Barcelone, épisode 1, airbnb et autres joyeusetés technologiques

Rédigé par Cyrille BORNE - - 3 commentaires

Forcément vous vous êtes dit, le chauve n'a pas écrit depuis quatre jours, il fait sa cure de Dark Souls III, en fait non, nous sommes partis à Barcelone. Nous avions fait notre première réservation par airbnb, et je pense que ce système ne tuera pas l'hôtellerie, il va y apporter un complément. Nous sommes 4 au format de taille adulte, ça veut dire qu'il nous faut trois lits différents. J'ai regardé un peu les tarifs des chambres d'hôtels, il y a de tout, à boire et à manger, ce qui m'intéressait dans la réservation airbnb c'était la possibilité d'avoir un appartement pour nous, pour pouvoir manger notamment le soir et éviter de manger un sandwich dégueu ou de se ruiner dans un restaurant mais aussi l'aspect social avec des gens qui je trouve jouent le jeu et mettent le doigt au bon endroit. Par exemple, si vous suivez le lien vers lequel j'ai pointé, vous trouverez l'appartement que nous avons pris et mon commentaire, il faut savoir qu'au moment où nous avons réservé l'appartement c'était 60 € par nuit, il faut rajouter 31 € que se prend airbnb dont je ne doute pas de la rentabilité et 25 € de frais de ménage, à la louche à moins de 250 € nous avons pu passer trois nuits à Barcelone ce qui est dérisoire.

Si vous lisez mon commentaire et vous le lirez, il y a des choses que je n'ai pas écrites, je n'ai pas voulu effrayer les gens. Ce matin 4h30, la police qui débarque dans l'appartement d'en face car le monsieur et la madame étaient en train de se mettre sur la gueule. L'odeur d'herbe dans les escaliers, très forte, ou les quelques cafards qu'on a pu croiser. L'appartement était propre, le cafard, j'ai souvenir d'en avoir déjà eu dans des hôtels de luxe en Espagne, je n'allais pas accabler la pauvre fille. Je note un épisode que tout le monde ne peut pas vivre, nous avons fait une première journée lundi, il pleuvait comme vache qui pisse, nous avons allumé un radiateur électrique supplémentaire, l'électricité a sauté mais pas le disjoncteur principal, le compteur a littéralement sauté, si bien que je n'ai pas su remettre. L'hôte est arrivée en moins de 15 minutes avec son mari qui a a changé la pièce des années 70 en quelques minutes. Mais rester dans le noir pendant trente minutes, j'en connais qui seraient partis en courant.

Les photos l'attestent, on est vraiment dans un quartier populaire tout le monde ne pourrait pas y aller sans faire demi tour. Nous avons vécu en cité universitaire, nous avons vécu dans des endroits similaires en région parisienne, ce n'était pas un problème pour nous, j'ai trouvé ça bien que les gosses voient qu'un autre monde existe, un autre monde que celui de leur petite bourgeoisie. Ce qui m'étonne le plus là dedans c'est, à part les gens qui se mettent sur la gueule à 4 heures du matin, le calme, la sécurité du quartier, il n'y a pas de violence. Les gosses jouent tard le soir, les vieux prennent le temps de passer avec leur caddy, on a des magasins dans tous les coins, plus étonnant d'ailleurs la soupe populaire et à 200 mètres du Diagonal Mar un prestigieux centre commercial dans lequel on compte peu de vigiles. C'est la sensation que m'a donné Barcelone dans son ensemble, un sentiment de sécurité, que je n'ai pas toujours à Paris, et je vous parle d'il y a quinze ans.

Pourquoi autres joyeusetés technologiques ? Parce que la technologie, c'est vraiment quand tu ne l'as pas éprouvée que tu te rends compte que c'est de la merde. J'ai pris pour 15 € un abonnement Europe chez SFR qui ne nous a pas servi et qui finalement ne servait pas à grand chose, du fait que la surfacturation en provenance de l'Espagne est dérisoire, moins cher que 15 € pour 400 € Mo, du SMS illimité et 1 heure de téléphone à peine. Je l'ai positionné sur le téléphone Android de ma femme tout simplement parce qu'avec mon téléphone Windows, pas d'application airbnb, aucune idée de la précision du GPS, donc autant faire confiance à ce qu'on connaît. A l'arrivée dans Barcelone, le truc dont on a vraiment besoin, Google Maps qui décroche au niveau du GPS, ça ne vient pas du téléphone puisqu'au même endroit avec le même logiciel, aucun problème de réception. Si je n'avais pas anticipé quant à l'impression de l'itinéraire sur ce bon vieux papier, on en serait encore à tourner dans Barcelone. Le téléphone de ma femme, un Haier, donne des photos dégueulasses, le peu qu'elle a pris sont pourris, payés moins de 100 € le prochain Android sera certainement aux environs de 200 car en dessous je pense qu'on a vraiment rien de correct.

Depuis quelques temps sur mon Windows Phone j'ai constaté qu'au bout de cinq photos prises, il marque le message enregistrement et tourne en boucle sans rendre la main à l'utilisateur. Seule possibilité, un reboot du téléphone. Alors que je pensais que ça venait de moi, c'est un bug connu depuis plusieurs mois et que rencontrent de nombreux utilisateurs de Windows Phone. La seule solution pour contourner le problème c'est d'installer une autre application que celle de Windows, puisque c'est un bug de Camera, le programme officiel, camera 360 sight fonctionne parfaitement, c'est une véritable honte. Et pourtant alors que dans une gamme de prix équivalent, les téléphones Android c'est globalement de la merde, les photos du Windows Phone sont plutôt bonne, on peut en faire plus de 120 en faisant tomber la batterie d'à peine 25%.

