Github racheté par Microsoft et les développeurs se réveillent

J'ai la flemme de faire un article de blog, déjà parce que je ne suis pas hyperconcerné mais je rigole un peu à voir la panique des développeurs qui découvrent que le Grand Satan Microsoft a racheté Github, leur joujou où déposer le code source...

Tiens, @cyrille a fait déjà du ménage... Mais ça pose le problème de tout gros site où tout le monde dépose quelque chose. A un moment, il devient financièrement intéressant, donc une proie potentielle. Et en même temps, autohéberger ou décentraliser, c'est aussi un risque avec la confiance dans l'hébergeur. Il n'y a pas de vraie bonne solution, à moins de ne pas être une société que l'on peut racheter.

Je me pose finalement la question de la possibilité de certains sites/associations, de tomber comme cela : Wikipedia, Mozilla, par exemple. Pour wikipedia, il semble que c'est le statu lui même qui l'interdit (section 501(c)(3) of the US Internal Revenue Code ). Et donc, ne doit-on pas s'assurer d'abord du statut d'un outil que l'on utilise dans le libre ou le domaine public?

Réponses

  • @Iceman J'ai fait du ménage où ?

  • Cette nouvelle m'a mis en joie. Certains "libristes" vont retrouver des mérites à SourceForge, qui, de mon point de vue, malgré tous ses "défauts" n'a jamais démérité.

    NB Troll ?!

  • En fait je ne suis pas si sûr que ça que ce soit tant la foire, je m'explique.

    Il a été dit et répété que github restait une plate-forme propriétaire, le danger de github etc ... Je n'imagine donc pas que quelqu'un qui est partisan du logiciel libre sans compromis soit déjà sur github.

    On va donc simplement vérifier si les gens continuent à faire du compromis, à savoir s'ils vont continuer à utiliser github sachant que c'est Microsoft derrière qui par définition est censé inspirer la méfiance.

  • à une époque on les accusait de copier la concurrence. Aujourd'hui ils rachètent, c'est plus simple.

  • > @cyrille a dit :
    > @Iceman J'ai fait du ménage où ?

    Tu n'avais rien sur ton github?
  • Je vais miser un peu plus sur bitbucket, voire envisager l'installation de ma propre instance gitlab. Je suis pas super fan des merdes Office 365 donc si demain github en fait partie, ce sera sans moi. De plus quelle confiance accorder à une entreprise qui a accepté de se vendre à un plus gros...

  • @Iceman a dit :
    > @cyrille a dit :
    > @Iceman J'ai fait du ménage où ?

    Tu n'avais rien sur ton github?

    nope. C'est uniquement un outil qui me sert à contribuer, pas plus ni moins. Contrairement à @src386 à qui je dédicace cet article qui n'a aucun rapport https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/04/solo-est-parti-pour-etre-le-premier-star-wars-disney-a-perdre-de-largent_a_23450651/ et qui rappelle que l'ordre des choses finit toujours par se remettre en place, je ne pense pas changer mes habitudes vis à vis de github et je ne pense pas que ça changera grand chose comme indiqué plus haut. Force est de constater tout de même qu'au jeu des gros qui avalent les plus petits, la GAFAMisation du monde continue de plus en plus fort.

    Le positionnement de Microsoft est de plus en plus intéressant, faire tourner Linux, faire de plus en plus de libre, racheter Github, on y va franchement quand même.

  • @src386 a dit :
    Je vais miser un peu plus sur bitbucket, voire envisager l'installation de ma propre instance gitlab.

    Gitlab est tout de même assez lourd, il faut prévoir un serveur qui supporte la charge.

  • On aura je pense certainement le phénomène facebook. Je vois pas les gars qui ont de gros projets avec beaucoup de contributeurs se désengager du jour au lendemain ou s'ils le font c'est maintenant pour profiter d'un élan qu'il risque d'y avoir (ou pas), après il sera trop tard.

  • Concernant l'autohébergement de forge git, on m'a parlé de Gitea. J'ai juste regardé leur démo, c'est sympa. Perso, ça fait plusieurs mois que j'ai migré chez associationdegauchiste. On verra à l'usage.

  • Y'a pas de mystère, quand on veut que ça marche, faut payer.

  • Le problème de l'association de gauchiste c'est que je n'ai pas l'impression que ça émerge tant que ça au niveau des CHATONS

  • @cyrille a dit :
    On aura je pense certainement le phénomène facebook. Je vois pas les gars qui ont de gros projets avec beaucoup de contributeurs se désengager du jour au lendemain ou s'ils le font c'est maintenant pour profiter d'un élan qu'il risque d'y avoir (ou pas), après il sera trop tard.

    Bof. C'est difficilement comparable car un réseau social marche si tu as tous tes amis dessus. Pour github il n'y a pas cette notion de dépendance. Tu peux très bien répartir tes projets chez d'autres providers, par exemple bitbucket qui est également gratuit et permet de faire des repo privés. Par ailleurs les entreprises sont friandes de gitlab car possibilité de l'héberger en interne.

    De plus git est une brique libre et standard de fait.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.