Courage, coupez tout

Rédigé par Cyrille BORNE - - 20 commentaires

Comme je l'écrivais je ne sais plus où Cascador fait sa crise de la quarantaine on y trouve même une dose de mauvaise foi, je cite un commentaire : Tu es dans le déni ou tu essaies d’être trop sympa sans avoir d’arguments qui font mouche. La neutralité du net se joue politiquement aux USA. Les communications sont surveillées par les services secrets de nombreux pays. L’ICANN s’est émancipé péniblement du contrôle américain. Internet n’appartient certainement pas aux internautes et le modèle d’affaire du web c’est la surveillance.

En gros Cascador en ce moment affiche quelques positions qu'on connaît ici, l'internet c'était mieux avant, à savoir que lorsqu'on voit la bande de demeurés agressifs qui traînent ça donne pas vraiment envie, et il rajoute dans ce discours, le coup de la surveillance qui n'a aucun rapport, mais c'est ça la quarantaine tout est prétexte à mauvaise foi pour avoir raison, tu peux utiliser tous les arguments, même la météo. Vous le savez, j'ai tendance à être souvent vieux réac, et je réagis peu au thème de la surveillance car c'est de la pure hypocrisie dans tous les dialogues, et dans la très grande majorité des actions qui sont entreprises. Pour moi le gars crédible, le gars qui veut échapper à la surveillance, il va vivre au fin fond du Larzac à élever des chèvres, sans électricité, avec l'eau de la rivière, ils sont pas nombreux. L'exemple de l'électricité n'est pas anodin d'ailleurs, avec l'arrivée des compteurs intelligents on pourra savoir encore plus de choses sur vous. Hypocrisie car dire que l'internet c'est plus possible car l'internet de la surveillance, c'est avoir utilisé l'internet pour le dire, c'est s'être fait tracer 50 millions de fois en en ayant plus ou moins conscience. Le gars pour venir écrire son message, il s'est fait scanner dans tous les sens, le gars qui écrit ça, c'est comme ces gens qui vont à confesse après avoir tué quatre ou cinq personnes ou un type qui vient dans une manifestation pour dénoncer la pollution en garant son 4x4 deux rues avant.

Vous m'excuserez, je le dis sans honte, je me moque complètement de savoir que mon état me surveille car je fais partie des gens qui n'ont pas été Charlie mais je fais partie des gens qui ne font pas la différence entre le CRS qui prend une balle pour sauver quelqu'un, du CRS qui verbalise une voiture mal garée, du super policier informatique qui traque les méchants sur l'internet. J'ai encore l'impression de vivre dans une démocratie, perfectible certes, encore plus perfectible quand on voit les candidats qui se présentent en 2017, avec des incompétents dans tous les services, et chez les profs, et chez les gendarmes et chez qui vous voulez, comme chaque corps de métier a ses incompétents. Pour moi un agent de l'état c'est quelqu'un qui fait son boulot comme les autres, avec plus ou moins de réussite derrière et sans arrière pensée. Quand on voit des gens qui fuient en masse leur pays pour une question de vie ou de mort, je le dis encore sans honte, on n'est pas si mal que ça en France, ils ont souvent été nombreux à dire qu'ils partiraient, ceux qui l'ont fait c'est pour un problème de fiscalité dans les trois quarts du temps, pas pour un problème de vie menacée.

Ce qui par contre me gêne plus c'est d'avoir mes données récupérées par de grandes sociétés, de voir l'état perdre sa souveraineté informatique au profit de sociétés tellement puissantes qu'on en arrive à faire la confusion avec des services d'états. J'entends par exemple l'utilisation scolaire de facebook ou d'autres réseaux sociaux, des produits Microsoft ou les Apple store qui sont considérés désormais comme des hauts lieux pédagogiques. Ce qui me gêne c'est de voir que de toute façon les gens n'y comprennent rien, qu'ils s'en foutent, que chaque jour des hackers font des exploits et que demain y en aura un qui fera sauter le monde sans qu'on comprenne pourquoi. Je préfère à titre personnel que les kadors de l'informatique soient dans le camp des gentils, le camp des gentils pour moi c'est quelqu'un qui n'en veut pas à ma vie et qui verse mon salaire.

Utiliser internet, quel que soit le moyen c'est laisser des traces et il faut se rendre à l'évidence c'est souvent volontaire. Que celui qui n'a pas utilisé cdiscount, un service de la poste, les pages jaunes et tous les sites de services qui font qu'internet est un véritable facilitateur du quotidien me jette la première pierre. Aujourd'hui rejeter internet, c'est tout simplement prendre sa Livebox et la mettre à la poubelle, et si on rejette internet il faut absolument aller plus loin, c'est couper sa carte bleue car c'est un traceur. Comme souvent, tout n'est pas noir, tout n'est pas blanc, tout est gris comme le regretté Michael Jackson et son copain l'extra-terrestre de Roswell, il est idiot d'avoir une vision binaire sur ce sujet que de toute façon nous ne maîtrisons pas, il y a des choses sur lesquelles on se doit de faire des compromis, internet en fait partie.

