alors aujourd'hui pour un smartphone, faute de mieux, il vaut mieux être chez Apple que chez Google, Apple ne donne pas vos informations au gouvernement, pour preuve l'histoire du terroriste, c'est donc quelque part la moitié du combat de gagner pour ceux qui ne veulent ni être suivis par l'état, ni par les sociétés commerciales.

Pour moi la réflexion est quasiment jouée d'avance, le prochain smartphone sera un investissement largement plus conséquent que la série des appareils à 50 €, j'irai mettre un budget de 150 à 200 € pour avoir un capteur photo qui tienne un minimum la route, seul critère qui m'intéresse vraiment. Pas exactement en fait, un téléphone qui se roote de façon simple pour faire le grand ménage dans les applications.

On a quand même du souci à se faire pour avoir un téléphone libre mais surtout un téléphone alternatif. Windows finalement, pas parfait, mais très bon troisième acteur dans le monde de la téléphonie mobile comme Linux le fait sur PC. On a besoin de ce troisième homme et moi je m'inquiète de voir que les tablettes et les smartphones malgré le nombre d'années d'existence, on n'a pas trouvé de façon simple et systématique de réussir à coller un système d'exploitation alternatif dans n'importe quel téléphone. Pire encore, je me demande si on en a vraiment la volonté, la compréhension. Avec le nombre de claques que tout le monde se prend sur le matériel, avec le succès même s'il reste relatif mais qui se compte en millions de postes de Linux qui se propage comme un virus en quelque sorte, en remplaçant le système d'exploitation usuel par un plus libre, comment se fait il qu'on ne creuse pas l'installation universelle. Les mauvaises langues me feront remarquer qu'il faudrait déjà au moins que ce système existe ce qui n'est certainement pas faux.

Le retour en arrière en terme de téléphonie serait pour moi très difficile, je sacrifie donc ma liberté comme beaucoup pour du confort, à méditer.

Cyrille BORNE, 41 ans, professeur de mathématiques, d'informatique au Lycée Agricole Bonne Terre de Pézenas. Doctorat en rap des années 90, grand poutreur de zombies, grand maître de la confrérie des Trolleurs

18 commentaires

#1  - Elestyr a dit :

J'étais sous Ubuntu Touch pendant 1 an, téléphone changé plusieurs fois à cause de gros problèmes, perte de données, mais j'en étais satisfait pour ce que j'en faisais. Clairement, le gros défaut c'est que le store est médiocrement petit, et si tu veux faire du dev (webapp pas natif) pour compléter 2-3 applications qui manqueraient, tu peux passer ton chemin, Cordova n'est pas supporté (en grande partie).

Sinon, CyanogenMod -> LineageOS.

Répondre
#2  - Benjamin a dit :

Sinon CyanogenMod est mort et enterré depuis le 31/12/2016... La fin d'une bien belle époque selon moi.

Répondre
#3  - Pazns a dit :

CyanogenMod a été forké et renommé, pour une question de propriété intellectuelle surtout, en LineageOS, officiellement actif depuis le 2016-12-24.
C'est comme pour OpenOffice qu'on a renommé en LibreOffice.

Quand on voit ce que le fork OpenOffice.Org a donné en LibreOffice, il y a de quoi rêver !

Répondre
#4  - Pazns a dit :

Plus, j'ai oublié de rajouter :
Les choix de Cyanogen Inc. n'étaient pas tous géniaux, notamment la stratégie plus commerciale que bienfaitrice et à tendance privative de l'entreprise.

Ce fork est une très bonne chose, à mon sens.

Répondre
#5  - Jerome BAPTISTE a dit :

Snap ça ressemble plus à plein d image type docker cote à cote qui prennent un max de place. Vu avec le Snap de kdenlive. Bref j ai franchement du mal à comprendre l'interet de la chose. Du coup je me demande, si tu as 3 applications KDE sous Unity tu auras 3 fois kderuntime. Enfin, c'est comme ça que je l ai vu. :).

Répondre
#6  - Pazns a dit :

Oui, c'est l'idée, le système à la Snap/Flatpak sacrifie la factorisation des dépendances sur l'autel de la facilité de déploiement et de développement/maintenance des applications.

On retrouve là quelque chose de très habituel sous Windows, avec les multitudes de DLL fournies statiquement avec les programmes installés, chacun ayant ses dépendances à côté de lui dans la bonne version.

