Le Blog de Cyrille BORNE

Votre spécialiste du déréférencement

Chaîne youtube, ça fait peur quand même. Le choix de dailymotion

Rédigé par Cyrille BORNE - - 5 commentaires

Comme je l'annonçais dans un précédent billet, je trouve que la quantité de gigas que je consomme par mois est trop importante pour mon hébergeur. Cela peut vous paraître étrange comme démarche, puisque l'hébergeur ne me demande rien, qu'il affiche de l'illimité à tous les niveaux, mais j'ai toujours tendance à penser qu'il ne faut pas abuser des bonnes choses. Je pense que j'ai de la chance d'être chez o2switch, j'ai fait le tour des offres internet et je trouve que c'est cher. On voit encore quand même le fantasme de l'auto-hébergement qui se pointe, imaginez que j'héberge le blog et que je doive balancer plus de 300 Go de up par mois, soit 10 Go par jour avec ma bande passante de folie. On voit aussi le fantasme libriste, Postblue m'indiquait des instances de media-goblin, mais là encore, faire supporter plus de 300 Go sur des serveurs dont je ne connais ni la puissance, ni la robustesse, ça ne me donne pas envie, j'ai souvenir des serveurs jabbers qui étaient plus souvent down qu'en état de fonctionnement et ça n'était que du jabber.

Je ne jette la pierre à personne, quand on voit que Google n'a pas réussi à rendre youtube bénéficiaire, qu'on commence à parler sérieusement d'abonnement payant et j'en passe, que de l'autre côté on parle de vidéo 4k, des vidéos donc encore plus grosses à héberger, l'équation à résoudre entre vidéo d'un côté et gagner de l'argent de l'autre, va se traduire certainement pas payer pour avoir de la vidéo. Dans ces conditions actuelles, un service libre qui se lancerait dans de l'hébergement de vidéo sans aucune contrepartie entraînerait son arrêt de mort en à peine quelques mois.

On peut donc tourner le problème dans tous les sens, si on ne veut pas tuer son hébergeur, son serveur, il faut passer par un des gros hébergeurs de vidéo que l'on va globalement compter sur les doigts d'une main d'un type amputé. Je pense qu'on peut même ramener à deux hébergeurs, youtube et dailymotion. Dailymotion j'étais pas chaud, j'ai donc signé chez l'ogre Google. Au premier upload, je découvre que j'ai désormais un compte Google + que je n'ai pas demandé, j'ai un compte gmail aussi, en fait j'ai tout, je suis Googlisé du sol au plafond. Je suis assez circonspect d'ailleurs, le compte youtube et le compte Google + sont totalement indissociables si bien que tenter de fermer le second c'est fermer le premier.

Au moment même où j'écris ces lignes, je me rends compte que j'ai fait une boulette et que je viens de me faire totalement aspirer par l'ogre Google, que c'est trop gros pour moi et que je ne maîtrise rien. Comprenez que si déjà utiliser des services propriétaires c'est sale, je pense qu'il y a différents niveaux dans la saleté, Google c'est quand même le top, avec une interconnexion entre trop de services, direction Dailymotion. Service Français qui donne l'impression d'être vendu chaque jour, la plate-forme a l'intérêt d'être un gros acteur et de ne faire que de la vidéo. Comprenez que lorsque je veux diffuser de la vidéo, je ne cherche pas à avoir un mail et un compte de réseau social. Par conséquent l'interface est bien plus légère que Youtube, plus claire aussi, le seul problème que j'ai rencontré c'est l'envoi de mes vidéos en ogv créées par Imagination sans son qui n'ont pas été prises, j'ai dû les downloader de youtube et les repasser dans dailymotion, très propre comme toujours. 