J'ai souvent écrit qu'il fallait avoir confiance en son matériel, vous noterez que ce n'est pas du tout le cas dans cette expérience. Au prochain voyage à l'étranger j'aurai certainement mon téléphone dans la poche, qui ne sera peut être pas ce Windows Phone, peut être un appareil photo, peut être un GPS. A priori Windows Phone est mort avec une dernière mise à jour en 2017, mais un support qui se poursuit en 2019. Si la situation avec un market qui ne ressemble à rien était tenable, les bugs propres à Microsoft deviennent insupportables, si nous venons à multiplier les voyages, je prendrais réellement un appareil de meilleure qualité par rapport à ce que j'ai pu avoir comme appareil jusqu'à aujourd'hui. Sachez que je regretterai largement l'univers Windows, et que je prendrai de l'Android contraint et forcé. J'espère que d'ici là, on aura des appareils qui seront des Windows 10 désormais compatibles ARM sans l'appellation mobile et que Microsoft pensera à toutes les bourses sans taper à 700 ou 800 ce qui semble être le surface phone.

Alors qu'avant je partais avec un ordinateur de façon systématique, je ne suis parti qu'avec ma tablette Android et c'était largement suffisant. J'ai pu continuer à valider des commentaires sur le blog, lire mes actus sur kriss feed, regarder l'évolution de la météo parce que pendant que nous avions soleil, l'Aude passait en alerte orange. La seule différence avec ce que j'aurai fait avec un PC, c'est de ne pas écrire de billets de blog, pas une fin en soi d'ailleurs.

Classé dans : le blog - Mots clés : aucun

Cyrille BORNE, 41 ans, professeur de mathématiques, d'informatique au Lycée Agricole Bonne Terre de Pézenas. Doctorat en rap des années 90, grand poutreur de zombies, grand maître de la confrérie des Trolleurs

3 commentaires

#1  - Didier (iceman) a dit :

Pas plus que prendre un vol lowcost ou un vtc Uber je ne passerai par Airbnb. C'est creuser une tombe et pas celle de l'hôtellerie. Car là ils se goinfrent de 30%...demain peut-être plus. Il faut penser à ce qu'on faisait avant... Le bed and breakfast on connaissait, non. Avant internet, on savait trouver aussi...On pouvait trouver des listes par des offices du tourisme etc...Là on a perdu les fondamentaux et finalement on va engraisser une boîte qui vit dans un paradis fiscal et qui ne fait qu'être intermédiaire sans valeur ajoutée justifiant de tels tarifs.
Après, aux proprios d'être malins et/ou de voir avec les mairies qui auraient intérêt à jouer le jeu.
Bon, pour la sécurité à Paris il y a 15 ans,...Euh pas mieux, pas forcément pire. Il y a 30 ans, oui, mieux même les quartiers chauds, aujourd'hui bobos.
Windows Phone, on fait un tarif groupe pour l'enterrement avec ubuntutouch, firefox os. Et en cadeau bonus, l'apple watch. Par contre, valider des commentaires etc en vacances? no Way, je déconnecte.

Répondre
#2  - Cyrille BORNE a dit :

Je vais nuancer ton propos par rapport à airbnb notamment par rapport à une région comme la mienne. Ici de très nombreux particuliers font de la location de leur appartement en bord de mer, ils le font de la façon suivante : ils connaissent des gens, ils le mettent au black, ils font passer leur annonce dans le bon coin et essaient bien sûr de le faire passer au black, ils ont acheté à but locatif, ils passent par des agences qui en période chaude se prennent jusqu'à plus de 30% pour un service qu'elle n'apporte pas c'est à dire qu'il n'y a pas de ménage derrière et que l'appartement c'est au petit bonheur la chance.

Tu te retrouves ici dans un système qui est quelque part similaire, où les gens sont dans l'obligation de déclarer leurs revenus de façon automatique même si certains, notamment de français à français se débrouilleront pour se monter une petite clientèle pour faire du black, à la différence c'est que les gens qui utilisent airbnb ont tout intérêt à se montrer particulièrement sérieux et réactifs s'ils ne veulent pas se faire défoncer dans les commentaires. C'est d'ailleurs désormais un système que tu vois dans trip advisor avec des restaurateurs, des animateurs qui interviennent désormais pour expliquer le pourquoi, le comment, tout ne se passe plus dans l'assiette.

Pour la petite histoire, l'hôtesse quand tout a pété est venue avec une bouteille de vin et du chocolat et s'est excusée 20 fois. Quand tu vois dans une agence les gens qui sont parfois déçus, qui arrivent dans un endroit qui est parfois dégueulasse, les agences ont largement oublié le sens du service et ne considère plus que l'argent qu'ils prennent.

Pour la partie fiscale en ce qui concerne l'évasion qu'on retrouve chez les facebook, les uber et les autres, c'est avant tout aux états de prendre leurs responsabilités, la Russie le fait bien en mettant Microsoft dehors.

Répondre
#3  - iceman a dit :

C'est sur que pour les agences on a du grand n'importe quoi

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la troisième lettre du mot evaa ?