Je dis donc adieu à Cascador car malheureusement il n'a pas d'autre choix de couper le cordon et de changer de métier, son travail étant en lien avec l'informatique, et vous le savez dans l'informatique on n'est jamais bien loin d'internet. Le Larzac c'est magnifique j'y suis passé pendant 8 ans pour redescendre dans le sud, on peut rouler son fromage de chèvre sous les bras, bon vent l'ami !

Cyrille BORNE, 41 ans, professeur de mathématiques, d'informatique au Lycée Agricole Bonne Terre de Pézenas. Doctorat en rap des années 90, grand poutreur de zombies, grand maître de la confrérie des Trolleurs

20 commentaires

#1  - Zorglub a dit :

Je ne connais pas ce Cacador mais je trouve que tu es un peu extrémiste dans ta manière de voir les choses.
"Vous critiquez la surveillance sur internet alors allez vivre dans le larzac" c'est un peu comme dire :
"Vous n'aimez pas le fromage alors devenez vegan si vous voulez être crédible "
La demi mesure est possible. Une surveillance du net est évidemment nécessaire quand on voit que les jihadistes s'en servent pour mettre au point leurs actes. Mais je n'accepte pas pour autant que mes mails puissent être lus, meme par un flic.
Malheureusement ça fait déjà longtemps que tout ce qui n'est pas chiffré sur le net est lu par tout un tas de gens, cf Snowden NSA et autres ...
Et bienvenue au club des vieux cons, tu verras on s'y fait très bien. L'avantage c'est qu'on se dit que contrairement à d'autres on n'a pas été un jeune con ;)

Répondre
#2  - Cyrille BORNE a dit :

Et bien justement tu mets exactement le doigt dessus. On peut supposer que tes mails comme les miens sont scannés par des organismes pour justement vérifier qu'ils ne contiennent pas de propos terroristes, de là à tomber dans la paranoia la plus complète et considérer qu'il y a des gars qui passent leur journée à lire nos mails, ce qui est le propos qu'on peut lire assez régulièrement sur le net je pense qu'il y a un fossé. Une surveillance de l'internet, des réseaux est une nécessité.

Répondre
#3  - Cascador a dit :

Yo,

Je l'attendais celle-là, ça commençait à te démanger ha, ha, ha.

J'avoue que ça va être dur de discuter quand tu commences à dire que je suis de mauvaise foi avec mes arguments, ce ne sont que des faits... j'attends quelqu'un qui viennent les contester. Tu ne le fais d'ailleurs pas du tout... En fait personne ne conteste les arguments, c'est la position ou l'action (le retrait) que tu critiques. Cette position qui est la mienne est personnelle et réfléchie. Tu le dis toi-même la vie c'est gris, je vais continuer à surfer, arrêter de bloguer (un temps ou définitivement). D'après mes calculs c'est réalisable et je devrais donc survivre.

Tu m'as habitué à mieux en argumentation, je suis un peu déçu. Au final tu parles de moi cas particulier, il est dommage que le débat ne soit sur les idées/arguments.

Il y a une grande différence entre surfer sur le net et y participer (faire), en tant que blogueur nous sommes bien placés pour le savoir. Je ne cautionne plus ce qu'est en train de devenir le net, je l'utiliserais encore mais j'y contribuerais beaucoup moins. Je pense que c'est un point de vue qui se respecte et j'ai argumenté pour expliquer mon choix.

Tu serais pas en train de nous faire une crise de la cinquantaine ;)

Tcho !

Répondre
#4  - Cyrille BORNE a dit :

Tiens je vais te faire la version ultime du gars de 41 ans passés, c'est l'équivalent de la fatalité dans Mortal Kombat.

Mais ????? MAIS ???? MAIS T'ES ENCORE SUR LE WEB ???? Comprends pas.

Répondre
#5  - Cyrille BORNE a dit :

bon je fais maintenant la réponse sérieuse.

1) Tu es libre de faire ce que tu veux
2) Tu es libre de faire ce que tu veux
et 3) je crois que tu es libre de faire ce que tu veux.

Ah ben non c'était pas encore la réponse sérieuse

Répondre
#6  - Cascador a dit :

Tu pourrais être un peu sérieux grand maître de la confrérie des Trolleurs ! C'est dommage le sujet est intéressant.