La chaine du blog

Un peu de retour technique

Rédigé par Cyrille BORNE - - 18 commentaires

  • Cela fait trois jours que je n'ai pas mis en charge mon téléphone, je suis à plus de 70%, j'ai peu appelé, peu utilisé, mais de façon générale sous Firefox OS, le ZTE OPEN C ne fait pas la journée. De là à dire que la gestion de la batterie est mieux gérée sous CyanogenMod, il n'y a qu'un pas que je franchis joyeusement. Comme il m'a été conseillé dans les commentaires, si la géolocalisation ne fonctionne pas, si la 2G ou la 3G ne fonctionne pas, autant télécharger l'intégralité d'Openstreet Map pour arriver à une méthode à l'ancienne. En effet si on a la totalité des cartes sur son téléphone en offline, rien n'empêche de regarder où on est et de faire son tracé à l'ancienne.
  • Je suis passé à QuiteRSS. Cep avait fait un article à ce propos, et il a raison, c'est solide et rapide. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'ai cassé mon instance de Kriss Feed en rajoutant un flux RSS, que s'il m'arrive de consulter les flux RSS pendant la pause de midi au lycée sur mon portable, je n'ai pas le temps de traiter l'actualité, si bien que ce n'est pas une fatalité. Je pense qu'en plus avec la cadence de développement on verra arriver bientôt une possibilité de synchronisation entre différentes machines. Le gain de rapidité par rapport à un outil en ligne est vraiment conséquent, ça va très vite.

  • j'ai migré mes deux machines vers la version 15.04 de Xubuntu sans aucun problème, j'attends de voir si le fils est capable de le faire tout seul, il a échoué une première fois. Cela dit je ne lui jette pas la pierre il fait les mises à jour de façon systématique, quand j'ai des collègues de 45 ans passés qui ne font absolument rien, le message de mise à jour prête à ambiguïté si on ne fait pas attention, il y a un mise à niveau d'un côté et un valider qui se voit mieux, on se dit qu'en faisant valider ça passe, pas de chance. RAS, le problème de PCManFM est résolu, le couper, coller se fait partout. J'ai réglé mon problème de systray, c'était ma faute, j'avais fait des essais sur le bluetooth et j'avais installé une applet Gnome qui a rajouté d'autres applet Gnome que prend en charge Xfce donc il me met plein de choses en double. Pour purger en force les restes de Gnome, c'est assez sauvage : sudo apt-get remove nautilus gnome-power-manager gnome-screensaver gnome-termina* gnome-pane* gnome-applet* gnome-bluetooth gnome-desktop* gnome-sessio* gnome-user* gnome-shell-common compiz compiz* unity unity* hud zeitgeist zeitgeist* python-zeitgeist libzeitgeist* activity-log-manager-common gnome-control-center gnome-screenshot overlay-scrollba*
  • Je viens de recevoir ma carte Freemobile que je retrouve après une jolie boucle de quelques opérateurs, free, sosh, joe mobile, prixtel, free. On va dire que c'est globalement une économie de 10 € par mois par rapport à ce que j'ai pu avoir auparavant sachant que j'ai quand même fait du forfait à 19.99 € par mois, c'est donc une économie de 120 € par an. Rajoutons à cela une économie de 5 € par mois pour ne pas avoir l'option télé, 60 € par an, soit 180 € d'économie par an soit deux pi bien équipés.
  • plus de 350 Go de bande passante consommée ce mois-ci sur le blog, je trouve que c'est trop. Je n'ai pas de restriction, mon hébergeur o2switch ne me posant pas de problème mais je trouve que c'est faire supporter beaucoup à une petite structure. En fait ce n'est pas compliqué, ce sont les vidéos, voir le tableau plus bas.  Je pense donc à faire une chaîne youtube ou une variante. Si quelqu'un a une proposition à faire, je suis preneur. Pas la peine de me faire le sermon sur les services propriétaires, je les connais, notamment quand youtube est en train de changer sa politique pour réussir à se monétiser.
Downloads: 28 Hits 206 Hits Bande passante Taille moyenne
/data/documents/video/20150401textevideo.ogg 14 777 0 50.16 Go 3.48 Mo
/data/documents/video/pi2telecommande.ogg 1 364 0 188.13 Go 141.24 Mo
/data/documents/video/pi2kodi.ogg 1 228 0 80.42 Go 67.06 Mo

Pour toi le jeune : une histoire de fait plaisir à Martin

Rédigé par Cyrille BORNE - - 36 commentaires

Je suis dans une phase de ma vie qui va certainement se prolonger jusqu'à ma mort de non engagement. Plus ça va, moins j'ai envie, il faut dire que j'en ai assez entre la famille et le travail, mais il y a autre chose, ça n'a pas toujours été le cas. Il y a quatre ans environ que j'ai quitté le Cantal, j'y ai passé 8 ans de ma vie et j'ai fait pas mal de choses là bas dont des installations Linux, mais aussi quelques sites internet gratuits. J'ai fait un site pour une toute petite commune du Cantal, de façon totalement bénévole, gratuite, tout ça, un guppy. Depuis quatre ans bien sûr, je n'ai de nouvelles de personnes, l'homme kleenex, on a profité, on a jeté, sauf de la "responsable" de ce site internet qui m'écrit pour la deuxième fois. 