Les deux gros défauts sont la redondance fantastique de données entre les programmes qui risque d'apparaître, ainsi que le souci de maintenance et de sécurité qui pourrait se poser lorsqu'une anomalie ou faille est découverte dans une dépendance et qu'ensuite le mainteneur d'une application empaquetée n'a pas distribué la mise à jour.
Ou alors j'ai raté un épisode ?

Je trouve que c'est une facilité dangereuse et coûteuse.

Répondre
#7  - Starsheep a dit :

Attention les snap/Flatpak ne fonctionnent pas exactement comme des conteneurs Docker. Une certaine dose de communication vers l'extérieur est permise. Les paquets Flatpak peuvent ainsi venir piocher dans des librairies communes comme Gtk (via des runtimes) et les paquets snap peuvent communiquer entre eux vie un système de slot/interface. En gros la grosse différence avec un paquet traditionnel est qu'ils ne sont disponibles qu'en read-only et qu'ils ne peuvent écrire qu'à des endroits précis du système sans accès extérieur. Il y aura des doublons oui, mais cela sera quand même limité.

Répondre
#8  - darkbistoufly a dit :

Je tourne sur mon opo cyanogène nougat 7.1.1et j'avais la possibilité ou non de mettre googleapps. Je l'ai allumé sans d'abord puis je l'ai rajouté. Je trouve l'idée pas mal de ce choix

Répondre
#9  - Seboss666 a dit :

La difficulté avec les systèmes alternatifs quels qu'ils soient, c'est l'absence quasi totale de coopération de la part des fabricants de matériels, et surtout des SoC (le coeur du téléphone en gros, sur lequel on intègre les 3/4 des fonctions). Tu peux faire un Ubuntu Phone aussi fini que tu veux, quelque soit son tarif, pareil pour FirefoxOS, si t'as pas le support matériel pour le faire tourner, ça sera une purge et donc personne n'en voudra. Cyanogen/Lineage a pu capitaliser sur le fait d'être basé sur Android, et donc pour beaucoup de téléphones c'est facile d'en faire une version utilisable (avec ou sans Gapps). Et le driver ne se limite malheureusement pas au noyau, FirefoxOS l'a vite compris (puisque c'est ce qu'ils récupéraient d'Android). Ubuntu doit se démerder seul.

Et comme je disais, les fabricants sont aussi des chieurs, la mode du bootloader verrouillé étant une des pratiques les plus représentatives. Les fabricants et les opérateurs NE VEULENT PAS que l'on soit maitre de l'appareil qu'on achète (volonté de Google d'ailleurs au départ). Point barre. Le fait qu'on doive utiliser des failles pour rooter le téléphone est assez symptomatique.

Répondre
#10  - Lapineige a dit :

Exact, et c'est ce qui est bloquant pour avoir une plateforme universelle type BIOS comme pour l'architecture x86.
La faute à l'architecture ARM, qui n'en prévoit pas et impose donc de concevoir des pilotes pour chaque modèle.
Donc on est dépendant des fabricants pour récupérer ces pilotes.

Et donc:
> on n'a pas trouvé de façon simple et systématique de réussir à coller un système d'exploitation alternatif dans n'importe quel téléphone. Pire encore, je me demande si on en a vraiment la volonté, la compréhension.

On n'en a simplement pas la possibilité.

Répondre
#11  - fred a dit :

Sony permet le déverrouillage de la plupart de ses modèles (sauf les téléphones achetés chez un opérateur), et aussi fournit pas mal de sources (noyau...). D'ailleurs je poste ce message avec un vieux xperia sp fraîchement flashé avec lineageos , le fork de cyanogenmod comme précisé plus haut :)

Répondre
#12  - Lapineige a dit :

En effet, y'a quelques constructeurs qui font un effort de ce point de vue là, Sony avec le support AOSP par exemple. C'est loin d'être complet et parfait, mais c'est déjà pas mal, on peu avoir un smartphone utilisable.