Je me demande si tu as lu la déclaration de John Perry Barlow, le net est quand-même loin de ce que ça aurait pu être. Doit-on se résigner à accepter ce que c'est devenu (surveillance, données récupérées par les grandes sociétés...) ? On n'est pas obligé de se faire surveiller ou piller nos données, il suffit d'arrêter simplement d’être sur le net. Il faut être sur le net pour exister ? Parce que souvent on a l'impression que c'est une question de vie ou de mort.

Tcho !

Répondre
#7  - Cyrille BORNE a dit :

Si on n'est pas mort avant mais demain quand on ira t'expliquer que conduire ta voiture par toi même c'est pas possible et qu'il faut impérativement que tu utilises un modèle autonome, tu feras quoi ? Tu te plieras parce que tu n'auras pas le choix, moi en tout cas je n'ai pas le choix sinon je perds mon travail. Ça s'appelle les obligations. De la même manière, l'internet il sera difficile de le contourner, la majorité des démarches administratives sont en passe d'être sur le net, impôts et j'en passe, que dire de la disparition des annuaires papiers. Tu as donc le besoin d'aller sur internet, l'obligation et même si au moment où nous échangeons y a un gars qui lit nos mails.

Après c'est un peu ce que j'écris dans l'article, tu fais quand même un brave fourre tout. Entre la surveillance de masse et être youtubeur ou blogueur pour se sentir exister, il n'y a absolument aucun rapport

Enfin pour enfoncer le clou, tu as donné ton explication aussi floue soit elle, maintenant à toi de faire ce que tu as envie de faire et même continuer à bloguer, tout le monde s'en fout. C'est d'ailleurs ça qui est fondamental et de le comprendre, demain on peut se faire sauter le caisson et l'annoncer 15 minutes avant sur le net, on aura trois jours de buzz et après les gens seront passés à autre chose. Le net c'est du vent, c'est un outil, ce n'est pas une fin en soi, si on l'a compris on le prend comme on a envie de l'utiliser ni plus ni moins.

Répondre
#8  - Cascador a dit :

T'aimes pas qu'on t'emmène dans une réflexion, tu préfères partir ailleurs ou plutôt rester dans ton pré carré, c'est chiant.

Oui le net c'est un outil, justement : 1/ Ce n'est pas une fin en soi mais "l'internet il sera difficile de le contourner", "ça s'appelle les obligations"... 2/ Il est rassurant de voir qu'étant donné qu'on n'a pas le choix, il est tellement simple d'accepter tout et n'importe quoi...

Désolé en ce moment ça me donne envie de vomir, ça me pousse à prendre du recul et réfléchir.

Tcho !

Répondre
#9  - Cyrille BORNE a dit :

"il est tellement facile d'accepter tout et n'importe quoi"

il est trop facile de pondre ce genre de phrases sans agir. Et je m'offre même le point Godwin, encore heureux que certains ont pris le maquis plutôt que de se plaindre qu'on ne faisait rien !!!

je m'arrête pour ce soir, je suis au sommet de mon art de la mauvaise foi :D

Répondre
#10  - Cascador a dit :

Hello,

Est-ce que c'est faire preuve de mauvaise foi que de dire que cet échange m'invite à ne plus jamais venir sur le net ? Ha, ha, ha.

Allez bonne journée l'ancien, Tcho !

Répondre
#11  - lpm a dit :

> Pour moi le gars crédible, le gars qui veut échapper à la surveillance, il va vivre au fin fond du Larzac à élever des chèvres, sans électricité, avec l'eau de la rivière, ils sont pas nombreux.

> il est idiot d'avoir une vision binaire sur ce sujet [...] il y a des choses sur lesquelles on se doit de faire des compromis, internet en fait partie.

Y'a une petite contradiction non ? :P
Pourquoi ne pourrait-on pas être préoccuper d'une surveillance qui peut nous mener à un Big Brother ou à un Minority Report si on laisse faire, tout en voulant utiliser Internet, avec que ce ça comporte comme "traçage", mais en limitant la part (potentiellement) dangereuse ?

Et tu parle de contrôle des données, ça va de pair.

Répondre
#12  - Cyrille BORNE a dit :

Je vais la refaire au ralenti, JEEEEEE SUIIIIIS POUR UNE FOOOOOOORME DE SURVEILLLLLLANCE. Moi si la surveillance des réseaux m'évite que moi ou les miens mourions dans un attentat, et bien oui, je ne suis pas contre la surveillance. Si par contre on est contre, qu'on est persuadé qu'on est surveillé par des gens qui nous veulent du mal, il faut changer de pays ou couper son internet, je ne vois pas d'autres solutions.

