De l'art ou du cochon - Commentaires

octobre 2017 modifié dans Blog

(je n'avais pas envie de polluer l'autre sujet sur la rubrique culture, ni celui sur les fote d'ortografes)

Il y a beaucoup à dire en effet et rien que sur la conclusion où on parle de l'art abstrait, c'est complexe. Car d'une part on peut voir la peinture/sculpture comme une représentation du réel, comme ça l'était classiquement, ou bien essayer de comprendre ce qu'a voulu dire l'auteur dans sa représentation abstraite. Picasso a eu plusieurs phases et permet d'appréhender cette transition.

Après j'étais heureux de revoir cette planche des Chroniques de la lune noire, BD qui a aussi bercé ma jeunesse et j'ai eu aussi les mêmes déceptions sur l'utilisation du numérique en BD, les séries qui ne se finissent pas vraiment ou alors de manière forcées. La BD est un domaine très vaste dans ces styles en plus. J'aime plus les "one shot" aujourd'hui mais je me replonge avec délice dans les origines, les vieilleries en me demandant si c'est encore lisible. Car l'art vieillit. Je me faisais aussi cette réflexion en regardant Nikita et Léon récemment : L'un des deux fait extrèmement daté.

Coté musical, aujourd'hui on ne sait plus sortir de vrai concept album, à moins d'avoir derrière soi 5 ou 6 albums. La plupart du temps, le concept est un album de cover avec des duos. A part dans des domaines comme le progressif, le classique et le jazz, il faut que ça tienne dans les cases. Et coté cinéma, ça devient aussi caricatural avec un format de durée, de montage (la grosse scène d'intro, les explosions, la poursuite, le roller coaster...). Ca n'empèche pas de trouver de petites perles en fouillant un peu et en sortant des sentiers battus. Mais si on réfléchit, c'était le cas avant. Nos souvenirs de jeunesse n'étaient pas tous du "mainstream". Aujourd'hui on a en plus de nouveaux supports (blog BD, applis BD, films interactifs, ...) mais ça n'empêche pas que la culture foisonne. Faut juste changer de crèmerie.

Réponses

  • A l'heure actuelle, je lis aussi pas mal de One Shot, j'ai tendance désormais à attendre qu'une série soit terminée. Quand on voit le massacre des Chroniques pour ne citer qu'elles, ça vaut le coup d'attendre.

    Oui, les blogs bd c'est à lire, tu as raison, il faut savoir changer de crèmerie. Le cinéma, j'en prends de moins en moins, indigeste.

  • Il n'y a qu'à voit le nombre de chroniques de film que j'ai sorties alors que je vois autant de film qu'avant....
  • Bonjour,
    premier commentaire d'un "silencieux" sur ce forum découvert il y a quelques mois.
    J'ai terminé récemment une BD "instructive" pour le coup que je peux te conseiller:
    Novembre 1956 de Joe Sacco (bon faut accrocher au sujet)
    Pour le reste j'ai fait un peu comme Iceman et toi, je n'achete plus beaucoup de début de série et j'attends qu'un arc soit terminé avant de me lancer. Je me suis par contre pas mal tourné vers le comics qui offre quand même de vrais bons trucs (bon pour le coté instructif par contre j'ai pas grand chose en stock ;) )

  • j'ai lu trop de comics quand j'étais gamin, j'ai essayé de m'y remettre j'ai trouvé ça trop insipide. Sinon félicitations pour le pseudo.

  • Tintin était formaté pour les journaux. J'ai vu un docu sur Hergé qui expliquait ça (3 cases chaque jour). À la fin sont apparus les albums entiers et il a adopté des dessins pleine page.
    La contrainte artistique a toujours existé et n'a jamais empêché la créativité. Marrant que la contrainte des journaux quotidiens puisse rejoindre celle des appareils tactiles.

  • Je tendrais à dire que le tournant d'une bande dessinée adaptée à nos téléphones et tablettes a déjà été pris en fait, et pas sous la forme de planches de Tintin en fait. C'est du côté du manga et de ses descendants qu'il faut regarder, en particulier chez les coréens.
    Le style dit du « webtoon » en effet a été pensé pour les écrans étroits. Le principe est simple, une seule case, parfois deux occupant toute la largeur de la page, et l'abandon en fait du principe de page : on fait défiler une unique page du haut vers le bas. L'avantage, c'est un grossissement du texte et des scènes, ce qui permet une meilleur visibilité (un peu plus de renseignements ici).