La structure du mail est identique, basé sur la culpabilité, on me rappelle que je suis à l'origine du site, qu'elle n'a pas les connaissances et qu'il faut que je fasse les mises à jour, presque de l'agressivité pour une initiative bénévole je le rappelle. Je vais le faire bien sûr et pour trois raisons :

  • je suis le con qui dit oui, je culpabilise à la lecture du mail, je vais donc le faire.
  • je n'ai pas pour habitude de laisser les gens dans la merde, on ne se refait pas.
  • cela fait des années que je n'ai pas mis les mains dans un Guppy, il s'agit d'une version 4 qu'il faudra migrer vers une version 5. J'aimais bien guppy à l'époque, un truc simple, intuitif, la personne en question tourne de façon totalement autonome pour la gestion des contenus du site sans aucune intervention de ma part depuis 6 ou 7 ans, Wordpress pour exemple est moins intuitif.

Pour toi le jeune, toi qui as une énergie incroyable, toi qui as envie de refaire le monde avec du logiciel libre et des Linux, sans vouloir te briser dans ton élan par mes aigreurs d'homme qui s'approche de la quarantaine à grands pas, voici ce que je peux te dire.

Ce n'est pas parce qu'on ne fait pas payer les gens, ce n'est pas parce qu'on est bénévole qu'on n'attend pas le maximum de l'autre côté, que ce n'est pas considéré comme légitime, comme un dû, la preuve. A partir du moment où on a mis la main dedans, c'est trop tard, vous êtes responsable, fallait réfléchir avant d'aider. N'imaginez en aucun cas que les gens vont apprendre quelque chose. A priori si le fonctionnement de Guppy n'a pas changé, il suffit de faire un glisser déposer dans un ftp, en 6 ou 7 ans, la personne n'a fait aucun effort d'apprentissage pour devenir indépendante et Dieu sait que c'est documenté sur internet et que la communauté Guppy est accueillante.

On en arrive à notre bonne volonté de mettre du Linux partout, parce que Linux ça roxe, Linux c'est le bonheur, et l'envie de le faire partager au reste du monde, c'est top. Comme je l'ai déjà écrit, sachez que les gens chez qui vous allez faire de l'installation gratuite ne feront jamais l'effort d'apprentissage car ils savent qu'ils ont quelqu'un de disponible et de facile à culpabiliser car il a posé une solution alternative que personne ne maîtrise et qui lui tient à coeur. En effet, si vous dépannez quelqu'un en mettant du Windows sur un ordinateur, n'importe quel dépanneur du coin peut prendre la relève, si vous mettez du Linux c'est totalement différent.

Aider les gens avec des solutions spécifiques ça se réfléchit. Les gens feront appel à vous quoi qu'il arrive parce que c'est gratuit, donc forcément c'est plus intéressant. Les gens n'ont aucune pitié, faut que ça marche, et ce n'est pas parce que c'est gratuit qu'ils auront de la compassion, au contraire, si vous faites payer une prestation au prix fort ou au prix juste, les gens apprendront la valeur de l'intervention, alors que lorsque c'est gratuit on n'apprécie pas ou moins. Pensez à la mobilité, j'ai énormément bougé dans ma vie, les gens sont amenés aussi à bouger, il n'y a pas d'association de Linuxiens type les parrains Linux suffisamment structurée pour prendre les personnes que vous aidez en charge, on est donc dans le cadre d'un abandon.

