Une histoire de zone de chalandise

Rédigé par Cyrille BORNE - - 5 commentaires

Aujourd'hui c'est géographie et économie. Mon coin c'est ça.

Sur un littoral relativement enclavé vous avez les stations balnéaires Gruissan, Narbonne plage et plus loin Saint Pierre la mer, d'ailleurs ça va concrètement de la plus grande à la plus petite et c'est une logique, plus c'est proche de l'autoroute plus c'est facile d'accès, plus c'est populaire. La ville de Gruissan est la plus importante, si on fait abstraction du maillage des petits commerces alimentaires du centre, il y avait un LIDL dans un endroit inaccessible c'est Intermarché qui avait pignon sur rue avec un emplacement parfait en sortie de ville face à la station balnéoludique qui se transforme en mini parc aquatique pendant l'été, piscine le reste de l'année et à côté du Pirate Parc, genre le truc inratable avec des prix qui doivent faire partie des plus chers de France. C'est un grand classique ici, les prix sont proportionnels à la température, la crème solaire a une autre utilité pour accueillir le touriste que de s'occuper de son bronzage. Mais ça c'était avant, le LIDL encaissé dans le centre a atterri à 100 mètres de l'intermarché. LIDL est une chaîne qui si je ne m'abuse a les mêmes prix partout en France, vous vous doutez que les touristes l'ont bien compris, avec des horaires d'ouverture qui en plus n'ont absolument rien à voir avec un intermarché qui ferme entre midi et quinze heures. Si souvent on peut considérer que le capitalisme c'est le mal, là c'est de la saine concurrence, intermarché a d'ailleurs rajouté sous son enseigne à l'arrivée du LIDL un énorme logo pour dire qu'on vendait des produits de la région, une région très large qui va de l'Espagne au Maroc mais c'est une autre histoire.

Faire ses courses dans notre coin est donc relativement tendu pendant l'été, mais comme il fait une chaleur à crever l'alimentation se fait principalement à base de fruits et de légumes sur le marché de Saint Pierre, il faut dire qu'en plus prendre la voiture et faire 1 heure pour les 14 km qui nous séparent de Gruissan donne fortement envie de manger cinq fruits et légumes par jour. Même si les prix sont élevés, mon légumier est ouvert à l'année, j'estime qu'il fait partie des gens qui réalisent un service public, de plus pour un type qui roule plus de 15.000 km uniquement pour aller travailler, le fait de ne pas tourner la clé de contact de la voiture maudite ça n'a pas de prix. Le reste de l'année avec mon épouse nous traversons suffisamment de territoire pour avoir des points de courses, Saint Pierre possède de plus un Spar à lannée et un petit Casino aux horaires les plus mystérieuses.

Vous noterez que j'ai fait une flèche bornienne ci-dessus, il s'agit d'une subtilité que ne comprend pas Google, c'est Narbonne Plage. Narbonne Plage fait partie de la commune de Narbonne même si 15 km les sépare, c'est d'ailleurs pour ça que Narbonne Plage est bien plus riche que Saint Pierre, Narbonne Plage a le coup de pouce financier du grand frère. Cela reste un village moderne et dans l'allée centrale perpendiculaire à la mer, vous avez un SPAR, vous avez un UTILE, et vous avez dans la même zone à 200 mètres un autre SPAR qui est le SPAR où il y a le plus grand "rien" de France, ils n'ont jamais le produit que vous voulez. Il faut reconnaître que ces commerces ont tout de même un mode de fonctionnement particulier, il faut bien imaginer qu'un village comme Saint Pierre c'est moins de 1500 habitants à l'année pour finir à plus de 40.000 personnes pendant la période estivale. Parfois effectivement c'est difficile pour ces commerces de gérer les stocks, pendant 2 mois de l'année, les gens se battent, pendant 10 mois de l'année y a pas un chat.

On peut donc dire de façon objective que quelqu'un qui vit à l'année à Narbonne plage est quand même dans une position plutôt convenable pour faire ses courses. Trois commerces de proximité ouverts à l'année, des enseignes de taille convenable à moins de 10 km, un hypermarché à 15 quand on a franchi la Clape. Seulement les gars qui sont trop forts se sont dits qu'il fallait assurer la construction d'un intermarché de grosse taille en plein milieu de Narbonne plage, parce qu'on a non seulement le sens des affaires mais surtout le sens de l'humour.

Narbonne Plage n'explosera jamais en terme de population, il n'est pas simple de construire chez nous. En gros, soit vous construisez dans le sable, soit vous reculez et vous tombez sur un gros truc qui s'appelle le massif de la Clape, un endroit que nous connaissons bien vous et moi pour m'avoir vu faire une terrasse dedans pendant deux ans. Les immeubles ne sont pas haut, les constructions qui se font restent modestes et on a quelques malins qui ont du pognon et qui se payent une grosse maison ce qui évite des constructions d'immeubles. La moralité c'est qu'une grande surface de ce type est un non sens, car si effectivement on pourrait dire que compte tenu des difficultés de circulation dans la zone, un intermarché ferait carton plein pendant les deux mois d'été et encore, désormais la pleine saison c'est 15 juillet, 15 août, le reste de l'année c'est entrer en concurrence avec l'intermarché qui est à 10 km à peine, applaudissez les génies et finir d'achever une économie locale TRES fragilisée car vivre chez nous c'est l'équivalent de vivre dans un village perdu.