Personnellement quand je lis ça : http://rue89.nouvelobs.com/2016/05/25/summum-lamitie-les-ados-echanger-leurs-mots-passe-264056 ou que je lis ça http://www.lefigaro.fr/conso/2016/12/31/20010-20161231ARTFIG00015-en-chine-kfc-adapte-ses-menus-a-chaque-client-grace-a-la-reconnaissance-faciale.php je me dis qu'il y a réellement plus de souci à se faire que d'imaginer la gendarmerie française nous espionner.

Répondre
#13  - Didier (iceman) a dit :

Parfois un bon billet vaut mieux qu'un commentaire ...
https://cheziceman.wordpress.com/2017/01/04/blog-couper-le-net-en-quatre/

A bientôt...

Répondre
#14  - cep a dit :

Il faudrait euthanasier beaucoup de blogueurs francophones libristes avant la quarantaine car au-delà ils deviennent monomaniaques et saoulant :)
Bon, c'est agréable de lire ces lignes qui remettent les choses en perspective, sans fantasmes, qui tranchent avec les productions de nos chers libristes aveuglés par leurs lectures en boucle dans un entre-soi hyper fermé, l'antre de soi, nourris de wikileaks et compagnie sans jamais se poser de questions sur les sources, les manipulations et les buts poursuivis, et je ne parle même pas de reflets.info, russia 2 day et toutes leurs lectures favorites dont numerama. Pour eux c'est cela l'internet ouvert et égalitaire, leur unique phare.

Répondre
#15  - Jerome BAPTISTE a dit :

Ah un peu d'animations, on commençait à sérieusement se faire ch... depuis un moment.
Quoi Cep n'a pas été euthanasié, il ne doit pas faire partie des beaucoup :D
Perso la surveillance, même s'il m'arrive de la dénoncer, je m'en contre carre. Enfin, je fais avec pour être plus précis. Je suis surveillé par Google, je suis surveillé par les Chinois de façon active (j'ai un téléphone Xiaomi que l'on m'a offert avec un joli malware que je n'arrive pas à virer et qui en plus m'envoie de la pub), j'ai un pied chez Facebook et l'autre chez Twitter, un orteil chez instagram (ok c'est Facebook), je balance mes vidéos dans Youtube car ça fonctionne bien et je fais de la pub sous forme de tests parce qu'on m'envoie des produits gratis et que j'aime ça. Y a un truc que je ne fais pas, c'est le Cloud parce que je n'aime pas.
Et comme je suis super sympa, je balance les stats de mon site en public.
En revanche, j'ai un scotch sur la webcam de mon PC portable :D, faut pas déconner non plus (pour une histoire de bran..ette).

Répondre
#16  - Cep a dit :

@Jérome Baptiste
J'ai eu droit à une euthanasie locale qui a tué toute forme de librisme actuel :D

Répondre
#17  - Jerome BAPTISTE a dit :

Ah oui tout de même, ça fait un peu peur.

Répondre
#18  - Kisdra a dit :

Je confirme totalement : dans les boîtes/services informatiques, puisque c'est sur nous que retombe le boulot d'aller gratter dans les données quand il y a besoin, on a autre chose à faire qu'aller lire la moindre ligne de texte écrite par les gens. Ou alors y a des postes dont la fonction ne consiste exclusivement qu'à faire ça, mais sinon, avec tout le reste du taf consistant pour l'essentiel à rattraper et prévoir les bourdes des utilisateurs au quotidien, sans compter le reste, je vois pas comment il est possible humainement de s'amuser à faire la vraie surveillance crainte par les paranoïaques des Internets.

Parce que oui, Internet n'est pas un et unique, comme nos différentes existances en tant qu' humains sur cette planète ne sont pas toutes rigoureusement identiques. On partage le même monde, la même Toile, et pourtant aucune des expériences que nous vivons sur l'un et l'autre ne sont identiques. Internet, c'était mieux avant, comme le monde était peut-être mieux il y a encore quelques années avant de basculer sévèrement dans la connerie et la paranoïa, mais que je sache, on en est pas encore arrivé aux suicides de masse. Donc tout ne va peut-être pas si mal que ça.

Répondre
#19  - Le croûteux a dit :

Le 2 janvier, monsieur B. semblait vouloir lever le pied.
Je me suis dit alors : "Cool, je vais moins stresser à la lecture du blog".
Tu parles, ça a pas duré longtemps...

Répondre
#20  - Aknot a dit :

Monsieur B. a une vie de famille donc 3 raisons d'être parfois énervé (épouse et enfants). ;-)
Et vu son caractère, pas possible de changer !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la dernière lettre du mot iqfpez ?