Aider son prochain c'est formidable, mais c'est un engagement, réfléchissez bien avant de mettre le doigt dans l'engrenage qui rime souvent avec chronophage. Avec le recul, je ne propose plus rien sur le principe de si j'ai proposé, je suis coupable, j'aide si on me demande, psychologiquement on est sur des bases différentes. Réfléchissez à la partie monétisation qui est devenue très problématique si on ne veut pas faire du black, l'auto-entreprise avec ses évolutions qui ne vont pas dans le bon sens n'étant peut être pas nécessairement la meilleure idée. La monétisation a du sens, elle va en avoir de plus en plus dans le monde du libre. Enfin, et surtout le plus important, n'hésitez pas à faire parler votre coeur, no regrets quoi que vous fassiez, qu'on vous prenne pour un imbécile ou pas.

Le pouvoir du blogueur

Rédigé par Cyrille BORNE - - 24 commentaires

On s'absente 48 heures et on retrouve le blog de Frédéric Bezies fermé, un classique. Le motif est toujours le même, le quota d'insultes a été dépassé, donc fermeture. Il s'agit ici d'une série de réactions suite à un article écrit sur ElementaryOS. Quelques raisons pour lesquelles Fred se trompe.

  • Fred pourrit une distribution, il est normal que cela entraîne des réactions sèches. La différence c'est que Fred s'en prend à une distribution Linux, certains fanboys sont tellement demeurés que toucher à leur distribution c'est comme si on touchait à leur mère. La moralité c'est que les gars se sentent si outrés qu'ils s'en prennent à la personne et pas aux idées au point effectivement d'en devenir insultants. Car effectivement on peut argumenter dans les deux sens, la méthode de Fred qui consiste à passer par la virtualisation et le court terme, je pense qu'elle est critiquable, il est très difficile à mon sens d'apprécier les qualités, les défauts d'une distribution, d'un environnement si on ne l'utilise pas pleinement pendant une certaine période. De l'autre côté, que dire d'une distribution qui essaie de réinventer la roue, faire un nouveau client mail qui marche à moitié quand des logiciels comme thunderbird ou claws mail existent, une distribution qui a plus de talent dans sa communication que dans sa prestation, oui on pourrait échanger. Voyez par exemple, avec le flame que je viens de faire, je m'attends à quelques réactions, et je m'en fous complètement.
  • Car, et c'est bien un problème d'image, fermer son blog de façon systématique pour des critiques, c'est montrer qu'on peut se laisser atteindre par une poignée d'abrutis, c'est montrer une forme de fragilité. En même temps, c'est aussi marquer son désintéressement, sa spontanéité, dans cette époque où tout n'est que calcul, imaginez un blogueur dont il s'agit d'une source de revenus, vous ne le verrez jamais fermer son blog.
  • Fred aime écrire, c'est se punir lui même que de s'empêcher d'écrire sur son propre espace, c'est aussi une punition pour la grande majorité de ses lecteurs qui apprécient sa prose et qui savent pertinemment ce qu'ils vont trouver sur son blog.

Nous courrons actuellement vers la fin de la blogosphère, de l'amateurisme, de l'internet libre tel que nous l'avons connu et pas pour une histoire de loi. Certains diront que je vois la fatalité partout et pourtant en 48 heures d'absence dans la cambrousse des Corbières, pour 150 flux RSS ce n'est que 800 nouvelles alors qu'à une époque c'était plus de 1000 par 24 heures. Nombreuses sont les personnes qui ont arrêté d'écrire, nombreux sont les gens qui se sont professionnalisés, si bien que le blogueur libre indépendant est rare, et comme vous le savez, ce qui est rare est cher.

Le blogueur a un pouvoir, le pouvoir d'écrire mais aussi de ne pas écrire. Si l'on revient sur le cas de Fred par exemple, s'il se prend une rincée à chaque fois qu'il va écrire sur EOs, qu'il n'écrive plus sur la distribution. Car, et c'est bien là ce que ne comprennent pas les fanboys, qu'importe qu'on parle en bien ou en mal de leur distribution, ce qui compte c'est qu'on en parle. Le fait de parler d'une distribution Linux, un domaine où je le rappelle les gens ont du caractère, ont la capacité à tester et de penser par eux mêmes, que l'avis soit positif ou négatif, c'est une incitation pour les gens à télécharger et à se forger une opinion par eux mêmes. Ne pas parler d'une distribution en outre, d'un logiciel, d'une association ou autre c'est tout simplement couper l'herbe sous le pied de sa communication.