De mon côté, écrit depuis un autre Sony sous Firefox OS 2.6 ;)
(je pouvais pas résister :D)

Répondre
#13  - Lapineige a dit :

> Windows finalement, pas parfait, mais très bon troisième acteur dans le monde de la téléphonie mobile

Ne l'ayant jamais utilisé au quotidien, je ne peux pas me prononcer sur la qualité du système. J'apprécie par contre franchement la recherche d'une UI/UX différente là où les plateforme mobiles n’innovent plus. (je la trouve moche, mais ça créé de la diversité et du choix)

Par contre je suis d'accord, privateur ou non, qu'un 3° acteur prenne une part significative du marché (il faisait déjà remuer les dévs à 2% de parts...) c'est forcément bon - on manque trop de concurrence.

Répondre
#14  - Lapineige a dit :

> Saifish OS, je n'y crois pas non plus

Il a l'avantage de la compatibilité avec les applications android.
Mais malheureusement il n'est que partiellement Open Source (et non libre en plus) donc niveau vie privée, bof. Ça pourrait faire comme Cyanogen OS, un modèle économique un peu flou et de plus en plus tourné vers une version privatrice.

> cyanogenmod qui a été libéré, c'est certainement d'ici que viendra l'espoir si on a un vrai projet opensource sans enjeu autre que de libérer un téléphone c'est à dire de virer tout ce qu'il a Google ou presque.

On est bien d'accord, la base de départ est déjà énorme (nombre de téléphone supportés, ...), on en a vraiment besoin, mais c'est fragile, il va falloir que les communautés fédère et se bougent pour le faire vivre et se développer.

> Firefox OS mort et je doute qu'il revienne un jour, j'espère me tromper car c'était un projet qui n'était pas loin d'être abouti, il manquait quelques applications fondamentales comme le GPS avec guidage et c'était fait.

Et c'est une des raisons qui font qu'on ne veut pas en rester là. Après 5 ans de projet et vu le niveau déjà atteint, c'était trop bête de repartir de zéro plus tard.
J'espère aussi qu'on te détrompera, mais là aussi ça dépend majoritairement des contributions.

Je ne veux pas faire le moralisateur, mais pour ces deux projets communautaires, il faut vraiment arriver à impliquer les utilisateurs.
Si on n'est pas satisfait de la situation actuelle (pour des raisons de liberté, vie privée, ...) et qu'on ne veut pas s'en mordre les doigts quand il n'y aura plus d'alternative, faut vraiment que nos communautés s'impliquent. Où alors faudra pas venir râler ensuite.
Je ne dis pas qu'on y arrivera. Mais on aura au moins essayé, et l'histoire du logiciel libre est pleine d'exemple de projets minoritaires qui ont réussis à perdurer (Linux, ...).

Si on prends l'exemple de la vie privée et de la liberté d'utilisation de *son* matériel/logiciel, rien que chez les libristes il y a (devrait avoir ?) un public, une niche que ne peuvent pas concurrencer Android/Apple & co.
Comme pour Linux, la part de marché est faible, en relatif. Mais ça fait déjà beaucoup de monde dans l'absolu.

Répondre
#15  - 22Decembre a dit :

La remarque, c'est que l'utilisateur (moi, par ex), il peut faire quoi ? Pas grand chose. On lis les articles des partisans de Mozilla, c'est comme des hommes politiques : On peut toujours faire plein de truc (C'est votre page... Vous avez plein de possibilités... On a tout ça où vous pouvez aider...). Puis hop, plus rien de concret.

Sur desktop, tu peux entraider, être sur les forums, rapporter des bugs... Sur mobile, c'est autre chose, tant qu'on a pas une base (au sens de "un système") accessible.

C'est à se demander si ça vaudra le coup d'avoir un téléphone d'ici cinq ans.

Répondre
#16  - anabis a dit :

Ma solution : un smartphone (Motorola Moto G) sous Cyanogen Mod, sans carte sim, juste pour le côté pratique des applications GPS, Wiki etc... dans la poche
et un dumbphone avec carte sim à côté.

Répondre
#17  - Lapineige a dit :

> et un dumbphone avec carte sim à côté.

Ce qui n'est malheureusement pas la panacée au niveau surveillance, rien qu'au niveau de la carte sim, ou des backdoors dans les feature phone.

Mais en effet ça limite très fortement tout ce qui est tracking publicitaire, etc.

Répondre
#18  - Breck a dit :

Un google phone avec un dualboot.
AOSP nue sans services google d'un côté pour l'utilisation habituelle.
Et de l'autre côté une rom avec playstore pour pomper les apk et ensuite les installer manuellement dans la rom AOSP.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la dernière lettre du mot quezg ?