Une pétition est à signer chez tous les commerçants de Saint-Pierre et de Narbonne plage, l'incompréhension vous voyez ce n'est pas qu'entre les politiques qu'on estime loin des préoccupations du quotidien et les français, c'est aussi ça, une incompréhension d'un territoire. Et je vous garantis que le notre il est vraiment particulier aussi particulier que les gars qui vivent à la montagne et qui sont plein pendant deux mois de l'année et le reste du temps seuls avec les ours. Au lieu de nous construire des structures inutiles, ils feraient bien de regarder nos routes, ce qui suit est dédicacé à Arnaud K pour qui chaque matin je jette un coup d'oeil à la recherche de son enjoliveur.

Classé dans : le blog - Mots clés : aucun

Cyrille BORNE, 41 ans, professeur de mathématiques, d'informatique au Lycée Agricole Bonne Terre de Pézenas. Doctorat en rap des années 90, grand poutreur de zombies, grand maître de la confrérie des Trolleurs

5 commentaires

#1  - Didier (iceman) a dit :

Ah la consommation.... D'une part, ton histoire me rappelle celle de ma station balnéaire préférée, où je vais toujours quand ce n'est pas la pleine saison, donc quand il n'y a que les vieux du coin. Là bas, il y a un Carrefour city (ex 8à8) et un Shopi. Sinon, tu as dans la grosse station à coté un Intermarché (ouvert sans interruption!), un SuperU et un Carrefour Market, rien que ça....plus un Lidl et un leader price pour la taille en dessous. Bilan, il n'y a que ceux qui ne peuvent plus trop se déplacer et ceux qui veulent un truc de dernière minute (j'aime bien le terme québecois pour ça : Dépanneur) qui vont dans ces deux petits magasins. Franchement, c'est bien fourni, pas forcément trop cher et en plus il y a le marché 2 fois dans la semaine.
Le problème vient un peu des (mauvaises) habitudes prises. C'est un cercle vicieux car si personne ne va dans la petite enseigne, il y a moins de choix, c'est plus cher. Et après on se plaint qu'il faut aller plus loin avec la bagnole. Je fais parfois cette connerie en n'allant pas chez mon primeur parce que je fais tout en une fois à mon hyper préféré (hum...enfin celui que j'ai sur mon chemin du retour du boulot). Je me souviens très bien du temps où j'allais dans la même station avec mes parents l'été : Courses à l'hyper, évidemment car moins de monde, plus de choix, moins cher. Si tout était si simple, on aurait des hyper pour l'été et du commerce de proximité le reste de l'année. Mais qu'on est cons, nous les humains

Répondre
#2  - xavier a dit :

Bonjour Cyrille,

Si cette grande surface s'implante, c'est qu'elle a eu l'accord de la CDAC de ton département.
Qu'est ce que la CDAC ? voir ici

http://www.somme.gouv.fr/Politiques-publiques/Alimentation-consommation-et-commerce/Commerce/CDAC-Commission-departementale-d-amenagement-commercial

Et qui en a besoin ? c'est là :
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22536

Donc en résumé, les coupables sont le préfet et les élus qui y siègent qui sont prêts à faire n’importe quoi pour pour avoir cette grande surface. De plus, cette grande surface n'a-t-elle pas fait pression aussi pour ouvrir ?

Répondre
#3  - Pazns a dit :

Il faut bien que quelqu'un vienne faire de la pub relou, alors je me dévoue :

Open Street Map semble connaître Narbonne-plage, lui !
https://www.openstreetmap.org/node/614950175#map=14/43.1604/3.1641

Répondre
#4  - BibiSky51 a dit :

Courage Cyrille, plus que 6 mois avant la prochaine saison d'envahisseurs

"un gros truc qui s'appelle le macif de la Clape"
Si jamais vous aviez un doute sur l'assureur de Cyrille...

Répondre
#5  - Cybereric a dit :

Un peu plus de géographie ......... ça se complique :
Attention Saint-Pierre-la-Mer (https://www.openstreetmap.org/node/4674383685)
ce n'est pas Narbonne (https://www.openstreetmap.org/relation/54737#map=12/43.1437/3.0650)
ni Narbonne-Plage (https://www.openstreetmap.org/node/614950175#map=14/43.1599/3.1659)
c'est dans la commune de Fleury (https://www.openstreetmap.org/relation/78630#map=13/43.2145/3.1765)
mais c'est quand même aussi le grand Narbonne (https://www.openstreetmap.org/relation/2676367#map=11/43.0962/3.0003)

+1 pour Macif

Sinon il manque plein de pics pardon de «pechs» à mettre dans OSM

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la dernière lettre du mot zhghw ?