Le régulateur

à - Aucun commentaire

Dans un monde futuriste, largement steampunk l'humanité est à moitié morte, maladie, corruption, mutation. Le système politique a évolué aussi, les gens peuvent se payer un régulateur c'est à dire un tueur professionnel pour se rendre justice soi-même. Nous retrouvons donc un trio de régulateurs qui sont au centre de l'action, dont Aristide un gars qui était lié à son frère jumeau par le thorax, on lui demande de tuer Ambrosia qui projette d'assassiner le futur président. En fait elle a découvert une grande machination et elle possède une preuve, ce que ne savent pas les gens qui ont embauché Aristide c'est que d'une part c'est un rebelle, d'autre part Aristide et Ambrosia étaient dans le même orphelinat de monstre quand ils étaient gamins. A l'époque, une claque graphique, une histoire qui fait des allers retours entre le passé et le présent qui intrigue et puis à partir du troisième tome, la déchéance. Sur six tomes, trop long, trop de passages inutiles, une bande dessinée médiocre.


Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Précaution anti-spam