Avec une blogosphère francophone libristolinuxiennebarbuiste qui commence à se réduire à sa portion congrue, les fanboys devraient peut être choisir un peu mieux leurs mots avec ceux qui écrivent encore, pour ne pas se voir tout simplement privés d'une communication totalement gratuite, spontanée, et sans calcul. Si bien sûr ils n'ont pas besoin des autres, qu'ils continuent à se comporter comme des porcs.

 

Une histoire de roulotte et de réseau mobile

Rédigé par Cyrille BORNE - - 18 commentaires

Profitant de l'absence des enfants, merci papi et mami, nous avons décidé de partir pas trop loin pour une nuit originale, une nuit en roulotte. Il s'agit d'un gîte où le Monsieur est ébéniste de profession et qui a décidé de proposer aux gens qui viennent, une façon de dormir originale, une roulotte, comme si j'étais madame Irma ou monsieur et que j'attendais les gens avec ma boule de cristal. Nous sommes donc allés à Montréal d'Aude où vit une partie de la troupe d'Handylinux qui m'excusera de ne pas être passé les saluer, mais imposer le moins possible d'informatique à mon épouse fait partie de mes principes, un trou paumé à côté de Carcassonne. Bien évidement, j'en ai profité pour faire le comparatif de réseaux mobiles entre Free et Prixtel, je pense bientôt passer à un abonnement à 2 € chez Free, voici quelques explications.

Mac Do de Lézignan, Free mène 1 à 0, quasiment pas d'internet sur Prixtel / SFR, plein régime chez Free, fluidité de connexion, car, et c'est important de le signaler, ce n'est pas parce que Free affiche de la 3G ou du H+ que l'on a un débit digne de ce nom derrière, nous y viendrons plus loin. Nous sommes sortis à Lézignan pour visiter à quelques kilomètres de là l'abbaye de Lagrasse, un bâtiment magnifique de l'extérieur. Il s'agit d'une abbaye comme on en voit partout dans le coin, Fontfroide pour ne citer que la plus connue, qui a été vendue en deux parties à la suite de la révolution Française, si bien que vous devez payer à deux propriétaires différents pour visiter l'intégralité de l'abbaye, nous n'avons fait que la moitié. L'exploitation commerciale est assez mal réalisée, il n'y a pas grand chose à voir, le bâtiment à l'extérieur et le cadre en outre sont magnifiques, tout comme le vieux village qui n'est pas sans faire penser à Olargues avec tant de maisons à vendre. En effet, on a beau être classé plus beau village de France, quand on récupère une maison de village où l'on ne peut pas amener sa voiture pour déposer les courses qu'on a faites à 20 km pour trouver le premier intermarché, tout de suite ça fait moins rêver. Intéressant en outre l'histoire de Lagrasse, avec ses moines qui ont vécu en autarcie pendant pas mal de temps et qui se sont fait reprendre par l'évèque de Narbonne sur leur comportement, il leur était demandé de ne plus parler aux femmes, de partager les mêmes repas, d'avoir une tenue humble, à lire les explications on avait l'impression d'être dans l'Auberge du bon plaisir. Pas de réseau mobile chez Prixtel / SFR, aucun problème chez Free, et là je ne parle pas d'internet mais bien de téléphonie. Free mène 2 à 0

Si vous regardez précisément, pour les collectionneurs et ils sont nombreux, la photo où je suis souriant comme d'habitude dans le dortoir des moines, vous verrez une trace rouge sur le front. D'après mon fils, il n'a pas poussé quand je refermais le coffre du partner et par le fait je me serais donc envoyé tout seul le coffre dans la tête, j'ai comme un doute. Comme à chaque fois qu'il nous arrive ce genre de choses, cela suscite la curiosité des élèves, comme à mon habitude je dois donner trois explications différentes au maximum de personnes pour embrouiller les pistes. J'ai choisi la classique balle dans la tête, le troisième oeil qui pousse et enfin la traditionnelle coupure en se rasant.