    Un aperçu, qui vaut ce qu'il vaut, ici.

    Du coup, je dirais que la question de libérer, sortir des cases n'est plus en jeu. Ou plutôt se pose différemment, puisque dans un format de page nouveau. Les auteurs de ces webtoons prennent des libertés avec leurs cases (on voit des bulles sortir des cases), mais pas tant que cela (rarement un paysage qui dépasse réellement) : la contrainte c'est de pouvoir embrasser du regard, sur un téléphone, un seul bloc, une image cohérente.

    Pour ce qui est des autres arts évoqués, je suis encore moins qualifié. Cela dit, je note qu'à toute époque, il y a eu au sein d'un même art plusieurs courants existants. De même que l'on fait encore de la musique dite « classique » et des opéras, on va continuer à voir des morceaux de rocks ou de pop qui ne seront pas standardisés, mais il se réfugieront ou dans les albums, ou dans des voies, médias et publics alternatifs.

  • @drcotedeporc : pour Joe sacco j'ai un bon souvenir de sa bd très politique : jours de destruction, jours de revolte.
  • @Silius je dirai que la complexité de la bande dessinée c'est peut être d'être responsive design. Car si on imagine bien que la bande dessinée ne sera pas lue sur un écran 24 pouces, je connais quelques pervers qui le font, j'en suis incapable, par contre une 5 pouces et une tablette de 10 ce n'est pas du tout la même chose.

  • @Iceman, merci je regarderai. Pour ce genre de choses je pique dans les rayons de la médiathèque. Du coup je suis un peu tributaire de ce qu'ils achètent.

    @Cyrille Pour le coup des comics, il y a vraiment un monde en dehors des super héros.
    Que ça soit des classiques comme Sandman (du grand Neil Gaiman) qui compte les aventures de Dream le rêveur qui traverse les âges (c'est blindé de référence mythologique, religieuses, artisiques). A des trucs plus récents comme Punk Rock Jesus (une société audiovisuelle décide de cloner Jésus à partir de l'ADN prélevé sur le Saint Suaire et de filmer sa vie en mode téléréalité).

  • Je me suis fait une raison avec l'âge et j'ai compris que je ne pourrai pas tout lire, tout voir, tout faire :smile:

    Le manga je ne peux plus, le comics j'ai essayé de m'y remettre mais ça ne passe plus. Entre la bande dessinée franco belge où j'arrive encore à découvrir des choses chaque jour, relire certaines séries car le nouvel album est sorti, les blogs bd, ça fait déjà beaucoup pour un seul homme, sans compter le reste bien sûr.

  • septembre 2017 modifié

    En comics (j'en lis assez peu), le meilleur actuel est Lazarus de mon point de vue.

  • Oui c'est assez prenant (meme si pas tres gai). Un autre que je suis assidument : Saga. Particulierement savoureux si vous êtes parent.

  • septembre 2017 modifié

    @cyrille : tu as lu les 2-3 trucs dont je t'avais parlé : les vieux fourneaux et un truc sur internet.

  • absolument pas, j'ai la rentrée dessus et je me fends d'un billet énorme sur l'uchronie.

  • C'est juste que tu disais être arrivé au bout de toutes les BD que tu voulais lire et qu'il ne te restais plus que les blogs.

  • je reprends quelques bd pour faire des articles et des cahiers d'élèves pour déchirer des pages. Une occupation comme une autre

  • 'LLo,

    Uchronie, miam d'avance..!

  • 'LLo,
    Cela ne vous rappelle rien, ces caricatures ?
    Un indice, 70's...

  • septembre 2017 modifié

    'LLo,
    Personne était né, ou bien, pfuuu..! ;-)
    Pilote, mâtin quel journal ! & + particulièrement Mulatier au sein d'un aréopage de talents (Gotlib, Reiser, Gir/Mœbius & j'en oublie !).

  • @alterlibriste a dit :
    @cyrille : tu as lu les 2-3 trucs dont je t'avais parlé : les vieux fourneaux et un truc sur internet.

    Je plussoie les vieux fourneaux !!

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.