Comme nous sommes des foufous, nous avons rejoint Carcassonne en passant par les routes de l'arrière pays, ils ont appellé ça la route 20 en référence à la route 66 et au vin, j'ai trouvé ça marrant. En même temps quand on voit des hectares et des hectares de vignes à des kilomètres, on comprend bien qu'on est dans un territoire particulièrement viticole. Arrivé à Majou, les roulottes et c'est certainement l'un des reproches que je ferai au site, il n'y a rien aux environs directs. Comprenez, et c'est une déformation personnelle, que lorsque le touriste vient m'envahir à la plage chez moi, il pose sa voiture et peut ne pas en bouger pendant deux mois, toutes les activités sont à disposition à 300 mètres et pour les plus fous la piste cyclable relie les villages de bord de mer. Nous sommes arrivés après 16h30 et pas vraiment motivés pour reprendre la route, nous sommes donc partis marcher sur les routes de campagne, histoire de prendre l'air. Free affiche de la 3G, Prixtel affiche de la 2G, impossible d'afficher une page chez Free alors que ça marche chez Prixtel. Je retrouve un problème que j'avais déjà rencontré à l'époque, à savoir le décalage entre ce que je devrai avoir et le résultat obtenu, je mets ça sur le compte d'une itinérance mal gérée. 2 à 1

Les roulottes sont de véritables appartements individuels, le fabricant ne fait pas semblant et maîtrise son affaire, il fabrique tout lui même, son épouse quant à elle, assure la décoration. Comme vous pouvez le voir, notre roulotte était sur le thème de la mer, ce n'était pas une demande personnelle mais du fait que ce soit la seule roulotte pour deux, les autres étant jusqu'à quatre personnes. 70 € la nuit, 350 € la semaine ce qui n'est pas si cher, 450 € sur juillet août sachant que la cité de Carcassonne est à 20 km, qu'il y a pas mal de choses à faire plus bas vers Limoux, que Montréal a une très grande piscine municipale, si on n'en a pas marre de prendre la voiture tous les jours, c'est un bon pied à terre. Le petit déjeuner est amené à la roulotte dans un panier directement au petit matin, l'occasion de discuter avec le menuisier, un homme qui respire bon l'humanité et qui j'espère remportera un franc succès dans son affaire qui a le mérite d'être originale et bien réalisée. Il est à noter qu'il fabrique des roulottes pour la vente, comptez entre 20.000 et 25.000 € selon les modèles, ce qui n'est pas si cher par rapport à une extension de maison. Du fait que ce soit sur roues, c'est considéré comme du caravaning donc pas de taxe dessus. Des gens en commandent pour avoir un bureau par exemple ou une chambre d'amis, sans avoir besoin de casser la maison, s'ils ont bien sûr le bout de terrain qui va bien.

Prixtel, réseau indisponible sur la quasi-totalité du parc, free passait plus ou moins mal mais passait mieux, 3 à 1. Du fait d'avoir consommé un peu de data, je vais donc sauter directement sur la tranche 10.99 € quand ma femme avec le peu de data consommé restera sur ses 2 €. Client depuis le 8 avril j'ai consommé en 14 jours à peine 50 minutes de voix, ce qui signifie que le forfait 2 heures de free est en fait suffisant. En imaginant un mois sur lequel je crèverai le plafond, à coup de 6 € par mois minimum, et certaines pointes à 11 €, prixtel ne vaut pas le coup dans mon utilisation pour un réseau de plus qui n'a rien de transcendant dans la zone où je suis parti et où j'ai tendance à me promener régulièrement. Je ferai ma demande de transfert quand je serai revenu de la balnéo de Gruissan pour me tremper dans l'eau chaude.

Bonus GPS. Dans ces zones reculées, je dois reconnaître que c'est le vieux Tomtom acheté pour les corrections de Romans sur Isère qui une fois de plus est venu à notre secours. Ni l'alcatel, ni le ZTE n'arrivaient à se retrouver. La question de fond c'est de s'interroger sur le fait de payer un téléphone à 600 € pour avoir de la qualité pour le GPS et pour l'appareil photo. Avec des appareils photos qui à 100 € font mieux, avec des GPS à 100 € qui se débrouillent, le calcul pour le téléphone de pauvre à 100 € est quand même vite fait.